www.planeur.net | www.netcoupe.net | www.volavoile.net
Jump to content

Godzilla

Membres
  • Posts

    1081
  • Joined

  • Last visited

Everything posted by Godzilla

  1. Ah, Marc Ranjon va être déçu, il pensait être le premier.
  2. Et le Peg a été le premier aéronef équipé de Winglets, invention de Mr Ranjon, qui n'avait pas anticipé les effets sur la mania et a été agréablement surpris. Y a un beau bouquin à écrire sur ce magnifique planeur !
  3. La réponse à la question initiale semble unanime : un tout petit peu d'entrainement devrait balayer cette mauvaise sensation. Par contre, j'ai eu l'occasion de piloter des Pegs typés "champions du monde", au CNVV, avec des varios de guerre (Badin type 100 ...) et des calculos de fous. Je n'ai jamais réussi à en tirer quoi que ce soit. Pour moi, l'équipement idéal du Peg est celui que livrait la Centrair : un bon vario Winter et cet excellent SB8. PaquetteL, comment est équipé ton Peg ? Il a encore ses Winglets ? Si oui, tu as un collector (youngtimer) qui va prendre la valeur ! Sur un planeur pareil, àa doit valoir la peine de monter des Winglets Maughmer comme sur les ASW20. https://www.planeur.net/index.php/articles-par-section-mainmenuleft-85/23-matriel/735-asw20-stc-winglets Et je ne parle pas du BC de Saga, si il a encore ses ballasts en 160l, c'est carrément une pépite !
  4. Alors, les ailes du Peg ne sont pas molles: elles sont souples. C'est un peu différent. En fait, il faut s'y habituer. C'est un peu comme les ASW20, 19, ASH25 ... Il y a les fans, et les détracteurs. Je n'arrive pas à savoir si c'est mieux que des ailes rigides (Astir,, Lak 17, Janus ...). J'ai quelques heures sur Peg (dans les 1500 je pense) et je le trouve extrêmement efficace. En fait, c'est le planeur dans lequel je me sent le mieux. Les ailes souples vont devenir une extension de tes épaules. Tu apprendras à y lire tous les mouvements de la masse d'air. Et il renvoie très bien ces informations. Il est très possible que les Peg 90 aient vu leurs ailes se rigidifier. Je n'ai plus d'anciens modèles pour comparer, et à l'époque où les 90 sont arrivés et les anciens sont partis, je n'y vais pas fait attention. J'ai toujours préféré le pilotage des anciens Peg : le manche était plus long (plus le manche est long, plus l'homme est fort !) et ils me semblaient plus vifs en roulis. ça fait longtemps que j'ai constaté qu'un Peg chargé oblige un pilote plus propre. Les mises en virage avec une vitesse un peu plus soutenue se doivent d'être bien plus peaufinées qu'à vide, où le Peg accepte vraiment n'importe quoi (mais est il efficace ?). Des fois, je rêve d'un Peg avec des Winglets, ou en 16,60 ou 18 m. Là, il faudrait sans doute renforce le longeron avec du carbone. Que devoindrait la souplesse de ces belles ailes ? Mon dernier vol en Peg: on voit bien que le bout des ailes bouge
  5. Ce truc est super intéressant. Il viendrait en redondance d'un calculo pour les fonctions basiques (alti/badin), rajoute des notions utiles (alarmes, VNE en fonction de l'alti ...) et permettrait de diminuer le nbre d'instrum sur un tableau. Avec une alim de secours dédiée (façon ce qui se faisait sur les cambridge 300), ce serait jouable. Et le prix est intéressant. Là, on commence à voir que la réglementation s’essouffle...
  6. Le vrai souci avec les terrains ULM, c'est qu'ils sont étroits. Et comme les pilotes ULM se rêvent pilotes de gros n'avions, ils mettent des balises zalacon pour faire ressembler leur jardinet à un aéroport international. Pas bon pour les ailes qui se balladeraient trop bas. Et puis ça fausse la vision de la piste: comme elle est balisée et étroite, elle à l'air plus longue. Le seul avantage, c'est qu'en général il n'y a pas d'obstacle.
  7. Et cette RC t'est maintenant facturée , ce qui simplifie beaucoup ta négo avec ton Président favori. Je ne connais pas de "critère d'éligibilité" particulier (sauf Reglement Intérieur de ton club, mais celui là, tu l'as de toutes les façons déjà accepté)
  8. Croa, C'était vrai avant. Mon dernier téléphone ne charge plus si il n'y a que le + et le -. Et les Ziphons non plus (j'ai mis du temps à comprendre ce que c'était). J'ai dû modifier les planeurs. J'utilisais des convertisseurs DC DC 12v 5v très chers mais au bon rendement. J'ai dû les démonter au profit de trucs bagnoles. Je les dépouille de leur carcasse: ils prennent moins de place, et je les planque sous les tdb, avec juste des cables qui dépassent. Je n'ai jamais eu vraiment de pb radio, mais certains pas chers ont terminé leur vie assez vite, m'obligeant à les remplacer. Le souci avec le BT, c'est dans les biplaces. Il en faut un par pilote/téléphone. J'en ai mis partout. Dans le biplace, il y en 3, bientôt 4.,faits maison et hyper fiables.sur base de HC05.
  9. Bluetooth pour le signal, USB pour la charge. Et le chargeur est un montage plus complexe que 2 fils. La charge par USB réclame un dialogue entre le chargeur et le chargé. La meilleure solution est de monter un chargeur de voiture de bonne qualité, directement sur le 12v du planeur. Planqué sur le tableau de bord, avec juste un cable USB male/femelle accessible dans un coin. Pas besoin de faire de trous.
  10. D'une manière générale, il n'y a plus aucun support pour tous ces instruments LX basés sur des écrans LCD. Je ne sais pas du tout ce que représenterait la mise en prod de nouveaux écrans, mais il y a un paquet de LX20, LX5000 et autres qui sont passés à la poubelle à cause de ça. Dommage.
  11. Bonjour, Intéressé par la modification, c'était une NACA aussi ? Transfiguré, peux-tu préciser un peu ? Et, tu aurais des photos (bon, j'ai vu que ça fait 10 ans ……) ? Merci, bonne journée. B C'est l'ASW20 d'Aldo Rodriguez, qui vole dans la région de Madrid. Aldo est un excellent pilote, et son ASW20 est magique. Il a posté sur les groupes ASW20 Yahoo. Je ne sais pas où sont passés ces groupes maintenant que Yahoo les a arrêtés.
  12. J'avais bricolé une Naca pour éliminer le bruit dans le planeur. ça n'a pas marché. J'avais compris qu'elle fonctionnait en aspiration. L'install sur le 17 m'a l'air pas mal, placée là elle devrait bien créer une dépression. Je vois 2 difficultés : - la forme de la prise doit être respectée avec beaucoup de soins. Finalement c'est assez dur à reproduire. - il faut être sûr que la zone soit ventilée. ça vaudrait la peine de faire un vol en scotchant des fils de laine autour et sur la naca, et de filmer ça avec une gopro. ça devrait donner des infos. Je l'avais jamais fait, mais j'aurai pu être plus curieux. j'ai laissé tomber. Le bruit venait d'ailleurs et c'est réglé. Et je connais au moins un vieil ASW20 qui a été transfiguré par cette modif il y a bien 10 ans. Au point d'agacer fortement son papa et son 31. ça vaut la peine de creuser.
  13. J'avais nettoyé les sangles de mon parachute avec du savon de Marseille et une brosse. Pas besoin d'imbiber le truc et la crasse était bien partie. Si ce système suffit à se désinfecter les mains, ça marchera aussi pour les sangles du pébroque.
  14. Hello, J'ai quelques heures sur le Lak17a. Et je persiste à dire que c'est un super planeur. Au treuil, j'ai eu 2 départs en cheval de bois : 1/4 de tour au premier mètre de roulage. Les 2 fois j'ai pu larguer (la main sur la poignée de largage, ça aide) sans aucune casse. J'ai pas énormément d'expérience au treuil et j'ai toujours du mal à comprendre ce qui s'est passé. Mais les 2 fois il y avait un vent de travers fort et j'étais chargé comme une bourrique. C'est le seul planeur avec lequel j'ai décollé au treuil vraiment chargé. Les autres fois il y a pas eu de soucis. Et jamais le moindre souci derrière un remorqueur. En l'air, il est super facile. Mais exigeant si on veut un peu de perf. C'est un cheval de course ! Vide, il transite vraiment pas terrible, comme un Peg je dirais, ou pas bien mieux. La finesse max est à Vi très basse et je m'en suis jamais beaucoup servi. Dans ces conditions, c'est un vélo qui accepte de spiraler lentement et on peut voler vraiment cool. Mais c'est gâcher ! Sans eau, un Lak17a est moins bon qu'un ASW20C en 16,60. (tu as oublié ça dans ta liste, moins performant peut être, mais super planeur) A partir de 80L, c'est une bombe. L'ASW20 est largué. Il continue à super bien monter (faut pas trop lui tirer dessus dans les spirales à 60°, un petit 110 lui va bien, le bestiot a besoin d'air ...) et les transitions sont supers, à condition d'accepter de voler à plus de 160 km/h. Et on arrive à de belles perfs avec des varios très moyens. Pas besoin de grosse MTO. Mais par gros temps, les transitions à 200 lui font pas peur, et il y est excellent. Il se comporte bien aux vaches. Sans surprises. Le posé à faible vitesse est facile à maîtriser. Les AF sont comme on les attend quand on sort du Peg. Aprés, la méca est originale. Le montage/démontage n'est pas compliqué quand on a compris comment faire et qu'on a bien réglé la précontrainte des ailes. La maintenance est plutôt facile . Le planeur est équipé de trappes (en option) qui donnent un bon accès à la cinématique. Le notre accepte de garder l'eau dans la queue après avoir vidé les ballasts d'ailes. ça permet aux pilotes un peu lourds de pas passer sur le nez au freinage. Je pense que le DG600 est mieux construit et plus conventionnel. Jamais volé dessus,mais parfois en patrouille Lak17a/DG600. Pas facile à larguer un DG600 avec un Lak17a ! Le Lak17a semble un poil plus efficace, mais ça ne suffira pas à gommer les conneries du pilote. Et les mecs qui volent en DG600 sur les Pyrénées font pas beaucoup de conneries. Si le Ventus C a les mêmes cinématiques de commandes que les Janus, j'éviterais un planeur avec beaucoup d'heures. ça doit être des nids à jeux.
  15. 100 Km, je sais pas, mais le passage de frontière risque d'être compliqué.
  16. De ce que j'ai compris, ça dépendra des départements, avec un début d'activité au plus tôt le 11 Mai. Plutôt positif.
  17. Comme tous les avions, il a quand même ses travers. L'un d'entre eux, à mon sens, des plus délicats, est la rupture, de temps en temps, d'un sandow amortisseur du train d'atterrissage, ou bien, plus rarement, d'un point d'attache de ces sandows. Lors de la visite prévol, l'examen visuel systématique par le dessous du tableau de bord, de l'état de ces sandows n'est pas un luxe; Pourtant, il n'apporte pas une sûreté totale. J'en connais qui doutaient que ça arrive ... jusqu'à ce que ça leur arrive. Loi de Murphy. La conséquence est grave, avec souvent une aile pliée au niveau de l'attache du mat, une hélice tordue, un moteur à réviser, voire des dégats encore plus sérieux. A l'attention de nos amis d'Oloron qui, peut-être, découvrent la bête (et éventuellement pour d'autres utilisateurs, allez savoir !), je conseille vivement l'achat de deux élingues, longueur 1 mètre, résistance 2 tonnes, fixées par une liasse de 10 suspentes de parachute (10X200 kg de résistance) Voici le montage, extrêmement simple, extrêmement bon marché, extrêmement efficace : Vue par l'extérieur : http://fotoforum.fr/photos/2020/04/21.63.jpg Vue par l'intérieur : http://fotoforum.fr/photos/2020/04/21.64.jpg Et puisque nous sommes sur le train d'atterrissage, toujours disposer d'avance d'un jeu de lames de roulette arrière, dont la principale, elle aussi, se casse de temps en temps sans prévenir, car ça se produit sous l'étrier de fixation, et c'est difficile à déceler à la PPV. Sinon, disait Murphy, au lieu de quelques dizaines de minutes d'immobilisation de l'appareil, c'est le temps de recevoir des lames neuves ... Bons vols sur le Mike Oscar. Hello, Pourquoi avoir utilisé une liasse de suspentes et pas une manille en ferraille ? pour faire fusible ?
  18. Je suis d'accord ! Fin de ce débat
  19. Pascual, C'est pas trop hors sujet. La question du renouvellement des remorqueurs, quand on ne peut pas aller vers l'ULM, est de plus en plus compliquée. Les Rallyes sont in-maintenables et les Robin hors de prix. Et le vieux Pawnee parait être la meilleure des solutions "sur étagère".
  20. Hello, Super ce Post ! OO-LVN va devenir F-HPMO Oui, les réservoirs sont dans les ailes. La quadripale a été enlevée récemment. L'ancien proprio trouvait la bipale plus efficace en remorqué. Notre avion a les saumons droits, et pas ce format "winglet inversé" "High-Lift". A Oloron, on fait de longs remorqués loin et haut. Notre intérêt est de rentrer le plus vite possible. Je ne connais pas l'impact de la quadri et des saumons dans ce contexte. On a pu voler un week end avec. Techniquement il fait parfaitement le boulot. On a fait 2 remorqués onde, et il est super (vu de de derrière). On doit pouvoir améliorer la descente. La dégradation de la piste n'a plus d'impact sur notre activité. Sinon, il y a 2 AD désagréables qui demandent à vérifier par ultrassons les mats d'ailes et les attaches d'aile. J'ai les données depuis 2001 : les valeurs ont évolué quand l'avion a été décapé et repeint, en 2008, mais depuis ça ne bouge plus. Faut faire passer ces deux AD à 5 ans. C'est bien suffisant. Aussi, les connaisseurs installent des sangles qui limitent les dégâts en cas de casse du Sandow amortisseur. J'aimerais bien avoir des photos de cette installation.
  21. Hello, J'utilise celui ci depuis mes débuts sur Condor. https://www.logitechg.fr/fr-fr/products/gamepads/extreme-3d-pro-joystick.942-000031.html La gouverne de symétrie est obtenue par rotation du manche, ce que je juge suffisant. Et les autres boutons permettent de régler des raccourcis utiles : AF, volets ... ça faisait 2 ans qu'il était rangé sous le bureau. Il a pas bougé
  22. Oui mais a 22 sur le terrain et sans public j'en demande pas plus En fait, ils pensent reprendre les entrainements dès la mi-mai. mais l'impact éco n'est pas le même (troll ...)
  23. Les footeux espèrent reprendre leurs championnats mi-juin
×
×
  • Create New...