www.planeur.net | www.netcoupe.net | www.volavoile.net
Jump to content

Motorisés Et Non Motorisés


Alexandre Thienpont
 Share

Recommended Posts

Salut à tous,

 

Juste quelques lignes pour vous demander votre opinion à la question suivante : ne pourrait-on pas encore augmenter l'écart en points, pour un même circuit réalisé, entre un planeur motorisé et un autre non motorisé ?

 

Je sais que je vais m'attirer les foudres de certains et les applaudissements de quelques autres, mais cela fait déjà quelques saisons que je remarque - et ne suis pas le seul - que, hors concours, pour un même vol sur la campagne, en comme prévu ou non, le "mérite" entre un motorisé et un non motorisé, n'est pas le même, loin de là.

 

En pratique, un motorisé ira "chercher" une pompe potentielle très loin car il sait qu'il a un moteur dans le dos. J'entends déjà, d'ici et suis bien d'accord avec eux, ceux qui objecteront que cette conduite est la dernière à adopter, car inmanquablement, un jour le moteur peut ne pas demarrer. Mais en pratique...

 

Je suppose que ce débat a déjà été lancé par le passé, le relancer me semble bon dans la mesure où les mentalités ont peut-être un peu changé.

 

A.T.

Link to comment
Share on other sites

  • Replies 103
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Bah,

La sanction arrive pendant les championnats, lors de journées hasardeuses :

les motorisés remettent le moteur assez haut, les non motorisés se battent jusqu'à la vache, en général plus loin (et plus bas).

Si le temps est moyen pendant toute la durée de la compet, les motorisés sont niqués.

 

Les "purs" sont crevés, mais que c'est bon !

Ce n'est pas parce qu'ils sont nombreux à se tromper qu'ils ont raison.

Link to comment
Share on other sites

Bah,

La sanction arrive pendant les championnats, lors de journées hasardeuses :

les motorisés remettent le moteur assez haut, les non motorisés se battent jusqu'à la vache, en général plus loin (et plus bas).

Si le temps est moyen pendant toute la durée de la compet, les motorisés sont niqués.

 

Les "purs" sont crevés, mais que c'est bon !

Crevé ça c'est bien vrai: Bailleau-StFlorentin, retour à la base vers 1h du matin, présence au briefing de 10h planeur remonté, ballasté et en piste!

Et encore un "motorisé" vient "pleurnicher" que sa "vache virtuelle" a failli mal tourner à StFlorentin vu que son turbo ne démarrait pas bien (il était une des brebis égarées du troupeau, vous savez ceux qui suivent le leader).

Mais la Netcoupe ce n'est pas la compet: c'est notre activité de circuiteur de base tout au long de la saison, assez polluée en vérité par diverses pratiques. A force, nous finirons par nous en désintéresser...

Edited by Jean-Paul BERRY
Link to comment
Share on other sites

Mais la Netcoupe ce n'est pas la compet: c'est notre activité de circuiteur de base tout au long de la saison, assez polluée en vérité par diverses pratiques. A force, nous finirons par nous en désintéresser...

Je suis très sincèrement désolé de polluer, par des pratiques diverses et probablement malsaines, ton activité de circuiteur de base tout au long de la saison, mais je me fais très plaisir en attendant, et inscris, toute honte bue, mes vols sur la Netcoupe... Excuse-moi d'exister, je ne peux pas m'en empêcher, au risque de te chagriner.

:D :D :D :D

Charles Boulenguez qui vole en Taurus (mais peut-être que tu n'aimes pas les ULM non plus ?)

Link to comment
Share on other sites

Mais la Netcoupe ce n'est pas la compet: c'est notre activité de circuiteur de base tout au long de la saison, assez polluée en vérité par diverses pratiques. A force, nous finirons par nous en désintéresser...

Je suis très sincèrement désolé de polluer, par des pratiques diverses et probablement malsaines, ton activité de circuiteur de base tout au long de la saison, mais je me fais très plaisir en attendant, et inscris, toute honte bue, mes vols sur la Netcoupe... Excuse-moi d'exister, je ne peux pas m'en empêcher, au risque de te chagriner.

:D :D :D :D

Charles Boulenguez qui vole en Taurus (mais peut-être que tu n'aimes pas les ULM non plus ?)

 

Dans mon propos, il n'a pas été question des ULM.

Il est question des planeurs motorisés qui ont la capacité et les réserves d'énergie par exemple pour monter à 2000m avec des temps moteur de plus de 30mn afin d'y prendre un départ en un lieu réputé favorable.

Il est question des planeurs motorisés qui poursuivent des circuits avec l'assurance en cas de "vache virtuelle", de rentrer promptement à la base.

Il serait enfin pertinent qu'un handicap spécifique aux motorisés soit défini en cas d'usage abusif de la propulsion...

Edited by Jean-Paul BERRY
Link to comment
Share on other sites

lil est evident qu'on ne vole pas de la meme maniere avec ou sans turbo pour diverses raisons que tout le monde connait et il est inutile d'en faire la liste.

Je pense que le plus simple serait de faire 3 classements

-avec moteur

-sans moteur

-open

Au moins chacun s'y reconnaitra selon sa façon de voir les choses

Link to comment
Share on other sites

A quel moment ça devient abusif ??????

 

Ca devient abusif quand les autres font des meilleures performances que moi :D

Edited by Philoo

Philoo

A.C.E.S. @ LFOY

Link to comment
Share on other sites

lil est evident qu'on ne vole pas de la meme maniere avec ou sans turbo pour diverses raisons que tout le monde connait et il est inutile d'en faire la liste.

Je pense que le plus simple serait de faire 3 classements

-avec moteur

-sans moteur

-open

Au moins chacun s'y reconnaitra selon sa façon de voir les choses

 

T'as oublié des classes suivantes :

- les retraités qui peuvent voler tous les jours

- ceux avec des dépanneurs dispos à faire 500 km à travers les Alpes à n'importe quel moment

- ceux qui habitent dans le sud

- ceux qui se sont payé un XPR et peuvent profiter des clearances

- ...

 

Comme ça, on pourrait distribuer des médailles en chocolat à tout le monde :-)

Bert

Link to comment
Share on other sites

Il serait enfin pertinent qu'un handicap spécifique aux motorisés soit défini en cas d'usage abusif de la propulsion...

 

 

A quel moment ça devient abusif ??????

Un périmétre autour de l'AD de départ pourrait-être défini, par exemple 5km, et une altitude, par exemple 1000m: au-delà un handicap serait indexé sur la distance et l'altitude durant lesquelles le moteur aurait-été utilisé. Cela serait valable pour les remorquages de planeurs purs et pour les motorisés.

 

L'usage du moteur en fin de circuit pour rentrer serait aussi handicapé en fonction de l'éloignement par rapport au local du-dit AD...

Link to comment
Share on other sites

Bof,

 

Et on n'aurait plus le droit de se payer de gros remorqués pour atteindre la masse d'air favorable ?

Y aurait plus beaucoup de beaux vols au départ des faces nord des Pyrénées.

 

Et puis dans ces conditions que je connais un peu, l'arrivée se fait presque toujours à des hauteurs énormes: ce qui est gagné au départ est bien souvent perdu à l'arrivée.

 

C'est (presque) sûr que le moteur avantage. Par contre, trouver une réglementation qui corrige, je vois pas.

 

D'un autre côté, ces grands vols motorisés sur les Pyrénées sont souvent faits par des pilotes expérimentés qui auraient sans doute fait sensiblement la même chose avec un planeur pur.

 

Faudra trouver autre chose pour grimper dans le palmares. B)

Ce n'est pas parce qu'ils sont nombreux à se tromper qu'ils ont raison.

Link to comment
Share on other sites

Bof,

 

Et on n'aurait plus le droit de se payer de gros remorqués pour atteindre la masse d'air favorable ?

Y aurait plus beaucoup de beaux vols au départ des faces nord des Pyrénées.

 

Et puis dans ces conditions que je connais un peu, l'arrivée se fait presque toujours à des hauteurs énormes: ce qui est gagné au départ est bien souvent perdu à l'arrivée.

 

C'est (presque) sûr que le moteur avantage. Par contre, trouver une réglementation qui corrige, je vois pas.

 

D'un autre côté, ces grands vols motorisés sur les Pyrénées sont souvent faits par des pilotes expérimentés qui auraient sans doute fait sensiblement la même chose avec un planeur pur.

 

Faudra trouver autre chose pour grimper dans le palmares. B)

 

L'outrance est dérisoire: tu aurais le droit de te payer de gros remorqués mais au-delà d'un seuil il y aurait un handicap progressif.

 

Quant au palmarès ce n'est pas ma motivation, mais la remarque est aussi de l'ordre de la dérision.

Link to comment
Share on other sites

Je dérisionne aussi Jean Paul

 

En fait, la présence de l'hélice dans les listes de la Netcoupe me laisse espérer, que moi aussi, avec un moteur ...

ça me permet de conforter mes illusions.

Ce n'est pas parce qu'ils sont nombreux à se tromper qu'ils ont raison.

Link to comment
Share on other sites

 

D'un autre côté, ces grands vols motorisés sur les Pyrénées sont souvent faits par des pilotes expérimentés qui auraient sans doute fait sensiblement la même chose avec un planeur pur.

 

 

 

Ca n'engage que toi !

Tu auras pu constater que ces pilotes expérimentés, même si ils ont effectués des choses absolument remarquables par le passé, ne volent plus aujourd'hui, sur les Pyrénées ou ailleurs, que sur des machines motorisés. Tu ne les verras jamais effectuer une perfo sur planeur pur, et, si moteur en panne (ca arrive ?) ou planeur indispo, la plupart du temps, c'est pas de vol ou zéro perfo, car pas de moteur. Ce qui nous prouve bien que vols purs ou motorisés sont deux choses différentes, quoi qu'en disent ces fameux pilotes.

 

Maintenant, est-ce important ? Certes non.

 

Chacun pratique le vol à voile qu'il souhaite et c'est tant mieux.

Mais qu' on ne vienne pas tout mélanger., ce sont deux façons de voler différentes.

 

Tu auras également pu constater, qu'il y a un certain nombre de pilotes, qui, lassés de cet amalgame, ne veulent plus participer à la netcoupe et c'est bien dommage.

Link to comment
Share on other sites

Tu auras également pu constater, qu'il y a un certain nombre de pilotes, qui, lassés de cet amalgame, ne veulent plus participer à la netcoupe et c'est bien dommage.

Je n'ai pas constaté de défection pour ce motif précis ....

Merci d’être factuel (fournir un chiffrage) : combien de pilotes ne participent plus à la NetCoupe parcequ'ils volent sur des planeurs purs et se sentent défavorisés en étant mélangés avec les planeurs "à moteur" ?

 

Je rejoins l'intervention de Bert : il est possible de créer une multitude de classements .... sur divers critères ... au final tout le monde sera premier d'un classement qui ne représentera "plus grand chose" ... et on va finir avec des critères farfelus ... comme par exemple les clubs qui n'ont pas d'avion remorqueur et qui décollent uniquement au treuil / les clubs ouverts que les week-end / régions / transpondeur / ....

 

La NetCoupe doit rester simple, il est toujours possible d'y introduire des "paramètres de lissage" mais trouver les bons seuils et coefficients risquent de ne pas être simple et compliquer inutilement ce challenge qui doit rester amicale et motivant pour progresser tout en se faisant plaisir ....

Link to comment
Share on other sites

Tu auras pu constater que ces pilotes expérimentés, même si ils ont effectués des choses absolument remarquables par le passé, ne volent plus aujourd'hui, sur les Pyrénées ou ailleurs, que sur des machines motorisés.

 

Non, je ne l'ai pas remarqué.

Et je crois avoir rencontré a peu près tous ceux qui volent un peu régulièrement dans les Pyrénées, et je n'ai jamais constaté ce genre de désafection.

 

Aussi, ces vols sont réservés à une élite très fermée effectués par une population très restreinte dans laquelle tout le monde se connait, et finalement le nombre de motorisés y est assez faible.

 

La condition majeure de réussite de ces vols est la disponibilité et la capacité à démarrer un moteur ou réveiller un remorqueur de bonne heure.

Aprés, la masse d'air est la même pour tous et le terrain de jeux souvent trop court. Les vraies vaches ou remises en route parce que trop optimiste sont rarissimes. Tant mieux: c'est pas bien posable par endroits.

 

La grosse différence est liée à la position du point de décollage: en fonction des jours, certains sont plus favorisés que d'autres. Mais le lendemain, les cartes sont redistribuées. Surtout si le lendemain est un Lundi.

 

D'autre part, les différences de perfs des planeurs est plutot gommée par rapport aux vols en plaine, et les coef perdent pas mal de leur sens.

 

Difficile dans ces conditions d'établir une équation universelle rétablissant un semblant d'équité.

Edited by Godzilla

Ce n'est pas parce qu'ils sont nombreux à se tromper qu'ils ont raison.

Link to comment
Share on other sites

Tu auras également pu constater, qu'il y a un certain nombre de pilotes, qui, lassés de cet amalgame, ne veulent plus participer à la netcoupe et c'est bien dommage.

 

La NetCoupe doit rester simple, il est toujours possible d'y introduire des "paramètres de lissage" mais trouver les bons seuils et coefficients risquent de ne pas être simple et compliquer inutilement ce challenge qui doit rester amicale et motivant pour progresser tout en se faisant plaisir ....

 

Alors mon gars un bon seuil c'est celui qui un bourrin (qq dizaines) à bord et qui "nargue" les copains mais on lui prête parce qu'il est riche et que les contructeurs y ont intérêt!

Edited by Jean-Paul BERRY
Link to comment
Share on other sites

Un périmétre autour de l'AD de départ pourrait-être défini, par exemple 5km, et une altitude, par exemple 1000m:

 

Donc quand tu te fais remorquer de st Auban, sisteron, fayence, grenoble , challes, romans , valence, ton volrentre dans cette catégorie alors quid.....

Ils ne savaient pas que c'était impossible, ils l'ont fait.....
Link to comment
Share on other sites

Un périmétre autour de l'AD de départ pourrait-être défini, par exemple 5km, et une altitude, par exemple 1000m:

 

Donc quand tu te fais remorquer de st Auban, sisteron, fayence, grenoble , challes, romans , valence, ton volrentre dans cette catégorie alors quid.....

 

Outrance et dérision quand tu nous tiens! Avec calme et détermination réponse:

 

Par exemple, 1000m sol, et/ou 5km mais en tout cas par exemple, pas plus de 20/100 iéme de moteur, ce pourrait-être adapté sinon justifié par les conditions locales. Ainsi comme sur les routes ou on ne doit pas dépasser une certaine vitesse, il y aurait un malus somme toute "écologique" en faveur du vol "libre" sinon "sobre".

Edited by Jean-Paul BERRY
Link to comment
Share on other sites

Un périmétre autour de l'AD de départ pourrait-être défini, par exemple 5km, et une altitude, par exemple 1000m:

 

Donc quand tu te fais remorquer de st Auban, sisteron, fayence, grenoble , challes, romans , valence, ton volrentre dans cette catégorie alors quid.....

 

Outrance et dérision quand tu nous tiens! Avec calme et détermination réponse:

 

Par exemple, 1000m sol, et/ou 5km mais en tout cas par exemple, pas plus de 20/100 iéme de moteur, ce pourrait-être adapté sinon justifié par les conditions locales. Ainsi comme sur les routes ou on ne doit pas dépasser une certaine vitesse, il y aurait un malus somme toute "écologique" en faveur du vol "libre" sinon "sobre".

 

 

ben sur tous ces terrains t'en es as plus de 20ct de remorqué....

Sans compter aussi les vols fait sur les pyrénées ou on est largement au-dessus des 20ct....

Ils ne savaient pas que c'était impossible, ils l'ont fait.....
Link to comment
Share on other sites

Bonne idée le coup des 20 ct.

Bon aprés, il faut décliner en fonction des remorqueurs:

1 Rallye 180 cv ne fait pas le même chemin en 20 ct qu'un Brave Pawnee.

 

C'est juste une variable de plus à insérer.

Ce n'est pas parce qu'ils sont nombreux à se tromper qu'ils ont raison.

Link to comment
Share on other sites

Un périmétre autour de l'AD de départ pourrait-être défini, par exemple 5km, et une altitude, par exemple 1000m:

 

Donc quand tu te fais remorquer de st Auban, sisteron, fayence, grenoble , challes, romans , valence, ton volrentre dans cette catégorie alors quid.....

 

Outrance et dérision quand tu nous tiens! Avec calme et détermination réponse:

 

Par exemple, 1000m sol, et/ou 5km mais en tout cas par exemple, pas plus de 20/100 iéme de moteur, ce pourrait-être adapté sinon justifié par les conditions locales. Ainsi comme sur les routes ou on ne doit pas dépasser une certaine vitesse, il y aurait un malus somme toute "écologique" en faveur du vol "libre" sinon "sobre".

 

 

ben sur tous ces terrains t'en es as plus de 20ct de remorqué....

Sans compter aussi les vols fait sur les pyrénées ou on est largement au-dessus des 20ct....

 

Avant d'affirmer, il serait bon de vérifier les remorqués standards des plateformes en question. Si l'on s'en tient au critére de hauteur 1000m FE de l'AD, au départ de StAuban ou de Sisteron, de mémoire il me semble que cela nous met largement aux Pylones sur la Vaumuse ou au rocher de Hongrie...et justement au-delà, hormis la somme astronomique pour un lancer que ne peut se payer systématiquement tout vélivole, il y aurait un handicap progressif par exemple 1% par 100m excédentaire.

Link to comment
Share on other sites

Moi je m'en fous, j'ai un reglement qui me permet d'être en tête d'un classement avec très peu de remorqué en-dessous de 20cts...... :D :lol:

http://www.netcoupe.net/Results/Statistics.aspx

:wacko: :wacko: :wacko:

Ils ne savaient pas que c'était impossible, ils l'ont fait.....
Link to comment
Share on other sites

Merci d’être factuel (fournir un chiffrage) : combien de pilotes ne participent plus à la NetCoupe parcequ'ils volent sur des planeurs purs et se sentent défavorisés en étant mélangés avec les planeurs "à moteur" ?

 

 

Bonjour,

 

Je ne peux pas te fournir de chiffre. Je te rapporte juste un discours entendu à plusieurs endroits et par différentes personnes. Je crois que c'est tout à fait marginale, mais bon, ça existe.

 

Chacun pratique le vol à voile qu'il souhaite et les deux formules pur /motorisé ont leurs avantages et inconvénients.

Les machines motorisées sont de vraies merveilles mais aussi de grosses M....es, capricieuses et hyper-couteuses (ca dépend des jours :lol: ), voir même dangereuses.

 

Ce que l'on ne peut pas nier, c'est qu'au quotidien, ce n'est pas la même façon de voler. En théorie, peu de différence. Par contre, en pratique, rien à voir.

 

C'est pour cela que je pense qu'on ne peut pas vraiment comparer les performances des deux.

 

 

Ce qui est sûr, la guerre puriste/motorisé est loin d'être finie.....

 

Bons vols,

Link to comment
Share on other sites

Guest
This topic is now closed to further replies.
 Share


×
×
  • Create New...