www.planeur.net | www.netcoupe.net | www.volavoile.net
Jump to content

FrMz

Membres
  • Posts

    270
  • Joined

  • Last visited

Everything posted by FrMz

  1. Ça dépend de ton PE. Transpondeur récent avec PE MIP tu fais le test en vol chaque année et zou.
  2. Pour l'instant, il n'y a ni loi, ni décret, ni règlement qui mets en place une limite de 100 km. Juste des articles de journaux. Le confinement s'arrête le 11 mai, c'est tout. Peut-être qu'il y aura une mise à jour du décret dans les jours à venir.
  3. Mais, en montagne, déterminer si on est en local ou non d'un terrain ou d'un champ en regardant juste la hauteur et distance ça marche pas très bien, surtout bas. L'aérologie a son importance. C'est aussi l'utilité d'avoir plusieurs dégagements avec des solutions potentielles sur le chemin.
  4. Oui. Là ou je voulais en venir, c'est qu'entre faire des points fixes une fois par mois et ne pas faire tourner le moteur, ça vaut peut-être le coup de se poser la question. Ca dépend beaucoup de la manière dont ils sont installés, mais généralement les moteurs d'avions ne sont pas conçus pour fonctionner au sol (avoir une température d'huile bien pour enlever l'eau sans avoir trop aux culasses...) Il y a souvent des écarts entre ce que dit le constructeur du moteur et celui de l'avion, par exemple pour le CAP 10 le manuel de l'avion préconise d'avoir "la température d'huile dans le vert" quand Lycoming indique que "si, lorsque l'on affiche la puissance, le moteur prends ses tours régulièrement, alors on peut décoller". La même chose, visiblement, sur le brassage des hélices.
  5. ah oui et en chine il se passe quoi après avoir fait un confinement stricte ? Ca prouve que cela marche ! On en reparle dans un ou 2 mois?
  6. C'est pas un peu utopique le scénario de gauche? Le virus ne vas pas arrêter par magie sa propagation à la fin des mesures de confinement. En 2021, peut-être une souche un peu différente? Peut-être une solution serait que les populations ne présentant que de faibles probabilités de symptômes (-45 ans en bonne santé) développent en grande majorité des anticorps pour pouvoir reprendre. Mais certainement sans emmener mamie.
  7. Merci mik-mik, enfin une personne qui me rassure sur la capacité de réflexion des vélivoles français. C'est malheureux cette affaire. Pour tous les gros problèmes, pour les résoudre, il faut poursuivre un but commun, chacun à sa manière, pas suivre des règles qui sont imparfaites par essence. Même si ça peut marcher sur certaines populations (en Chine ou Corée... du Nord par exemple). Je comprends tout à fait le besoin psychologique de faire "ce que dit papa", d'être rassuré, mais prendre 5 mn pour réfléchir c'est pas mal. Oubliez 5 mn les règles. Pour éviter qu'un virus se propage de trop il faut limiter ses contacts, ça veut pas forcément dire pas en avoir, mais éviter de fréquenter trop de personnes différentes, ou de fréquenter sans précautions particulières des personnes qui en fréquentent beaucoup (employés de supermarchés, pharmacies, médecins, police, etc). Pour qu'un gouvernement, surtout dans les pays latins, soit suivi par l'ensemble de sa population il faut juste responsabiliser les gens, leur donner de l'autonomie et les impliquer. Ça peut, pour certains, être plus effrayant - je devrais dire moins rassurant - que des instructions simples données d'un air confiant, mais ça marche même pour ces gens là. On le voit dans le monde du travail bien souvent... Prends la main sur un projet et ordonne, ça avancera mal, délègue et ça avancera bien mieux. Aujourd'hui je vois des posts Facebook "au bûcher ces pilotes", c'est n'importe quoi, les mecs n'ont rien compris. Même histoire pour la fermeture de plages. Ça sert juste à diviser les populations, quand le gouvernement aura plus besoin que les gens s'impliquent une bonne partie ne répondra pas présent à cause de ça. Alors qu'il suffirait de se rendre sur les plages : "ok, la loi est imparfaite, il fait beau, restez avec votre groupe de connaissances proches et gardez vos distances par rapport aux personnes que vous ne voyez pas souvent", et ça marcherait. Sans être utopique. En France j'ai vu, complètement l'inverse. Les gens prennent à la lettre les consignes de papa, impriment 15 attestations, et vont faire la queue chaque jour avec un groupe d'inconnu pour aller chercher leur doliprane "1 boite par jour, je respecte les règles", au cas où. Puis râler parce qu'un gars fait du bateau loin de chez lui. C'est sûrement rassurant, ok, mais c'est tout.
  8. Regarde bien les conditions de délivrance. Si tu as tout et qu'il te manque le stage ça peut être bon. Sinon il y a un petit risque de galère administrative, si les conditions de délivrance initiale (si tu n'as pas reçu ta LNMA dans l'intervalle) pour la LMA 66 sont différentes. Ça peut valoir le coup de passer un coup de fil à l'osac.
  9. C'est hilarant ces discussions, genre il y a un "meilleur remorqueur". C'est comme pour tout dans l'aviation, un engin peut être bien ou pas bien suivant l'usage. Il faut tout regarder, si c'est des remorqués ou tu montes beaucoup ou pas, si tu vas aller chercher des planeurs loin, la maintenance, les conséquences d'une indispo, la morphologie des utilisateurs, leur expérience... Les performances aussi bien sur mais souvent c'est des contraintes qui vont avec, voir les Rutan par exemple, mais y'a plein d'autres exemples. Personnellement en aviation légère un moteur qui a besoin d'une source électrique j'ai encore du mal. Sinon pour répondre à la question la limite est à 200cv (150kW). Tu peux monter en demandant une dérogation.
  10. Ah non, c'est à toi de parler anglais. Après ça doit exister, et coûter plus aussi..
  11. En général passer en F coûte beaucoup plus cher chaque année (une ARC par un CAMO allemand c'est environ 120€ par an avec dedans le "correspondant en Germanie"). Par contre franciser la remorque est utile.
  12. Enfin, les mecs constatent plusieurs accidents liés à des problèmes de montage, donc ils pondent un document pour essayer d'améliorer les choses, je vois pas vraiment où est le souci..
  13. Un mail de mon camo comme quoi il a demandé au lba et c'est bon: I have asked the LBA for your LNMA License. They can accept it, because there is no EASA License for theis LNMA existing in the moment. When you get the new L- License, then you will have an EASA- License. Till this time, your LNMA is the replacement for the part 66 license. Le plus facile c'est que tu demandes à ton camo de faire pareil.
  14. re, Pour info depuis quelques jours le LBA m'autorise à signer les travaux sur ma LNMA. On a fait valoir le fait que les LNMA allaient être converties en part 66 light dans un futur proche, que c'est une période transitoire...
  15. pilouch: non. 1° Le flarm ne t'indique pas "tous les traffics" mais ceux qui sont équipés. 2° Je n'ai pas compris la suite 3° L'exemple de Romeo Charlie c'est ce que j'ai connu en laminaire. On pourrait faire aussi une affiche sur le vol de pente les yeux dans SeeYou 'Seeyou affiche une collision avec le relief, éloignez vous', l'outil est pas fait pour faire du vol de pente en IMC! Pour moi le slogan de l'affiche qui aurait du sens pourrait être: - Alarme FLARM a midi, pas de traffic en vue? Cherchez ailleurs! Le flarm n'indique pas tous les traffics, et ses indications sont perturbées par le vent! - Traffic en vue à midi ? Assurez la sécurité à droite avant de dégager !
  16. Je suis tombé là dessus: Je suppose que l'auteur de l'affiche à voulu rappeler que, en VFR, lorsqu'on applique le voir et éviter, on dégage à droite. Mais pourquoi mélanger ça avec une alarme flarm, dont les indications de gisements peuvent être totalement fausses selon le vent etc... Une des fois ou mon flarm à sonné en mode "collision imminente" à midi, sans que je ne voie de suite le trafic en question, si je dégageais à droite instinctivement sans assurer la sécurité de ce côté, ça aurait mal fini. Le flarm n'est pas fait pour ça, c'est une aide à la détection et rien de plus. Ce qui pose problème c'est que, même si ce n'est surement pas l'intention de l'auteur de l'affiche, elle peut conduire à des dégagements précipités vers la droite, sans avoir vu le traffic qui cause l'alarme en cas d'alarme flarm. Les flarm ont évité pas mal de collisions, essayons de ne pas créer de nouvelles collisions à cause des flarms..
  17. Ben, si tu es à l'aise sans marge par rapport au décrochage eut égard aux conditions météos du moment, tu as un problème. Mais ma réponse était par rapport au choix de config volets et au "(surtout si c'est turbulent) je me sens + à l'aise avec les volets à 0°", et elle aurait été la même si il avait dit " (surtout si c'est calme) je me sens + à l'aise avec les volets à 0°" ou encore "(surtout si c'est calme) je me sens + à l'aise avec les volets à +8"... bref.. C'est pareil pour les atterrissages par vent travers / fort et le choix des crans, il ne faut pas forcément chercher une réponse générique, certains sont plus à l'aise pour poser le cap 10 à 15° et d'autres à 40°dans ces conditions. Choisir le réglage où on est le plus à l'aise c'est pas mal des fois.
  18. @Etienne Y'a pas forcément de bonne réponse générique à ta question ça dépend comment tu es à l'aise je dirais, et de la machine... Personnellement il m'arrive d'utiliser les volets en pente: - Sur la pente en ligne droite par très petit temps (toute fin de journée pour gratter pour une arrivée tardive) - Dans les demi-tour ou quand j'enroule Dans tous les cas, comme le choix de la vitesse, distance à la pente etc c'est beaucoup une question de conditions météo. 100km/h volet 0 ça peut être trop pour gratter quand c'est tout calme, et pas suffisant dans d'autres conditions sauf à avoir une bonne marge de distance.
  19. Oui. La dernière fois que je l'ai vu (d'en haut) il était imposable. D'autres champs sont bien mieux à proximité.
  20. Ce que bob dit (mettre des inters pour couper l'intercom et le haut parleur fonctionne). Si je conseille pas de faire comme ça, c'est parce que c'est pas forcément utile, et que les utilisateurs savent pas forcément ce que les inter font, surtout sur des machines partagées. Perso ça me gêne pas de m'entendre dans le casque si je parle tout seul (au contraire ça valide son fonctionnement).
  21. Salut, tu mets la 12 à la masse. L'intercom s'active quand tu parles. Dans ton cas le plus simple c'est de câbler tout comme sur un avion avec le hp sur la sortie dédiée, si ça te gêne pas qu'il soit toujours actif.
  22. La solution la plus simple, qui repose pas sur les autres conducteurs, fait gagner de l'argent et même du temps (surtout avec les vieilles remorques avec lesquelles on passe pas les 90) : préférer la route à l'autoroute.
  23. Depuis janvier dernier, l'ARC d'un planeur en D ne pourra pas être renouvelé si pas de radio 8,33. Et la seule vérification de la radio (juste l'observation physique de son existence et de la Form One, pas de son fonctionnement) te coutera 50€ de la part de ton prufer. Pour ma part, je trouve que l'on exagère sur le cout de ce changement, j'ai payé moins de 900€ une excellente radio, 99 mémoires programmables à partir de mon PC. Les seules formalités administratives (sans aucune intervention manuelle, juste la vérification des papiers) des différents organismes de renouvellement de navigabilité, me coutent plus de 400€ chaque année, POUR RIEN, soit une radio neuve tous les 2 ans. Dis-donc, t'es pas passé par le moins cher.... J'ai payé 90 € pour l'installation administrative du 8.33, et idem 90 € pour le transpondeur. Le renouvellement d'ARC adminstratif pour mon D-K.... me coûte 250 €, plus 90 € pour les test radio + transpondeur toutes les 2 ans. C'est pas donné non plus, je paye 120 € pour mon D-K
  24. Bonjour, Ca pauserait beaucoup de problèmes que tu n'as peut-être pas envisagés. Ce serait un peu comme gérer les permis de conduire / radars via une association de prévention routière, les licences des pilotes de pétroliers via la fédération française de kite... Il y a beaucoup moins de conflits d'intérêts à passer par des fonctionnaires.
×
×
  • Create New...