www.planeur.net | www.netcoupe.net | www.volavoile.net
Jump to content

Leche Pascual

Membres
  • Posts

    1034
  • Joined

  • Last visited

Everything posted by Leche Pascual

  1. Allez, j’ose la faire : Issoudun, Zorro est arrivé. Non, je n’ai pas honte…
  2. Je viens de trouver un truc: extrait du FCL 015 du Esay Acces Rules for Aircrew: "(b) Sauf indication contraire dans la présente annexe, toute limitation ou extension des privilèges accordés par une licence, une qualification ou une autorisation sera mentionnée sur la licence ou l’autorisation par l’autorité compétente."
  3. Bonjour Stéphane, permet moi de te contredire sur un point: les modes de lancement sont toujours considérés comme "privilèges": cf le SFCL 155: "(c) Afin de maintenir les privilèges pour chaque mode de lancement et conformément aux exigences des points (a) et (b), les titulaires d’une SPL effectuent un minimum de cinq lancements au cours des deux dernières années, à l’exception du lancement par élastique, pour lequel ils n’effectuent que deux lancements. Dans le cas d’un décollage autonome, les lancements peuvent être effectués par décollages autonomes ou par décollages effectués sur motoplaneurs ou par une combinaison de ceux-ci." Ce texte est extrait de la traduction du Sailplane Rules Book. Le texte cité est "officiel", c'est à dire que je l'ai copié-collé du site EURLEX. En revanceh, les AMC et GM sont traduits de l'anglais en français via le site DeepL, donc, sujets à "doute". Je n'ai rien trouvé, ni dans le SFCL, ni dans le FCL, qui indique qu'il faille inscrire ces modes de lancement sur le formulaire SPL, mais c'est peut-être parce que j' ai mal cherché? Affaire à suivre... Bonne journée,
  4. Bonjour, afin de ne pas égarer les objets, outils visserie, etc... il convient de les mettre dans des contenants. On peut, pour gagner de la place, les ranger les uns sur les autres. Attention, toutefois, à ne pas mettre des piles de boites partout... Bonne journée,
  5. Bonsoir, a mon avis, Gesasso n'est pas un carnet de vol électronique, dans le sens ou il n'est pas immédiatement à jour. Je parlais d'un support électronique personnel, en remplacement du carnet "papier".
  6. Je me lance dans la traduction de: Easy Access Rules for Continuing Airworthiness Si certains d'entre vous veulent me donner un coup de main, c'est facile; essentiellement du copié-collé... A bientôt,
  7. De rien, Bill! J'espère que tu vas bien. Mais n'oublie pas, si tu es crevé, prends une chambre à Aire...
  8. Bonjour, pas si sur: le FCL 050 dit: "Le pilote devra enregistrer de manière fiable les détails de tous les vols effectués selon une forme et une méthode établies par l’autorité compétente." Puis l' AMC1 FCL050 dit: (extrait) " Pour les planeurs, les ballons et les dirigeables, un format approprié, qui peut être électrique, devrait être utilisé. Ce format devrait contenir les éléments pertinents mentionnés en (a) et des informations supplémentaires spécifiques au type d'opération." Donc, j' en conclus que, si l' autorité est d'accord, on peut enregistrer nos temps de vol sous format électronique (pourquoi disent-ils "électrique"? j' ai vérifié, sur le doc original c'est ça...) Bonne soirée,
  9. Bonjour, je suis surpris par ton affirmation. Ma DSAC préférée continue d'inscrire les moyens de lancement sur les licences SFCL. Si on s'en réfère aux textes, Paragraphe 1 de l'article 3b du Sailplane rules book: "1. Les licences “partie FCL” pour planeurs et les privilèges, qualifications et certificats associés délivrés par un État membre avant la date d’application du présent règlement sont réputés avoir été délivrés conformément au présent règlement. Les États membres remplacent ces licences par des licences qui respectent le format défini à l’annexe VI (partie ARA) du règlement (UE) no 1178/2011 lorsqu’ils délivrent à nouveau des licences pour des raisons administratives ou à la demande des titulaires." Et l'exemple de formulaire qui figure dans l' appendice 1 de l' annexe VI (PART-ARA) du Easy Access Rules for Aircrew, (et dont je ne sais pas afficher l' image),montre bien qu'il faut faire figurer, pour les SPL, notamment le ou les moyens de lancements autorisés. Aurais-tu une explication qui contredirait la mienne? Pas impossible, vu la complexité d'interprétation des textes. Merci de ton éclairage, Bonne journée,
  10. Bonjour, merci de ton compliment. Ca fait plaisir. Je vais passer une bonne journée...
  11. Bonjour, j' essaie de résumer: tout d'abord, un titulaire de SPL obtenu sous le régime FCL conserve ses prérogatives, d'une manière générale, avec le régime SFCL. Donc, pas d'urgence à faire convertir, si on n' exerce "que" le SPL. Ca se fera tranquillement, si, par exemple, tu vas au bureau des licences pour faire apposer une qualification supplémentaire. Les quelques changements (de mémoire...) concernent surtout les FI et FE, qui, eux,ont donc intérêt à ne pas tarder. Possibilité d'exercer le FI avec une visite type "LAPL". (seulement en Europe) Validité du FI calculée sur 36 mois glissants, au lieu d'une date fixe de prorogation. _un stage remise à niveau - 30h ou 60 lancements - Démonstration d'aptitude à instruire sur une période de 9 ans. tu trouveras tous les détails, notamment au point SFCL360 dans ce doc Bonne journée,
  12. Bonjour, pour celles et ceux que ça intéresse, vous trouverez le Easy Access Rules for Aircrew, et la traduction en français (bénévole et non garantie), ici Un coup de "ctrl+F" pour faciliter les recherches. Bonne lecture.
  13. Bonjour, quelques pistes éventuelles: étais tu BPP lorsque tu as été laché TMG? Si oui, à condition d'avoir au moins 6 HdV TMG,tu pourrais faire apposer directement la qualif TMG sur ton SPL. Voir avec ta DSAC locale. Autre possibilité: si tu es PPL, trouver un DTO, (peut-être ton propre club?) avec un FE(A)-TMG, qui pourrait utiliser, soit le programme ANPI, qui nécessite au moins 1 HdV, soit le programme TMG pour PPL, édité par la FFVP, qui nécessite 3 HdV; Dans les deux cas, il faut absolument un formateur avion-TMG. Bonne journée
  14. Bonjour, je dirais "oui": Extrait du "sailplane rules Book" édité par l' EASA (et modestement traduit par mes soins, disponible ici) SFCL.140 SPL — Obtention de crédits pour les connaissances théoriques Regulation (EU) 2020/358 Les candidats à la délivrance d’une SPL reçoivent les crédits correspondant aux connaissances théoriques requises pour les sujets communs visés au point SFCL.135(a)(1), s’ils: sont titulaires d’une licence conformément à l’annexe I (partie FCL) du règlement (UE) no 1178/2011 ou à l’annexe III (partie BFCL) du règlement (UE) 2018/395; ou ont réussi les examens théoriques pour l’obtention d’une licence visée au point a), pour autant que ces examens aient lieu pendant la période de validité visée au point SFCL.135, point d). Bonne journée,
  15. J'ai eu la même info et source. Par contre, je ne sais pas d'ou il tire ceci: "to avoid unnecessary administrative burden on General Aviation pilots when they do no longer fulfil the conditions of a Class-2 medical certificate, but those of an LAPL medical certificate. With this amendment, GA pilots do not have to have an LAPL(A) issued but may use their PPL(A) licence as an LAPL(A)." Ce n'est pas dans le FCL 205.A, ni en anglais, ni en français. Ce que je me dis, d'un point de vue pratique, c'est que les pilotes avions (de + 50ans) voudront peut-être passer au LAPL(A) pour des raisons d'économie sur la visite médicale. Dans la grande majorité, ils n'auront aucun intérêt particulier à revenir au PPL. Donc, plus besoin de se tracasser pour le renouvellement dudit PPL...
  16. Bonjour, permettez-moi d'apporter quelques éléments: extrait du règlement 1178/2011, PART FCL: "FCL.105.A LAPL(A) Privilèges et conditions Privilèges Les privilèges d’un titulaire d’une LAPL pour avion permettent d’agir en tant que PIC sur des avions monomoteurs à pistons (terre), des avions monomoteurs à pistons (mer) ou des TMG ayant une masse maximale certifiée au décollage ne dépassant pas 2 000 kg, transportant 3 passagers au maximum, de manière que le nombre maximum de personnes à bord soit toujours de 4. Conditions Les titulaires d’une LAPL(A) ne pourront transporter des passagers que s’ils ont effectué 10 heures de vol en tant que PIC sur avions ou TMG après la délivrance de la licence. Les titulaires d’une LAPL(A) précédemment détenteurs d’une ATPL(A), d’une MPL(A), d’une CPL(A) ou d’une PPL(A) seront exemptés des exigences prévues au point b) 1)." Ca voudrait dire qu' un LAPL(A) serait SEP de fait? (puisqu'il ne peut pas piloter autre chose) "FCL.140.A LAPL(A) Exigences en matière d’expérience récente Regulation (EU) 2019/1747 Les titulaires d’une LAPL(A) n’exerceront les privilèges de leur licence que si, au cours des 2 dernières années, ils ont rempli l’une des conditions suivantes en tant que pilotes sur avions ou TMG: avoir effectué au moins 12 heures de vol en tant que PIC ou en vol à double commande ou en solo sous la supervision d’un instructeur, y compris: — 12 décollages et atterrissages, — 1 cours de remise à niveau d’au moins 1 heure du temps de vol total avec un instructeur; avoir réussi un contrôle de compétences LAPL(A) avec un examinateur. Le programme de contrôle des compétences sera basé sur l’examen pratique de la LAPL(A). Si les titulaires d’une LAPL(A) sont titulaires à la fois d’un privilège d’avion monomoteur à pistons (terre) et d’un privilège d’avion monomoteur à pistons (mer), ils peuvent satisfaire aux exigences du point a) 1) dans l’une des classes ou une association des deux qui sera valable pour les deux privilèges. À cette fin, au moins 1 heure du temps de vol requis et 6 des 12 décollages et atterrissages requis devront être effectués dans chaque classe." En réponse a Delta217, je ne vois pas ou est l' exigence de 1h30 de vol, avec 30' campagne. Mais c'est peut-être dans un autre texte? D'autre part, lorsque tu passes une visite aéro, pour le,même prix, le médecin te délivre, sur le certificat, la classe 2 ET le LAPL. Il suffit de demander. Pour info, je suis en train de faire la traduction du "Easy Access Rules for Aircrew", de l'EASA, qui comprend les règlements, et les AMC et GM. C'est horriblement long, mais je ne désespère pas de terminer un de ces jours. Si vous le voulez, un coup de main serait le bienvenu. J'avais déjà fait le "Sailplane Rule Book", et le "Easy Access Rules for Medical Requirements" (pas (encore) sur le site planeur.net, mais que je tiens à votre disposition par MP. Bonne journée,
  17. Bonsoir, ma première réaction, à chaud, en voyant ça, avec, il me semble, un jeune passager devant: "ce mec est un criminel!!!" Bon, après, je me calme, je réfléchis. Mais je le pense toujours...
  18. Bonjour, une info qui pourrait intéresser les pilotes avion, et notamment les remorqueurs: un titulaire de PPL est, de fait, titulaire d'un LAPL(A). Il peut donc exercer l'un ou l'autre, à son choix, sous réserve de vérifier qu'il répond aux critères de validité. (et respecter les contraintes du LAPL, par rapport au PPL). Ca permet donc de ne passer que la visite médicale LAPL au lieu de la classe 2, ce qui, pour les plus de 50 ans, permet d'économiser une visite sur deux. Je ne peux pas citer le texte qui régit cela, mais je tiens cette info de ma DSAC. Je suppose donc que c'est fiable. Bonne soirée,
  19. Bonjour, Tu pourrais sans doute avoir des informations chez Loravia (https://loravia.com/shop/fr/) Ou chez Scheibe (http://www.scheibe-aircraft.de/) Mais, je pense que le mieux est d'envoyer tes harnais, tels quels, à refaire chez ton fournisseur de harnais préféré. J'ai le vague souvenir qu'il y a un montage bizarre sur ces SF28, mais je ne sais plus te donner des détails précis. Désolé d'être aussi vague. Bonne journée