www.planeur.net | www.netcoupe.net | www.volavoile.net
Jump to content

Assurance Rc Des Planeurs Privés Intégrée Dans La Licence - C'est


jm pradie
 Share

Recommended Posts

L'information est tombée aujourd'hui. L'assurance RC des planeurs privés ne sera plus intégrée dans la licence fédérale à partir du 1er janvier 2018. La fin d'une anomalie qui dure depuis près de 30 ans.

 

Par contre, j'espère que les nouveaux logiciels en préparation prévoiront le fait qu'un propriétaire pourra s'assurer en RC par un autre canal que l'assureur fédéral.

 

De plus, il serait normal que l'économie réalisée profite à tous les licenciés. En première approximation, celà correspondrait à 7€ par assurance.

Link to comment
Share on other sites

  • Replies 232
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Pour être plus précis : extrait de la circulaire fédérale :


http://bobcrn.free.fr/ffvv.png

Faut-il comprendre qu'un planeur appartenant à une association (non affiliée à la FFVV) n'est pas concerné ?

Edited by Bob
Link to comment
Share on other sites

Si je ne dis pas de connerie, la RC est inclue dans l'assurance des pilotes, pas des machines.

En tout cas c'est ce qui indiqué dans mon assurance ULM.

 

Eric

Un pigeon, c'est plus con qu'un dauphin, d'accord... mais ça vole... (Audiard)

http://www.touraine-planeur.org

Link to comment
Share on other sites

Si je ne dis pas de connerie, la RC est inclue dans l'assurance des pilotes, pas des machines.

En tout cas c'est ce qui indiqué dans mon assurance ULM.

 

Eric

La RC des pilotes volant sur les machines club, oui, mais avec cette décision, celà revient dans les faits à vendre une une RC machine aux propriétaires. Hors, si l'assurance RC est obligatoire, tout propriétaire doit pouvoir conserver le libre choix de son assureur.

Link to comment
Share on other sites

A ce jour l''assurance RC est liée à l'assurance fédérale du pilote. Pour que la RC s'applique au planeur, il doit être sur la déclaration du parc FFVV. Ce qui vient à dire que la RC est payée par les pilotes.

 

Pour 2018, un privé qui ne vol que sur son planeur et qui a pris la décision de s'assurer en dehors des différentes possibilités actuelles proposées par la fédé et l'Anepvv devrait pouvoir bénéficié d'un tarif spécifique....

 

Houps un pavé dans la mare

Link to comment
Share on other sites

Je ne voies pas de référence à la RC dans ce texte, mais je ne suis pas un expert.

Ca ressemble plus à un truc de l'ANNEPV, ce qui ne me semble pas aberrant, sachant que les machines des privés coutent plus chers que celles des clubs (sauf notre K13)

 

Eric

Un pigeon, c'est plus con qu'un dauphin, d'accord... mais ça vole... (Audiard)

http://www.touraine-planeur.org

Link to comment
Share on other sites

La RC n'assure pas la casse du planeur d'où en effet l'Anepvv mais très souvant les autres assurances proposées comme pour les voiture englobe le tout RC + casse.

 

Il y a des privées qui ont préféré être indépendant et au vue des parcs de nos clubs (Arcus, Duo, ventus 2, Discus 2, remorqueurs type Dynamic, ...) je ne m'avancerai pas sur ta remarque "les planeurs privés coûtent plus chers"

Link to comment
Share on other sites

Je ne voies pas de référence à la RC dans ce texte, mais je ne suis pas un expert.

Ca ressemble plus à un truc de l'ANNEPV, ce qui ne me semble pas aberrant, sachant que les machines des privés coutent plus chers que celles des clubs (sauf notre K13)

 

Eric

 

Non cette circulaire ne concerne bien que la RC.

Rien à voir avec l'ANEPVV.

 

La FFVV paye pour un contrat global de toutes les machines inscrites dans le parc. En contrepartie, TOUS les pilotes volant comme commandant de bord sur ces machines doivent être licenciés FFVV.

J'ai récemment "interdit" à un copain instructeur avion d'accompagner un pilote remorqueur pour son heure "FI" : il n'était pas à la FFVV et dans le cas de ce vol, il aurait exercé la fonction de commandant de bord ! EDIT : bien entendu c'était sur l'avion remorqueur et sans planeur derrière :super:

 

Personnellement quand j'ai acheté mon Pégase (avec un de mes élèves nouvellement breveté), l'idée était de proposer au club un planeur banalisé sans que le club (qui n'avait de toute façon pas les moyens de l'acheter) ne s'endette encore un peu plus auprès de l'ANEPVV en cas de casse. Nous l'avons donc assuré casse auprès d'un assureur "classique". Le club nous reverse une petite somme à l'heure, dans la limite de ladite assurance.

Je viens de demander à notre assureur combien nous coûterait la RC. Je vous rapporterai sa réponse.

Edited by Bob
Link to comment
Share on other sites

La note est claire;

 

".... pour être déclaré au "Parc FFVV" et bénéficier des avantages....."

 

Ce n'est donc pas une obligation.

 

Comme dit plus haut les assurances casse incluent normalement la RC. Pour les planeurs privé non assurés casse, il suffira de vérifier si les tarifs proposés par la FFVV sont concurrentiels (surement vrai pour les bois et toile).

Link to comment
Share on other sites

Ce n'est tout simplement qu'une taxe pour les propriétaires de planeur.

Si ceux-ci veulent continuer d'avoir la RC négociée pour les planeurs,par leur fédération FFVV, ils devront payer un droit d'entrer.

Cela revient à considérer que les propriétaires ne font plus parti du mouvement, hors droit d'entrée.

Je rappelle que l'équipe actuelle a expliqué que les comptes étaient assainis et les prochaines subventions

pour les 4 années, à venir, globalement sauvegardé.

C'est consternant. Je précise que je ne suis pas propriétaire et ne suis pas concerné par cette note,

cela ne m'empêche pas de la trouver ségrégationniste.

PGV

Edited by pgv
Link to comment
Share on other sites

J'avoue me melanger les pinceaux entre la RC pilote, du planeur et les assurances

 

cette RC "planeur" sert à quoi dans les faits ? en gros si un vehicule du club par exemple emplatre mon planeur, c'est la RC qui joue ? et si le planeur est assuré (vrai assurance pas ANEPVV) ?

 

Y a pas un effet de redondance à cumuler autant ?

http://planeur.phpnet.org/images/flarm_pixel.png
Link to comment
Share on other sites

Si un tiers (autre aéronef, véhicule terrestre,...) endommage ton planeur, c'est sa RC qui doit régler tes dégâts.

 

En cas de vache, par exemple, le planeur endommage des cultures. C'est la RC du planeur qui règle les dégâts.

 

C'est pour ça que les RC sont obligatoires en France ! Là je donne des exemples simples que le responsable du dommage pourrait payer de sa poche. Ce ne serait plus possible s'il y avait des morts ou pire, des handicapés ! Je dis "pire" parce que les sommes en jeu peuvent être infiniment plus importantes pour un handicap lourd à vie que pour un mort....

 

Durant la même vache, le planeur est endommagé, c'est son assurance casse (ou l'ANEPVV) qui paye les réparations. S'il n'est pas assuré casse, il te reste tes yeux pour pleurer !

 

Je ne vois pas exactement dans quelles circonstances la RC pilote interviendrait. Peut-être suite à une manoeuvre délibérément anormale ? Passage bas injustifié ? Il y aurait procès pour mettre en cause le pilote.

Link to comment
Share on other sites

Il s'agit de demander aux privés de payer davantage que les non-propriétaires ?

sur quel principe ?

Coutent-ils plus chers à la FFVV ? si oui pour quel type de risque. le type d'accident ? La fréquence d'accidents ? des dégâts collatéraux plus importants ?

en piste !
Link to comment
Share on other sites

Ce n'est tout simplement qu'une taxe pour les propriétaires de planeur.

Si ceux-ci veulent continuer d'avoir la RC négociée pour les planeurs,par leur fédération FFVV, ils devront payer un droit d'entrer.

Cela revient à considérer que les propriétaires ne font plus parti du mouvement, hors droit d'entrée.

Je rappelle que l'équipe actuelle a expliqué que les comptes étaient assainis et les prochaines subventions

pour les 4 années, à venir, globalement sauvegardé.

C'est consternant. Je précise que je ne suis pas propriétaire et ne suis pas concerné par cette note,

cela ne m'empêche pas de la trouver ségrégationniste.

PGV

 

Non, ce n'est pas consternant, c'est la fin d'une anomalie comme il a été écrit plus haut....

 

Je ne connais pas d'assureur qui assurent des machines à l’œil. Donc, le contrat dit "fédéral" inclut toutes les machines, clubs comme privées. Donc, il est plus cher avec les privés que sans. Donc, ce sont les licenciés fédéraux qui payent pour l'assurance des planeurs privés. C'est anormal. Les propriétaires d'ULM le savent bien, c'est beaucoup plus cher d'assurer son ULM que de demander au président d'inclure son planeur dans la flotte du club !

 

C'est aux propriétaires de planeurs privés d'assumer les coûts afférents à leur machines. J'en suis, et j'ai même deux planeurs en ce moment.

Link to comment
Share on other sites

Salut,

Ce qui me choque dans la note de la Ffvv c'est qu'il est expliqué que le tarif négocié jusqu'alors l'était grâce a l'effet de masse obtenu en incluant de facto les privés.

Donc merci les privés!

Maintenant, on dit aux privés : payez car c'est injuste que vous ne participez pas.

 

L'argumentaire est pour le moins mal fagoté.

 

Je précise : je n'ai plus de machine perso et n'ai a défendre aucun intérêt de qui que ce soit.

Juste que je trouve les explications avancées par la fédé très contradictoires entre elles.

 

Étienne Boutreux

mes photos aéro sur EchoMike.free.fr

Parceque le ciel est merveilleux

Pour que voler soit toujours un plaisir

Link to comment
Share on other sites

Donc un pilote propriétaire voulant voler sur une machine du club dans lequel il vole devra avoir 2 RC :

  • une pour voler et s'assurer de risques engendrés en cas de pépin avec sa machine
  • et une pour s'assurer sur les risques qu'il pourrait engendrer en pilotant les machines du club ...

C'est ça une fédération ?

Edited by Neulat 31
en piste !
Link to comment
Share on other sites

je vois ptet le mal partout ! mais tout cet argent (à la louche 700 machines estimés ...) va reellement servir a financer une RC pour les privés, ou se faire un matelas confortable pour la survie fédérale !?

 

vu comment est tourné le début de la note j'avoue avoir des doutes !!!

 

de loin (et sans doute mal informé), je vois plus ca comme une taxe déguisée pour assurer son mode de vie ...

http://planeur.phpnet.org/images/flarm_pixel.png
Link to comment
Share on other sites

C'est ça une fédération ?

 

La fédération est une fédération d'association, pas de propriétaires privés. Elle permet le rattachement des planeurs privés au contrat fédéral, c'est déjà pas mal. Les propriétaires privés (dont je suis...) n'ont qu'à faire une association, et... demander leur affiliation !!!

Edited by JP Bayart
Link to comment
Share on other sites

 

 

Ce n'est tout simplement qu'une taxe pour les propriétaires de planeur.

Si ceux-ci veulent continuer d'avoir la RC négociée pour les planeurs,par leur fédération FFVV, ils devront payer un droit d'entrer.

Cela revient à considérer que les propriétaires ne font plus parti du mouvement, hors droit d'entrée.

Je rappelle que l'équipe actuelle a expliqué que les comptes étaient assainis et les prochaines subventions

pour les 4 années, à venir, globalement sauvegardé.

C'est consternant. Je précise que je ne suis pas propriétaire et ne suis pas concerné par cette note,

cela ne m'empêche pas de la trouver ségrégationniste.

PGV

Non, ce n'est pas consternant, c'est la fin d'une anomalie comme il a été écrit plus haut....

 

Je ne connais pas d'assureur qui assurent des machines à lil. Donc, le contrat dit "fédéral" inclut toutes les machines, clubs comme privées. Donc, il est plus cher avec les privés que sans. Donc, ce sont les licenciés fédéraux qui payent pour l'assurance des planeurs privés. C'est anormal. Les propriétaires d'ULM le savent bien, c'est beaucoup plus cher d'assurer son ULM que de demander au président d'inclure son planeur dans la flotte du club !

 

C'est aux propriétaires de planeurs privés d'assumer les coûts afférents à leur machines. J'en suis, et j'ai même deux planeurs en ce moment.

Entièrement d'accord avec la remarque de JPB. Par contre l'argent de l'assurance doit aller à l'assurance et les montants collectés sur cette participation doivent servir pour baisser le prix de l'assurance pour tous les licenciés. Il n'y a que dans ce cas que c'est acceptable.

Edited by jm pradie
Link to comment
Share on other sites

Bonjour

après la taxe DG voici la taxe de la FFVV !

Il est peut être temps de voir par un autre assureur que AIR COURTAGE !

Les privés devraient aller voir ailleurs et on verra si la fédé y gagne! Moi personnellement je peux m'en passer car je ne vois pas ce que la fédé m'apporte!

J'attend des réponses du comité directeur de cette fédération dont je ne me reconnais plus !

Link to comment
Share on other sites

Bonjour

après la taxe DG voici la taxe de la FFVV !

Il est peut être temps de voir par un autre assureur que AIR COURTAGE !

Les privés devraient aller voir ailleurs et on verra si la fédé y gagne! Moi personnellement je peux m'en passer car je ne vois pas ce que la fédé m'apporte!

J'attend des réponses du comité directeur de cette fédération dont je ne me reconnais plus !

 

Air Courtage n'est pas un assureur, c'est un courtier.

 

Ce que la fédé t'a apporté (et t'apporte encore), c'est que tu as été formé par des instructeurs qualifiés (et pour énormément d'entre eux, bénévoles), que tu voles dans des associations qui sont reconnues et aidées par l'état, que l'espace aérien autour de ton club est défendu (par des bénévoles encore), que ta licence française se convertit gentiment en licence européenne, etc... etc...

 

On peut toujours cracher dans la soupe, mais saches que si tu voles, c'est grâce à la fédé (encore des bénévoles) !

Link to comment
Share on other sites

en réponse à jfbayart

 

Il me semble en général que les propriétaires de planeur font partie des associations participant à la FFVV en tant que membres et participent activement à leur fonctionnement; ils payent leur cotisation à la FFVV Donc quel coût supplémentaire pour la FFVV ?

Edited by Neulat 31
en piste !
Link to comment
Share on other sites

Quel foutoir, on y mélange les RC et les IA avec l'ANEPVV.

Alors oubliez l'Individuelle Accident, l'ANEPVV, qui n'est pas une assurance mais une caisse d'entraide (grosse différence).

Le sujet est la RC, le risque à couvrir n'est pas plus important pour un privé que pour un club.

De plus les négociations de assurances se font par lot tout licenciés confondus, sans différencier le cas).

Si on lit bien cette note, il n'y a pas d'augmentation du tarif des RC, mais on y parle de:

Contexte difficile

De restructuration du CNVV (dont on nous a rebattu les oreilles, en nous expliquant que celui-ci était maintenant en mesure de rembourser ses dettes auprès de la FFVV)

De risque à couvrir (le problème n'est pas la RC mais la casse, avec des machines très chères qui peuvent plomber les comptes

d'un club

s la machine est inscrite sur le compte ANPVV)

Et enfin, on peut lire les mots suivants : LES PROPRIETAIRES ACQUITTERONT UN DROIT D'INSCRIPTION au "Parc FFVV",

nous sommes bien devant une taxe spécifique pour un propriétaire.

Mais dans sa grande mansuétude, la FFVV ne fera acquitter ce droit d'inscription qu'une seule fois par année quel que soit le nombre de propriétaires y compris en cas de vente.

Il est beau cet esprit fédéral.

Je rappelle que je ne suis pas propriétaire, mais j'ai du mal avec ce nouvel esprit qui flotte dans nos instances.

PGV

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Loading...
 Share


×
×
  • Create New...