www.planeur.net | www.netcoupe.net | www.volavoile.net
Jump to content

Assurance Rc Des Planeurs Privés Intégrée Dans La Licence - C'est


jm pradie

Recommended Posts

une Fédération qui règle ses problèmes de gestion sur une partie seulement des membres des associations fédérées ne joue plus son rôle d'équilibrage, partant d'un principe bizarre qui serait : les proprios ont des moyens plus importants. Ah Oui ? la plupart sont des passionnés, j'en connais qui ont des Wa 30, des M200, des A60, des Ka6, mais aussi d'autres qui ont de très belles machines récentes et qui participent activement à la défense du mouvement et des associations, prêtent leur avion pour remorquer en cas d'indisponibilité du remorqueur du club. Tout n'est pas blanc ou noir, sauf à vouloir faire du dogme, mais ce n'est pas ce que veut faire la fédé ?

Cette année les clubs, mais aussi les proprios de planeurs ont du déjà pour la plupart sortir 1000 à 1600€ par machine pour la 8,33,... qui sera applicable en 2018? 2020? jamais ? qui a vu à la fédé que les promesses n'engageaient que ceux qui les écoutent ... .alors arrêtons l'augmentation des charges et trouvons des solutions dans lesquelles le budget se limite au nécessaire et se répartit équitablement . Dubai ? Planeur info version papier ? Coût de la compétition ? Coût de la communication ?.

S'il vous plait faites fonctionner le mouvement : les clubs en priorité, leur existence dans les régions. C'est ça qui fera venir de futurs membres vélivoles et vivre le mouvement. Car l'important c'est le mouvement vélivole, la passion de voler.

Edited by Neulat 31
en piste !
Link to comment
Share on other sites

  • Replies 232
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Pour ma part je suis en train de réfléchir a arrêter un de mes planeur de vol car le C301 a du faire 2h pour le moment... donc rajouté encore 50 euros au 250euros du GNAV ça commence a faire!

Pour le Milan ça peut allé environs 35-40 h cette année.

Et l'année prochaine j'aurais surement un Biplace en copro donc encore 75 euros.

Je veut bien que le vol a voile ne soit pas pas un sport les moins cher mais prendre une "augmentation " de 175 euros pour 3 planeurs je pense donc réduire ma part pour le maintien de notre patrimoine aéronautique...

 

Benoit

Link to comment
Share on other sites

C'est un exemple typique de l'aspect contre-productif de la décision stigmatisante de la Fédé.

Il est vrai que leurs interlocuteurs sont les présidents des associations, donc on ne va pas avoir de réponse sur ce post ... si ?

Edited by Neulat 31
en piste !
Link to comment
Share on other sites

Dans au moins deux clubs que je connais bien, il y a un planeur "privé" laissé à l'entière disposition du club, les propriétaires ne volant pas dessus, ou très rarement.

 

Il va donc y avoir un coût supplémentaire (un K6 et un Pégase) pour ces deux clubs !

Edited by Bob
Link to comment
Share on other sites

Deux questions limite hors sujet :

 

1-Pour tenter de comprendre ce mutisme surprenant de la Fédé, pouvez vous me confirmer si la FVVV est bien une fédération de clubs et non une fédération d’adhérents comme le souligne JP Bayart dans le post 20.


2-D’autre part, est-il possible de recevoir les notes ou circulaires concernant directement les pratiquants (sécurité, assurances etc…) sans avoir à les quémander à gauche ou à droite. En totalité et non d’une façon tronquée. Avec ainsi la possibilité de les consulter directement de son domicile ?

Par exemple, Romeo Charlie dans le post 29 fait état de la note fédérale 6.1.1.

 

Le site de la FFVV apparemment ne le permet pas.

Ce que je comprends si la réponse à ma première question est oui.

 

Merci

Link to comment
Share on other sites

.

 

Talisker, La réponse à ta question est clairement : une fédération d'associations.

 

Cf statuts :

" Article 1.2.1.

La F.F.V.V. se compose d'associations sportives dites "affiliées" constituées dans les conditions prévues par le chapitre II du titre Ier de la loi n° 84-610 du 16 juillet 1984 les articles L121-1 et suivants du code du sport. "

 

Même s'il y a la possibilité prévue parmi d'autres cas de figure que des licences soient prisent individuellement à la fédération, mais sans représentativité.

"1.2.2.3. Les personnes physiques dites "individuelles" auxquelles elle délivre directement des licences ;

Edited by Mike Bravo
Link to comment
Share on other sites

 

2-D’autre part, est-il possible de recevoir les notes ou circulaires concernant directement les pratiquants (sécurité, assurances etc…) sans avoir à les quémander à gauche ou à droite. En totalité et non d’une façon tronquée. Avec ainsi la possibilité de les consulter directement de son domicile ?

Par exemple, Romeo Charlie dans le post 29 fait état de la note fédérale 6.1.1.

 

Le site de la FFVV apparemment ne le permet pas.

Ce que je comprends si la réponse à ma première question est oui.

 

Merci

 

Les Notes Fédérales sont disponibles en ligne http://ffvv.org/dirigeant-edito/informations/documentation-federale

Le code d'acces et le nom d'un terrain ou par vent Nord il vaut mieux aller se poser a Serres .... A____S

 

Les circulaires semblent être dispo sous : http://ffvv.org/dirigeant-edito/informations/telechargement .... mais rien de récent (?)

 

A+

Link to comment
Share on other sites

Les Notes Fédérales sont disponibles en ligne..................................

 

Merci

Pour les circulaires effectivement rien de récent.

Par exemple la CIR_033 dont tu as communiqué le lien de téléchargement n'est pas disponible sur le site FFVV.

 

Je partage l'opinion de marcterrier post 130 " La rétention d'informations est l'un des attributs du pouvoir…"

No more comments !

Edited by talisker
Link to comment
Share on other sites

Pour ma part je suis en train de réfléchir a arrêter un de mes planeur de vol car le C301 a du faire 2h pour le moment... donc rajouté encore 50 euros au 250euros du GNAV ça commence a faire!

Pour le Milan ça peut allé environs 35-40 h cette année.

Et l'année prochaine j'aurais surement un Biplace en copro donc encore 75 euros.

Je veut bien que le vol a voile ne soit pas pas un sport les moins cher mais prendre une "augmentation " de 175 euros pour 3 planeurs je pense donc réduire ma part pour le maintien de notre patrimoine aéronautique...

 

Benoit

Pour la prochaine étape, pourquoi ne pas demander un droit d'inscription aux propriétaires pour bénéficier du GNAV.

Je dis cela pour aider la fédération. Peut-être y ont-ils déjà pensés, avant de prendre comme excuse la RC d'un contrat négocié pour 4 ans sans distinction de propriété.

Link to comment
Share on other sites

La logique retenue ne correspond pas à un niveau de risque car si cela était le cas, un monoplace devrait être beaucoup moins onéreux du fait qu'il n'y a pas de passager à bord. Et pour les biplaces, les plus anciens et en particulier les bois toile devraient être beaucoup plus taxés que des Arcus ou Duo-Discus du fait de l'absence quasi totale de sécurité passive sur ces planeurs anciens.

 

Il s'agit donc bien d'une taxe aux privés qui sont selon les dogmatiques de service qui se sont répandus sur ce forum uniquement des clients.

 

 

C'est peut être le cas dans des clubs qui se sont surtout développés avec des "clients" dévoyant ainsi au fonctionnement associatif mais comme cela a été exprimé largement sur ce forum, dans de nombreux clubs, les vilains privés sont souvent les plus passionnés et investis dans la vie de leur association.

 

Personnellement, je déplore cette discrimination car le message véhiculé auprès de ces privés est négatif.

 

La première réaction sera " si je suis considéré comme un client par la FFVV (et donc par mon club) et bien je comporte comme un client"

 

J-Ph Rogier

président de club où de multiples privés sont particulièrement investis ou l'étaient jusqu'à cette année

copropriétaire privé d'une Libelle et qui préfèrerait faire un don supplémentaire de 100 € à son club plutôt qu'être discriminé

mécanicien avion, instructeur, remorqueur bénévole ( débouche aussi les toilettes à l'occasion)

Link to comment
Share on other sites

"C'est peut être le cas dans des clubs qui se sont surtout développés avec des "clients" dévoyant ainsi au fonctionnement associatif mais comme cela a été exprimé largement sur ce forum, dans de nombreux clubs, les vilains privés sont souvent les plus passionnés et investis dans la vie de leur association.

 

Personnellement, je déplore cette discrimination car le message véhiculé auprès de ces privés est négatif."

 

Bravo.

L'essentiel est dit et bien dit...

Link to comment
Share on other sites

Bonjour,

quelqu'un a t il une idée sur le prix d'une RC privée sans assurance casse, un plastique de 5000 euros n'a plus de valeur résiduelle...

Pour Bert: as-tu contacté Bavaria par le questionnaire en anglais ou par téléphone?

 

Une autre question, car je n'ai pas tout compris.

Nous sommes d'accord qu'il s'agit d'une taxe sur les propriétaires privés qui n'est pas directement en rapport avec les coûts d'assurance.

Qu'en est il des planeurs étrangers qui viennent voler sur le territoire, vont-ils payer?

Edited by MikeLima
Link to comment
Share on other sites

Bonjour,

 

Pour info en 2016 lorsque nous étions en Allemagne, nous avons payé 238€ la RC pour notre ASG29e.

 

A+

C'est l'ordre de prix que m'a donné Air Courtage pour la prendre en direct, pour un Pégase assuré casse par leur intermédiaire.

 

Qu'il soit assuré casse ou pas ne change rien, on a expliqué que ce sont deux assurances distinctes !

Link to comment
Share on other sites

 

 

Qu'en est il des planeurs étrangers qui viennent voler sur le territoire, vont-ils payer?

 

Tout dépend où ils vont voler. A ma connaissance, la plupart des Allemands qui vont voler à Serre et à Puimoisson, par exemple, ont une RC privée souscrite en Allemagne et n'ont pas de licence FFVV car ces terrains ne l'exigent pas. Ceux qui vont voler dans des clubs où la licence FFVV est exigée pour décoller du terrain doivent la prendre.

 

Corollaire: avec le nouveau système mis en place par la FFVV, certains pilotes privés français qui auraient souscrit leur assurance RC dans une compagnie extérieure à la FFVV pourraient être tentés de se chercher un terrain d'où ils peuvent décoller en France sans avoir besoin de licence FFVV...

- vinch -
Heureux celui qui peut d'une aile vigoureuse
s'élancer vers les champs lumineux et sereins;
Celui dont les pensers, comme des alouettes,
Vers les cieux le matin prennent un libre essor,
-Qui plane sur la vie, et comprend sans effort
Le langage des fleurs et des choses muettes!

(Charles Baudelaire, Elévation)

Link to comment
Share on other sites

Il y a une très importante quantité de planeurs étrangers qui décollent des terrain du sud est: Barcelo, Sisteron, Gap, St Crépin, Vinon, Fayence, St Auban etc

Si ces pilotes propriétaires adhèrent à la FFVV ou à un de ses clubs affiliés, ils doivent collaborer à cette taxe.

 

Sinon, on est dans un système discriminant au dépend des pilotes français qui (je le répète) contribue déja au mouvement par l’impôt public.

Je me vois mal payer cent euros pour ma "minable" machine afin que les étrangers les plus fortunés profitent des installations...

 

Et si l'objectif de cette taxe est de financer la "vitrine" internationale du vol à voile français: le CNVV ou l'EQF, alors profitons de la manne des pilotes étrangers

plutôt que de fragiliser la base du mouvement.

 

Le plus vicieux dans cette histoire, c'est que les présidents de ces clubs vont faire profil bas de peur de perdre leurs "clients".

Link to comment
Share on other sites

La plupart des pilotes étrangers ont une RC privée, ils n'ont donc rien à faire avec un droit d'entrée ou l'option RC de la fédé.

Ca fait 20 ans que j'avais mon planeur déclaré en tant au'étranger dans la flotte d'un club français avec l'option RC.

Mais voilà, la fédé a fait un choix ; moi aussi.

Bert

Link to comment
Share on other sites

Je ne vais pas reprendre les arguments depuis le début du post mais tout le monde a compris qu'il ne s'agissait pas de la RC.

C'est écrit dans la note de la FFVV:

 

"Cette formule nous a permis de bénéficier d’un effet de masse, et donc de tarifs et de

conditions particulièrement avantageux pour le mouvement vol à voile."

 

Déclaration qui vient en totale contradiction avec la décision du comité...

 

Plus loin, on lit:

 

"En constatant les évolutions de la flotte et des risques à couvrir"

 

D'accord, mais sur quoi réside le constat? une augmentation des accidents de planeurs privés qui plombent les comptes?(ou qui pourrait éventuellement...)

 

Tout le monde a compris que ce n'est pas le cas et que l'argument ne tient pas. Donc la RC sert de prétexte maladroit à une levée de fonds.

 

Le retour de bâton se fera sentir plus tard dans les années à venir. En effet en disloquant la masse (qui diminue déjà chaque année) en encourageant les privés à sortir de la couverture FFVV, l'effet de masse ne fonctionnera plus et les cotisations vont augmenter pour tous le monde.

Je ne suis pas du tout spécialiste mais c'est la simple lecture de la note qui m'amène à cette analyse.

(sic, j'ai appris à lire)

Link to comment
Share on other sites

SI j'avais lu les affirmations suivantes :

  • "Pour boucler le budget il manque "X milliers d'Euros" , l'équilibre financier nécessite une augmentation des frais par inscription à la FFVV , répartie sur l'ensemble des vélivoles, pour les moins de 25 ans ce sera tant et pour les plus de 25 ans ça sera tant"

J'aurais sans doute compris et tout le monde aurait compris et sans doute accepté. Les vélivoles peuvent comprendre qu'un déficit soit à combler. On a plus de mal lorsqu'il y a une véritable stigmatisation d'une partie de la population.

Il est vraiment important que les présidents de club s'expriment auprès de la fédé.

Edited by Neulat 31
en piste !
Link to comment
Share on other sites

C'est bien que les présidents de club s'expriment car se sont eux les interlocuteurs de la fédé

Quand tu discutes avec les présidents de clubs de tous horizons, tu vois bien qu'ils en sont venus à la conclusion que dans les faits, la fédération ne se préoccupe pas du tout de de leur opinion.

Sauf à ce que la fédé fasse de temps en temps un peu semblant, en particulier tous les 4 ans, et on peut comprendre que cela ait fini par les lasser.

 

Pour le sujet qui nous intéresse ici, dans n'importe quelle autre organisation de ce type, la démarche de base logique et utile aurait été de consulter les présidents en préalable. Ce qui se serait avéré nécessaire comme on le voit, car les incidences et les crispations bien inutilement créées par cette imposition ne vont absolument pas dans le sens de la cohésion globale vélivole et des clubs dont on a tant besoin. Et à laquelle ces mêmes présidents sont attachés au premier chef du fait qu'ils auront - EUX - à en gérer les effets en première ligne.

Edited by Mike Bravo
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Loading...

×
×
  • Create New...