www.planeur.net | www.netcoupe.net | www.volavoile.net
Jump to content

janusman

Membres
  • Posts

    243
  • Joined

  • Last visited

Profil pilote

  • Badge FAI
    Badge 3 Diamants
  • Région de vol
    Pays de la Loire / Alpes / Espagne / Bretagne
  • Instructor
    ITV
  • Voltige
    Non
  • Planeurs préférés
    Janus C
  1. A Saint-Sulpice (près de Rennes) voir la photo satellite sur géoportail ou l'on voit un planeur prêt à décoller face à l'est à 50 m avant le seuil de piste et le treuil à peu pres à la même distance à l'autre bout de piste.
  2. une bien triste nouvelle http://www.ouest-france.fr/pays-de-la-loire/mayenne/mayenne-un-planeur-et-son-pilote-s-ecrasent-entrammes-5141134
  3. Bonjour, 1.85 m le LS-4 est un des planeurs le plus confortable que je connaisse, et très agréable en pilotage. Le LS-6 (17,5 et 18 m) excellents aussi, mais fuselage trop étroit pour mes 85 Kg. Le LS-7 connait pas. Le LS-8 toute petite expérience (4 ou 5 vols il y a 10 ans) et bons souvenirs. Comme Albatros68 j'ai aussi beaucoup volé sur LS-1 F très agréables souvenirs, à l'époque je ne le trouvais pas étroit, mais je pesais 15 Kg de moins ...
  4. Peut être que le GPPA à Angers pourrait être intéressé. Bonne année à tous et que la météo nous soit clémente.
  5. Le D-4729 de Ploërmel est cassé depuis plusieurs années, les morceaux sont toujours à Ploërmel. F-CHOP, ça s'arrose !
  6. Là, il faut rendre à César ce qui appartient à César: l'EASA n' a strictement rien à voir là-dedans. Je suis bien placé pour le savoir, puisque je monite en Belgique dans un club flamand utilisant une méthode proche du système hollandais, et dans un club wallon utilisant le livre bleu FFVV. Les deux approches sont complètement différentes, mais les deux clubs sont homologués ATO (plus exactement, les deux fédérations - flamande et francophone - ont créé chacune une ATO centrale avec des antennes auprès des clubs affiliés). Pas toujours facile de changer de casquette à la demande, d'ailleurs. Le cadre EASA est très large, il laisse aux ATO énormément de liberté pédagogique, à condition de respecter un certain nombre de normes et de remplir pas mal de paperasse. Ces problèmes de standardisation sont donc bien franco-français. Merci Stéphane pour ce témoignage. Cela confirme le sentiment que notre fédération, et en particulier sa commission formation est trop proche de l'administration, et que notre administration, évidemment dans le but de nous protéger, nous en demande toujours plus. Douce France ...
  7. Le CRVVB (Comité Régional de Vol à Voile de Bretagne) organise un stage de maintien des compétences (ex ACT) pour les instructeurs ITP, ITV et FI les 5 et 6 mars sur l'aérodrome de Ploërmel Loyat. Il reste des places disponibles, si vous êtes intéressés, pour vous inscrire ou obtenir des renseignements, merci d'envoyer un courriel à : didiergue@numericable.fr
  8. OK pour le ludothon, je fais une promesse de don de 50 € ... au suivant Courage Ludovic Comme promis j'ai cotisé pour 50€ mais avec "kisskissbankbank" je n'arrive pas à savoir si j'ai vraiment cotisé ou pas ( voir plusieurs fois, car à la première fois comme le logiciel me renvoyais sur lapage de départ ... j'ai recommencé, et re-belotte ! ) Donc je cottise à titre personnel pour 50€ et mon club s'interroge pour une participation de 500€ minimum. Courage Ludo
  9. OK pour le ludothon, je fais une promesse de don de 50 € ... au suivant Courage Ludovic
  10. Non il n'y aura aucune conversion directe en LAPL. TOUS les BPP actuels seront des SPL ! Est-ce clair ? Et il y a 2 catégories de SPL, restreint si le pilote n'a pas l'autorisation de vol sur la campagne, et normale s'il l'a.
  11. janusman

    Heva

    Il a agit, mais ça ne simplifie pas la vie des administrateurs... au contraire. Exemple la conversion de licence (France vers Europe) avant septembre j'en ai saisi quelques unes (pour les instructeurs) sur GIVAV, hier j'ai voulu en saisir une nouvelle => impossible de puis la transition vers le logiciel HEVA, message "cette fonction n'est plus disponible" et idem pour les conversion faites avant le 30/9/15, les données saisies n'apparraissent plus sur GIVAV et apparamment ne sont pas disponibles sur HEVA. De plus j'ai été vérifié sur HEVA avec l'aide de notre trésorier les données d'un membre de notre club (notre président) d'après ce "bijou informatique censé nous simplifié la vie" il est breveté, autorisé au vol sur la campagne, autorisé à emmener des passagers, instructeur et c. tout celà depuis le 28/09/2015, ce logiciel a presque 50 ans de retard. Devra t'on ressaisir toutes ces dates pour les plusieurs dizaines de membres de notre club ??? ou y aura t'il une mise à jour automatique ???
  12. janusman

    Heva

    Question supplémentaire, quid des conversions de licences (France / Europe) transmises depuis le début de cette année à la FFVV via le GIVAV ? Va-t-il falloir les ressaisir dans HEVA ou peut-on continuer avec GIVAV ? Pour répondre à Etienne concernant le prix de HEVA, j’ai entendu parler en décembre 2014 au séminaire des formateurs d’un coût de 70 K€ pour le logiciel GESATO (GEStion des ATO) devenu GESASSO (GEStion des ASSOciations) après l’abandon de la politique de soutien des ATO par la FFVV, ces 2 noms ayant disparus du vocabulaire de nos responsables de la fédé au profit apparemment de HEVA mais qui est apparemment développé par la même société. La promesse qui était faite à l’époque (il y a 10 mois, un peu plus que le temps d’une gestation) était que ce nouveau logiciel serait entièrement compatible avec tous ceux utilisés par les clubs. Il ne semble pas que ce soit le cas avec GIVAV (utilisé par près de 50% des clubs) si j’en crois les déclarations de Jean-François Louly (ancien trésorier de la FFVV et directeur du CNVV, … entre autres) et de Pascal Jouanard (ancien administrateur de la FFVV et président de la commission treuil, … entre autres) deux personnes qui ont toute ma confiance. NB aux administrateurs de la FFVV : ce n’est pas en décourageant les membres (le plus souvent bénévoles) les plus impliqués dans notre mouvement que vous ferez avancer la cause. Didier Guérin, formateur et examinateur d’instructeurs, chef pilote de club, membre de conseil d’administration de comité régional et de club, … entre autres.
  13. Pourquoi supprimer un moyen de contrôle des "comme prévu" (la déclaration papier) - parce qu'on peut tricher ? (avec les moyens électroniques aussi) => ce n'est pas un bon motif. Pourquoi dans ce cas (soupçon de triche en papier comme en électronique) ne pas supprimer le comme prévu ?
  14. Je confirmes, pour avoir fait une mauvaise rencontre avec un vautour dans les Pyrénées, ça laisse des traces ... aile délaminée sur environ 1,50 m de long entre le bord d'attaque et le longeron. Donc si un planeur a percuter un vautour sur le Mercantour il doit pouvoir être identifié par le chef pilote du club d'ou il est parti, à moins que ce soit un pilote extérieur de ce club qui a démonté son planeur après son forfait.
  15. sachant que j'ai obtenu mon brevet de base planeur Le brevet de base planeur n'existe pas, il n'y a que le brevet de pilote de planeur (BPP) qui bientôt devrait se transformer en SPL (Sailplane Pilot Licence) restreint (car non autorisé en vol sur la campagne)