www.planeur.net | www.netcoupe.net | www.volavoile.net
Jump to content

Nouvelle Offre Du Cnvv


nono76
 Share

Recommended Posts

J'ai reçu hier par la voix de la fédé les nouvelles offres du CNVV pour les clubs, comités régionaux et ETR.

Je tiens à dire qu'enfin, la base à été entendue!!

Nous allons enfin pouvoir envisager des stages club au CNVV avec des tarifs accessibles pour le plus grand nombre. L'idée de mettre à dispo 3 machines "access" pour un forfait illimité de 300Euros est une très bonne idée. Pour la majorité des clampins que nous sommes, point besoin de machines à 200 000 Euros pour se faire plaisir en montagne.

Désolé je n'arrive pas à copier cette offre ici.

J'espère que cette décision aidera le CNVV à renflouer ses caisses.

Link to comment
Share on other sites

  • Replies 26
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

J'ai reçu hier par la voix de la fédé les nouvelles offres du CNVV pour les clubs, comités régionaux et ETR.

Je tiens à dire qu'enfin, la base à été entendue!!

Nous allons enfin pouvoir envisager des stages club au CNVV avec des tarifs accessibles pour le plus grand nombre. L'idée de mettre à dispo 3 machines "access" pour un forfait illimité de 300Euros est une très bonne idée. Pour la majorité des clampins que nous sommes, point besoin de machines à 200 000 Euros pour se faire plaisir en montagne.

Désolé je n'arrive pas à copier cette offre ici.

J'espère que cette décision aidera le CNVV à renflouer ses caisses.

Entièrement d'accord avec cette analyse. Enfin une grande chance de voir mes ex petits camarades du Nord venir faire un tour en Provence.

Link to comment
Share on other sites

Relisez bien le programme de vision d'avenir sur le cnvv

 

L'ouverture plus large du Cnvv aux clubs et aux ETR avec un aménagement tarifaire y était largement évoqué

 

C'est dire la qualité de ce programme

Link to comment
Share on other sites

 

Amélioration ? je vois pas a 6.25 la minute de remorqué !

On peut toujours se faire remorquer par ULM à 4,90/mn, c'est déjà mieux.

Ou à 3,15 €/mn à Vinon du 15 octobre à fin février....

 

La philanthropie de l'ouvrier Charpentier est bien connue !Tout en avance d'un jour Une même passion, 4 sites :

https://aerologic.monsite-orange.fr/ -_-_- https://bia-z.monsite-orange.fr/

0-logo.jpghttps://lfnf-vinon.monsite-orange.fr

https://promet.monsite-orange.fr/

Link to comment
Share on other sites

Amélioration ? je vois pas a 6.25 la minute de remorqué !

oui mais c'est Saint auban tout de même :)

le cadre peut-etre ? :)

Jacques POUYAUD

Chaque jour des étoiles s’éteignent face à l’illumination nocturne de notre planète.

Si nous ne réagissons pas, nos instruments pointeront bientôt un ciel orangé et les marchands de
filtres feront fortune

 

https://lumieres-inutiles.agirpourlenvironnement.org/

Link to comment
Share on other sites

Bonsoir

 

Une treuillee a beynes=6

Une treuillee a anger=8.5

 

Donc, meme avec son treuillar ca reste hors de prix. Et je parle pas du prix normal qui est pres du double

Jacques POUYAUD

Chaque jour des étoiles s’éteignent face à l’illumination nocturne de notre planète.

Si nous ne réagissons pas, nos instruments pointeront bientôt un ciel orangé et les marchands de
filtres feront fortune

 

https://lumieres-inutiles.agirpourlenvironnement.org/

Link to comment
Share on other sites

Mais bon, Beynes ou Angers ça fait pas un peu loin pour venir accrocher aux pylones ? Faites au moins le comparatifs avec les treuils qui sont dans un rayon de 100km de St-Auban...

Tu pars à fond et t'accélères.

www.901-07.com

Link to comment
Share on other sites

Mais bon, Beynes ou Angers ça fait pas un peu loin pour venir accrocher aux pylones ? Faites au moins le comparatifs avec les treuils qui sont dans un rayon de 100km de St-Auban...

C'est vrai, à Vauville c'est 7€

et en plus, vue sur la mer ! :cold:

 

La philanthropie de l'ouvrier Charpentier est bien connue !Tout en avance d'un jour Une même passion, 4 sites :

https://aerologic.monsite-orange.fr/ -_-_- https://bia-z.monsite-orange.fr/

0-logo.jpghttps://lfnf-vinon.monsite-orange.fr

https://promet.monsite-orange.fr/

Link to comment
Share on other sites

Hello

 

Faut se faire à l'idée que rien n'est gratuit, et de moins en moins subventionné :(

 

Ceci dit un pack janus/ls4/pegase peut ne pas être cher vu que c'est du matériel ex SEFA qui a eté donné à la FFVV ... comme les 14 autres planeurs d'ailleurs à l'époque....

 

EMC

Link to comment
Share on other sites

Si je suis le raisonnement, une association qui se ferait intégralement subventionner (collectivité, mécène,...) une machine devrait la proposer à 0 € de l'heure ! Ce n'est pas raisonnable. Une bonne gestion de "père de famille" commande de couvrir l'amortissement (et l'entretien) du matériel de manière à le renouveler le moment voulu. Peu importe la façon avec laquelle elle a été "acquise".

 

A contrario, il est clair que nous vivons dans un monde qui a largement bénéficié de subsides divers et variés, et que les sources se raréfient. J'ai même dans l'idée que ce fonctionnement largement subventionné a déréglé la juste perception des réalités économiques par les vélivoles.

 

Exemple : la formation est gratuite, et tout le monde trouve cette situation "normale". Savez-vous combien coûte un test en vol pour devenir instructeur ULM ? 400 €. Pour un seul vol ! J'imagine la tête des vélivoles si les ITV demandaient 40 € pour un BPP, 20 € pour un emport passager, 30 € pour un lâcher campagne !!!

 

Ceci n'est pas un jugement de valeur sur l'un ou l'autre système, juste une information pour méditer le soir à la veillée...

 

 

 

Edited by JP Bayart
Link to comment
Share on other sites

je

 

Si je suis le raisonnement, une association qui se ferait intégralement subventionner (collectivité, mécène,...) une machine devrait la proposer à 0 € de l'heure ! Ce n'est pas raisonnable. Une bonne gestion de "père de famille" commande de couvrir l'amortissement (et l'entretien) du matériel de manière à le renouveler le moment voulu. Peu importe la façon avec laquelle elle a été "acquise".

 

A contrario, il est clair que nous vivons dans un monde qui a largement bénéficié de subsides divers et variés, et que les sources se raréfient. J'ai même dans l'idée que ce fonctionnement largement subventionné a déréglé la juste perception des réalités économiques par les vélivoles.

 

Exemple : la formation est gratuite, et tout le monde trouve cette situation "normale". Savez-vous combien coûte un test en vol pour devenir instructeur ULM ? 400 €. Pour un seul vol ! J'imagine la tête des vélivoles si les ITV demandaient 40 € pour un BPP, 20 € pour un emport passager, 30 € pour un lâcher campagne !!!

 

Ceci n'est pas un jugement de valeur sur l'un ou l'autre système, juste une information pour méditer le soir à la veillée...

 

 

 

je partage 100% ton avis .

Link to comment
Share on other sites

Une bonne gestion de "père de famille" commande de couvrir l'amortissement (et l'entretien) du matériel de manière à le renouveler le moment voulu. Peu importe la façon avec laquelle elle a été "acquise".

 

 


 

 

Comptablement il est interdit d'amortir un matériel que tu n'as pas payé. C'est une évidence. Ce serait la porte ouverte à des escroqueries fiscales...

 

Par contre l'entretien doit bien sûr être provisionné.

Et rien n'interdit de "vendre" plus cher que le seul entretien...

Link to comment
Share on other sites

Si je suis le raisonnement, une association qui se ferait intégralement subventionner (collectivité, mécène,...) une machine devrait la proposer à 0 € de l'heure ! Ce n'est pas raisonnable. Une bonne gestion de "père de famille" commande de couvrir l'amortissement (et l'entretien) du matériel de manière à le renouveler le moment voulu. Peu importe la façon avec laquelle elle a été "acquise".

 

A contrario, il est clair que nous vivons dans un monde qui a largement bénéficié de subsides divers et variés, et que les sources se raréfient. J'ai même dans l'idée que ce fonctionnement largement subventionné a déréglé la juste perception des réalités économiques par les vélivoles.

 

Exemple : la formation est gratuite, et tout le monde trouve cette situation "normale". Savez-vous combien coûte un test en vol pour devenir instructeur ULM ? 400 €. Pour un seul vol ! J'imagine la tête des vélivoles si les ITV demandaient 40 € pour un BPP, 20 € pour un emport passager, 30 € pour un lâcher campagne !!!

 

 

Ceci n'est pas un jugement de valeur sur l'un ou l'autre système, juste une information pour méditer le soir à la veillée...

 

 

 

 

Entièrement d'accord avec toi

Sauf que la quasi majorité n'applique pas ce système et creuse lentement mais sûrement le gouffre de leur trésorerie...y compris le cnvv.

Link to comment
Share on other sites

Si je suis le raisonnement, une association qui se ferait intégralement subventionner (collectivité, mécène,...) une machine devrait la proposer à 0 € de l'heure ! Ce n'est pas raisonnable. Une bonne gestion de "père de famille" commande de couvrir l'amortissement (et l'entretien) du matériel de manière à le renouveler le moment voulu. Peu importe la façon avec laquelle elle a été "acquise".

 

A contrario, il est clair que nous vivons dans un monde qui a largement bénéficié de subsides divers et variés, et que les sources se raréfient. J'ai même dans l'idée que ce fonctionnement largement subventionné a déréglé la juste perception des réalités économiques par les vélivoles.

 

Exemple : la formation est gratuite, et tout le monde trouve cette situation "normale". Savez-vous combien coûte un test en vol pour devenir instructeur ULM ? 400 €. Pour un seul vol ! J'imagine la tête des vélivoles si les ITV demandaient 40 € pour un BPP, 20 € pour un emport passager, 30 € pour un lâcher campagne !!!

 

Ceci n'est pas un jugement de valeur sur l'un ou l'autre système, juste une information pour méditer le soir à la veillée...

 

 

Hum,

la vision change en fonction de la focale. Le bon père de famille peut gérer "pépère" lorsqu'il a un toit sur la tête...

Quand la maison prend l'eau, il faut trouver d'autres solutions.

Combien vont rester pour payer un tarif non subventionné? De moins en moins (c'est ce qui se passe).

J'ai l'impression que les personnes qui débattent sont celles qui n'ont pas de problèmes d'argent, les propriétaires et

celles qui volent gratuitement (instructeurs, remorqueurs...) Les autres sont partis en silence et dans l'indifférence ou

vont partir.

La diminution du nombre de vélivoles va engendrer la mutation des plateformes. Il se vend des centaines d'hélicos ulm (d'ailleurs très chères150K$)

en France, ils viendront bourdonnés sur nos plateformes désertées...

Link to comment
Share on other sites

OK pour la remarque relative à la comptabilité "officielle". La question est ici le "calcul" du prix facturé.

 

Concernant la dernière contribution, il me semble opportun d'aller faire un petit tour chez nos cousins ou frères parapentistes, par exemple. Lire à ce sujet l'article du Monde que voici.

 

Le parapente est un système "commercial". Si, dans le vol à voile, un instructeur qui fait mine de se faire rémunérer est "mal vu" (cf. contribution ci-dessus !), dans le parapente c'est le contraire : un instructeur qui ferait mine de faire du bénévolat se fait jeter de la pente par les autres instructeurs (idem dans le parachutisme).

 

Si nous poursuivons le "benchmarking" avec le parapente :

- le parapente est commercial,

- le parapente n'est pas spécialement moins cher que le vol à voile (sans doute même plus cher ?),

- le parapente (à ma connaissance) ne fait aucun effort pour former des jeunes (moins de 20 ans), il "tape" dans les jeunes seniors installés dans la vie,

- le parapente fait un excellent lobbying qui lui permet de gérer convenablement la question des parcs nationaux,

- le parapente a su créer (et faire connaitre) une activité économique autour de lui (cf. article ci-dessus).

 

Le résultat est qu'il y a 42000 licenciés à la FFVL.... Le modèle économique du vol à voile, quoique très avantageux, ne fonctionne pas (ou plus).

 

Encore une fois, mon propos n'est pas de prétendre qu'un système est "mieux" (d'un point de vue moral) qu'un autre, juste de regarder comment font les autres et les résultats que ça apporte.

 

Je pense que le vol à voile ne va pas échapper - à terme - à une révision déchirante de son modèle.

 

Un instructeur (par ailleurs chômeur dans la vie civile) qui fait gratuitement des tours de piste en K13 quand les autres sont partis en 300 ou 500 en Discus.

 

Edited by JP Bayart
Link to comment
Share on other sites

L'article du Monde dessert ton argumentation.

Oui, la cible c'est 25/49ans d'une population aisée.

Mais, je lis:En revanche, on peut s'en procurer un d'occasion, révisé et certifié, pour 2 500 euros." A cela s'ajoutent ensuite les frais de déplacement et d'hébergement pour tous les pilotes qui ne vivent pas déjà à flanc de montagne.

Grosso modo en deux saisons tu es équipé, formé et autonome. Pour le vol à voile, c'est 2500 euros tous les 18 mois...

Le vol à voile est plus cher que le parapente, il ne faut dire de contre vérité

Dans les moyen/gros clubs, le système "commercial" est déjà en place même si les statuts et la facturation laissent penser le contraire. Je n'arrive

plus vraiment à identifier un "système".

 

Pour la communication, je suis parfaitement d'accord avec toi, elle est inexistante...

 

Un instructeur (par ailleurs chômeur dans la vie civile) qui fait gratuitement des tours de piste en K13 quand les autres sont partis en 300 ou 500 en Discus

 

Qui part? et pourquoi restes-tu?

Je comprends ta frustration. Mais les clubs embauchent des salariés... c'est d'ailleurs une raison des coûts qui augmentent.

Pas si simple.

 

Mon inquiétude de départ s'était de savoir avec quel nombre de pratiquants (forcement aisés) le vol à voile peut perdurer?

Link to comment
Share on other sites

Pour fréquenter quelques parapentistes dans mon entourage, je pense que leurs budgets sont largement comparables au nôtres, voire supérieurs : parce qu'après avoir tâté de la voile d'occasion, ils en achètent une de performances supérieures, puis une voile bi pour emmener madame, puis une voile légère pour la monter au sommet du Mont Blanc, et ainsi de suite. Restreindre leur budget à la voile d'occasion de début à 2500 € équivaut au vélivole qui en reste au K18 jusqu'à la fin de ses jours...

 

Je rassure Mike Lima : j'ai beaucoup de plaisir à faire du vol à voile ET AUSSI de l'instruction. Point de frustration. C'est d'ailleurs l'avantage du bénévolat, c'est qu'on le gère de manière à ce qu'au global, le plaisir l'emporte à coup sûr.

 

Simplement, je refuse que l'on brocarde les instructeurs (et remorqueurs) au motif qu'ils volent "gratuitement". Tant qu'on y est pas passé, on ne peut pas mesurer la charge de travail que cela représente, pendant les vols, mais aussi en piste, au rangement, à la sortie des machines, pour tailler le bout de gras avec papa-maman, etc... Il n'est pas rare que je rentre chez moi en ayant le sentiment d'avoir fait une journée de "boulot" (bénévole...). Si l'instructorat était un eldorado, nos clubs devraient crouler sous les bénévoles.

 

Le "système" que j'évoque est - entre autre - le bénévolat, qui atteint ses limites, pour tout un tas de raison (éloignement familial, vies professionnelles moins linéaires, individualisme,...). Car, aux instructeurs et remorqueurs, il faudrait ajouter les treuillards (qui ne volent même pas, eux), les mécanos les mains dans la résine tout l'hiver, le trésorier le nez dans son PC, le président en réunion au conseil général, etc... Hier, nous avions notre réunion de section de fin de saison. Le taux de participation des adhérents n'est pas avouable.

 

Donc, la question qui se pose au vol à voile est l'adéquation entre un système (basé sur le bénévolat à 90%) et une demande qui ressemble de plus en plus à une demande de service (au prix du bénévolat, bien entendu !).

Edited by JP Bayart
Link to comment
Share on other sites

 

 

Je comprends ta frustration. Mais les clubs embauchent des salariés... c'est d'ailleurs une raison des coûts qui augmentent.

Non, il y a de mois en moins de salarié dans les clubs.....

Lyon avait un salarié a plein temps romans, grenoble , challes 3 (plus qu'un), barcelonnette 2 ( plus qu'un) Vinon quand au cnvv....

Ils ne savaient pas que c'était impossible, ils l'ont fait.....
Link to comment
Share on other sites

Donc, la question qui se pose au vol à voile est l'adéquation entre un système (basé sur le bénévolat à 90%) et une demande qui ressemble de plus en plus à une demande de service (au prix du bénévolat, bien entendu !).

 

La vraie question est là, nette et claire. Qui à la solution au problème ?

Quand à la tarification du CNVV, il ne faut pas oublier qu'il y a un service, des instructeurs, des secrétaires, des mécanos, des gens qui réparent, entretiennent les bâtiments et qui préparent vos chambres. Tout cela à un coût, le nier serait une méconnaissance profonde de gestion élémentaire.

 

Un vélivole de base qui laisse son planeur au hangar pour mettre ses fesses dans un biplace ou dans un remorqueur et qui au bout de 35 ans commence à fatiguer un peu.

Link to comment
Share on other sites

Restreindre leur budget à la voile d'occasion de début à 2500 € équivaut au vélivole qui en reste au K18 jusqu'à la fin de ses jours...

 

Oui, c'est le choix que j'ai fais, je vole en K6. Je n'aurais jamais les moyens de me payer une autre machine et je m'éclate comme ça...

La course aux belles machines dans les clubs se paye maintenant... Revenir à un parc raisonnable et responsable est une solution "associative"

 

 

 

Non, il y a de mois en moins de salarié dans les clubs.....

 

C'est vrai, il faut diminuer la masse salariale. Les salariés font un super boulot, c'est indéniable. Ca va se compliquer sans...

L'embauche des salariés sur les vingt dernières années a réduit l'apport en bénévoles dans les clubs. Seuls les plus convaincus se sont accroché.

 

 

J'ai du mal à comprendre le raisonnement des contributeurs qui veulent libéraliser les clubs en verrouillant les coûts.

Avez-vous fait des projections sur vos clubs ou sur ceux que vous fréquentez? Quel sont les configurations possibles?

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Loading...
 Share


×
×
  • Create New...