www.planeur.net | www.netcoupe.net | www.volavoile.net
Jump to content

Netcoupe 2016 : Nouveautés Et Rappels


Administrateur
 Share

Recommended Posts

Non : Icol

 

en CP : règles FAI

Dans mon exemple il faut se débrouiller pour passer la ligne de départ vers 1600 m (quitte à la passer à la VNE ,ce qui peut donner à Denis des arguments , ou la passer à 1600 tranquille et reprendre la pompe )

si tu part plus haut ,ça veut dire , au retour passer la ligne d'arrivée plus haut (donc soit on remonte , soit on perd des Kms ,c'est un risque )

 

A+

Link to comment
Share on other sites

  • Replies 101
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Bonsoir

 

sans vouloir critiquer des règles manifestement édictées par plus futé ,elles me paraissent cependant bien adaptées au vol en plaine là ou l'amplitude d'altitude

sera limitée par les plafonds (en France) mais très pénalisante en montagne ,eh oui il faut bien pour sortir du bocal le matin (sauf à faire du VAV 14-17h) prendre

de l'altitude(parfois loin ,couts), seul les crêtes portant ,et le soir passé le dernier col planer longtemps pour arriver .....bas en TDP .

Link to comment
Share on other sites

Bonjour à tous

...

Je décolle de mon terrain situé à 400 m NH , largué à 700 m , au sud du terrain et le vent est sud pour 25 km/ , la première pompe me monte à 2600 m , mais me fait reculer de 3 km vers le nord , je part vers le sud , donc ,si je comprend bien le logiciel d'optimisation prendra le point de départ libre au sommet (c'est à dire à 2600 m et 3 km vers le nord ).

Quand je rentre de mon circuit par le sud je suis juste pour un tour de piste basse hauteur et je pose face au sud ,le point le plus éloigné sera mon virage en finale à 600 m !

Donc si j'ai fait 200 km ,il me sera retiré 100 km ! ( 2600-1000-600=1000 1000*100= 100 km. )

...

 

ERIC

Hello,

pour un vol libre, puisque le pilote ne choisit pas le point de début et de fin du circuit calculé, la différence d'altitude est calculée entre:

-le point le plus bas entre le début du vol libre (largage ou arrêt moteur) et le début du circuit calculé

-le point le plus haut entre la fin du circuit calculé et la fin du vol libre (atterrissage ou remise moteur)

 

Si cette différence d'altitude est >1000m il y a alors des pénalités de calculées:

pénalités (en Km) = (différence (en mètres) - 1000) * 0,1

 

S'il y a pénalités applicables, le script recherche d'éventuels points de début et d'arrivée qui respecteraient la règle des 1000m et qui feraient un circuit calculé rapportant plus de Km.

 

Dans ton cas, tu n'auras aucune pénalité :P (tu pars de 700m et finis à 600m)

Link to comment
Share on other sites

Et en comme prévu tu auras une pénalité pour le même vol

 

avec la diminution du bonus pour le "comme prévu" (20% contre 25% en 2015),

la réduction de la taille de la ligne de départ qui va rendre difficile le départ en CP

et la fin de la déclaration "papier"

 

j'ai l'impression qu'on veut la fin du CP

Edited by lad
Link to comment
Share on other sites

j'ai l'impression qu'on veut la fin du CP

 

La première impression n’est pas toujours la meilleure .....

 

La fin du CP se traduirait de maniere directe par l'annulation du bonus, les autres points évoques étant une simple homogénéisation avec le Code Sportif FAI ....

Link to comment
Share on other sites

Et en comme prévu tu auras une pénalité pour le même vol

...

Oui... mais non.

"prévu" vient de prévoir.

Tu auras donc eu la clairvoyance de choisir des points de départ et d'arrivée de manière à pouvoir respecter la règle d'Émile Mètre. :D

S'ils te sont imposés (compétition), tu devras en plus de ton talent de pilote faire jouer ton talent de calculateur et ainsi devancer les concurrents... ;)

Philoo

A.C.E.S. @ LFOY

Link to comment
Share on other sites

Je partage les remarques de Denis, ces lignes de départ et arrivée tres étroites sont néfastes à la sécurité particulièrement quand, comme c'est souvent le cas ces points sont à proximité d'un Aerodrome.

Cependant, comme malheureusement c'est imposé pour les épreuves de badges FAI il vaut mieux avoir la même règle afin que les candidats soient accoutumés.

La faute revient à l'IGC qui triture les règles en semblant ignorer les réalités de terrain et les pratiques en compétition finalement plus raisonnables et plus sages.

 

Vive les circuits comme prévu, qui n'ont jamais empêché de faire par défaut ou par choix des vols libres.

Link to comment
Share on other sites

Je n'est jamais compris que la netcoupe puisse être une compétition!!!!

As-t on déja vu une compétition ou les compétiteurs ce mesurent sur des terrains différends????

Comment peux t on mettre en compétition un breton, un nordiste , un pyrénéens et un alpin du nord ou du sud, dans un sport ou la météo et le terrain de jeu sont l'essence même de ce sport.

Ceux qui veulent faire de la compétition vont aux régionaux ou chpt de france ce mesurer le même jour et sur un terrain identique aux autres

En plus ils pourront y faire des CP

Edited by Thierry
Ils ne savaient pas que c'était impossible, ils l'ont fait.....
Link to comment
Share on other sites

 

Le code sportif n'impose pas de limite à la longueur de la ligne pour les compétitions (et la Netcoupe est une compétition), seulement pour les insignes et les records. Pas la peine d'imposer en 2016 une ligne de +-500 m pour passer à +- 5 km dans un an, si tout le monde pense que 5 km est mieux. Il est encore temps (après tout, les vols depuis un mois ont été faits sans connaître les règles 2016).

​Complètement d'accord, réduire la taille de la ligne n'apporte rien d'intéressant à un vol et (à mon sens) quasi rien côté performance sportif, par contre pousser tous les circuiteurs qui prendront le même départ (d'un même terrain, avec la même base de points ou des bases similaires pour une bonne partie des circuiteurs, soyons réaliste, c'est fréquent) à virer dans un zone plus restreinte les yeux sur le gps est (toujours à mon sens) limite nuisible.

 

Bref pourquoi attendre pour changer ça ?

 

Où y-a-t-il une raison autre que respecter d'autres règles applicables parfois ailleurs ?

 

Sur le coup des 1000m je trouve ça intéressant, je comprends le pourquoi de cette nouvelle règle (que je sois d'accord avec ou pas, qu'elle m'arrange ou pas) mais sur la longueur des lignes de départ je sèche, j'en vois pas l'intérêt.

Link to comment
Share on other sites

DG800 a soulevé une bonne question... Certes, en plaine quand on part tôt avec 500 m de plafond, le problème du départ à moins de 1000 m ne se pose pas, mais quand le plafond est haut ou en montagne, prendre l'altitude de départ uniquement au passage de la ligne peut être inutilement pénalisant.

 

Il n'est sans doute pas inutile de rappeler que, de tout temps, les badges ont toujours été valides avec un largage à moins de 1000 m (par rapport au point d'arrivée), même si le départ était fait à 3000 m. La ligne de départ n'a jamais été utilisée que pour les épreuves de vitesse (records ou compétitions). Pour les records, depuis le GPS il était possible de choisir les points de départ ou d'arrivée (et les temps) dans les secteurs respectifs de façon à respecter les 1000 m quelle que soit l'altitude au passage de la ligne. Pour les compétitions, ça fait 35 ans qu'on a laissé tomber le contrôle du départ aux jumelles et la limitation d'altitude qui en découlait.

 

En supprimant les secteurs, soit-disant par souci de simplification, l'IGC a donc introduit une procédure que jamais personne n'a expérimentée pour les badges, et n'a probablement pas pensé aux problèmes de sécurité que cela pose et encore moins à la règle des 1000 m.

 

Il est intéressant de noter que dans le projet "year 1" en 2014, la longueur de la ligne de départ devait être augmentée à 3 km (l'abandon des secteurs de départ et d'arrivée était évoqué, mais n'a pas fait l'objet d'un vote). Au contraire, une proposition de supprimer les secteurs pour les points de virage avait été refusée... Par contre, une option de choisir de largage comme point de départ (qui aurait résolu le problème d'altitude au départ) avait été rejetée :

 

(Proposal to simplify the Sporting Code)
Declared start/finish points 93% of poll responders favoured having only a start/ finish line. Additional comment suggested that the line length be longer than the 2 km selected by the committee to give the pilot more options. Safety, airspace or topography can be local factors, for example.
( minutes de la réunion plénière 2014 de l'IGC)
8.2 Year-1 proposals
8.2.1 Proposal to simplify the Sporting Code (Sporting Code Committee)
...
3. Observation zone – remove FAI sector, only a cylinder with extended bisector
The Greek delegate, Mr Georgas did not see any benefit in replacing one sector with another sector.
The Swedish delegate, Mr Filla shared the view of Greece.
The proposal was lost with 0 votes for, 28 votes against, 5 abstentions
4. Definition of start/finish point options
Mr Georgas saw some confusion in the proposal. For certain types of performance the release point can be used as start, but that has to be declared. It is not clear how to do that.
An amendment for the proposal to read “For a release point option, no pre-declaration is required”. The amendment was not supported.
Mr Spreckley was did not like the idea of losing the options we have at the moment. Mr Mcintyre explained that the whole idea was to reduce the number of options. The proposal was lost with 16 votes for, 10 votes against, 7 abstentions
5. Start line shall be 3000M long (currently 1000M)
The proposal was adopted with 31 votes for, 0 votes against, 2 abstentions


En 2015, la suppression des secteurs de départ et d'arrivée au profit de la ligne est actée mais la ligne est réduite à nouveau à 1 km par le proposant "pour des problèmes d'analyse des vols" (en fait, d'après Ross Macintyre, pour le cas des circuits fermés). Le tout est passé comme une lettre à la poste et semble-t-il dans l'indifférence générale :

 

 

(minutes de la réunion plénière 2015 de l'IGC)
8.1.10 Start/finish line (SC Committee) Proposal, SC-3, para 1.2.12: Delete the start/finish sector Observation Zone.
Mr. Macintyre explained that due to problems with task analysis, the Start line had been reduced from
3km to 1km compared with the Year-1 proposal.
Votes for: 30, against: 0, abstentions: 1
The proposal was carried

Les documents complets sont consultables sur le site de la FAI

 

Comme quoi l'informatique a bon dos et les considérations de sécurité, d'espace aérien et de relief sont passées à la trappe !!! A aucun moment la question de la pénalité d'altitude n'a été semble-t-il évoquée.

 

Peut-être que d'ici quelques années l'IGC se rendra compte de sa bourde... D'ici là (pour revenir à notre sujet), rien n'empêche que la NetCoupe fasse preuve de bon sens. Après tout, le règlement français des compétitions ne suit pas aveuglement l'annexe A du Code sportif IGC (qui ne reconnait pas les secteurs FAI aux points de virage, et impose l'annonce des heures de départ, entre autres)

 

On devrait donc autoriser une ligne de 10 km et la prise en compte de l'altitude de largage comme altitude de départ, voire du point bas entre le largage et le passage de la ligne. Une autre solution serait d'opter pour le secteur FAI exclusivement, mais le vrai (celui du Code sportif, section générale, A13.2) qui est une ligne de départ de 2 km (voire plus) prolongée à 45° à chaque extrémité. L'une ou l'autre solution résoudrait tous les problèmes de sécurité et de pénalité d'altitude.

 

Je n'est jamais compris que la netcoupe puisse être une compétition!!!!

As-t on déja vu une compétition ou les compétiteurs ce mesurent sur des terrains différends????

Comment peux t on mettre en compétition un breton, un nordiste , un pyrénéens et un alpin du nord ou du sud, dans un sport ou la météo et le terrain de jeu sont l'essence même de ce sport.

Ceux qui veulent faire de la compétition vont aux régionaux ou chpt de france ce mesurer le même jour et sur un terrain identique aux autres

En plus ils pourront y faire des CP

 

C'est une compétition décentralisée, comme l'OLC ou autres. A partir du moment où il y a des médailles, des classements et des pilotes qui se battent pour gagner, c'est une compétition. Le fait que d'autres préfèrent simplement regarder les vols des uns et des autres et lire leurs commentaires ne change rien à l'affaire...

Edited by Denis F
Link to comment
Share on other sites

Si vous vous posez des questions sur le fonctionnement de l'IGC, il peut être instructif de consulter la liste des délégués:

 

http://www.fai.org/igc-about-us/igc-organisation/171-igc/34786-igc-delegates

 

Il y a très peu de noms connus là-dedans. Et des pays où le vol à voile doit avoir des problèmes pour exister, comme les deux Corées. Les délégués savent-ils toujours de quoi ils parlent?

 

De plus, comme tout se passe en anglais, on constate que les présidences des groupes de travail sont trustés par des anglophones "natifs", plus quelques Allemands et Scandinaves (Ah, si, il y a un Grec pour les "pays en voie de développement vélivole" et un Chilien pour la "Sécurité"). Pas très représentatif tout ça. Mais il faut bien avouer que certains pays brillent par leur absence lors des réunions internationales.

Stéphane Vander Veken
Link to comment
Share on other sites

je cite Denis : C'est une compétition décentralisée, comme l'OLC ou autres. A partir du moment où il y a des médailles, des classements et des pilotes qui se
battent pour gagner, c'est une compétition. Le fait que d'autres préfèrent simplement regarder les vols des uns et des autres et lire leurs commentaires ne change rien à l'affai
re.
.

 

La Netcoupe une Compétition ? L'OLC une compétition ? :speeeeed:

Sur quels critères ? même terrain ?, même date ?, même circuit ? Non pour ça il y a les championnats et que ceux qui veulent être classés aillent aux championnats.

Le site de la netcoupe permet effectivement de comparer pour une même zone, ce qu'ont pu réaliser d'autres vélivoles, sur un même jour et c'est très bien ! c'est un très bon outil de progression.

Félicitation a ses créateurs et ceux qui en font la maintenance.

Bons vols

en piste !
Link to comment
Share on other sites

 

Si vous vous posez des questions sur le fonctionnement de l'IGC, il peut être instructif de consulter la liste des délégués:

Si vous vous posez des questions sur le fonctionnement de l'IGC, il est préférable de consulter tout vélivole qui, en France, connait bien le fonctionnement de cette instance sportive internationale.

Tu connais certainement les deux délégués français...

Il y a aussi le Président de la Commission Sportive, ainsi que les anciens délégués

et tout vélivole qui a organisé et/ou dirigé une compétition internationale (Européen ou mondial)....

Ils ne manqueront pas de t'éclairer

 

 

Les délégués savent-ils toujours de quoi ils parlent?

En général, oui

un pays très "compétition" aura un représentant très compétent bien sur

Un pays moins "armé" sera qd même représenté, ce qui est un des objets d'une instance internationale

 

Régis

(IGC Steward and former Competition Director)

Bons vols

Edited by Régis
Link to comment
Share on other sites

Ben, c'est justement parce que je me suis renseigné chez un délégué de mes connaissances que j'ai quelques doutes sur le fonctionnement de l'IGC, en particulier pour l'évolution du Code Sportif. Comme partout, il y a les "leaders d'opinion", les "suiveurs", mais aussi les "débutants" qui seraient bien en peine d'avoir un avis motivé. Certains pays changent régulièrement de délégués, ce qui pose un sérieux problème de suivi. Il n'est pas sûr non plus que tous les délégués soient correctement "briefés" par leur NAC en ce qui concerne leurs votes. Ils votent alors purement d'après leur opinion personnelle...

 

Remarque, l'IGC n'a pas le monopole de ces problèmes. Rien que pour le vol à voile, on peut citer l'OSTIV (j'ai participé jadis aux réunions du Training & Safety Panel) et l'EGU.

 

Ça ne veut pas dire que ces organes fassent du mauvais boulot, mais ça rend plus difficile d'établir une ligne de conduite logique et de s'y tenir sur le long terme. C'est particulièrement visible à l'IGC, qui possède en principe un système triennal pour une modification du code sportif, mais où on constate des volte-face en cours de route, qui d'après moi devraient remettre le compteur à zéro.

Stéphane Vander Veken
Link to comment
Share on other sites

Bonjour,

j'aimerai revenir sur un point qui n'intéresse personne: la suppression du classement à l'indice.

C'est une décision de la FFVV, donc quelque peu "politique". Pourquoi?

Cette position ne restructure pas le classement mais ne fait que supprimer une lecture de l'activité des petits clubs sur la campagne.

En quoi était-ce dérangeant?

C'est vrai que ce classement a été raillé sur ce forum, mais aller jusqu'à le supprimer...

Il me vient deux explications, soit la FFVV veut ne mettre en avant que les "gros" clubs, soit l'orgueil de certains présidents ou de vélivoles de ces clubs ne leur permettaient plus de supporter une telle comparaison.

Dans tous les cas, c'est encore le ridicule qui l'emporte.

 

PS: on devrait limiter la Netcoupe aux clubs de plus de cent membres :super:

Link to comment
Share on other sites

8.1.10 Start/finish line (SC Committee) Proposal, SC-3, para 1.2.12: Delete the start/finish sector Observation Zone.

 

Mr. Macintyre explained that due to problems with task analysis, the Start line had been reduced from

3km to 1km compared with the Year-1 proposal.

 

Votes for: 30, against: 0, abstentions: 1

 

The proposal was carried

 

 

Ben je suppose que j'ai la réponse à la question que je me posais plus haut alors... Dommage que décisions prises pour satisfaire aux contraintes techniques de l'IGC s'imposent à la Netcoupe qui n'a pas les mêmes contraintes.

Edited by FrMz
Link to comment
Share on other sites

Pour revenir au problème l'application à la Netcoupe du code sportif concernant la ligne de départ et de différence d'altitude, il faut noter que le code sportif n'oblige pas à déclarer un point de départ ni à passer une ligne de départ pour un vol de distance à 3 points de virage max (1.2.4.2.f), le largage ou l'arrêt du moteur peut être choisi comme point de départ a posteriori. Seuls les points de virage doivent être déclarés.

 

Il n'y a que l'épreuve des 300 km du F (1er diamant) qui impose un triangle ou un aller-retour dans lesquels un même point de départ/arrivée doit être déclaré et les lignes associées doivent être franchies à moins de 500 m du point.

 

En bonne logique, il devrait donc être autorisé de prendre le départ au largage pour la Netcoupe aussi.

 

 

L'OLC une compétition ? :speeeeed:

 

OLC c'est l'abréviation de OnLineContest (compétition en ligne). Comme dit Louis de Funès dans Rabbi Jacob : « comment, Salomon, vous êtes juif ? »

Link to comment
Share on other sites

j'aimerai revenir sur un point qui n'intéresse personne: la suppression du classement à l'indice.

C'est une décision de la FFVV, donc quelque peu "politique". Pourquoi?

Cette position ne restructure pas le classement mais ne fait que supprimer une lecture de l'activité des petits clubs sur la campagne.

En quoi était-ce dérangeant?

C'est vrai que ce classement a été raillé sur ce forum, mais aller jusqu'à le supprimer...

 

 

http://marc.terrier76.perso.sfr.fr/images/indice_ffvv.jpg

 

Pourquoi raillé ? Le classement à l'indice mettait pourtant mieux en évidence la qualité des pilotes paricipants à la NC…

 

Marc

 

PS : je vois (tardivement) sur le forum que d'autres personnes se sont déjà intéressées au sujet… Après les avoir lues, je comprend mieux la désaffection de ce classement. Néanmoins la FFVV a mis 10 ans avant de l'abandonner…

 

Classement à L'indice (Débuté par Invité_richard_* , juin 03 2005 22:06)

http://www.volavoile.net/index.php?showtopic=2897

 

[classement Indice] Qui Va Gagner ?

http://www.volavoile.net/index.php?showtopic=5317

 

Valeur Classements

http://www.volavoile.net/index.php?showtopic=8357

 

La Coupe Fédérale (Ffvv): Qu'en Pensez Vous ?

http://www.volavoile.net/index.php?showtopic=11104

 

Plusieurs clubs

http://www.volavoile.net/index.php?showtopic=10734&hl=

 

et enfin…

http://www.volavoile.net/index.php?showtopic=11982&page=2&do=findComment&comment=102309

Edited by marcterrier
Link to comment
Share on other sites

je recite : OLC c'est l'abréviation de OnLineContest (compétition en ligne). Comme dit Louis de Funès dans Rabbi Jacob : « comment, Salomon, vous êtes juif ? »

 

il y aussi des Salomons qui vendent des ski, des chaussures et bien d 'autres choses encore. Il suffit d'ouvrir un dico papier : (Le Robert par exemple).

Comme quoi on n'a pas forcément les mêmes définitions des mots., par exemple le mot compétition ; je pense aux compétitions sportives comme les concours de vol à voile, le marathon de Paris, un championnat national,... etc. :flowers:

Edited by Neulat 31
en piste !
Link to comment
Share on other sites

je recite : OLC c'est l'abréviation de OnLineContest (compétition en ligne). Comme dit Louis de Funès dans Rabbi Jacob : « comment, Salomon, vous êtes juif ? »

 

il y aussi des Salomons qui vendent des ski, des chaussures et bien d 'autres choses encore. Il suffit d'ouvrir un dico papier : (Le Robert par exemple).

Comme quoi on n'a pas forcément les mêmes définitions des mots., par exemple le mot compétition ; je pense aux compétitions sportives comme les concours de vol à voile, le marathon de Paris, un championnat national,... etc. :flowers:

 

La Netcoupe classe des performances sur la base d'un règlement pré-établi. Il faut quoi de plus pour en faire une compétition "sportive" ?

 

Tous la même machine, au même endroit, au même moment, sans handicap ni catégorie d'age, de sexe, etc., c'est un type de compétition très spécifique et assez peu usité (bonjour la logistique et les coûts de mise en oeuvre).

 

Quel que soit le règlement, il y a toujours des inégalités de préparation, matériel, condition, talent et j'en passe.

 

La Netcoupe est à mon avis une compétition sportive bien plus ouverte que le marathon de Paris (bien plus de chances pour des profils très divers de faire un "résultat" à la Netcoupe)

Link to comment
Share on other sites

 

 

je recite : OLC c'est l'abréviation de OnLineContest (compétition en ligne). Comme dit Louis de Funès dans Rabbi Jacob : « comment, Salomon, vous êtes juif ? »

 

il y aussi des Salomons qui vendent des ski, des chaussures et bien d 'autres choses encore. Il suffit d'ouvrir un dico papier : (Le Robert par exemple).

Comme quoi on n'a pas forcément les mêmes définitions des mots., par exemple le mot compétition ; je pense aux compétitions sportives comme les concours de vol à voile, le marathon de Paris, un championnat national,... etc. :flowers:

La Netcoupe classe des performances sur la base d'un règlement pré-établi. Il faut quoi de plus pour en faire une compétition "sportive" ?

 

Tous la même machine, au même endroit, au même moment, sans handicap ni catégorie d'age, de sexe, etc., c'est un type de compétition très spécifique et assez peu usité (bonjour la logistique et les coûts de mise en oeuvre).

 

Quel que soit le règlement, il y a toujours des inégalités de préparation, matériel, condition, talent et j'en passe.

 

La Netcoupe est à mon avis une compétition sportive bien plus ouverte que le marathon de Paris (bien plus de chances pour des profils très divers de faire un "résultat" à la Netcoupe)

Je n'ai jamais dit que le netcoupe n était pas une compétition, mais que c'est dommage qu'elle en doit une...

Demande a des marathoniens de concourir pour le même marathon sur des terrains différents, ils vont te regarder de travers!

Et si un jour j allais sur un marathon je saurais ou est mon niveau. Contrairement à la netcoupe. ...

J attends toujours quelqu'un qui me donne une compétition ce déroulant sur des terrains différents pour les compétiteurs. ...

Ils ne savaient pas que c'était impossible, ils l'ont fait.....
Link to comment
Share on other sites

 

 

 

je recite : OLC c'est l'abréviation de OnLineContest (compétition en ligne). Comme dit Louis de Funès dans Rabbi Jacob : « comment, Salomon, vous êtes juif ? »

 

il y aussi des Salomons qui vendent des ski, des chaussures et bien d 'autres choses encore. Il suffit d'ouvrir un dico papier : (Le Robert par exemple).

Comme quoi on n'a pas forcément les mêmes définitions des mots., par exemple le mot compétition ; je pense aux compétitions sportives comme les concours de vol à voile, le marathon de Paris, un championnat national,... etc. :flowers:

La Netcoupe classe des performances sur la base d'un règlement pré-établi. Il faut quoi de plus pour en faire une compétition "sportive" ?

 

Tous la même machine, au même endroit, au même moment, sans handicap ni catégorie d'age, de sexe, etc., c'est un type de compétition très spécifique et assez peu usité (bonjour la logistique et les coûts de mise en oeuvre).

 

Quel que soit le règlement, il y a toujours des inégalités de préparation, matériel, condition, talent et j'en passe.

 

La Netcoupe est à mon avis une compétition sportive bien plus ouverte que le marathon de Paris (bien plus de chances pour des profils très divers de faire un "résultat" à la Netcoupe)

Je n'ai jamais dit que le netcoupe n était pas une compétition, mais que c'est dommage qu'elle en doit une...

Demande a des marathoniens de concourir pour le même marathon sur des terrains différents, ils vont te regarder de travers!

Et si un jour j allais sur un marathon je saurais ou est mon niveau. Contrairement à la netcoupe. ...

J attends toujours quelqu'un qui me donne une compétition ce déroulant sur des terrains différents pour les compétiteurs. ...

Les sports type golf, tennis ou ping-pong avec des classements nationaux de joueurs qui n'affrontent pas les mêmes adversaires, pas le même jour ni à la même heure et sur des terrains différents çà compte ?

Link to comment
Share on other sites

Bah non tu as un classement de la compétition du jour qui c est produite sur un site....
Ils ne savaient pas que c'était impossible, ils l'ont fait.....
Link to comment
Share on other sites

Guest
This topic is now closed to further replies.
 Share