www.planeur.net | www.netcoupe.net | www.volavoile.net
Jump to content

Assurance Rc Des Planeurs Privés Intégrée Dans La Licence - C'est


jm pradie
 Share

Recommended Posts

 

Avec cela on va finir avec deux fédérations distinctes ... on est si nombreux que cela ne devrait pas poser de problème ...

Si on regarde dans le fond ce n'est pas l'objectif visé ?

 

​Ça se passe comme ça dans pas mal d'autres pays, et France il ne devrait pas être insurmontable dans les 10 / 20 années à venir de faire coexister dans des mêmes locaux une structure associative affiliée FFVV pour le début, la formation et les compétitions fédérales et une structure non affiliée pour les étrangers et les propriétaires, voire à terme les activités commerciales (VI, etc).

 

Tout le monde peut y trouver son compte, c'est dans l'air du temps aussi (planche à voile, location de bateaux...). Et si cette initiative se repend au niveau européen il y aura clairement quelque chose à négocier niveau assurance en mettant en place une union de structures non-affiliées, tu négocie pas avec 6000 licenciées mais quelque chose comme 30 ou 40k...

Link to comment
Share on other sites

  • Replies 232
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Pour comprendre, dans quels cas une RC planeur est activée?

 

Merci de confirmer ces cas.

1) Le pilote saute en parachute, le planeur tombe sur une maison.

2) Le vent soulève le planeur qui retombe sur un tiers

3) Le planeur prend feu et détruit les autres planeurs dans le hangar.

 

Grosso modo, tous les dégâts causés par le planeur alors que le pilote n'est pas à bord.

 

Donc, je serais curieux de connaître le nombre de sinistres RC planeur par an et les montants engagés.

 

Est ce qu'une RC planeur est comparable à une assurance aux tiers voiture?

Link to comment
Share on other sites

Comme beaucoup, je suis également très surpris par cette annonce.

 

1° Le contrat RC a été négocié avec XL CATLIN il y moins d'un an pour une période bloquée allant du 01 10 2016 au 31 12 2020.

Durant cette période, aucune modification de calcul de primes ne saurait être contractuellement demandée par l'assureur. A partir de 2021, ce pourrait être une autre chose éventuellement, mais seulement à cette échéance.

 

2° Dans la police CATLIN, l'expression de la valorisation des primes dues à l'assureur pour l'ensemble des 3 catégories de RC est global et exprimé contractuellement selon un barème par licencié (et non pas par un nombre de machines ou d'autres critères)..

 

+1

 

La question est pourquoi la fédé cherche environ 80K€ ?

 

Quelques hypothèses :

- Hypothèse 1 :Financer le GESATOASSO: Stadline doit coûter cher et comme il n'y a pas de compétence pour gérer un tel projet, Stadline fait et refait et rerefait....

- Hypothèse 2 : financer le remplaçant de BENJI, poste que j'imagine bien ne plus être financé

 

Quelles autres hypothèses ?

Link to comment
Share on other sites

Pour comprendre, dans quels cas une RC planeur est activée?

 

Merci de confirmer ces cas.

1) Le pilote saute en parachute, le planeur tombe sur une maison.

2) Le vent soulève le planeur qui retombe sur un tiers

3) Le planeur prend feu et détruit les autres planeurs dans le hangar.

 

Grosso modo, tous les dégâts causés par le planeur alors que le pilote n'est pas à bord.

 

Donc, je serais curieux de connaître le nombre de sinistres RC planeur par an et les montants engagés.

 

Est ce qu'une RC planeur est comparable à une assurance aux tiers voiture?

 

Pourquoi "pilote n'est pas à bord" ? J'ai donné l'exemple d'une vache ! Il me semble que le pilote reste à bord, non ??

 

Ce n'est pas le pilote qui endommage les cultures, c'est bien le planeur.

 

Le cas n°3 est plus compliqué ! Il peut y avoir une clause de renonciation à recours dans les conditions d'hébergement ! Dans ce cas chacun prend à sa charge les dégâts qu'il subit, même si c'est le fait de l'aéronef voisin !

Edited by Bob
Link to comment
Share on other sites

Tarif assureur privé : 154.70

 

Bonjour

 

Peux tu me dire quel assureur te propose ce tarif pour une RC machine ?

 

En regardant l'attestation 2017, l'assurance doit avoir:

 

Limite de garantie RC vis-à-vis des tiers non transportés et des occupants, par événement tous dommages confondus : 5 000 000 €

Y compris risques liés aux actes de guerre et au terrorisme

 

Sur une attestation plus ancienne je vois egalement:

http://img.ctrlv.in/img/17/09/14/59ba2cbfcf174.png

Ludovic Launer

www.launer.fr

Link to comment
Share on other sites

www.bavaria-ag.de. Prime pour planeur motorisé (les non-motorisés sont moins chers).

Limite de garantie 2 Mio € (ce qui est requis par la loi). Pour une limite de 3 Mio, il faudrait rajouter 15.47.

Edited by Bert

Bert

Link to comment
Share on other sites

www.bavaria-ag.de. Prime pour planeur motorisé (les non-motorisés sont moins chers).

Limite de garantie 2 Mio € (ce qui est requis par la loi). Pour une limite de 3 Mio, il faudrait rajouter 15.47.

 

OK, en effet selon EC 785/2004 : https://goo.gl/he9qyu

Le minimum est de 1,5 millions SDRs = 1,7 millions Euros

 

Merci pour l'info

Ludovic Launer

www.launer.fr

Link to comment
Share on other sites

Une décision fédérale mal présentée et portée à la connaissance des membres au hasard du forum. J’ai du mal à cerner les causes et espère que cela n’alimentera pas l’antagonisme potentiel entre deux populations pourtant bien complémentaires au sein d’un même club. Privés et non privés.

MikeLima(post #46) semble être tombé dans le piège.

 

Personne n’a intérêt à voir se créer une scission des privés. Pour eux ce serait long, nécessiterai de gros investissements et beaucoup d’investissement personnels. Et là, plus de bénévoles !

Les clubs survivraient-ils à ces départs ?

 

A ma connaissance une plateforme d’expression française type Puimoisson n’existe pas. Elle a mis plus de 25 ans pour aboutir à son état de quasi perfection.

 

Les clubs, en général, demandent une cotisation annuelle planeur pour les privés. C’est normal.
Il aurait été plus franc de la part de la fédération de présenter de la même manière cette nouvelle "ponction" tout en laissant inchangé cette fausse histoire de RC.

Cela aurait été plus honnête dans la présentation et sûrement très bien compris des privés.

Edited by talisker
Link to comment
Share on other sites

Une décision fédérale mal présentée et portée à la connaissance des membres au hasard du forum. Jai du mal à cerner les causes et espère que cela nalimentera pas lantagonisme potentiel entre deux populations pourtant bien complémentaires au sein dun même club. Privés et non privés.

MikeLima(post #46) semble être tombé dans le piège.

 

Personne na intérêt à voir se créer une scission des privés. Pour eux ce serait long, nécessiterai de gros investissements et beaucoup dinvestissement personnels. Et là, plus de bénévoles !

Les clubs survivraient-ils à ces départs ?

 

A ma connaissance une plateforme dexpression française type Puimoisson nexiste pas. Elle a mis plus de 25 ans pour aboutir à son état de quasi perfection.

 

Les clubs, en général, demandent une cotisation annuelle planeur pour les privés. Cest normal.

Il aurait été plus franc de la part de la fédération de présenter de la même manière cette nouvelle "ponction" tout en laissant inchangé cette fausse histoire de RC.

Cela aurait été plus honnête dans la présentation et sûrement très bien compris des privés.

++1

Hélas bien d'accord avec Talisker. A la petite nuance près que je ne parlerais pas de tomber dans le "piège" mais plutôt d'une réaction logique qui découle de l'annonce FFVV

Par un mauvais prétexte qui ne reflète pas les vérités techniques dont on voit bien que personne n'est dupe, la Fédération vient de prendre le risque d'ouvrir la BOITE DE PANDORE d'un sujet qui avait été traité avec sagesse depuis fort longtemps.

J'hésite mais je me permet de re-citer une partie de mon propre post précédent (excusez ! ) :

Comme beaucoup, je suis également très surpris par cette annonce.

Cela a déjà été dit sur ce forum, il s'agit bien ici d'une forme de levée d'impôts de 80.000 à 90.000 pour pallier aux difficultés financières fédérales.

 

Quelques explications techniques :

...//...

Si la Fédé avait raisonné différemment et présenté les choses autrement et avec plus de discernement, probablement que l'on aurait évité les réactions et le sentiment de ségrégation de cette mesure ressenti par beaucoup. D'autant que ces mêmes "privés" sont capables d'entendre les choses car ils sont très souvent -sans que ce soit un cas général pour autant- des piliers historiques très actifs qui font tourner leurs clubs.

 

Une autre interrogation que tout le monde se pose : tous les communiqués fédéraux faisaient constamment état d'une super situation financière et de subventions négociées haut la main. On voit maintenant que ce n'est pas le cas.

Alors pourquoi cette brusque annonce devant la réalité ? Mauvaises estimations ou entonnoir du refus de dire les réalités ?

 

Comme le montrent les réactions et sans vouloir jeter la pierre, tout ceci aurait assurément mérité en amont une réflexion un peu plus approfondie et plus lucide de la part de la Fédération...

Jusqu'à présent il n'existait que peu d'offres de polices RC compétitivement calculées de la part des assureurs pour les propriétaires de planeurs car les demandes potentielles étaient heureusement très faibles avec le système actuel. C'est ce que les initiateurs qui avaient mis en place ce principe fédéral dès les années 80' avaient très sagement anticipé. Ceci afin de maintenir une cohérence entre tous les acteurs vélivoles. Car on doit avant tout veiller à éviter toute ségrégation, qu'elle soit réelle ou seulement ressentie : faute de quoi on sème les ferments d'une potentielle et insidieuse dislocation rampante de la cohérence fédérale, même si elle prendra quelques temps à se constater.

 

Mais la nature ayant horreur du vide, et surtout en matière économique il y a fort à parier à présent que les courtiers s'en donneront vite la peine et que les candidats privés à une séparation des RC y trouveront une € réponse. Laquelle, même si on peut la regretter pour le mouvement, serait pleinement leur droit et légitime de leur part.

 

Probablement que cela prendra un peu de temps aux dits assureurs spécialisés car une étude ne se fait pas à la va-vite, mais elle interviendra, que ce soit de la part de compagnies françaises ou étrangères qui ne feront que dupliquer leurs offres établies dans d'autres pays.

D'autant que personne n'apprécie les mauvais prétextes imposés et pas du tout francs du collier.

 

C'est une décision Fédé regrettable car on doit avant tout réfléchir pour maintenir notre cohérence fédérale. Semer les ferments d'une dislocation potentielle rampante n'est pas ce dont le mouvement a besoin actuellement, même si les effets apparents ne seraient pas immédiats et mettront quelque temps à se matérialiser. En tout cas le doute est là à présent : beau résultat potentiel!

 

Voler c'est aussi prévoir ; demandez le si par hasard vous aviez un vélivole dans vos relations ?...

Edited by Mike Bravo
Link to comment
Share on other sites

En bref, il suffit :

que les assureurs privés annoncent un tarif RC compétitif pour leurs clients casse

ET

qu'ils annoncent que cette RC est étendue aux vols sur des planeurs dont l'assuré n'est pas propriétaire

pour que les privés n'aient plus aucune raison de prendre une licence fédérale.

 

Il y a peut être une stratégie à jouer pour les courtiers/assureurs qui leur permettra de péter l'actuel appel d'offre fédéral et à terme d'augmenter sans trop de craintes leurs tarifs RC.

Ce n'est pas parce qu'ils sont nombreux à se tromper qu'ils ont raison.

Link to comment
Share on other sites

En Allemagne, toutes les planeurs doivent être assurés RC à titre individuels (comme des voitures).

Vu le parc des planeurs allemands, les compagnies d'assurances sont bien rodés pour proposer ces couvertures (il m'a fallu 5 heures entre la lecture du premier post sur ce sujet, et la réception d'une offre de la part de mon assureur prêt à signer). Une immat F-Cxxx ne leur pose aucun problème.

 

Donc pour moi, il me semble que de toute façon, je vais payer 100 € de plus à partir de l'année prochaine. Soit. Dans mon club en Suisse, on a aussi récemment augmenté les cotisations pour des planeurs autonomes afin de pallier le manque de recettes en remorquage de leur part (et ce sont ces recettes qui font en partie tourner le club, donc je comprend).

 

Mais dans le cas ici, est-ce que je donne ces sous à celui qui m'a fait une offre commerciale, ou à celui qui essaye de m'enfumer ?

 

Je n'ai pas encore décidé.

Edited by Bert

Bert

Link to comment
Share on other sites

Godzilla je pense que tu t’égares. Pas de fixette sur cette RC.

Pour la licence comme dans bien d’autres disciplines (avec comme argumentaire principal la RC) elle nous est souvent imposée dans la plupart des clubs. Cela ne me parait pas anormal non plus.

Sauf à être autonome sur un terrain ouvert à la CAG, les privés seront obligés de composer.

Bonjour l’ambiance.

 

Je pense comme Bert que cette histoire de RC c’est de "l’enfumage".

 

Mike Bravo a très bien posé le problème. Il semble être bien informé.

Il s’inquiète sur l’avenir de notre activité. Je partage son avis.


Personne n’a à gagner de ce foin-foin.

 

P’tain, ça marchait pas trop mal avant, même avec quelques imperfections et beaucoup d’incertitudes sur l’avenir.

 

Ne sabordons pas le vol à voile……en France !

Link to comment
Share on other sites

Godzilla,

 

même si je m'orienterai pour une RC privée, je prendrai néanmoins la licence FFVV sans RC - je n'ai rien du toute contre le principe d'une telle licence.

 

Bien sûr, je ne pourrai plus voler sur des planeurs club en France. Mais franchement, je me ne souviens plus quand je l'avais fait la dernière fois en tant que cdb....

Bert

Link to comment
Share on other sites

Alors, personnellement, je continuerai à prendre licence et RC à la FFVV: je veux continuer à instructer, à voler sur les planeurs de mon club et à participer aux compétitions, parfois même à l'étranger.

J'estime que malgré ce genre de maladresses, on a tous besoin de la fédé.

Cette taxe me fait suer, mais beaucoup moins que les tarifs prohibitifs de St Aub, par exemple (mais je ne veux surtout pas pourrir ce post). Je la paierai d'autant plus content que je finirai par être convaincu qu'elle permettra de limiter la hausse des tarifs fédéraux.

 

Mais je ne suis pas sûr que tous les privés, qui sont on le sait bien d'horribles individualistes, soient dans le même état d'esprit.

Je me fais donc l'avocat du diable, ou plutôt, je fais l'âne pour avoir du son.

Ce n'est pas parce qu'ils sont nombreux à se tromper qu'ils ont raison.

Link to comment
Share on other sites

Salut,

Au final on a le comité directeur que l'on mérite car élu... après les déboires électoraux que certains ont peut-être oublié un peu vite, ou omis de croire qu'il y avait anguille sous roche.

 

C'est quand les prochaines élections? :beuuuurk:

mes photos aéro sur EchoMike.free.fr

Parceque le ciel est merveilleux

Pour que voler soit toujours un plaisir

Link to comment
Share on other sites

 

 

Non, ce n'est pas consternant, c'est la fin d'une anomalie comme il a été écrit plus haut....

 

Je ne connais pas d'assureur qui assurent des machines à l’œil. Donc, le contrat dit "fédéral" inclut toutes les machines, clubs comme privées. Donc, il est plus cher avec les privés que sans. Donc, ce sont les licenciés fédéraux qui payent pour l'assurance des planeurs privés. C'est anormal. Les propriétaires d'ULM le savent bien, c'est beaucoup plus cher d'assurer son ULM que de demander au président d'inclure son planeur dans la flotte du club !

 

C'est aux propriétaires de planeurs privés d'assumer les coûts afférents à leur machines. J'en suis, et j'ai même deux planeurs en ce moment.

 

Si on suit ton raisonnement alors les propriétaires de planeur privé qui ne volent que sur leur machine devraient bénéficier d'un coût de license FFVV réduit (part du RC parc retirée)

 

Association : "Convention par laquelle deux ou plusieurs personnes mettent en commun, d'une façon permanente, leurs connaissances ou leurs activités dans un but autre que de partager des bénéfices" (Larousse, rubrique "droit").

 

Le pilote privé qui ne vole que sur sa machine, je me demande éventuellement ce qu'il fait dans une association ? Sa contribution financière au fonctionnement du club est minimale (les comptes d'exploitation des remorqueurs sont au mieux justes équilibrés, voire déficitaires). Si, en outre, il ne remorque ni ne fait de l'instruction, si on le voit dans l'atelier que pour chercher la bouteille d'air comprimé et le gonfleur, s'il se garde de toute responsabilité associative (élective ou autre, et à n'importe quel échelon - local, régional, national,...), alors sa contribution associative est nulle. Si çà se trouve, on ne le verra même pas à l'AG (sauf peut-être pour venir défendre la baisse des coûts de remorquage !).

 

Ce pilote là est donc déjà largement débiteur par rapport au mouvement (grâce auquel il a appris à piloter, et pour pas cher). En plus, il ne m’intéresse pas.

Edited by JP Bayart
Link to comment
Share on other sites

 

 

Le pilote privé qui ne vole que sur sa machine, je me demande éventuellement ce qu'il fait dans une association ?

...

En plus, il ne m’intéresse pas.

 

C'est toi qui ne nous interresse pas , moi je connais des pilotes "propriétaires" qui sont trésorier ou plieur de parachute ou président de club ou pilote remorqueur et qui apportent bien plus que certains pilotes "club" qui se comportent en "client".

Edited by lad
Link to comment
Share on other sites

Courrier envoyé ce jour au directeur de la FFVV.

Je vous informerai sur les réponses obtenues.

 

 

 

Bonjour


Suite à la directive FFVV du 06/09/2017 instituant le
paiement d’un droit d’entrée pour l’inscription au parc FFVV d’un planeur
privé, j’envisage de ne pas inscrire mon planeur au parc par le biais de mon
association pour l’année 2018, et de souscrire pour ce planeur une assurance
Responsabilité Civile auprès d’un assureur de mon choix.


Afin de mener cette action en toute connaissance de cause je
vous demande de me fournir en retour de ce message la liste des conséquences de
la non inscription au parc de mon planeur qui pourraient avoir un impact sur
mon activité au sein de mon association.


Je vous prie d’agréer l’expression de mes salutations
vélivoles.

 

Jacques PRADIE

Link to comment
Share on other sites

 

...

En plus, il ne m’intéresse pas.

 

C'est toi qui ne nous interresse pas

 

Merci, Mr LAD, pour cette gracieuseté anonyme..., très courageuse donc.

Le pire (!), c'est que nous sommes apparemment d'accord sur le fond.

 

Adresse à l'administrateur du forum : n'y-a-t-il pas là une atteinte à la déontologie de ce forum ?

Edited by JP Bayart
Link to comment
Share on other sites

Je pense moi qu'il faut éviter de "jouer les pleureuses" il y a des choses bien plus tristes que de payer 150 euros de plus pour pratiquer un sport qui nous "tient aux tripes". Ce n'est jamais très agréable de devoir payer un peu plus, je le concède, (le gasoil pour aller jusqu'au terrain augmente aussi largement) mais je crois que nous trouverons le moyen de faire quelques économies sur des "babioles" de la vie courante (peut-être renégocier nos contrats d'assurances perso genre voiture, moto, etc... ) et puis puisque qu'il va y avoir suppression ou diminution de la taxe d'habitation.)..ça va faire des sous en plus...(bon je sens que je vais me faire lyncher verbalement... :peace:

Link to comment
Share on other sites

Je pense moi qu'il faut éviter de "jouer les pleureuses" il y a des choses bien plus tristes que de payer 150 euros de plus pour pratiquer un sport qui nous "tient aux tripes". Ce n'est jamais très agréable de devoir payer un peu plus, je le concède, (le gasoil pour aller jusqu'au terrain augmente aussi largement) mais je crois que nous trouverons le moyen de faire quelques économies sur des "babioles" de la vie courante (peut-être renégocier nos contrats d'assurances perso genre voiture, moto, etc... ) et puis puisque qu'il va y avoir suppression ou diminution de la taxe d'habitation.)..ça va faire des sous en plus...(bon je sens que je vais me faire lyncher verbalement... :peace:

Pas de problème pour payer si on en a les moyens... pour certains le budget VV devient tendu quand il prend trop sur le budget familial :sick:

Link to comment
Share on other sites

"Coût forfaitaire par aéronef : Machine club = 0 € - Machine privée = 50 à 250 €"

 

J'ai du mal à comprendre comment un planeur club ne coûte RIEN en RC... Qu'il faille redresser les comptes de la fédé, admettons, mais si ce n'est pas une taxe arbitraire, pourquoi les clubs ne cotiseraient pas pour leurs planeurs ?

 

 

Pour être plus précis : extrait de la circulaire fédérale :


http://bobcrn.free.fr/ffvv.png

Faut-il comprendre qu'un planeur appartenant à une association (non affiliée à la FFVV) n'est pas concerné ?

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Loading...
 Share


×
×
  • Create New...