www.planeur.net | www.netcoupe.net | www.volavoile.net
Jump to content

Monsieur bobote

Membres
  • Posts

    1275
  • Joined

  • Last visited

Everything posted by Monsieur bobote

  1. Ragot François Montfort, 04600 MONTFORT 04 92 64 06 42 http://www.retroplane.net/forum/viewtopic.php?p=139495
  2. tu as le fut de 200l avec une japy ou une pompe à air comprimé, on l’utilisait pour les meetings, filtrée avec une peau de chanoine trempée dans l'essence sinon il y a les surplus http://www.europemilitary.com/fr/remorques-et-schelter_11.html
  3. ils sont plutot discret sur les compositions,dans le doute j'utiliserais de la cire d'abeille ou plus pratique du lait de cire (c'est liquide)
  4. Et pour les sans club ou les résident étrangers on fait comment?
  5. les silicones sont classés perturbateurs endocriniens et donc voués à disparaître de tout ce qui peu s'ingérer respirer ou pénétrer par contact
  6. pour les petites surfaces, le dentifrice marche très bien :-) d'après la fiche http://www.bernard.fr/content/static/fds/FDS-6407298-BFR.pdf il n'y a pas de silicone mais contient du naphta,pas forcément bon pour les composites comme quoi rien ne résiste à la vérification
  7. preferer l essence f à l'acétone gras et trop agressif
  8. il y avait le carlac qui marchait pas mal mais vérifier qu'il ne contient pas de silicones puis un coup de cire à lustrer en entretien, une cire en bombe équivalent plizz
  9. au dessus du tableau instrument ar, montage fait par Streif d'origine pour une elt 121.5, antenne souple amovible (quart d'onde? dédiée), plan de sol en adhésif alu, pas de photo dispo, le planeur est à st aub , je suis à Pau. Les ELT classiques ont une facheuse tendance à déclencher dans la remorque en transit.
  10. essaye Lemaire c'est un vélivole www.assurances-lemaire.fr/ assurance des pilotes, aéroclubs, et tout secteur aéronautique. mutuelles, auto, habitation, rc. ... Cabinet Lemaire - Assurances aériennes ... Par contre adieu la compétition et les records, toutes les assurances les excluent
  11. J'irai à l'occasion mendier un tour, j'avais vraiment apprécié la machine en centre national, presque égalité avac l'asw17 en agrément de pilotage Je ne sais pas si c'est de l'humour mais tout le monde l'appelait "amicalement" comme ça en 78 mais on n'avait pas de dictature du politiquement correct et seul la crème des crèmes avaient le droit de s'introduire dans le grand PD en principe réservé à l'équipe de France 4h49 de PD le 20 septembre 1978 à st Auban :-)
  12. j'ai revu le grand PD de la Montagne Noire à Biscarosse, il était à vendre je croie
  13. la plage de tension d'alimentation des Beckers est large de 10v à 36v, l'idéal sera sans doute d'avoir une batterie dédiée en 24v
  14. Salut reçu ton message pas de mauvaise volonté de ma part,un message ((#10226) vous n’êtes pas autorisé à utiliser le système de messagerie privée ??), pas de vanne sur les sangliers dans mon historique messagerie piratée ? cordialement TB
  15. la carte bleue avec la brosse à dent of corse (en poil de sanglier) :-)
  16. j'ai l'ouvrage scanné, peu familier des TPE ils est bien entendu nécessaire de pointer les similarités mais aussi les différences sachant que le vol de gradient est un mode principal de sustentation que ne possèdent pas "encore" le planeur et aisi de marquer des points. Le morphing complet des ailes en est un autre, quand aux configuration aile de mouette du minimoa, je ne vois pas trop la justification aérodynamique (quelqu'un peut renseigner). (quelqu'un peut renseigner" mais plutot remplacer partielemment de la flexion par de la compression.sont aussi intéressant à comparer ainsi que la solusion originale profondeur / direction tout en un. Pour les grand oiseaux marins un moyen de replier des ailes trops longues ?, pour les Hellcats et autres Stukas, probablement raccourcir le train tout en gardant la garde au sol des battoirs et éventuellement faciliter le repliage des ailes les aspect ratio et charge ailaire ainsi que les nombres de Reynold sont aussi intéressant à comparer ainsi que la solusion originale profondeur / direction tout en un.
  17. En ce qui concerne le vol des Albatros, si ils pratiquent volontiers le vol thermique et le vol de pente,et le sillon de navire leur mode de référence pour les traversées transocéaniennes est le vol de gradient sur les vagues, voir à ce sujet l'ouvrage de Pierre Idrac https://fr.wikipedia.org/wiki/Pierre_Idrac. que tu dois pouvoir trouver sur ce site en contactant "JNV" Inutile de de pointer que le genre de manœuvres et l'altitude impliquée rende cette pratique en général impossible pour un planeur. Certains planeurs comme celui d'ooto Lilienthal ou plus récents les parapentes décollent "a pieds", sinon les principaux modes de mise en vol sont le remorquage (avion, voiture) le treuillage et le moteur incorporé. Ci après un article expliquant plus ou moins bien la chose,l'article de référence est un article sur le vol des frégates paru dans soaring ou elles étaient mesurées à une m finesse de 26 (finesse des planeurs des annees 60)mais aussi finesse caculee pour que le vol de gradient soit viable, enfin n'oublie pas que les oiseaux ont une aile adaptative (morphing)ce qui balance des performances somme toutes modestes quoique essayer de suivre un goeland en planeur est quasi impossible
  18. Sur le notre l'antenne est sur la casquette AR, la solution que le plupart adoptent c'est la balise spot tracking sur le parachute,elle est toujours en marche donc rien à déclencher au pire la fonction SOS Voir également avec un spécilistenla possibilité de l'adapter sur l'antenne de queue avec un doubleur et éventuellement un adaptateur d'impédence, au vue du fouet déployable de la mienne les longuers correspondent à peut près.
  19. sinon tu as des tables et la méthode dans le manuel du gradé de l'armée de l'air 1939 :-) certain GPS te donne la VP fonction de la Va de la température et de l'altitude. Reste le bon vieux Aristo :-)
  20. cépage plus connu en France sous le nom de cot, on en trouve de temps en temps chez Nicolas,la viande de boeuf d'argentine quel régal, rien avoir avec la vache de réforme qu'il nous fourges en France, celle de ZA est pas mal aussi
  21. Tu as aussi le composite bobiné,plus léger pas de pb de corrosion,dans notre 25 on a une 2000 litres alu récupérée sur un mercure pour l'astir std j'ai une composite mountain hight, je conseille le composite question poids et corrosion mais ça aime pas les chocs j'ai aussi 4 aciers équipage avec détendeur compatible oxypulse en fait l'alu est plus sensible à la corrosion ce qui n'est pas une issue si on utilise de l'oxy aéro et pas du médical ou du "soudeur"
  22. Pour les vieux qu'ont de l'age, manche au vent palonnier contre ensuite en vol mais remorqueur au sol, tu "crabes" en correction de dérive quand l'attelage est en l'air RAS tu suis le remorqueur pour l'attéro même motif même punition,la partie délicate étant la fin du roulage, pour les "plastic" sans roulette de queue je suis partisan du "patin à roulette", un patin de queue avec roulette nylon intégrée Je suis instructeur PE 6000 hdv (avion et planeur)
  23. Il me reste quelque servos, si je peu aider ): j'ai vendu mon 22 (j'aurais pas du), il a été pulvérisé à Challes mais ça peut intéresser d'autres propriétaires, merci
  24. les constructeurs font leur marché, le plus exotique les actuateurs de vanne de water ballast asw22 une fin de série de servos Graupner presque introuvable