www.planeur.net | www.netcoupe.net | www.volavoile.net
Jump to content

Interrupteur Changement Batterie : Microcoupure ?


Pitxoun
 Share

Recommended Posts

Salut à tous,

 

Je dois installer une deuxième batterie sur un planeur et donc forcément un interrupteur classique switch pour choisir la batterie source. Ma question :

 

Est-ce qu'il n'y à pas une "microcoupure" au moment où l'interrupteur bascule de la position 1 à la position 2 ? Si oui, comment faire pour éviter ça car les appareils au bout ne doivent pas aimer (condensateur au cul ?) ?

 

Sudouestement,

 

Pitxoun

Link to comment
Share on other sites

  • Replies 28
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Éventuellement 1 interrupteur par batterie et pour changer tu passes momentanément par les deux sur ON comme ça il n'y a pas de coupure... :super:

Edited by V17
Sylvain
Link to comment
Share on other sites

Bonjour

Je n'ai jamais eu de coupures, microcoupures, avec aucun des interrupteurs (inverseurs) que j'ai utilisé depuis plus de 20 ans dans mes différents planeurs.

Il faut, bien sur, prendre un interrupteur à 2 positions on/on.

Et basculer d'un coup... clic, clac !

Si on enlevait l'air du ciel, tous les oiseaux tomberaient par terre . ... Et les avions aussi .

JC VanDamme Poète belge

Link to comment
Share on other sites

Salut Pitxoun,

Sur un des planeurs du club on a un switch unique batterie 1/batterie 2, jamais constaté de microcoupure. Par exmple le Flarm ne se coupe pas et n'enregistre qu'un seul fichier après avoir switché. Faut trouver le bon interrupteur.

 

Voisinement

 

Renaud

Ce n'est qu'en essayant continuellement, que l'on finit par réussir. Ou, en d'autres termes : plus ça rate, plus on a de chance que ça marche ...

Link to comment
Share on other sites

sinon tu peux souder un condensateur entre les deux fils qui alimentent les instruments. Je ne saurais par coutre pas trop quellecapacité choisir.

Link to comment
Share on other sites

Trouvé sur ce forum il-y-a une dizaine d’années:

 

 

BAT1 + ----->|---------o------- + Instrumentation
.................................|
BAT2 + ----->|---------o


Anode Diode Schottky --->|--- Cathode Diode

Par exemple chez www.radiospares.fr
Code commande 395-4196 Fabricant INTERNATIONAL RECTIFIER Référence fabricant 95SQ015
data sheet 95SQ015

 

J'utilise la solution avec une très grande satisfaction. Un interrupteur individuelle par batterie précède chaque diode chez moi.

Edited by Bravo Papa
Link to comment
Share on other sites

OK donc merci pour ces réponses. J'en déduis donc que même si microcoupure il y a, elles sont négligeables donc on ne s'emmerde pas !?

 

Bubu je me doute que ça ne coupe pas du point de vue pilote, mais sais tu ce qu'il y a derrière l'interrupteur (si rien, alors tout va bien cela rejoint la méthode "on s'emmerde pas", sinon : condensateur ?).

 

BP oui j'avais vu ce sujet sur la gestion autonome, mais j'aime bien pouvoir choisir la source de batterie... ça fait plus "pousse manette" ;)

Link to comment
Share on other sites

j'ai tout de même le souvenir de consigne type "basculer vivement l’interrupteur" pour éviter toute coupure. Tout dépend de la tolérance des instruments derrière et du "jeu" au niveau de l'interrupteur.

Link to comment
Share on other sites

Tous les instruments ne sont pas égaux.

Mon Cambridge 302 est assez susceptible sur ce point. Mais on peut l'équiper d'une batterie tampon qui tient plusieurs heures.

 

Je crois que le mieux est le condo. Les diodes consomment.

Ce n'est pas parce qu'ils sont nombreux à se tromper qu'ils ont raison.

Link to comment
Share on other sites

Je déconseille fortement l'usage de 2 interrupteurs séparés plus un général.

Car la séquence devient:

Bat 1 sur ON - Bat 2 sur OFF

Bat 1 sur ON - Bat 2 sur ON

Bat 1 sur OFF - Bat 2 sur ON

 

Pendant que les 2 switches sont sur ON, une batterie (Bat 2 chargée) débite directement (sans limitation de courant) sur la batterie déchargée Bat 1.

Le courant peut facilement dépasser le seuil de déclenchement du fusible d'une des deux batteries, et on a une chance sur 2 de retrouver avec une batterie vide (Bat1) et une batterie Bat2 chargée mais dont le fusible a sauté. Lors du passage du switch Bat 1 sur OFF, surprise, tout s'éteint...

 

Si les fusibles sont costauds le problème restera limité à une surintensité dans les fils... dont la durée dépendra du temps que l'on met à passer le switch Bat 1 sur OFF. Donc en cas d'oubli de terminer la séquence, si les fusibles sont un peu costauds, on risque juste de mettre le feu au câblage...

 

Sans parler de l'effet d'une charge de la batterie 1, même courte, sans limitation de courant.. je ne suis pas expert, mais je ne crois pas que cela lui fasse du bien. A éviter très certainement avec des LIFe...sous peine d'incendie...

 

Un seul inter pour commuter d'une à l'autre avec une micro coupure est certainement plus pratique et moins risqué.

Les équipements ont tous un filtre d'entrée qui assure un maintien suffisant de la tension interne pendant la coupure.

 

Autre solution à base de diodes est également acceptable (puisque une diode permet le passage du courant sortant de chaque batterie, mais empêche les courants entrants, en admettant qu'on les a bien branchées), quoique plus compliquée, mais induit une chute de tension en entrée des équipements (0,6 v). Ce qui réduit l'autonomie en fin de vols longs pour certains équipements un peu sensibles.

 

Mieux étant parfois l'ennemi de bien, un bon inter à deux positions évitera des soucis et des risques.

 

Pour ma part j'ai deux batteries en parallèle, chacune protégée par un fusible, et un seul câble d'alimentation vers un interrupteur général. Moins de câblage, pas de manipulation pour commuter d'une batterie à l'autre, charge et décharge des deux batteries simultanées.

 

Et si on aime pousser des boutons, il suffit d'en ajouter une rangée, et ne pas les connecter, ça évitera à coup sûr des manipulations risquées :)

Edited by Norby07
Link to comment
Share on other sites

BP oui j'avais vu ce sujet sur la gestion autonome, mais j'aime bien pouvoir choisir la source de batterie... ça fait plus "pousse manette" ;)

C'est pour cette raison que moi j'ai deux interrupteurs général en parallèle.

Le premier met en route batterie 1 et le deuxième la batterie 2.

Ça me permet le choix de la batterie a tout moment. Il suffit de veiller sur le fait que a tout moment l'un ou l'autre, voir les deux sont branché.

Link to comment
Share on other sites

Pourquoi met-on deux batteries dans certains planeurs ? Je crois que la première réponse qui vient à l'idée est : pour augmenter l'autonomie electrique du planeur. La seconde est qu'on réduit le risque de panne totale d'energie en cas de batterie qui deviendriat défaillante

Pourquoi une commutation et ne pas simplement mettre les deux batteries en paralèlle ? Je crois que la première réponse qui vient à l'idée est : pour eviter qu'une batterie encore bien chargée ne se vide dans l'autre, si elle devenait deffectueuse. La seconde est que les batteries au plomb sauf si elles sont appairées dès le début de leur vie, et toujours utilisées ainsi ; chargées ensemble en parallèle, utilisées ensemble en paralelle vont vieillir differemnt et lorsqu'on va les mettre en paralèlle la plus chargée va se vider partiellement dans la moins chargée et nous diminuer pas mal la capacité de l'ensemble

 

Le troisième paramètre a prendre en compte est le suivant : les batteries au plomb voient leur durée de vie considérablement diminuées lorsqu'elles sont utliisées en décharge profonde, on va dire pour simplifier qu'elles ne doivent pas descendre en dessous de 11V. Donc, à moins d'avoir une mesure de tension à bord (radio, calculo) et de vouloir surveiller très souvent la tension de la batterie 1 en vol pour commuter sur la batterie 2 avant que la 1 ne descende en dessous de 11.5V, on aimerait, idéalement que le système de commutation fasse ça pour nous. Et puisse fonctionner dans les planeurs qui n'ont pas de voltmètre.

En réalité, ce qui se passe bien souvent ets qu'on reste pendant le vol sur la batterie 1, jusqu'à ce que la radio indique, lors d'un passage en émission qu'on a plus assez de tension. Ou qu'un copain nous dise qu'il ne comprend plus grand chose à ce qu'on dit à la radio cause modulation distordue. Et alors on passe sur la batterie 2, mais à ce moment là on est allé trop profondément en décharge sur la batterie 1 qui a souffert, et se voit donc irrémediablement très diminuée en durée de vie, les systèmes pulsés pour les désulfater ne fonctionnant quasiment pas sur nos batteries a électrolyte geiifié.

 

Et finalement, on aimerait que la commutation soit sans coupure, et sans usure aussi, si possible, voire même sans trou au tableau de bord.

 

Si on prend tous ces points en compte, le système à deux diodes Schotky, mentionné plus haut sans interrupteur est presque idéal :

- pas de possibilité qu'une batterie se vide dans l'autre

- si une batterie devient defectueuse, c'est la bonne qui se met en service automatiquement

- pas à surveiller la tension pour commuter de l'une à l'autre

- pas de coupure de commutation

- pas de possibilité de décharge profonde de l'une avant de passer sur la seconde

- pas de trou au tableau de bord

- pas d'usure mécanique

Mais il est seulement presque idéal, car on va perdre 200mV dans chaque diode Schottky (ne pas prendre une diode silicium habituelle, on perdrait alors 600mV ce qui fait quand même trop). 200 mV de perte de tension pour une batterie au plomb équivaut à peu près à 5% de la capacité de la batterie en moins, c'est pour moi négligeable au regard des avantages.

A savoir quand même qu'avec n'importe quel interrupteur, même de bonne qualité, on perdra dans les 50 mV pour un courent de 1A, et que cette chute de tension augmentera avec le vieillissement de l'inter.

 

Ca fait de nombreuses années que j'enlève les inter de commutation de batterie des planeurs pour les remplacer par des diodes Schottky , ce qui a eu en particulier l'effet très positif de nettement augmenter la durée de vie des batteries.

Daniel

Link to comment
Share on other sites

Bonsoir à tous,

 

A titre perso, je charge ma batterie avec un chargeur de modélisme qui dit trés clairement la capacité emmagasinée par la batterie en charge (qui dit donc ce que qui a été consommé) et pas de soucis avec une deuxième batterie ou un inter à basculer.

 

Sur un vol de 6 /8h, tu vois facilement ce que tu consommes quand tu dois recharger et tu adaptes la capacité de ta batterie en conséquence.

 

Moins tu en mets (des bricoles et combines a ressorts.) , mieux tu te portes.

 

Une batterie, un vol, une recharge...pas assez simple ?

 

OLivier

 

PS: bon, OK, j'ai un business de modélisme ..mais je sais m'en servir pour mes planeurs...

Link to comment
Share on other sites

Bonsoir à tous,

 

A titre perso, je charge ma batterie avec un chargeur de modélisme qui dit trés clairement la capacité emmagasinée par la batterie en charge (qui dit donc ce que qui a été consommé) et pas de soucis avec une deuxième batterie ou un inter à basculer.

 

Sur un vol de 6 /8h, tu vois facilement ce que tu consommes quand tu dois recharger et tu adaptes la capacité de ta batterie en conséquence.

 

Moins tu en mets (des bricoles et combines a ressorts.) , mieux tu te portes.

 

Une batterie, un vol, une recharge...pas assez simple ?

 

OLivier

 

PS: bon, OK, j'ai un business de modélisme ..mais je sais m'en servir pour mes planeurs...

 

Le problème se pose surtout pour les planeurs qui sont conçus d'origine avec plusieurs batteries cause manque de place ou autre (batterie de queue , duo discus..etc).

Néanmoins, en aéronautique, il faut aussi valoriser l'augmentation de sécurité apportée par 2 petites batteries au lieu d'une grosse. C'est pour ça que certains planeurs motorisés ont des batteries en parallèle pour augmenter la securité de démarrage du moteur.

Edited by Corentin
Link to comment
Share on other sites

je pense que la plupart des appareils électroniques modernes, et particulièrement ceux fonctionnant sur batterie ou en mode critique sont doté d'un condensateur interne pour "éponger" les micro-coupures.

Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...
  • 7 months later...

Salut,

J'ai cherché 5 minutes, il y a peut-être mieux:

http://www.ebay.fr/itm/2-x-On-On-Mini-Miniature-Toggle-Switch-Model-Railway-SPDT-/262206066553

 

Bons vols.

mes photos aéro sur EchoMike.free.fr

Parceque le ciel est merveilleux

Pour que voler soit toujours un plaisir

Link to comment
Share on other sites

Attention, pas dit qu'il n'y ait pas de microcoupure dans la version e-bay: c'est un "on / on". C'est là le point critique de l'autre: c'est un "on / 2 x on / on".

Stéphane Vander Veken
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Loading...
 Share


×
×
  • Create New...