www.planeur.net | www.netcoupe.net | www.volavoile.net
Jump to content

Cigarette Électronique


Régis
 Share

Recommended Posts

Bonjour,

 

Je ne sais pas si le sujet a déjà été abordé sur ce forum....

Il est "en principe" interdit de fumer à bord des planeurs, motoplaneurs et avions remorqueurs

En est il de même pour la cigarette électronique ? y a il un danger connu qui amènerait à interdire la cigarette électronique à bord de nos aéronefs ? y a t il déjà eu une note FFVV sur le sujet ?

 

Merci de vos réponses éclairées ;-)

Edited by Régis
Link to comment
Share on other sites

Très interessante comme question. ..

Je n y avais pas pensé et j attends avec impatience la réponse

Ils ne savaient pas que c'était impossible, ils l'ont fait.....
Link to comment
Share on other sites

Bonjour,

 

Où ranger l'appareil lorsque l'on ne s'en sert pas ? ... dans la pochette avec la carte OACI, la batterie du PDA les sacs pipi etc ... ???

Dans le transport aérien, des feux de bagages ont été constatés lorsque les dites cigarettes électroniques ont été activées accidentellement en raison d'une pression continue sur le bouton idoine.

 

Je passe l'avis de la facultée sur l'influence de l'inhalation de substances chimiques en altitude là où il y a du bon air !

 

...

 

@ +

Laurent

BN powered !
Link to comment
Share on other sites

Quelqu'un m'a suggéré ce texte :

 

https://www.service-public.fr/particuliers/actualites/A10371

 

 

  • dans les moyens de transport collectif fermés (train, bus, métro...) ;

Ce qui pourrait être interprété comme une autorisation en monoplace, mais pas en biplace !

 

:rolleyes:

Edited by THEO
Link to comment
Share on other sites

Le 25 août 2016 sera mis en application le règlement EASA (UE) 965/2012 concernant le NCO (= Non commercial operations) dont l'article NCO.OP.156 :
NCO.OP.156 Interdiction de fumer à bord des planeurs et ballons
Personne n’est autorisé à fumer à bord d’un planeur ou d’un ballon.
Pour l'instant, au niveau juridique, vapoter n'est pas fumer.
En effet, dans un arrêt rendu le 07 décembre 2014, la Chambre Criminelle de la Cour de Cassation a jugé que les textes actuellement en vigueur et sanctionnant les interdictions de fumer dans les lieux publics et dans les espaces ouverts au public ne pouvaient s’appliquer à la cigarette électronique.
Conclusion : on peut vapoter dans un planeur,
sauf si un règlement interne à un organisme (FFVV), à une entreprise ... dit le contraire.

 

Link to comment
Share on other sites

Pour ceux qui sont en manque de nicotine, il existe des patchs, sinon ce n'est pas indispensable. Si c'est impossible autant se poser.

PS : j'ai fumé pendant plus de 20 ans (1 cartouche par semaine) et j'ai arrêté depuis plus de 25 ans.

Link to comment
Share on other sites

Dans un mono perso, ça regarde le proprio.

Dans un mono club ou biplace , sans parler d'éventuels risques sanitaires, , au minimum ça concerne le respect d'autrui pour les p'tites odeurs; parce que de toute façon ça pue, même si celui qui fume ne le ressent pas.

en piste !
Link to comment
Share on other sites

Il y a eu des occurrences de de surchauffe, d'explosion et de feux de lithium http://www.numerama.com/tech/142053-cigarettes-electroniques-la-multiplication-des-incidents-est-alarmante.html

nonobstant le danger inhérent au dispositif l'effet des substances (nicotines, huiles essentielles,glycérine, etc) en altitude

n'est pas documenté.

N'oublions pas que pour les non fumeurs l'odeur du tabac est insupportable et que quand une pièce ou un véhicule à été

contaminé il n'y a rien à faire ( j'ai acheté un véhicule de fumeur après plusieurs nettoyages de clim , changement des filtres

c'est toujours l'horreur par temps chaud)

Donc s'abstenir.

Horizon pas net reste à la buvette (marin Breton)
Link to comment
Share on other sites

 

Le 25 août 2016 sera mis en application le règlement EASA (UE) 965/2012 concernant le NCO (= Non commercial operations) dont l'article NCO.OP.156 :
NCO.OP.156 Interdiction de fumer à bord des planeurs et ballons
Personne n’est autorisé à fumer à bord d’un planeur ou d’un ballon.

 

Est-ce à dire qu'on peut fumer jusqu'au 24 août ?

 

Ça me rappelle un stage à St-Auban avec un instructeur qui fumait le cigare en place arrière...

Link to comment
Share on other sites

 

Le 25 août 2016 sera mis en application le règlement EASA (UE) 965/2012 concernant le NCO (= Non commercial operations) dont l'article
NCO.OP.156 :
NCO.OP.156 Interdiction de fumer à bord des planeurs et ballons
Personne n’est autorisé à fumer à bord d’un planeur ou d’un ballon.
Pour l'instant, au niveau juridique, vapoter n'est pas fumer. En effet, dans un arrêt rendu le 07 décembre 2014, la Chambre Criminelle
de la Cour de Cassation a jugé que les textes actuellement en vigueur et sanctionnant les interdictions de fumer dans les lieux publics et
dans les espaces ouverts au public ne pouvaient s’appliquer à la cigarette électronique.
Conclusion : on peut vapoter dans un planeur,

Merci pour le retour; nous avons pour le moment interdit la cigarette électronique "par précaution" dans l'attente des infos sur le sujet

 

 

Dans un mono perso, ça regarde le proprio.

Et non ;-) c'est pas comme ça que ça fonctionne si le proprio en question est adhérent d'un club et que ledit club protège ses adhérents et les tiers en matière de sécurité..... sujet déjà connu dans un autre domaine de la sécurité

  1. que dit la règlmentation
  2. que dit l'exploitant (ici le club)
  3. que dit le pilote

 

Link to comment
Share on other sites

Ça me rappelle un stage à St-Auban avec un instructeur qui fumait le cigare en place arrière...

Ou un Nimbus à Vinon surnommé "Nicotine 17"...

Edited by JNV

Jean-Noël Violette

How many here and now, who slip off to this place for the fun of it,

slide gently across to fly on air vastly simpler than ours, in different

sunlight, to work on flying-machines that in our time don't exist,

to meet friends and loves they've missed here?

Richard Bach, Out of my mind (De l'autre côté du temps)

http://marque-en-ciel.blogspot.com/

Link to comment
Share on other sites

Bonjour à tous.

 

Voici l'avis du médecin !

 

Le vapotage ne produit que de la vapeur d'eau générée par l'exposition de Propylène Glycol ou de Glycérine Végétale à de la chaleur.

(résistance électrique)

 

Sont contenus dans le e-liquide :

- Propylène Glycol

- Nicotine

- Edulcorants.

 

La nicotine ne présente pas d'autre danger, aux faibles doses, que d'entretenir l'addiction.

(Notez que chez un petit enfant qui boirait le E-liquide, une intoxication potentiellement mortelle est possible.)

 

Les édulcorants ne sont que peu étudiés et on ne connait pas leur toxicité.

 

Le principe de la e-cigarette est donc de chauffer avec une résistance du propylène glycol pour créer un aérosol de gouttelettes d'eau.

Les problèmes physiques d'une pile se déchargeant en chauffant une résistance peuvent créer, selon les modèles, des accidents, brûlure dans une poche, début d'incendie. Aucun accident référencé à ma connaissance.

Sur le plan de la santé, le vapotage représente actuellement un des meilleurs substituts au tabac. Certains états l'interdisent (en Inde notamment). D'autres craignent que l'usage de la e-cigarette ne favorise une intoxication tabagique ultérieure.

En tout état de cause, la e-cigarette est le meilleur moyen d'arrêter sa consommation de tabac, à la condition expresse de ne pas user de l'un et de l'autre en même temps. En effet, la première n'est qu'un outil pour oublier la seconde. Sinon, la comparaison reste en faveur de la seconde et on abandonne la première.

 

Le danger de fumer en vol est :

 

- dans un bois et toile (et même dans un plastique!) d'incendier l'appareil (bout de cendre qui tombe...)

- d'inhaler du monoxyde de carbone, donc d'amputer la compensation de l'organisme à l'hypoxie d'altitude.

- d'induire une insuffisance respiratoire à terme qui peut amener à ne plus pouvoir valider la visite médicale.

- de même, infarctus du myocarde, artérite, cancers (gorge, langue, poumons, vessie, reins, colon...), peuvent obtenir le même résultat.

 

On peut considérer que l'usage de la e-cigarette dans un planeur ne présente pas ces dangers.

Sans la promouvoir pour autant, il n'y a aucune raison de l'interdire, avec les restrictions suivantes :

- on ne peut que conseiller de stocker l'objet de façon à ce que la résistance reste froide,

- de demander l'autorisation du copilote en biplace,

- d'éviter son usage lors de l'utilisation d'oxygène (risque d'explosion +++).

 

Pour conclure, tout sauf le tabac!

 

Prudence avec un objet qui chauffe + oxygène !

 

Amitiés à tous.

 

JM

 

PS: Peut-être ne suis-je pas exhaustif, merci de compléter, dans ce cas.

 

 

 

.

Edited by jma.planeur
Link to comment
Share on other sites

Il y a eut plusieurs occurrences graves d'explosion,de feu et de surchauffe même quand l'engin n'est ni en charge ni en service,

le propylène glycol comme le lithium est inflammable.La plupart des composant à part la nicotine ne présentent pas de toxicité

aiguë individuellement à pression atmosphérique normale avec un gros bémol sur les huiles essentielles dont certaines sont toxiques par contact. La toxicité des

composant du cocktail en altitude (hypoxie) ne semble pas avoir été étudié de même que la toxicité par inhalation.

Il est possible qu'il ait également accoutumance (j'ai connu au moins deux accros au Vick vaporub),ne sous estimons pas la capacité

de nuisance des industriels du tabac qui se sont emparés du marché

http://oatao.univ-toulouse.fr/619/1/andro_619.pdf

http://www.numerama....-alarmante.html

Horizon pas net reste à la buvette (marin Breton)
Link to comment
Share on other sites

  • 1 year later...

Depuis le 01 octobre 2017, le règlement a changé, de par l'application du décret n° 2017-633 du 25 avril 2017 (JORF du 27 avril 2017).

Consultez : https://www.service-public.fr/particuliers/actualites/A11646

Ceci dans les locaux accueillant du public.

Il faut que le règlement intérieur (= RI) de l'entité (entreprise, association) le précise et que le conseil d'administration ait approuvé la modification du RI.

Et l'affichage de cette interdiction doit être faite dans tous les lieux : club-house, salle de briefing, secrétariat et comptabilité, salle des parachutes ... et pourquoi pas ? dans les planeurs biplaces, car c'est un lieu accueillant du public : local fermé (en vol), et public en 'vol découverte' ou 'V.i.'.

Le cas des planeurs monoplaces n'est par précisé !

Link to comment
Share on other sites

 

 

 

Dans un mono perso, ça regarde le proprio.

 

Et non ;-) c'est pas comme ça que ça fonctionne si le proprio en question est adhérent d'un club et que ledit club protège ses adhérents et les tiers en matière de sécurité..... sujet déjà connu dans un autre domaine de la sécurité

  1. que dit la règlmentation
  2. que dit l'exploitant (ici le club)
  3. que dit le pilote

 

Vive l'ULM !

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Loading...
 Share

×
×
  • Create New...