www.planeur.net | www.netcoupe.net | www.volavoile.net
Jump to content

Quel Planeur "classe Standard" Pour Un Petit Club


Stève Bossard
 Share

Recommended Posts

Bonjour à tous !

 

Au club de Nevers on voudrait s'acheter un planeur mono type Pégase pour que nos jeunes puissent progresser.

On a relancé le club récemment donc pour l'instant on n'a que :

Un Marianne (+ un 2eme, celui du comité régional, une bonne partie de la saison)

Un Astir

Mais on a formé pas mal de pilotes (en proportion ! 8 lâchers/breveté sur 2 ans), principalement des jeunes (6 sur les 8), et on voudrait pouvoir leur proposer de quoi progresser et pourquoi pas participer a une première compétition.

On a de bonnes chances d'obtenir une subvention de 12 000 € et avec nos petits moyens on va chercher une machine en bon état à 15 000 / 17 000 € (avec remorque et 8.33, et dans nos rêves les plus fous transpondeur, calculateur, parachute, ...)

En regardant (depuis un certain temps ...) les annonces (françaises mais surtout sur segelflug) il semble y a voir plusieurs modèles accessibles : Pégase (90 ?) , SZD Jantar standard 2 ou 3, Ls1 f, ...

 

Auriez vous des conseils à nous donner ? Secu/confort/maintenance/vache/robustesse/perfo... (utilisation club !)

 

Merci d'avance !!

 

Stève

Link to comment
Share on other sites

Bonsoir,

Je ne saurais pas vraiment vous conseiller, n'étant pas très connaisseur,

Mais, avant tout, bravo!

Ton récit montre que vous vous bougez le c..

pour faire vivre un club.

 

Félicitations!

Quand on voit ce qu'on voit, et qu'on entend ce qu'on entend...

Link to comment
Share on other sites

Bonjour.

Personnellement pegase 90, je n'aimes pas. Par contre simple à piloter et dans la suite logique du DC.

LS1F, je ne connais pas, mais LS1, cirrus sont des conceptions des années 70, avec un pilotage et un ressenti en vol aux fesses ressemblant aux bois et toiles:).

 

Bref, pégase semble un bon compromis qui comblera tous le monde.

Dans tous les cas ne pas refaire les erreurs des années 1980 en lachant des jeunes pilotes sur des machines ou ils se font peurs. Vécue avec des A60 ou x membres sont partis se retrouvant sur A60 avec 30h de vol en sortant des bijaves

Link to comment
Share on other sites

Bonsoir, content de voir que Nevers VAV redécolle ,des bons souvenirs des salons d'aviation générale début 90.

 

sinon dans le budget, c'est Pégase sans photo-finish,il y en a chaque année à vendre, privilégier un exemplaire bien refait ,gelcoat et pas trop d'heures ou beaucoup mais avec mécanique des ailes refaite,tripodes ,tringleries comme ça tranquille un moment !

 

immense avantage des "90" branchements automatiques et look moderne de la cabine.

 

bon compromis mais rare : les vieux C101 repris dans le cadre féderale contre un 90 et souvent modifié branch. auto.

 

s'embarquer dans un Jantar std ? le peg vole si bien !

 

le LS1f :le plus réussi de son époque ,rien à voir avec les C ou D,en fait plus proche du LS4 sauf cabine très exigüe ( quasi la même que 6,7,8) ,un poil plus

sec au décrochage que le Peg. branchement auto de la profondeur !

 

Cirrus : privilégier absolument un CS11/75 ,vrillage du profil donne des basses vitesses un peu moins démentes que les premières séries.....un peu !

ne retenir que la production Schempp-Hirth (RFA) , le reste ....hum.

 

les AF on été améliorés (bien besoin) par une double palette en rétrofit seulement optionnel. bien vérifier le jeu dans le monobloc.

 

pour moi,ce n'est pas un planeur post-brevet dans la formation d'aujourdhui. le Peg. vole tellement mieux !

 

bien sur si vous aviez le budget, un LS4 repeint, peu d'heures........c'est un autre monde grâce à ces ailerons surtout ( LS4,4a :branchements manuel sauf profondeur,4b tout auto)

 

je me suis construit vélivolement avec ces machines (x centaines d'heures chacun) car c'était ce que nous offraient les clubs des 80 & 90 et même 2000,

on va oublier Phoebus ,JP15/36 , Libelle sympa mais surcotée.

 

je n'ai abordé que les types intensément pilotés ,à l'époque il était de bon ton de casser du sucre sur Peg. connerie!

 

foncez, trouvez le plus beau peg. ,F40 dans ce budget ,c'est le top.

Link to comment
Share on other sites

Bonjour,

 

Evitez des machines exotiques sauf a en acheter 2 pour le prix d'une !

Penser aux pièces de rechange

 

Le LS1 F est un petit bijou de mécanique avec des roulements partout (et la douceur des commande associée)

2 options ? prends la mauvaise, comme ça si tu te trompes...

 

vincent.jvt01"xxx"free.fr

Link to comment
Share on other sites

Je pense qu'il faut oublier / exclure les profondeurs monoblocs des LS1 D et Cirrus. Même si leurs performances sont modestes (encore que, il suffit de regarder ce que fait Vincent Hayoz), ils sont à réserver à des pilotes expérimentés.

 

On a eu 2 LS1 F. Le dernier a été vendu en 2019. Il est très agréable ... mais impossible d'y loger un grand gabarit. En plus, les LS1 F en bon état sont assez chers

 

Les Pégase 90 sont rares et au-dessus du budget que tu cites.

 

Il ne reste que les Pégase 1ère génération mais ils ont souvent des heures de vol et des revêtements en sale état.

On a envisagé de virer nos 2 Pégase, en considérant que le coût d'une peinture / gel coat était éxagéré. On avait acheté un 1er DG 300. Et puis, finalement on les a gardés. L'un a été refait et l'autre vient de partir chez Aerotechnics.

 

On commence à payer l'arrêt de la production de planeurs en "série" qui a eu lieu il y a 30 ans et ce sera de pire en pire . Certes, les LS8 Neo, Discus 2 ... sont plus beaux, plus performants, plus .... mais avec des productions très limitées au regard des séries de 500 à 1000 planeurs des LS4, DG 300 et Pégase, les tarifs sont devenus stratosphériques.

 

Bref, la solution la plus abordable serait certainement le Pégase avec une réfection en club de sa surface.

Edited by Jacques Vidrine
Link to comment
Share on other sites

Le club de Maubeuge, vend un LS1-F en bon état pour un prix qui peut entrer dans votre budget.

Ce planeur vol très bien, léger aux commandes et très sain. Machine idéale pour une transition vers un planeur monoplace.

 

https://www.segelflug.de/osclass/index.php?page=item&id=57576

Cirrus pilote does it better
Link to comment
Share on other sites

J'entre dans un LS-6, mais pas dans un LS1-F. A réserver aux pilotes qui rentrent dans un petit fuselage "a" de chez Schempp-Hirth.

 

Je n'ai rien à ajouter aux commentaires sur le Pégase. Excellente machine, un peu fragile du ventre en cas d'atterrissage train rentré.

 

Par contre, j'ai pas mal d'heures sur les Jantar Standard 2 et 3. Excellents souvenirs, avec comme points forts de bonnes performances à haute vitesse, mais un peu moins bonnes par tout petit temps. Pilotage agréable, un vrai petit chasseur, mais ergonomie pas au top : rentrée du train et ouverture complète des AF gênés par un manque de place aux coudes pour les grands gabarits, mais on s'y fait. On est assez couché, plus que sur la plupart des autres planeurs plastiques. Petit dossier rigide, réglable au sol, avec appuie-tête réglable lui aussi. Pour les messieurs, poire d'évacuation d'urine prévue en série.

 

Pour le ballastage (150 litres), le manuel de vol prévoit le tout ou rien au décollage. Pas autorisé à décoller avec un demi-plein, par exemple, mais on peut faire un largage partiel ensuite. Frein de roue mécanique très efficace si bien réglé, trop même puisqu'avec son train haut, il a tendance à passer sur le nez si on freine de façon trop enthousiaste. Le système exige toutefois un coulissage latéral de la jante sur l'axe de roue, qui doit donc être parfaitement lisse et bien lubrifié.

 

Le 2 a un arceau de verrière parfois un peu gênant, avec une ouverture vers l'arrière un peu fragile. Le 3 a une verrière monobloc pivotant vers l'avant. Le 3 est aussi un peu mieux coordonné que le 2 , grâce à une direction nettement agrandie. Inconvénient au démontage de la direction : sur le 3, il faut démonter aussi la bielle verticale de la profondeur, car il y a une grosse masse d'équilibrage statique qui "l'embrasse". Le planeur est très solide et peut sauver son pilote en cas de crash. J'ai deux copains qui peuvent le confirmer, l'un ayant survécu à un crash par décrochage bas à la suite d'un malaise, l'autre à une vrille à plat jusqu'au sol à la suite d'une collision en vol.

 

Par parenthèse, le planeur part en vrille très démonstrative si on le sollicite, mais il n'a pas tendance à s'y mettre involontairement et il en sort bien par les manoeuvres classiques. Avec mon centrage plutôt avant, il passait toutefois au-delà de la verticale au déclenchement, et demandait donc une "certaine hauteur" pour en sortir. Pour la compétition en classe club, il est généralement peu favorisé par son coefficient, même si Kawa a réussi à être champion du monde jadis avec un dérivé quasi identique.

 

A remarquer que je n'ai jamais fait de treuil avec les Jantar. Ils ont pour ça un crochet central monté sur l'avant du train rentrant, mais mon club de l'époque n'avait pas de treuil. Les trappes de train sont métalliques.

 

Ah, j'oubliais : d'origine, la compensation du vario PZL se fait non par une antenne, mais par une capsule de compensation Kwec-2. On trouve donc des Jantar sans antenne de compensation. Mais un emplacement est prévu d'origine.

 

C'est un des planeurs que je regrette...

Stéphane Vander Veken
Link to comment
Share on other sites

Au delà de cette situation individuelle se pose la question du renouvellement du parc de nos clubs. Que fera-t-on quand nous aurons épuisé tous les Pégase et autres LS4 ??? A moins que cette question ne se pose finalement pas, les "clubs" - ou ce qu'il en restera - n'étant plus équipés que d'un K21 (voire d'un K13...), éventuellement un Duo, pour former les pilotes qui voleront sur la ribambelle de Ventus et autre ASG privés qui seront (sont...) alignés en bord de piste.

Le problème est à peu près le même pour les biplaces, la valeureux Twin, avec lequel on pouvait tout faire pour pas cher, disparaît lui aussi des étagères.

 

Il y avait un projet avec le CAVOK. Quelqu'un sait-il s'il a avancé ?

 

Un indéfectible défenseur du modèle associatif, grâce auquel j'ai pu voler et faire voler mes enfants...

Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...

Bonjour à tous,

 

Merci pour vos retours !

J'avais d'office "repoussé" les profondeurs monobloc (même si perso j'ai presque débuté sur Cirrus Lanaverre, vole très bien et en toute sécurité à 2 conditions : 1 gueuse de + OK, 1 gueuse de moins tu joue pas et à moins de 250m/sol la vitesse c'est la vie et +10km/h n'a tué personne, le contraire ... Donc pas top pour un usage club a mon avis)

Je n'avais pas en tête que le LS1f est si étroit (je n'en ai jamais fait), donc pas top comme seul planeur "perfo" en club.

Donc Pégase et Jantard std restent en course, sauf si vous connaissez quelqu'un qui vend un LS4 tout beau tout équipé pour moins de 20 000 € ! :speeeeed:

Moi je suis sur que le truc pas cher, performant, facile et dispo çà peut se trouver (Tu vend une Mésange Alexis ?), notre Astir, certes pas très beau nous a couté beaucoup moins qu'une golfette ! On a le droit de rêver ! Mais va quand même falloir concrétiser à un moment, on aura confirmation (ou pas mais bon c'est plutôt bien engagé) de la subvention dans une semaine et le printemps n'est pas si loin !

 

Concernant la maintenance, pas d'avis particuliers ? (De mon expérience du Marianne sur lequel on va bientôt avoir une 3000h à faire, je suis pas super chaud pour le Pégase, mais je ne connais pas plus que ça)

 

Encore merci et bons vols !

 

Stève

Link to comment
Share on other sites

Bonsoir,

 

En tant que pilote privé je vole sur un Cirrus Lanaverre, mais, parfois également sur LS1F ou Pegase du club.

Je ne trouve pas la cabine du LS1F plus petite que celle du Cirrus ou de Pegase.

 

Par contre oui il est plus facile que le Cirrus. Son aile également rigide permet de détecter plus facilement les ascendances que celle plus souple du Pegase. Cette sensation sera plus proche du planeur de formation.

Edited by Rembard
Cirrus pilote does it better
Link to comment
Share on other sites

Bonsoir,

 

quand même,pour l'habitabilité la cabine du Pegase est plus longue et plus large que celle du LS1F, maintenant de combien ?!

 

après les perfo c'est pareille ,sauf ailerons et sensations meilleurs en LS (aile rigide)

 

la différence de prix (X2) n'est pas justifiée par la différence de perfo entre LS1F & 4 en classe club par petit temps (sans WB).

 

maintenant il y a plein de petits agréments dans la cabine du 4 légèrement plus habitable, une meilleur mécanique,le train en particulier sauf la

bosse sous les genoux plus prononcée .

 

pour moi ce serait sans le moindre doute pegase/ LS1F .

Link to comment
Share on other sites

Bonjour,

 

Sujet important ! Dans mes débuts la progression était Biiave / Br 901 / Mésange / Astir Jeans puis...Libelle Std et en changeant de club j'ai beaucoup progressé en accédant au LS 1/Pégase/LS 4 puis Cirrus std.

 

Pourquoi ne pas envisager un ASW 19 ? A mis chemin entre LS 1F et le Pégase. Et coté exotique à la place du Jantar Std, il y a le DG 100/101 dans sa version G ( plan fixe à la place de monobloc). Quelques liens toujours actuels....

 

https://www.volavoile.net/index.php?showtopic=9953

 

https://www.volavoile.net/index.php?showtopic=9199

 

https://www.volavoile.net/index.php?showtopic=4868

 

https://nordicgliding.com/cirrus-vs-ls-1-f-shoot-out-i-klubklassen/

Link to comment
Share on other sites

Bonjour,

 

Sujet important ! Dans mes débuts la progression était Biiave / Br 901 / Mésange / Astir Jeans puis...Libelle Std et en changeant de club j'ai beaucoup progressé en accédant au LS 1/Pégase/LS 4 puis Cirrus std.

 

Pourquoi ne pas envisager un ASW 19 ? A mis chemin entre LS 1F et le Pégase. Et coté exotique à la place du Jantar Std, il y a le DG 100/101 dans sa version G ( plan fixe à la place de monobloc). Quelques liens toujours actuels....

 

https://www.volavoile.net/index.php?showtopic=9953

 

https://www.volavoile.net/index.php?showtopic=9199

 

https://www.volavoile.net/index.php?showtopic=4868

 

https://nordicgliding.com/cirrus-vs-ls-1-f-shoot-out-i-klubklassen/

L'Asw19 est un peu cher..

Ils ne savaient pas que c'était impossible, ils l'ont fait.....
Link to comment
Share on other sites

Bonjour ,j'ai volé sur Asw19b en 1982 donc les souvenirs s'estompent mais les compétiteurs cotoyés à l'époque ne les aimaient pas pour manque de ressenti en thermique. ce qui est certain par contre c'et que ça ne ressemble pas du tout à un Pegase (profil et structure de l'aile).

 

bonne maintenance hivernale

Edited by pilouch
Link to comment
Share on other sites

ATTENTION ,

l'asw 19 n'est pas un pégase (il n'ont qu'une vague ressemblance ) .

Il a les défaut des planeur de sa génération .

 

La ressemblance n'est pas si vague que ça mais très localisée : Centrair a ré-utilisé les moules du fuselage de l'ASW20F (dérivé de celui de l'ASW19) qu'il fabriquait à l'époque sous licence de Schleicher.

Le profil et la forme en plan des ailes sont originaux (développés avec l'Onera)

 

Mon site d'utilitaires : https://condorutill.fr/index_fr.php


A partir de ce jour j´n´ai plus baissé les yeux / J´ai consacré mon temps à contempler les cieux / A regarder passer les nues
[...] / A faire les yeux doux aux moindres cumulus... Georges Brassens (L'orage)

Link to comment
Share on other sites

Bonjour ,j'ai volé sur Asw19b en 1982 donc les souvenirs s'estompent mais les compétiteurs cotoyés à l'époque ne les aimaient pas pour manque de ressenti en thermique. ce qui est certain par contre c'et que ça ne ressemble pas du tout à un Pegase (profil et structure de l'aile).

 

bonne maintenance hivernale

 

Pour cette raison que le Pégase peut dérouter et dans certain club le LS 4 est positionné avant le Pégase pas pour rien je pense, alors que dire de l'ASW 19 ?

 

Agrément général inférieur c'est certain mais combien de notes techniques en comparaison au LS1/LS4 et Pégase sans compter les coûts de maintenance et la cote d'achat (offre/demande) et le potentiel d'heure.

Link to comment
Share on other sites

Bonjour à tous !

 

Nous avons eu notre subvention ! Nous passons donc en phase de recherche active !

Si vous entendez parler dans votre entourage et vos clubs d'un planeurs qui pourrait nous correspondre à vendre dans les prochains mois, comme on dit "étudie toute proposition" ...

(On n'est pas à la minute, la subvention est acquise pour 2022)

 

Et encore merci pour toutes vos infos !

 

Stève

Link to comment
Share on other sites

Salut!

Félicitations pour cette subvention!

Pour info, le club de St Gaudens met en vente un pégase, il a 4000 HDV et en bon état général. Il est vendu avec sa remorque dont la bâche a été refaite à neuf il y a quelques années.

N'hésite pas à me contacter si tu veux plus d'infos.

Renaud

Ce n'est qu'en essayant continuellement, que l'on finit par réussir. Ou, en d'autres termes : plus ça rate, plus on a de chance que ça marche ...

Link to comment
Share on other sites

Le club de Maubeuge, vend un LS1-F en bon état pour un prix qui peut entrer dans votre budget.

Ce planeur vol très bien, léger aux commandes et très sain. Machine idéale pour une transition vers un planeur monoplace.

 

https://www.segelflug.de/osclass/index.php?page=item&id=57576

 

Le club de Maubeuge est toujours en phase de vente de son LS1-F.

Les infos complémentaires sont sur le site en lien.

Si intéressé, vous pouvez me contacter en MP et je transmettrai le message au vice-président du club qui s'occupe de la vente.

 

Il s'agit d'une bonne machine qui vole très bien et est très saine au commandes.

Cirrus pilote does it better
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Loading...
 Share