www.planeur.net | www.netcoupe.net | www.volavoile.net
Jump to content

Philoo

Membres
  • Posts

    600
  • Joined

  • Last visited

Everything posted by Philoo

  1. Et sauf erreur, sur les derniers modèles c'est du RJ11/12.
  2. Pensez aussi à bien vous informer sur les aspects législatifs, la prise de vue aérienne est malheureusement très encadrée (et quasiment interdite sans autorisation )
  3. Pour ce qui est des obigations, il vaut mieux compter sur le transpondeur
  4. de l'armée de l'air, c'est l'AWACS que je préfère...
  5. Question pour les spécialistes: est-ce que les heures d'instruction sur un planeur ULM peuvent être inscrites sur le carnet de vol planeur?
  6. Il restera la certification qui reste un pôle très onéreux d'après ce que j'ai compris. ... à moins que l'on parte sur de l'U.L.M.?
  7. Ca a l'air reparti pour un Marianne électrique
  8. Pour info, ça a changé depuis. Il faut être en dessous de 3000ft AMSL (ou 1000ft ASFC si plus haut) pour ne pas avoir d'espacement à respecter par rapport aux nuages et ceci uniquement en espace non controlé (il en reste? )
  9. C'est un problème récurrent avec les caméras bas de gamme à obturateur cyclique En général, il suffit d'un passage d'un responsable du club sur le forum et hop, la vidéo est supprimée
  10. Damned, tu as raison, je vois qu'il y a maintenant une floppé de smartphones équipés de gyroscope. Après surfage intense via google, il semblerait que ces gyroscopes sont en fait des accéléromètres sur différents axes couplés au(x) détecteur(s) de champ magnétique... Quelqu'un a-t-il déjà testé en vol?
  11. Sauf erreur il n'y a pas (encore) de gyroscope dans les smartphones et les applis "horizon artificiel" se basent sur l'accéléromètre dudit smartphone. On peut donc aisément conclure que l'information fournie sera complètement erronée en vol. Il me semble que c'est juste un indicateur de taux de virage basé sur les infos GPS. Même si ça à l'allure d'un horizon artificiel, ça ne peut pas donner l'attitude de l'aéronef.
  12. Sauf erreur, l'antenne de Falaise est celle que l'on voit fabriquer sur cette page: http://live.glidernet.org/doc/ (testée et validée par le chat )
  13. Je pense que le plus bizarre a dû se passer au niveau des sphincters du pilote
  14. Pour une machine privée, il n'y a pas plus d'info qu'une machine club. Seuls les Flarms inscrits sur la base de donnée Flarmnet.org apparaissent avec les données saisies. Premièrement, on n'est pas obligé de renseigner tous les champs (propriétaire, type de planeur, aérodrome basé, immatriculation, numéro de concours, fréquence...), deuxièmement rien ne prouve que le Flarm déclaré est dans le bon planeur ou que le pilote inscrit est celui qui vole dans le planeur. Pour les camions de déménagement, moi je vais sur http://www.autoroutes.fr/fr/webcams.htm c'est plus sûr
  15. Zut alors! Je viens d'appeler le fournisseur: ils n'ont pas ma taille dans la couleur que je voulais
  16. Sauf erreur, les appareils servant à constater les infractions doivent être homologués et contrôlés régulièrement... Pour ce qui est des automobiles, le système existe depuis longtemps: http://fr.wikipedia.org/wiki/Lecture_automatique_de_plaques_min%C3%A9ralogiques
  17. Le mien aussi :-) Dans le cas que tu évoques, je ne pense pas que le problème vienne du Flarm et de la manière de s'en servir. On peut aussi demander aux militaires de désactiver les radars primaires, mais j'ai des doutes quant à leur collaboration dans ce projet
  18. "En réalité, il s'agit de se poser dans le sens où l'on glisse sur les épis (inclinés) plutôt que de se trouver bloqué brutalement contre eux..." Même le 1er Avril je n'aurais pas osé. J'ai déjà du mal à distinguer un champ de blé d'un champ d'orge, alors l'inclinaison des épis à 200m/sol... De plus, si le vent arrive à les orienter dans un sens, je pense qu'une aile de planeur n'aura pas de mal à changer l'orientation... M'enfin
  19. Je pense que c'est pour éviter de croiser en vol ce genre de véhicule: Certaines peuvent aller plus haut encore et ne sont pas équipées de Flarm !!! La création des zones est donc parfaitement justifiée. De plus, c'est l'occasion idéale pour initier des zones temporaires qui pourront devenir définitives, il n'y avait rien en classe D dans ce coin là, ça faisait tâche sur la carte
  20. C'était en 1994 à Saint Denis de l'Hôtel, je me souviens également de l'anecdote
  21. Vi, on y a pensé, mais le club gère une activité planeur, avion et maintenant ULM. De plus, la plupart des vols planeur se font pendant le stage d'été sur une autre plateforme, il n'est pas facile de synthétiser tout ça dans un nom de domaine plus facile à retenir que le sigle du club :wacko: Cela dit, j'ai vu la semaine dernière que le domaine aces.net n'était plus actif et était en vente, à tout hazard j'ai demandé le prix (je sais, je suis naïf): 19733 dollars, c'est une somme mais on m'a confié que le propriétaire était prêt à négocier... c'est tentant Sinon pour ceux que ça intéresse, le Top Level Domain (domaine de premier niveau) .club vient de sortir (liste des registrars sur http://nic.club )
  22. Bonjour, je ne peux que confirmer qu'il y a autant de solutions que de "problèmes". Comme déjà dit plus haut, tout dépend des compétences, des moyens et du temps disponible (surtout du temps). Et comme tous les goûts sont dans la nature et que la nature a horreur du vide, on trouve tous types de sites Internet avec tous types d'architecture, d'hébergement. (Et chaque site est le plus beau aux yeux de son webmaster , c'est ça le plus important :rolleyes: ) En ce qui concerne notre club, pour l'espace membres (compta, comptes pilotes etc) nous nous sommes basés sur un hébergement mutualisé afin d'avoir les dernières versions de PHP nécessaire à notre logiciel. Pour le site "grand public" nous avions opté pour un hébergement chez free car gratuit et pas d'abonnements à gérer. Bon, c'est sur que l'URL n'est pas tip-top, mais on s'y fait. De plus les noms de domaine avec l'acronyme du club était déjà tous pris. Pour ce qui est de l'architecture en elle-même on est longtemps resté sur un modèle HTML pur qui datait de presque 20 ans. Ce n'était pas aussi sexy que ce qui se fait maintenant (mais c'était quand même fonctionnel) et donc, l'année dernière, nous avons tout repeint du sol au plafond. On a bricolé un truc en PHP/HTML/Javascript/CSS histoire d'avoir quelque chose d'original mais ça a pris du temps. Ah, j'oubliais: quelque soit le système utilisé, le plus important est de mettre le site à jour régulièrement !!