www.planeur.net | www.netcoupe.net | www.volavoile.net
Jump to content

Godzilla

Membres
  • Posts

    1020
  • Joined

  • Last visited

Contact Methods

Profile Information

  • Genre
    Homme

Profil pilote

  • NetCoupeur
    Oui
  • Badge FAI
    Badge Or
  • Région de vol
    Vallée d'Aspe
  • Instructor
    ITV
  • Voltige
    Non
  • Planeurs préférés
    Moi

Recent Profile Visitors

642 profile views
  1. Alors, J'ai fait l'expérience de la canule pas d'origine : l'impulsion d'air arrive au mauvais moment : tu commences à inspirer, et l'oxy arrive alors que tu es en train d'expirer. Pas d'alarmes. Mais c'est désagréable. On s'en rend compte tout de suite, même si on démarre l'oxy assez tôt. Je suppose que l'hypoxie doit être réelle bien que je n'ai rien ressenti: l'apport en oxy ne doit pas être nul, même dans ces conditions, et les Cu ne dépassaient pas 4700. Mais je n'irais pas au 195 dans ces conditions. La canule d'origine ne coute vraiment pas cher, autant en faire un petit stock ...
  2. Je veux voir le remorqueur ! (ou le treuil ...)
  3. C'est passé aussi avec mon médecin "lambda". Il a même pas eu peur et il m'a remplis mon formulaire. Je lui avait emmené un petit dossier médical histoire de le rassurer, et la pile de mes vieilles classe 2. Aire, nous voilà !
  4. Ce certificat est bien pénible ! Et pas facile à obtenir au dernier moment (parapluie, désert médical ...) J'ai pris RV avec un médecin "lambda". Je me suis muni de ce document. J'espère que ça va aller... Aprés tout, c'est un truc "officiel". https://www.service-public.pf/djs/wp-content/uploads/sites/33/2018/05/2018.MOD_.CM-PR.v1.pdf
  5. Paul, Tu nous diras comment tu as posé cette bande . J'en avais commandé et je n'ai jamais été capable de la coller proprement J'ai essayé de l'utiliser en étanchéité d'aileron. Sur une faible longueur ça va bien, mais ça aprés ça se tortille rapidement, ça fait des bulles. J'y suis pas arrivé.
  6. Hello, J'utilise ça https://fr.aliexpress.com/item/4000337556885.html?gatewayAdapt=glo2fra&spm=a2g0o.9042311.0.0.27426c37mkGOf7 ça blanchit aux UV, et le tarif est assez sympa.
  7. Hello, Si j'ai bien compris, l'équivalent de la réglementation ULM en Allemagne ne spécifie pas de limite de puissance. Elle est vraisemblablement plus contraignante que la notre, mais elle offrirait ce genre de perspective. J'ai compris qu'il y avait un engouement outre Rhin Il y a un turbo sur un 915iS ? Clairement, c'est une belle solution. Meme en ELA1. Dommage que les remorqueurs ULM ne puissent pas disposer de la même dérog que les autogyres ULM qui utilisent fièrement de 914. Sinon, il y a ça. Mais je crois pas qu'il ait déjà remorqué ... https://aura-aero.com/integral/
  8. Godzilla

    V R S U P S M

    Ce qui compte c'est de publier le vol le plus tôt possible. Avec son téléphone ça peut être fait avant même de descendre du planeur. Après, motorisé ou pas, faut pas s'affoler. Cette saison, j'ai fait une vache avec un planeur motorisé et ma plus belle perf est en Pegase.
  9. "La RJ12 du flarm travaille avec un débit faible (4800 bauds) et le S80 ne donnera pas toutes ses possibilités" Certaines trames ("PFLAA – Data on other proximate aircraft" , "PFLAO – Alert Zone information" ...) ne sont émises par le Flarm que si le débit est supérieur à 19,200. Reste à savoir si le LX les utilise. Xcsoar utilise PFLAA. Il vaut mieux privilégier les débits sup à 19.200
  10. On peut parler de saturation ... Entre les règles Covid, la prise en compte des nouvelles licences, Gesasso, les nouveaux programmes de formation, les nouvelles règles d'utilisation des planeurs ...(j'en oublie ...) Sans déconner, qui peut affirmer être strictement dans les clous ? Faut s'adapter ,faire au mieux et continuer à exister en sécurité malgré toutes ces nouvelles règles biscornues, qu'on finira bien par assimiler et appliquer correctement, un jour. En attendant, il reste le bon sens. Heureusement.
  11. Tout est question de mesure. On a de très bonnes conditions en ce moment, et nous sortons tous d'un long tunnel sans voler. En plus des restrictions floues, nous avons aussi à respecter un couvre feu qui nous impose d'être à la maison de bonne heure. Rester strictement en local aéro n'est pas du tout un rempart contre une sale vache subie parce qu'on n'a pas été chercher la pompe salvatrice au km 31. Ou même un mauvais atterro sur la piste, Et hélas, c'est du vécu . S'organiser des vols sur la campagne en respectant le couvre feu impose de tailler des circuits pas trop grands à tourner rapidement. Laissons aux pilotes le choix de leur activité en respectant ces contraintes et en fonction de leur niveau. Nous sommes assez grands pour ne pas tenter le circuit de prestige du genre (cf référence culturelle au dessus). L'encadrement des clubs peut aider à comprendre et respecter ces règles. Et un FE qui tape 500 ou 600 km avec un beau planeur avec les MTO qu'on a en ce moment rentre dans ce cadre , n'en déplaise aux dogmatiques. Ou alors c'est qu'il a gagné sa qualif dans une pochette surprise. C'est autant de gagné en entrainement et en sécurité des vols, pour la suite de la saison.
  12. Ne jamais omettre une référence culturelle.
  13. ça servirait à rien: c'était dans la légalité formelle. Avec 2 mecs sous Astra dans le planeur (pas la margarine).
  14. moi, j'aime pas les ayatollahs J'ai volé aujourdh'ui. Conditions de dingue, qu'on ne voit que quand on peut pas voler. Contrôleurs hyper dispos, parfaits pour mettre tout le monde en confiance. Ce serait absurde de pas en profiter à fond. Vous verrez pas mon vol sur la netcoupe. Mais je vous ai tous pourris ! (comme d'habitude)
  15. Hello, J'ai volé sur les 2 deux, il y a longtemps. Les AF de l'Espadon étaient plus classiques et très efficaces. D'ailleurs, AF+train fixe faisaient qu'on était lâchés sur Espadon avant le Squale. Ceux du Squale m'avaient permis une descente parachutée, suivie d'un touché "viril" qui m'avait valu une volée de bois vert. Je ne me souviens pas d'un autre planeur qui m'aurait permis de faire ça. En vol, le Squale volait plus lentement et permettait de gratter tout ce qui volait autour. La rentrée du train se passait mieux en cherchant un facteur de charge un peu négatif. Il sortait très bien. Sinon, les images reflètent mal la sensation à bord : les chevilles, les genoux et les oreilles sur le même plan. Pas inconfortable, mais inhabituel. Je ne me suis jamais attaché à ces planeurs, et je ne les ai pas regrettés quand ils sont partis. Ceci étant dit, l'Espadon avait tourné un presque 500 avec un pilote qui venait de débarquer au club. Donc ça volait quand même pas si mal.