www.planeur.net | www.netcoupe.net | www.volavoile.net
Jump to content

Licence FCL vers SFCL


Paco
 Share

Recommended Posts

Bonjour

 

On vient de passer vers les licences FCL depuis quelques années et là, j'ai reçu un mail de mon club pour une nouvelle conversion à des licences SFCL.

Mais par curiosité, quelqu'un peut m'expliquer pourquoi encore ces changements ?

Merci

François

Link to comment
Share on other sites

  • Replies 28
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

La réglementation SFCL est maintenant spécifique au planeur (d'où le S initial).

Il n'y a pas de changement avec avant. Juste une sorte de mise à jour réglementaire.

Link to comment
Share on other sites

Merci Bob pour la réponse.

Alors du coup si il n'y a aucun changement de fond pour le moment. Il s'agit plutôt de recevoir sa nouvelle licence mise au gout du jour avec SFCL au lieu de FCL.

Mais pour pousser un peu plus loin, le distinguo entre FCL et SFCL va surement permettre de faire évoluer la réglementation de manière différente entre les deux mondes ainsi créer.

Bon il fait médiocre comme temps..je m'y colle

Merci encore pour la réponse.  

Link to comment
Share on other sites

Bonjour,

j' essaie de résumer:

tout d'abord, un titulaire de SPL obtenu sous le régime FCL conserve ses prérogatives, d'une manière générale,  avec le régime SFCL.

Donc, pas d'urgence à faire convertir, si on n' exerce "que" le SPL. Ca se fera tranquillement, si, par exemple, tu vas au bureau des licences pour faire apposer une qualification supplémentaire.

Les quelques changements (de mémoire...) concernent surtout les FI et FE, qui, eux,ont donc intérêt à ne pas tarder.

Possibilité d'exercer le FI avec une visite type "LAPL". (seulement en Europe)

Validité du FI calculée sur 36 mois glissants, au lieu d'une date fixe de prorogation.

    _un stage remise à niveau

    - 30h ou 60 lancements

    - Démonstration d'aptitude à instruire sur une période de 9 ans.

tu trouveras tous les détails, notamment au point SFCL360 dans ce doc

Bonne journée,

Quand on voit ce qu'on voit, et qu'on entend ce qu'on entend...

Link to comment
Share on other sites

De ce que j'ai compris, pour les SPL ça ne change pas grand-chose puisque celle-ci était déjà soumise à validité par expérience glissante.
La principale différence se fait pour les personnes ayant des qualifs additionnelles qui étaient soumises à échéances (FI(S), FE(S)...) et pour lesquelles une date de péremption était indiquée sur le verso du carton à 4 volets (tableau XII). Désormais, ces qualifications étant également valides par expérience glissante, c'est le carnet de vol (ou gesasso, quoique 🙄) qui fait foi pour justifier la validité de ces qualifications. Donc plus rien n'apparaît dans le tableau des échéances pour ces qualifications.
Ces qualifs apparaissent toujours dans le volet de droite "qualifications prorogeables".

Je laisse les spécialistes réglementaires confirmer ou corriger mes propos...

Dans tous les cas, le papier ne refuse pas l'encre, et la bureaucratie Française adooore toujours autant le papier... 😫

Edit : @lechepascual a été un peu plus rapide et surtout bien plus complet que moi, merci à lui 😉

Edited by Matt_LFAS

La différence entre Dieu et un pilote??? Ben Dieu, lui, il ne se prend pas pour un pilote...

http://caenfalaiseplaneur.free.fr/

Link to comment
Share on other sites

Salut,

Seul ton carnet de vol papier fait fois concernant ton expérience glissante. Il doit être tenu à jour chaque jour de vol.

Les outils informatiques (Gesasso, Givav, ton fichier Excel favoris...) ne sont que des aides et alertes pour t'aider à t'y retrouver. Ils ne font pas fois lorsque un accident se produit et qu'un juge est nommé pour enquêter...

 

Bons vols!

mes photos aéro sur EchoMike.free.fr

Parceque le ciel est merveilleux

Pour que voler soit toujours un plaisir

Link to comment
Share on other sites

C'est singulier, une foi 😷

En plus il n'y en a pas !

Edited by CPT

 

La philanthropie de l'ouvrier Charpentier est bien connue !Tout en avance d'un jour Une même passion, 4 sites :

https://aerologic.monsite-orange.fr/ -_-_- https://bia-z.monsite-orange.fr/

0-logo.jpghttps://lfnf-vinon.monsite-orange.fr

https://promet.monsite-orange.fr/

Link to comment
Share on other sites

Il y a aussi un certain nombre de choses qui ne figurent plus sur une licence SFCL, comme les modes de lancement. Pour ça, il faut retomber sur des annotations d'un FI(S) dans le carnet de vol. Ce qui pose problème aux "vieux" qui ont rempli de nombreux carnets de vol et/ou en ont perdu certains. Personnellement, j'ai scanné toutes les pages importantes et les ai mises en pdf dans mon smartphone. Avantage: ces qualifications ne demandent plus un retour de la licence auprès de l'administration. 

Stéphane Vander Veken
Link to comment
Share on other sites

Il y a 5 heures, Stéphane a dit :

Il y a aussi un certain nombre de choses qui ne figurent plus sur une licence SFCL, comme les modes de lancement. Pour ça, il faut retomber sur des annotations d'un FI(S) dans le carnet de vol. Ce qui pose problème aux "vieux" qui ont rempli de nombreux carnets de vol et/ou en ont perdu certains. Personnellement, j'ai scanné toutes les pages importantes et les ai mises en pdf dans mon smartphone. Avantage: ces qualifications ne demandent plus un retour de la licence auprès de l'administration. 

Bonjour,

je suis surpris par ton affirmation.

Ma DSAC préférée continue d'inscrire les moyens de lancement sur les licences SFCL.

Si on s'en réfère aux textes, Paragraphe 1 de l'article 3b du Sailplane rules book:

"1. Les licences “partie FCL” pour planeurs et les privilèges, qualifications et certificats
associés délivrés par un État membre avant la date d’application du présent règlement sont
réputés avoir été délivrés conformément au présent règlement. Les États membres
remplacent ces licences par des licences qui respectent le format défini à l’annexe VI (partie
ARA) du règlement (UE) no 1178/2011 lorsqu’ils délivrent à nouveau des licences pour des
raisons administratives ou à la demande des titulaires."

Et l'exemple de formulaire qui figure dans l' appendice 1 de l' annexe VI (PART-ARA) du Easy Access Rules for Aircrew, (et dont je ne sais pas afficher l' image),montre bien qu'il faut faire figurer, pour les SPL, notamment le ou les moyens de lancements autorisés.

Aurais-tu une explication qui contredirait la mienne? Pas impossible, vu la complexité d'interprétation des textes.

Merci de ton éclairage,

Bonne journée,

Edited by Leche Pascual

Quand on voit ce qu'on voit, et qu'on entend ce qu'on entend...

Link to comment
Share on other sites

Le 10/03/2022 à 16:48, Etienne a dit :

Salut,

Seul ton carnet de vol papier fait fois concernant ton expérience glissante. Il doit être tenu à jour chaque jour de vol.

Les outils informatiques (Gesasso, Givav, ton fichier Excel favoris...) ne sont que des aides et alertes pour t'aider à t'y retrouver. Ils ne font pas fois lorsque un accident se produit et qu'un juge est nommé pour enquêter...

 

Bons vols!

Bonjour,

pas si sur:

le FCL 050 dit:

"Le pilote devra enregistrer de manière fiable les détails de tous les vols effectués selon une forme et une méthode établies par l’autorité compétente."

Puis l' AMC1 FCL050 dit: (extrait)

" Pour les planeurs, les ballons et les dirigeables, un format approprié, qui peut être électrique, devrait être utilisé. Ce format devrait contenir les éléments pertinents mentionnés en (a) et des informations supplémentaires spécifiques au type d'opération."

Donc, j' en conclus que, si l' autorité est d'accord, on peut enregistrer nos temps de vol sous format électronique (pourquoi disent-ils "électrique"? j' ai vérifié, sur le doc original c'est ça...)

Bonne soirée,

Quand on voit ce qu'on voit, et qu'on entend ce qu'on entend...

Link to comment
Share on other sites

Oui tout est noté en SFCL sur Gessasso , et même lancement treuil valide alors que je n'en fais jamais (et n'en ferai jamais sans apprendre évidemment)

Edited by Pat6

Epicure est mon idole

Link to comment
Share on other sites

Pat6, si Gesasso "te met" l'autorisation treuil, c'est que tu l'as eu un jour. Sinon, ça a été inscrit à la création de ta fiche par erreur, et elle ne doit pas apparaître. Tu peux la retirer toi-même dans "correction des données".

Cette autorisation est définitive, donc en vert. Par contre ça ne préjuge pas de ton expérience récente que tu dois respecter. De toute façon aucun club ne te "lancera" au treuil sans vérifier ce que tu sais faire...

Link to comment
Share on other sites

Et moi donc ! 😆

En fait j'en ai fait 2 fois et bien aimé , dommage mais Fayence est mal placé pour une activité treuil .

Epicure est mon idole

Link to comment
Share on other sites

Le 11/03/2022 à 10:49, Leche Pascual a dit :

Bonjour,

je suis surpris par ton affirmation.

Ma DSAC préférée continue d'inscrire les moyens de lancement sur les licences SFCL.

Si on s'en réfère aux textes, Paragraphe 1 de l'article 3b du Sailplane rules book:

"1. Les licences “partie FCL” pour planeurs et les privilèges, qualifications et certificats
associés délivrés par un État membre avant la date d’application du présent règlement sont
réputés avoir été délivrés conformément au présent règlement. Les États membres
remplacent ces licences par des licences qui respectent le format défini à l’annexe VI (partie
ARA) du règlement (UE) no 1178/2011 lorsqu’ils délivrent à nouveau des licences pour des
raisons administratives ou à la demande des titulaires."

Et l'exemple de formulaire qui figure dans l' appendice 1 de l' annexe VI (PART-ARA) du Easy Access Rules for Aircrew, (et dont je ne sais pas afficher l' image),montre bien qu'il faut faire figurer, pour les SPL, notamment le ou les moyens de lancements autorisés.

Aurais-tu une explication qui contredirait la mienne? Pas impossible, vu la complexité d'interprétation des textes.

Merci de ton éclairage,

Bonne journée,

Hello,
Comme Stéphane, j'ai entendu dire un jour (c'était dans des réunions animées par des gens crédibles) que les moyens de lancements seraient dans le carnet de vol. Ma mémoire peut être imparfaite, mais j'ai retrouvé ce site web suisse qui en parle : https://www.bazl.admin.ch/bazl/fr/home/experts/formation-et-licences/pilotes/einfuehrung_von_part_sfcl.html
Comme Leche Pascual, j'ai eu besoin de vérifier ce point récemment, et je n'ai pas pu confirmer...les doc français ou les textes laissent penser que tout est noté sur la licence SFCL.

Mystère...

Edited by Florent CEMENCE
Link to comment
Share on other sites

Le 11/03/2022 à 18:24, Leche Pascual a dit :

Bonjour,

pas si sur:

le FCL 050 dit:

"Le pilote devra enregistrer de manière fiable les détails de tous les vols effectués selon une forme et une méthode établies par l’autorité compétente."

Puis l' AMC1 FCL050 dit: (extrait)

" Pour les planeurs, les ballons et les dirigeables, un format approprié, qui peut être électrique, devrait être utilisé. Ce format devrait contenir les éléments pertinents mentionnés en (a) et des informations supplémentaires spécifiques au type d'opération."

Donc, j' en conclus que, si l' autorité est d'accord, on peut enregistrer nos temps de vol sous format électronique (pourquoi disent-ils "électrique"? j' ai vérifié, sur le doc original c'est ça...)

Bonne soirée,

Re, second sujet en parallèle,

A ma connaissance, le carnet de vol papier est le seul outil actuellement disponible qui permet l'enregistrement des vols sous la pleine "autorité" du pilote. Le simple fait d'inscrire un vol entend la déclaration de plein grès de son activité.

Sauf erreur, il me semble que pour le cas de GESASSO (rempli par les 160 clubs qui saisissent les planches), il ne permet pas au pilote de valider ou corriger : l’erreur d'un club, les essais menés par un club non effacés avant la nuit, les doubles saisies en stage...les cas sont nombreux, mais tous sont peu visibles et complexes à résoudre. Sans faire de procès à cet outil qui a le mérite d'exister, je partage ce que je pense en savoir.

++
Florent

 

Edited by Florent CEMENCE
Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, Florent CEMENCE a dit :

Re, second sujet en parallèle,

A ma connaissance, le carnet de vol papier est le seul outil actuellement disponible qui permet l'enregistrement des vols sous la pleine "autorité" du pilote. Le simple fait d'inscrire un vol entend la déclaration de plein grès de son activité.

Sauf erreur, il me semble que pour le cas de GESASSO (rempli par les 160 clubs qui saisissent les planches), il ne permet pas au pilote de valider ou corriger : l’erreur d'un club, les essais menés par un club non effacés avant la nuit, les doubles saisies en stage...les cas sont nombreux, mais tous sont peu visibles et complexes à résoudre. Sans faire de procès à cet outil qui a le mérite d'exister, je partage ce que je pense en savoir.

++
Florent

 

Bonsoir,

a mon avis, Gesasso n'est pas un carnet de vol électronique, dans le sens ou il n'est pas immédiatement à jour.

Je parlais d'un support électronique personnel, en remplacement du carnet "papier".

Quand on voit ce qu'on voit, et qu'on entend ce qu'on entend...

Link to comment
Share on other sites

Il y a 9 heures, Leche Pascual a dit :

Bonsoir,

a mon avis, Gesasso n'est pas un carnet de vol électronique, dans le sens ou il n'est pas immédiatement à jour.

Je parlais d'un support électronique personnel, en remplacement du carnet "papier".

Le problème est comment fait le FI pour signer les vols d'entrainement ou toute autre annotation sur ce carnet électronique ?

Bons vols à tous

Sylvain
Link to comment
Share on other sites

Salut,

si effectivement la réglementation autorise maintenant le format électronique (j'aurai appris ce truc en lisant la réponse de Pascal :) ), cela ne signifie pas que le premier support informatique venu répond au besoin... V17 à raison de souligner que les fonctions tels que les traces d'autorisations, contrôles de compétence (pas tous réussi par définition, le fait de voler avec un instructeur FE n'est pas forcément un test, et pas forcément un succès...) et autres subtilités ne sont pas forcément remontées sur les planches électroniques.

Autre exemple : j'ai fait un vol en TMG, avec 3 tours de piste en fin de vol pour prolonger la durée de validité de mon emport pax sur TMG. La planche électronique n'a détecté que 1 vol car pas d'arrêt prolongé entre chaque tour de piste.

Résultat : mon carnet papier trace mes 3 vols et donc la prolongation de 90 jours de mon emport pax mais les alertes électroniques me disent que mon emport pax est périmé et qu'il me faut refaire 3 tours de piste pour le revalider...

Il est et reste du devoir du pilote de s'assurer que son carnet de vol (quel qu'en soit le format) recueille toutes les infos nécessaires.

mes photos aéro sur EchoMike.free.fr

Parceque le ciel est merveilleux

Pour que voler soit toujours un plaisir

Link to comment
Share on other sites

Le 14/03/2022 à 08:33, V17 a dit :

Le problème est comment fait le FI pour signer les vols d'entrainement ou toute autre annotation sur ce carnet électronique ?

Bons vols à tous

C'est pas faux...

Quand on voit ce qu'on voit, et qu'on entend ce qu'on entend...

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Loading...
 Share


×
×
  • Create New...