Aller au contenu


Photo

Réglementation Et Passage En Arrivée...


  • Veuillez vous connecter pour répondre
19 réponses à ce sujet

#1 bocquet bill

bocquet bill

    Laché

  • Membres
  • PipPip
  • 70 messages
  • NetCoupeur:Oui
  • Instructeur:Non

Posté 16 décembre 2017 - 01:29

Bonjour à tous,

 

Une question soulevée lors d'une réunion du CA de notre club  concernant l’existence  d'une réglementation officielle relative aux passages en arrivée. En effet je n'ai pas su apporter d’éléments de réponse réglementaire d'autorisation ou d'interdiction sur cette phase de vol...

(A noter que la question se pose pour la section vol à voile suite à une sanction d'un pilote avion passionné par les études botaniques dans les prairies alentours)

 

Je n'ai pas su non plus trouver de sujet dans l'historique du forum. 

 

Je sais par contre que notre règlement intérieur peut aller plus loin que les minima de la réglementation (par ex minima ou quota pour certaines qualifs / entraînements...) mais ou trouver le texte de base (règles de survol ?).

 

Mon interrogation ne vise pas à déclencher une polémique du bien fondé ou du danger d'un passage (doit on l'enseigner, l'interdire, le proscrire, l'autoriser à certains, le refuser à d'autres, le pilote, le planeur, la fatigue, les paramètres, la sécurité, les concours etc...) car les contours du sujet sont vastes...

 

Pour info nous nous dirigeons de toute façon vers une interdiction des passages bas (de plus l'age de notre parc incite à la sagesse :-) ). Bref j'aimerai  bien savoir quand même si il existe quelque chose à ce sujet.

 

En attendant le père Noël et les cumulus...

 

 

 

 

 

 

 

 



#2 Godzilla

Godzilla

    Badge Argent

  • Membres
  • PipPipPip
  • 943 messages
  • Genre:Homme
  • NetCoupeur:Oui
  • Instructeur:ITV

Posté 16 décembre 2017 - 06:46

Si tu as un doute sur la capacité de tes planeurs à faire des passages, il est grand temps de les mettre au rebut.

 

 

Je sais, je n'ai pas répondu à ta question....


Ce n'est pas parce qu'ils sont nombreux à se tromper qu'ils ont raison.


#3 Bob

Bob

    Badge 3 Diamants

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 2 923 messages
  • Genre:Homme
  • NetCoupeur:Oui
  • Instructeur:ITV

Posté 16 décembre 2017 - 09:04

Il ne faut s'attendre à trouver un texte réglementaire pour toutes les situations.

 

En l'occurrence il n'y a rien pour un passage en arrivée.

 

C'est à votre RI de définir ce que c'est et l'interdire



#4 sandrine

sandrine

    Laché

  • Membres
  • PipPip
  • 52 messages
  • Genre:Femme
  • NetCoupeur:Oui
  • Instructeur:ITV

Posté 16 décembre 2017 - 09:28

Bonjour,
 

Je sais par contre que notre règlement intérieur peut aller plus loin que les minima de la réglementation (par ex minima ou quota pour certaines qualifs / entraînements...) mais ou trouver le texte de base (règles de survol ?).

Je ne sais pas si c'est bien ce que tu cherches, mais sur le SIA il y a une page consacrée à la réglementation :
https://www.sia.avia.../reglementation

 

Pour les règles de survol, elles sont dans la RCA (Réglementation de la Circulation Aérienne) / SERA (Standardized European Rules of the Air) partie 3 chapitre 1. Le lien renvoie sur le site du Ministère de la Transition Ecologique et Solidaire où le document est téléchargeable :
https://www.ecologiq...ERA_complet.pdf

 

SERA.3105 Hauteurs minimales
Sauf pour les besoins du décollage ou de l’atterrissage, ou sauf autorisation des
autorités compétentes, les aéronefs ne volent pas au-dessus des zones à forte densité, des
villes ou autres agglomérations, ou de rassemblements de personnes en plein air, à moins qu’ils
ne restent à une hauteur suffisante pour leur permettre, en cas d’urgence, d’atterrir sans mettre
indûment en danger les personnes ou les biens à la surface. Les hauteurs minimales qui
s’appliquent aux volsVFR sont spécifiées à la règle SERA.5005, point f), et les niveaux minimaux
qui s’appliquent aux vols IFR sont spécifiés à la règle SERA.5015.

FRA.3105 Hauteurs minimales
Les autorisations mentionnées au premier alinéa de la disposition SERA.3105 sont délivrées
par le préfet de département, ou le préfet de police pour ce qui concerne la ville de Paris,
après avis technique des services compétents de l’aviation civile.
Note. — Voir aussi l’arrêté du 10 octobre 1957 relatif au survol des agglomérations et des rassemblements de
personnes ou d’animaux, l’arrêté du 15 juin 1959 précisant les marques distinctives à apposer sur les hôpitaux,
centres de repos ou tout autre établissement ou exploitation, pour en interdire le survol à basse altitude,
ainsi que les décrets et arrêtés relatifs aux parcs nationaux et aux réserves naturelles.

 

f) Sauf pour les besoins du décollage et de l’atterrissage, ou sauf autorisation de l’autorité compétente, aucun vol
VFR n’est effectué :
1) au-dessus des zones à forte densité, des villes ou autres agglomérations, ou de
rassemblements de personnes en plein air, à moins de 300 m (1 000 ft) au-dessus de l’obstacle le plus élevé situé
dans un rayon de 600 m autour de l’aéronef ;

FRA.5005 f) 1)
i) Les hauteurs minimales de survol des agglomérations définies dans l’arrêté du 10
octobre 1957 relatif au survol des agglomérations et des rassemblements de personnes ou
d’animauxs’appliquent.
ii) Les aéronefs qui circulent sans personne à bord peuvent évoluer en delà de la hauteur
minimale fixée au SERA.5005 f) 1).
2) ailleurs qu’aux endroits spécifiés au point 1), à une hauteur inférieure à 150 m (500 ft) au-dessus
du sol ou de l’eau ou à 150 m (500 ft) au-dessus de l’obstacle le plus élevé situé dans un rayon
de 150 m (500 ft) autour de l’aéronef.
FRA.5005 f) 2)
i) Les aéronefs qui circulent sans personne à bord, les planeurs effectuant des vols de
pente, les ballons et les planeurs ultralégers peuvent évoluer à une hauteur inférieure à la
hauteur minimale fixée par les dispositions de SERA.5005 f) 2) sous réserve de n’entraîner
aucun risque pourles personnes ou les biens à la surface.
ii) Dans le cadre d'un vol d'instruction, la hauteur minimale fixée par les
dispositions de SERA 5005 f) 2) est abaissée à 50 m (150 ft) pour les entraînements aux
atterrissages forcés.
iii) Les aéronefs habités mentionnés au i) et ii) maintiennent en permanence une distance
de 150 m par rapport à toute personne, tout véhicule, tout navire à la surface et tout obstacle
artificiel.

Tout ça figure dans le livre bleu, donc désolée si j'ai enfoncé une porte ouverte.
Dans le SERA il y a des compléments pour la voltige et le vol en formation, mais je n'ai rien vu sur les passages ...
Il faut dire aussi que je n'ai pas vraiment cherché  :mdr:


Modifié par sandrine, 16 décembre 2017 - 09:31.


#5 werewolf

werewolf

    Laché

  • Membres
  • PipPip
  • 56 messages
  • Instructeur:ITV

Posté 16 décembre 2017 - 09:48

Hauteur minimum d'un passage : 500 ft (150 m) au dessus du point le plus haut dans un rayon de 150 m (toit du hangar, antenne radio ...)

Autoriser (et qui plus est par écrit !) les passages (en dessous de cette norme réglementaire) : surtout pas !



#6 pilouch

pilouch

    En vol local

  • Membres
  • PipPip
  • 212 messages
  • Genre:Homme
  • Localisation:st lazare
  • Intérêt(s):female
  • NetCoupeur:Oui
  • Instructeur:ITV

Posté 16 décembre 2017 - 10:19

il n'y a pas de hauteur minimum en passage ,car la notion de "passage" n'existe pas .

il y a failli avoir un entrainement aux arrivées de vitesse:refusé.

donc si on considère être en "vol" :150m.

MAIS si on estime que cette manœuvre est incluse dans les manœuvres d'atterissages on rentre dans le :"sauf pour les besoins du dec.et att;

FLOU artistique et c'est très bien comme cela;maintenant effectivement tu peux l'interdire dans le RI club;

et après les vélivoles pleurent parce qu'ils ont trop de contraintes.



#7 Bob

Bob

    Badge 3 Diamants

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 2 923 messages
  • Genre:Homme
  • NetCoupeur:Oui
  • Instructeur:ITV

Posté 16 décembre 2017 - 11:07

Il ne sera pas facile d'expliquer qu'à 50 m/sol en finale à 220 km/h tu allais te poser...



#8 Leche Pascual

Leche Pascual

    Badge Argent

  • Membres
  • PipPipPip
  • 763 messages
  • Genre:Homme
  • Localisation:Bourg St Bernard
  • Intérêt(s):Lecture, musique, films...
  • NetCoupeur:Oui
  • Instructeur:ITV

Posté 16 décembre 2017 - 13:53

Il ne sera pas facile d'expliquer qu'à 50 m/sol en finale à 220 km/h tu allais te poser...

Oui, 50 m/sol, c' est trop haut...              :speeeeed:


Quand on voit ce qu'on voit, et qu'on entend ce qu'on entend...

#9 bocquet bill

bocquet bill

    Laché

  • Membres
  • PipPip
  • 70 messages
  • NetCoupeur:Oui
  • Instructeur:Non

Posté 16 décembre 2017 - 16:13

Merci à tous, je crois que le sujet est bordé... réglementation, sécurité et bon sens sont au rendez vous

Mention spéciale à Sandrine pour sa participation plus que complète et je pense qu'il n y pas de mal, dans notre domaine, a rappeler des évidences (oui tout est dans la phase 9 de la bible  bleue concernant les règles de vol ...  t'aurais pu te décarcasser un peu plus quand même  :peace:  ).

Voilà un forum qui gaze, sujet posté à 1h30 (oui j'ai veillé ...) et première réponse à à 6h46 du terrible Lézard  :speeeeed: (au fait je voulais juste dire que je ne me sens pas de faire subir à un Janus en fin de potentiel la même chose qu'a un Duo tout neuf par exemple... même si en théorie tout le domaine de vol est exploitable, mais on va rien jeter au rebut) et toujours un peu d'humour (merci pascal).

 

Bonnes fêtes de fin d'année à tous

Bill


Modifié par bocquet bill, 16 décembre 2017 - 16:14.


#10 Godzilla

Godzilla

    Badge Argent

  • Membres
  • PipPipPip
  • 943 messages
  • Genre:Homme
  • NetCoupeur:Oui
  • Instructeur:ITV

Posté 16 décembre 2017 - 18:34

Juste une question : 

vos RI stipulent ils qu'il est interdit de voler en dehors du local d'une zone posable , d'effectuer des autorot  prés du sol et  qu'i est obligatoire de garder la main sur la poignée jaune au décollage ?

 

Parce que les scores du BEA sont formels: passages 0, le reste beaucoup trop.

 

Bill, tu n'es pas à l'abri du prise de vitesse involontaire avec ton vieux Janus. Si tu trouves qu'il a trop de jeux (ailerons et/ou volets), il faut le réparer.

Oui Bill , quand un planeur est en "V", TOUT le domaine de vol est exploitable.


Modifié par Godzilla, 16 décembre 2017 - 19:13.

Ce n'est pas parce qu'ils sont nombreux à se tromper qu'ils ont raison.


#11 sandrine

sandrine

    Laché

  • Membres
  • PipPip
  • 52 messages
  • Genre:Femme
  • NetCoupeur:Oui
  • Instructeur:ITV

Posté 16 décembre 2017 - 20:15

Bonsoir Bill, bonsoir à tous 
 

oui tout est dans la phase 9 de la bible  bleue concernant les règles de vol ...  t'aurais pu te décarcasser un peu plus quand même   :peace:

 

J'espère que tu n'as pas pris mon message dans ce sens là, ce n'était pas du tout l'objectif de mon intervention, juste un moyen de retrouver facilement les textes réglementaires d'origine  :blink:  :huh:  :D

 

Une opinion personnelle : faire un passage, mieux vaut apprendre à le faire correctement avec un instructeur voltige, et pourquoi pas en vue d'obtenir une qualification additionnelle puis une habilitation de pilote de présentation...
https://drive.google...0tmNU51R1E/view

https://drive.google...UVfZ3ZMMVk/view


Là, il faudra bien s'entraîner, non   :lol: 
Bons vols, avec ou sans passage  B)   

Modifié par sandrine, 16 décembre 2017 - 20:17.


#12 Vinch

Vinch

    Badge Argent

  • Membres
  • PipPipPip
  • 641 messages
  • Genre:Homme
  • Localisation:Munich
  • NetCoupeur:Oui
  • Instructeur:ITV

Posté 16 décembre 2017 - 20:19

>>> Parce que les scores du BEA sont formels: passages 0, le reste beaucoup trop.

 

Si ma mémoire est bonne il y a eu un ou deux cas de déverrouillage d'AF en passage bas, quand ça arrive ça fait mal... 

Au moins deux cas aussi en France de contact avec l'eau en passage au-dessus de lacs, car on a énormément de mal à apprécier précisément la hauteur sol au-dessus d'une surface plane uniforme.

Des cas aussi d'arrivée en concours en passant à moitié (mais pas le plan fixe par exemple) sous des câbles.

Bref il y a quand même eu pas mal d'accidents liés aux passages!

 


- vinch -
Heureux celui qui peut d'une aile vigoureuse
s'élancer vers les champs lumineux et sereins;
Celui dont les pensers, comme des alouettes,
Vers les cieux le matin prennent un libre essor,
-Qui plane sur la vie, et comprend sans effort
Le langage des fleurs et des choses muettes!

(Charles Baudelaire, Elévation)


#13 Godzilla

Godzilla

    Badge Argent

  • Membres
  • PipPipPip
  • 943 messages
  • Genre:Homme
  • NetCoupeur:Oui
  • Instructeur:ITV

Posté 16 décembre 2017 - 21:16

J'ai connaissance aussi d'un Ventus en Allemagne qui s'est décomposé quand le pilote est passé en positif pendant le passage.

Aussi, au moins un ASW 20 F militaire qui a fini en flutter au raz du sol...

 

ça change rien : on pense à interdire ce genre de manips sans penser à toutes les autres phases de vol pour lesquelles les stats sont bien plus moches.

 

 

Bill,

Tu parles d'un pilote avion qui aime butiner aux alentours.

Plutôt que d'essayer d'alourdir ton règlement intérieur, VIRE le mec en cause.

 

Depuis l'Europe, les facteurs humains font partie des prérogatives des instructeurs. En clair, ça veux dire qu'il est possible d'agir AVANT que la connerie arrive, au prix d'une décision difficile à justifier et à assumer.

 

Si tu juges qu'un pilote est dangereux, vire le. ça aura plus d'effets q'un nouveau RI. 

Crois moi ...tu ne le regretteras pas, alors que tu regretteras le jour où il se fracassera.

Parce qu'il se fracassera, nouveau RI ou pas.


Modifié par Godzilla, 16 décembre 2017 - 21:36.

Ce n'est pas parce qu'ils sont nombreux à se tromper qu'ils ont raison.


#14 THEO

THEO

    Badge Or

  • Membres
  • PipPipPipPip
  • 1 071 messages
  • Genre:Homme
  • Localisation:DRAGUIGNAN (83)
  • NetCoupeur:Oui
  • Instructeur:Non

Posté 17 décembre 2017 - 08:55

Les passages n'étaient pas rares autrefois dans la plupart des clubs, à VNE souvent, voire un peu plus ...

 

La définition serait vite, bas et devant les spectateurs-admirateurs.

 

Dans l'imaginaire de beaucoup, il serait à craindre en particulier une rupture en vol, mais çà, c'est peut-être le moins envisageable.

 

J'ai toujours pensé à bien d'autres dangers, comme :

 

Le flutter de certaines gouvernes à un moment où la marge par rapport au sol est infime et le temps restant avant sa rencontre est redoutablement court.

J'ai connu un Squale qui a eu ce problème, avec rupture d'ailerons. Le pilote a utilisé toute son énergie restante pour grimper en ressource et se parachuter, mais trop bas ...

 

L'ouverture intempestive des AF est démoniaque pour des raisons évidentes. Avec des réglages de verrouillages approximatifs, certains planeurs étaient de bons candidats à  cette aventure. Je me rappelle un ASW15 et un IS28B2 qui aimaient bien faire cette blague. Et le Gremlins n'y étaient pour rien.

 

Sur un plan général, envisageons toute perturbation du pilote, genre la mouche crachée par l'aération et qui vient te percuter en pleine poire ou la bretelle d'épaule mal positionnée qui vient glisser sur ton biceps, ou le palonnier mal entretenu qui se décrante, ou l'éternuement intempestif, ou le GPS qui se déventouse de la verrière, ou tout ce qu'un pilote normalement câblé peut imaginer comme truc à la c.. qui se produit au mauvais moment ! 

 

Bref, à supposer que le circuit de piste soit libre et que le pilote ne soit pas malhabile et soit en mesure de dessiner une jolie trajectoire bien maîtrisée, il vaut mieux qu'il ne se produise aucun imprévu. 

 

Plus encore que toute réglementation, les dirigeants de clubs et les chefs pilotes n'admettent donc plus beaucoup ces exhibitions que beaucoup d'entre nous ont pratiqué par le passé avec la fleur aux dents. 

 

Les passages en arrivée se raréfient aussi, parce que c'est du gâchis d'énergie, donc de chronomètre. Le directeur de course a de toute façon latitude pour exiger une hauteur mini d'arrivée si elle n'est pas directe.

 

Mais que dire de l'arrivée en effet de sol avec un planeur au ras du parquet à deux kilomètres, ou quelquefois bien plus de l'arrivée ...

La aussi, les organisateurs de course ont recours à des arrivées décalées pour éviter çà.

 

En un mot, il n'est guère besoin de réglementer : c'est plus la mode !



#15 CPT

CPT

    Badge 3 Diamants

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 1 662 messages
  • Genre:Homme
  • Localisation:83560 St Julien
  • Intérêt(s):Les nuages
  • NetCoupeur:Oui
  • Instructeur:ITV

Posté 17 décembre 2017 - 08:58

 Bill,

Tu parles d'un pilote avion qui aime butiner aux alentours.

Plutôt que d'essayer d'alourdir ton règlement intérieur, VIRE le mec en cause.

Et préviens les clubs voisins.....

:crying:   


Modifié par CPT, 17 décembre 2017 - 09:00.


La philanthropie de l'ouvrier Charpentier est bien connue !Tout en avance d'un jour Une même passion, 4 sites :
http://aerologic.monsite-orange.fr/ -_-_- http://bia-z.monsite-orange.fr/
aero-logmqv4.jpghttp://briefpaca.monsite-orange.fr/

http://promet.monsite-orange.fr/


#16 bocquet bill

bocquet bill

    Laché

  • Membres
  • PipPip
  • 70 messages
  • NetCoupeur:Oui
  • Instructeur:Non

Posté 17 décembre 2017 - 10:28

Je reprends la main juste une fois pour rassurer Sandrine (sans tomber dans un échange style FB...), et dire que sa réponse était vraiment top, étayée par des liens et les textes officiels et que le rappel au livre bleu m'a fait du bien aussi... J’imagine aussi le temps que tu as du consacrer à rédiger  ce message, alors il faudrait vraiment que je sois un drôle de type orgueilleux et susceptible (enfin un c.. quoi) pour ne pas apprécier ton intervention L' histoire du "décarcasser"  et du "smiley" c'est pour faire un écho humoristique à la modestie de ta conclusion... 

 

D'accord aussi pour ne pas transformer un RI en usine à gaz (avis partagé par le bureau chez nous).

Les conseils, remarques et expériences de chacun viennent aussi étayer positivement cette discussion.

 

Bref que du positif!



#17 V17

V17

    Badge Argent

  • Membres
  • PipPipPip
  • 653 messages
  • Genre:Homme
  • Localisation:saint georges des coteaux
  • NetCoupeur:Oui
  • Instructeur:ITV

Posté 17 décembre 2017 - 11:12

On peut aussi faire des passages bas jolis et safe...


Sylvain

#18 Godzilla

Godzilla

    Badge Argent

  • Membres
  • PipPipPip
  • 943 messages
  • Genre:Homme
  • NetCoupeur:Oui
  • Instructeur:ITV

Posté 17 décembre 2017 - 11:33

On peut aussi faire des passages bas jolis et safe...

 

 

Non, quand on fait un passage, on DOIT le faire joli et safe...

 

Samedi dernier, pas volé depuis un moment. Petit vol en montagne bien sympa, avec un Peg. Conditions assez difficiles, pentes molles et vautours omniprésents. Il faisait froid, mais c'était bon !

 

Au retour, personne sur la piste, personne dehors, quelques voitures sur le parking. Passage. Il en restait encore plein. Re-passage.

Je me pose, j'ouvre la verrière et je vois arriver 2 gendarmes, dont un que j'ai pas mal côtoyé récemment.

Pas l'ombre d'une remarque négative.

 

Nous avons abordé le cas d'un pilote récemment "accidenté" sur perte volontaire du local, qui nous avait fait pas mal discuter il y a quelques mois.


Ce n'est pas parce qu'ils sont nombreux à se tromper qu'ils ont raison.


#19 V17

V17

    Badge Argent

  • Membres
  • PipPipPip
  • 653 messages
  • Genre:Homme
  • Localisation:saint georges des coteaux
  • NetCoupeur:Oui
  • Instructeur:ITV

Posté 17 décembre 2017 - 11:42

Je voulais dire que des fois ça se passe bien aussi, il ne faut généraliser... :sick:


Sylvain

#20 Régis

Régis

    "If you think safety is expensive, try an accident”

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 1 885 messages
  • Genre:Homme
  • Localisation:Vinon sur Verdon
  • NetCoupeur:Oui
  • Instructeur:ITV

Posté 17 décembre 2017 - 18:12

Une question soulevée lors d'une réunion du CA de notre club  concernant l’existence  d'une réglementation officielle relative aux passages en arrivée. En effet je n'ai pas su apporter d’éléments de réponse réglementaire d'autorisation ou d'interdiction sur cette phase de vol...

Bonjour,

Si on veut associer les passages (arrivées de vitesse) à quelque chose de règlementaire, ça va être très vite compliqué....

Tout a été dit plus haut concernant les règles de survol, la mise en danger d'autrui, etc... je n'y reviens pas

Alors que reste-t-il si l'on s'en tient aux règles de la circulation d'aérodrome ?

  • Un planeur a le droit de décoller dans l'axe d'une piste en service ou d'un axe de décollage agréé (carte VAC)
  • Un planeur a le droit de se présenter en finale dans l'axe d'une piste en service ou d'un axe d'atterrissage agréé (carte VAC)
  • Un aéronef a le droit de se présenter en finale (éventuellement de se poser) et de remettre les gaz pour se présenter en vent arrière
  • La spécificité du planeur lui confère le droit d'effectuer un tour de piste "basse hauteur" ou "circuit rapproché" (on a la PTU dans le livre bleu)
  • Les plans minimums d'approche et de décollages sont normalisés (trouées d'aérodrome, dégagements aéronautiques)

1. Un passage de vitesse effectué dans l'axe d'une piste avec remontée dans l'axe et présentation en vent arrière ne parait pas contrevenir aux règles en vigueur (sans numéro de cirque ajouté bien entendu....)

2. un passage "par terre"  en travers de la piste en service, voire au-dessus des bâtiments du club ou d'un rassemblement de personnes aura beaucoup de mal à se justifier auprès des enquêteurs en cas d'accident (ceux qui ont déjà passé 2 ou 3 heures d'audition à la BGTA me comprendrons...)

3. La plupart des compétitions prévoient les passages dans l'axe de la piste prévue pour les arrivées, ces procédures sont décrites dans les consignes locales et cela ne pose pas de problèmes à nos autorités de tutelle. Le reste...... no comment

4. Un club (en tant qu'exploitant) a le droit d'interdire les arrivées de vitesse dans ses consignes locales

5. Hors sujet, mais je déconseille fortement la réalisation de "passages" et plus généralement de tout "numéro de cirque" avec un vol d'initiation à bord

 

Bons Vols pour ceux qui peuvent


Modifié par Régis, 20 décembre 2017 - 08:55.






Copyright © 2000 - 2015 www.volavoile.net - Powered by www.planeur.net
Association loi 1908, déclarée au tribunal d'instance de Strasbourg N° 79/66 et à la CNIL