www.planeur.net | www.netcoupe.net | www.volavoile.net
Jump to content

Vols à Voile Et Jetstream


Guest Mikael

Recommended Posts

Je discutais vol à voile avec un fana de mongolfières qui me sort :

 

"Ouarf vous vous faites de tout petits circuits nous on fait le tour du monde." Et il me parle de Fosset.

Résistant à l'envie primaire de lui mettre sur la tete ce que j'ai sur le coeur ;) nous continuons la conversation et il me parle des jetstreams (que certains ballons utilisent pour faire de longs longs longs vols)

 

Il me pose la question suivante : "En vol à voile vous utilisez les JS pour faire des circuits ?"

" Heu .. et bin ..."

 

D'ou la mienne de question: un planeur a t-il déjà choppé un JS et si oui quel usage en a t'il fait ...

 

Mik.

Link to comment
Share on other sites

Sachant que les jetstreams se trouvent généralement bien en dessus du niveau 300, cela veut donc dire qu'au départ il faut monter au dessus de 9000m. Or, les vols VFR ne sont pas acceptés au dessus à ces altitudes-là.

Si on passe outre le problème réglementaire, il faut savoir que les jetstreams sont des sortes de tuyaux, de conduits où l'air se déplace à des vitesses sol très élevées ( de 100 à plus de 200 noeuds...) mais de manière horizontale. A supposer qu'on arrive à se positionner dans un jetstream en planeur, on serait évidemment poussés très vite horizontalement, mais rien ne nous permettrait de conserver notre altitude faute de courant ascendant, donc on sortirait du jet... Les ballons eux peuvent conserver leur altitude dans ces jets en brulant du gaz.

Gliders pilots do it better
Link to comment
Share on other sites

Les jet streams ont été étudiés dans les années cinquante, entre autres grâce à deux planeurs biplaces (un Pratt-Read et un Schweizer) lors du Jet Stream Project. C'est lors d'un de ces vols (25 avril 1955) que le Pratt-Read s'est désintégré dans la turbulence du rotor de l'onde qu'il venait d'utiliser pour monter à 39 400 pieds. Le pilote, Edgar, a dû se débarasser d'une de ses bottes, coincée dans le pédalier, pour pouvoir évacuer la cabine qui dégringolait, arrachée au niveau des dossiers.

 

A ma connaissance, les jet streams n'ont toutefois pas été utilisés à l'époque pour effectuer des vols de distance. Le vol de Kuettner le 19 mars 1952 (435 milles) dans le cadre du Sierra Wave Project a bien profité du vent arrière, mais c'était du vol d'onde "classique".

 

Pour plus de détails, lire "Exploring the monster" de R.F. Whelan (Wind Canyon Books, 2000, ISBN 1-891118-32-3)

Stéphane Vander Veken
Link to comment
Share on other sites

Ouarf vous vous faites de tout petits circuits nous on fait le tour du monde

Moi je dirait en retour, Ok ta raison mais tu compare un élément qui utilise une propulsion pour ce caler ou il veut...se qui n'est pas le cas du planeur !!! :angry: :lol:

Lionel
La vocation, c'est d'avoir pour métier sa passion,
Une erreur peut devenir exacte. Il suffit que celui qui l'a commise se soit trompé
Je ne râle pas, je m'indigne . Je ne juge pas, je dénonce. Je ne dénigre pas, je rouspète.

http://planeur.phpnet.org/images/flarm_pixel.png http://planeur.phpnet.org/images/netcoupe.net_pixel.png

Link to comment
Share on other sites

Guest peur de dire une connerie
Et utiliser le JS en dynamique ? On acquiert de la vitesse (dedans), on en sort, donc vitesse relative élevée, ressource, virage et on re-rentre dans le JS à contre-sens, re-virage etc. Peut-être que les dimensions du phénomène ou les turbulences qui le délimitent rendent l'idée stupide...
Link to comment
Share on other sites

Peut-être que les dimensions du phénomène ou les turbulences qui le délimitent rendent l'idée stupide...

Je crois surtout que c'est la vitesse de ces vents qui rend l'idee suicidaire : appliquer le principe du vol dynamique avec un delta de vitesse de masse d'air > a la VNE de ton planeur*, c'est couillu...:angry:

 

*et n'oublie pas que tu es a une altitude > 9000m... :lol:

Edited by Dark Vador
ASW-20 Never Die, They Just Fly Higher
Link to comment
Share on other sites

Whaou !!! Elle compte construire un planeur de 45m d'envergure avec une VNE dans les 700km/h, la Dame ! :lol: :mdr::D

Je sais pas pourquoi, mais j'ai l'impression que c'est pas encore fait, ca... :angry:

ASW-20 Never Die, They Just Fly Higher
Link to comment
Share on other sites

Heu !! 400 millions de couronnes sa fait combien en euros ? :lol:

 

Voler à 20000 metres par -50° :mdr:

 

Ouf en cas de PB elle a un moteur solaire :D

 

Mais qui va financer une telle somme même si un partere de pilotes et de gens enthousiastes semblent la soutenir, je me demande comment elle va trouver le financement et le temps pour l'etude et la réalisation du biniou car elle veut le faire pour le centenaire de la FAI (2005), sa va etre pas evident. (meme si elle semble etre une amie de Steve Fosset.)

Affaire à suivre. :angry:

 

A noter qu'un passage à 700Km/h sa doit etre genial mais seulement vue du sol à mon avis. :D

Link to comment
Share on other sites

Heu !! 400 millions de couronnes sa fait combien en euros ?  :angry:

Bof, ça ne fait que 10 millions d'euros... :lol:

Yurek
http://www.yankee-romeo.com
If God meant man to fly, He'd have given him more money.
Honni soit qui mal y pense ! http://informatiquefrance.free.fr/sms/sms_04.gif

Link to comment
Share on other sites

Mais comment la remorquer ou la lancer ? :angry:

Salut

Tu met un 380 ou un 747 devant avec un câble de 100 à 200m.

L'USAF à déjà fais un essai concluant de remorqué avec un avion de chasse pour tester un la viabilité d'un aéronef mettant des satellites en orbite à moindre coût, ça marche en passant en position basse (pour ce qui est du lancement, la mise en orbite n'a pas été testée.

BV

Etienne

mes photos aéro sur EchoMike.free.fr

Parceque le ciel est merveilleux

Pour que voler soit toujours un plaisir

Link to comment
Share on other sites

Guest Invité_pierre

j'ai cru comprendre que les ravitailleurs en vol ont déja "tiré" des chasseurs un peu cassés au niveau des moteurs.

On doit pas être loin du remorqué de Caravelle ...

Link to comment
Share on other sites

j'ai cru comprendre que les ravitailleurs en vol ont déja "tiré" des chasseurs un peu cassés au niveau des moteurs.

On doit pas être loin du remorqué de Caravelle ...

Re'

tout a fait vrai, nottament lors du vietnam ou les chasseurs US dérouillaient pas mal dans certaines missions.

Les équipages de ravitailleur payaient très rarement leur verre au bar.

Ce n'est pas par hazard que le ravitaillement se fait pas en dessous : turbulences plus faibles => très utile lors de cette manoeuvre d'accostement en vol.

A+

Etienne

mes photos aéro sur EchoMike.free.fr

Parceque le ciel est merveilleux

Pour que voler soit toujours un plaisir

Link to comment
Share on other sites

http://www.benjamin-schatz.de/index-Dateien/inhalt-Dateien/Fotos/Fun/780%20Aero-Towing.jpg

Jean-Noël Violette

How many here and now, who slip off to this place for the fun of it,

slide gently across to fly on air vastly simpler than ours, in different

sunlight, to work on flying-machines that in our time don't exist,

to meet friends and loves they've missed here?

Richard Bach, Out of my mind (De l'autre côté du temps)

http://marque-en-ciel.blogspot.com/

Link to comment
Share on other sites

Un autre engin qui semblerait bien adapté : Le Lockheed U-2, mais lui aussi n'a que 31.9m d'envergure dans sa version agrandie. Comme la Caravelle, il fait dans les 200 kg/m² de charge alaire, c'est sans doute ce qu'il faut pour voler vers 700 km/h, mais vu le taux de chute que ça implique, il faudra des ascendances mahousses pour rester en l'air. Autre défaut : c'est un monoplace :rolleyes: Edited by Robert Ehrlich
Link to comment
Share on other sites

Autre défaut : c'est un monoplace

La version d'entraînement (un seul exemplaire) était biplace... :rolleyes:

Edited by JNV

Jean-Noël Violette

How many here and now, who slip off to this place for the fun of it,

slide gently across to fly on air vastly simpler than ours, in different

sunlight, to work on flying-machines that in our time don't exist,

to meet friends and loves they've missed here?

Richard Bach, Out of my mind (De l'autre côté du temps)

http://marque-en-ciel.blogspot.com/

Link to comment
Share on other sites

Robert on parle de Dynamique Soaring - ou vol de gradient - ou peut être on doit pouvoir exploiter des ondes classiques, vu certaines images satellites. Par ailleurs l'écoulement du dit Jet présente peut être des dicontinuités ondes ou tturbulences exploitables en bordure.

 

Gilles

1L
Link to comment
Share on other sites

Un autre engin qui semblerait bien adapté : Le Lockheed U-2, mais lui aussi n'a que 31.9m d'envergure dans sa version agrandie. Comme la Caravelle, il fait dans les 200 kg/m² de charge alaire, c'est sans doute ce qu'il faut pour voler vers 700 km/h, mais vu le taux de chute que ça implique, il faudra des ascendances mahousses pour rester en l'air. Autre défaut : c'est un monoplace :sick:

Désolé Robert, mais le U2 dans sa version améliorée TR1 existe aussi en version biplace pour la formation des pilotes.

Petite anecdote vécue il y a quelques années alors qu'il y avait des U2 basés à Istres. J'ai entendu ce dialogue sur la fréquence entre un controleur civil de Marseille et un pilote de U2:

- USAF xxx, request flight level 620.

- ...? ...? confirm flight level six - two - zero ?

- yes, requesting flight level 620!

- ... roger, climb flight level 620

- negative! I'm flight level 720 and I request descent to flight level 620!

Gliders pilots do it better
Link to comment
Share on other sites

http://www.benjamin-schatz.de/index-Dateien/inhalt-Dateien/Fotos/Fun/780%20Aero-Towing.jpg

Je crois savoir cette photo ne concerne pas un convoyage de chasseur durant la guerre du Vietnam, mais qu'il s'agissait plutôt d'essais au profit d'un planeur bien particulier, à savoir la navette spatiale (encore à l'état de projet au moment de la photo)

Gliders pilots do it better
Link to comment
Share on other sites

Je crois savoir cette photo ne concerne pas un convoyage de chasseur durant la guerre du Vietnam, mais qu'il s'agissait plutôt d'essais au profit d'un planeur bien particulier, à savoir la navette spatiale (encore à l'état de projet au moment de la photo)

Salut

Comme évoqué dans mon premier postil ne s'agit pas de remorqué de chasseur endomagés ;) Les essais de fuselage porteur qui ont ouvert la voie à la navette spaciale n'ont pas été fait avec un chasseur mais avec un véritable proto de fuselage porteur largé comme beaucoup de protos depuis le dessous de l'aile d'un increvable B52 (aujourd'hui ils sont généralement plus vieux que l'age cumulé des pilotes :rolleyes: :mdr: ). Alumage des moteurs fusée, montée "a donf". Et à l'arrêt des moteurs le pilote visait directement le seuil de piste, le Cx est celui d'un fer à repasser (finesse plus proche de 2 que de 10!), petit arrondi final pour résorber l'énergie cinétique et "poserpascasser".

quelques photo très réalistes de maquettes de ces fuselages porteurs sur: http://www.master194.com/maquettes/cecile/x-24.htm

A+

Etienne [qui préfère avoir de vraie plumes de chaque côté du fuselage]

mes photos aéro sur EchoMike.free.fr

Parceque le ciel est merveilleux

Pour que voler soit toujours un plaisir

Link to comment
Share on other sites

http://www.benjamin-schatz.de/index-Dateien/inhalt-Dateien/Fotos/Fun/780%20Aero-Towing.jpg

Je crois savoir cette photo ne concerne pas un convoyage de chasseur durant la guerre du Vietnam, mais qu'il s'agissait plutôt d'essais au profit d'un planeur bien particulier, à savoir la navette spatiale (encore à l'état de projet au moment de la photo)

A vue de nez, l' engin "remorqué" par le ravitailleur est,soit un F-102, soit un F-106 (Delta Dart, ou Delta Dagger, je ne sais plus lequel est qui...)

Il semble en config aterrissage (Train sorti, et AF ouverts...). Je ne sais pas ce qu' ils font, tous les deux, mais j' ai lu par ailleurs dans un exccccelllent bouquin (Les Crètes de la Mort, par le Col Jack Broughton, ancien de l'US Air Force, qui à servi au Viet-Nam) qu' il lui était arrivé,( à Broughton) de se trouver à sec de pétrole juste au moment du ravitaillement. Donc, contact, jonctionavec le "panier", et descente de l' attelage pour conserver de la vitesse au F-105, le temps de reprendre quelques centaines de litres, et de relancer la procédure de rallumage du réacteur...

Ca laisse songeur...

Est-ce qu' ils ne seraient pas en train de faire ça, sur la photo?

Quand on voit ce qu'on voit, et qu'on entend ce qu'on entend...

Link to comment
Share on other sites

Je ne l'ai pas retrouvé sur le net (bien caché sur le site de la nasa ?), mais il existe la video du remorqué :

- decollage, vol, laché puis posé

cela se passe au dessus d'un desert (lequel je ne sais pas....)

il existe des photos du crochet de remorquage, mais je ne me rappelle plus ce qu'il voulait testet.

allez je cherche encore

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Loading...
×
×
  • Create New...