www.planeur.net | www.netcoupe.net | www.volavoile.net
Jump to content

Stéphane

Membres
  • Posts

    1387
  • Joined

  • Last visited

Everything posted by Stéphane

  1. Des nouvelles fraîches de l'Euroglider: https://www.aerobuzz.fr/breves-aviation-generale/premiers-vols-pour-le-planeur-electrique-euroglider/ Bref, à ce stade, il s'agit d'un Marianne qui sert de démonstrateur du concept.
  2. Si tu ne mets qu'un seul fusible (à trous ronds), c'est une "einfachschaltung", si tu en mets deux (un à trous ronds plus un "de réserve" à trous allongés), c'est une "parallelschaltung". En théorie, il est bon d'avoir un fusible "de réserve": au cas où le premier casse à force d'usure, le second est censé tenir et éviter une "casse câble". S'il y a une contrainte excessive, le second fusible casse comme le premier. En pratique, il est arrivé plus d'une fois qu'au montage du système, on se trompe et qu'on mette deux fusibles identiques (deux à trous ronds ou deux à trous allongés). Danger! On a alors un double fusible qui supporte logiquement une contrainte double avant de casser. C'est plutôt une solution à réserver aux terrains où il n'y a aucune possibilité de vache dans le prolongement de la piste en cas de casse au décollage. Et à condition de ne pas laisser n'importe qui changer les fusibles dans le porte-fusible.
  3. On a une TH350 avec un small block chevrolet d'un peu plus de 300 ch, sur un treuil KLu (armée de l'air néerlandaise, années 60, câble acier 4,9 mm trois torons de trois brins, beaucoup plus rigide que les câbles 7 torons habituels). Pas neuve quand on acheté le treuil sans qu'on sache exactement combien de treuillées elle avait alors (ils en faisaient plusieurs milliers par an en Hollande). Elle a fait plus de 8000 treuillées chez nous, avant de ratatouiller. Refaite chez un spécialiste local de boîtes auto américaines pour 1600 € environ (mais on avait livré nous-mêmes un kit de pièces détachées).
  4. Il y a aussi eu un planeur motorisé qui a pris feu au décollage de Sisteron-Vaumeilh et s'est vaché dans un champ qu'il a incendié... https://www.dici.fr/actu/2019/07/30/alpes-de-haute-provence-un-planeur-prend-feu-decollage-l-aerodrome-de-sisteron-vaumeilh-1291790
  5. Sur mon ASW20, il y a une sortie avec soupape de chaque côté du fuselage, près du train. On peut y connecter un tuyau standard d'évacuation de lave-linge pour le remplissage. La connexion des sacs d'aile se fait par un connecteur Gardena de chaque côté. Chaque sac dispose aussi d'une mise à l'air libre par un tuyau pvc qui se connecte sur un y qui débouche au milieu du haut du fuselage.
  6. Pour ce qui est de la source des données, je ne sais pas si c'est encore le cas maintenant, mais au début de Flarm, c'étaient les utilisateurs qui communiquaient (gratuitement, bien sûr) leurs données à Flarm. Ce qui explique sans doute une couverture très partielle, variant fortement d'une région à l'autre à l'époque. C'est à cause de cette implication bénévole des utilisateurs que j'ai été particulièrement choqué que Flarm ait décidé de rendre cette base de données payante.
  7. Je ne sais pas d'où tu tiens cela mais je suis en D et je n'en ai pas. Il y a un tas de français avec des planeurs en D, et le G-Nav assure le renouvellement du CEN sans problème. Il ne s'agit pas seulement de l'ARC à renouveler, il s'agit de toute la correspondance de la LBA. Voici le document de la LBA: https://www.lba.de/SharedDocs/Downloads/DE/Formulare/T4/Info/Info04.pdf?__blob=publicationFile&v=1 Soit, d'après la traduction DeepL:
  8. Temporibus illis (à la fin du siècle dernier), lorsque j'étais dans l'organisation d'un concours à partir de Courtrai (frontière franco-belge), j'envoyais un plan de vol collectif pour tous les participants (et je le clôturais après le dernier atterrissage). Les pilotes recevaient une copie à emporter en vol. Ce qui n'a été utile qu'une seule fois: lorsqu'un copain s'est tué lors d'une vache mal maîtrisée, ça faisait partie des documents demandés par les policiers...
  9. Il y a déjà un certain nombre de pays européens (espace Schengen) qui n'exigent plus de plan de vol pour les VFR qui franchissent leur frontière, e.a. l'Allemagne et la Belgique. Mais si les pays limitrophes n'en font pas de même (France, Pays-Bas...), ça ne sert pas à grand-chose. Le plus rigolo, c'est qu'il paraîtrait (si un contrôleur aérien peut vérifier ça?) qu'un plan de vol qui revient à son point de départ n'est pas nécessairement communiqué aux pays où ne se trouvent que des "points de virage" ...
  10. Ben, pas tout à fait: la vrille est une autorotation, mais le tonneau déclenché aussi...
  11. Pour la Suisse, pas en PDF, mais gratuite en ligne: https://map.geo.admin.ch/?selectedNode=node_ch.bazl.luftfahrtkarten-icao2&Y=567479.65&X=143958.63&zoom=4&bgLayer=ch.swisstopo.pixelkarte-farbe&laye&lang=fr&topic=ech&layers=ch.swisstopo.fixpunkte-agnes,ch.swisstopo.pixelkarte-pk25.metadata,ch.bazl.segelflugkarte C'est la carte vol à voile, avec les hauteurs en mètres. Il y a moyen de choisir aussi la carte "avion" en pieds.
  12. A ce que je sais, ralentir, ça se fait en mettant (au moins une peu) le nez en l'air. Tu as raison, Robert, mais ça se fait là de façon quasi imperceptible. Le nez se relève très peu, en fait, dans cet exercice (du moins avec des planeurs adaptés).
  13. Remarquez que rien n'interdisait qu'un volontaire produise une traduction française, que ce soit sous forme de sous-titres ou de traduction simultanée... La plupart des gens qui s'impliquent dans l'organisation d'un championnat, même du Monde, sont des bénévoles, ne l'oublions pas! C'est déjà bien beau qu'ils pensent aux intéressés qui ne sont pas présents à un événement. Il fut un temps où il fallait attendre la publication des résultats dans une revue vélivole pour savoir quelque chose.
  14. Ce qu'il y a surtout, c'est qu'un départ en vrille le nez en l'air n'a aucun intérêt pédagogique (sauf pour la voltige, je suppose). L'utilité première des exercices de vrille, c'est la mise en garde contre le départ involontaire, la reconnaissance du phénomène et les bons réflexes en cas de départ. Pour enseigner ça, rien ne vaut un biplace qui part de façon "naturelle", genre Blanik, Puchacz, DG-1000 en 18m, Perkoz... Ceux-là permettent un départ avec le nez au niveau normal ou presque, par exemple dans un virage en table de bistrot "botté" intérieur (cas classique du dernier virage effectué trop bas, en ralentissant graduellement parce qu'on craint le sol qui se rapproche, en craignant d'incliner, puis en bottant à fond parce qu'on dépasse l'axe de piste). Bref, un scénario réaliste à effectuer à une altitude de sécurité...
  15. D'accord pour les planeurs anciens, mais les modernes doivent être conformes à la norme CS22, qui prévoit qu'un planeur doit de toute façon pouvoir sortir de vrille en moins d'un tour et demi après cinq tours complets (ou après le nombre de tours possibles sans passer en virage engagé), et ce dans la configuration la plus défavorable (y compris ballastage asymétrique si celui-ci est possible). Il doit pouvoir sortir en moins d'un tour pour être certifié vrille. Tous les planeurs doivent pouvoir sortir de vrille en moins d'un tour après un tour de vrille. Voir CS 22.221. C'est un vol d'essai de vrille en condition asymétrique qui a entraîné la perte du Nimeta (fuselage de Nimbus 4 + aile d'Eta) en 2012. http://www.volavoile.net/index.php?showtopic=10255 Bon, à part ça, il y a des planeurs non certifiés qui volent sous laissez-passer...
  16. Et tu as un magnifique générateur de turbulences à l'extrados, en plus de l'orifice de vidange à l'intrados... Moi, j'aime bien le système de l'ASW-20, avec un clapet pour chaque aile et remplissage par l'orifice de vidange dans le bas du fuselage. Avec le risque de vidanger d'un côté et d'oublier l'autre (une commande de chaque côté).
  17. Pas clair, tout ça... XCSoar n'est pas un GPS, c'est un programme de navigation / calculateur de vol à voile qui utilise les données d'un GPS... Quant aux "GPS [qui] sont de faux GPS", je suppose que tu veux dire que certains programmes de localisation sur smartphone ou tablette fonctionnent sans données GPS...
  18. Traduction DeepL: Chère communauté Segelflug.de, Depuis plus de 20 ans, segelflug.de est l'un des points de rencontre de la communauté germanophone de vol à voile et de renommée internationale.Segelflug.de est la plate-forme d'échange d'informations, d'opinions et d'expériences, les avions et les équipements aéronautiques de toutes sortes peuvent être échangés gratuitement sur segelflug.de. L'équipe de bénévoles s'efforce de rendre l'expérience utilisateur sur segelflug.de aussi agréable que possible. Par exemple, nous visionnons chaque annonce sur segelflug.de pour exposer les fraudeurs de la publication de l'annonce pour vous protéger. Malheureusement, l'informatique est devenue plus complexe ces dernières années, non seulement sur le plan technique, mais aussi sur le plan juridique. Nous devons dépenser de l'argent supplémentaire pour des progiciels et faire appel à un expert ici et là pour maintenir segelfug.de à un niveau acceptable.Nous étions d'avis que la seule publicité suffirait, mais entre-temps segelflug.de ressemble à un portail publicitaire, nous vous ennuyons avec des popups sur les petites annonces pour générer assez d'argent et ce n'est malheureusement pas encore assez. Et maintenant c'est bientôt fini, plus de segelflug.de. En raison des difficultés financières de l'opérateur, causées par des revers financiers, nous ne pouvons plus maintenir l'entreprise. C'est pourquoi la demande et l'appel à vous ! Donnez un petit montant jusqu'au 01 juillet pour recevoir segelflug.de via betterplace.me. Si chaque visiteur du site fait un don de 10€, nous pouvons non seulement régler les factures impayées, mais nous pouvons aussi moderniser segelflug.de à partir de zéro, réduire la publicité - et nous savons que cela se fait attendre depuis longtemps ! A la demande de l'exploitant, l'argent qui est maintenant utilisé pour payer les factures devrait être redistribué dans les 3 ans aux clubs de vol à voile qui permettent aux jeunes ayant un faible revenu parental, qui pratiquent le vol à voile ou qui veulent faire de la promotion dans le domaine des courses de distance ou de vol libre. Bien sûr, le soutien d'autres organisations de jeunesse est également envisageable. L'argent ne disparaît pas ainsi dans un tunnel sombre, mais revient au sport de vol à voile. L'action est menée de manière transparente : Les modérateurs de l'équipe de segelflug.de supervisent l'action, afin d'exclure tout abus de l'argent. Si vous craignez des irrégularités, vous pouvez contacter l'équipe à tout moment : team@segelflug.de Les donateurs peuvent co-décider après l'action, où l'argent est versé pour le soutien du travail de jeunesse. C'est-à-dire que les groupes de jeunes peuvent postuler après le signal de départ avec leurs projets (avec une page web) - nous pensions qu'il y en aurait jusqu'à 5.000 ? par candidature comme maximum. Ce sont les donateurs qui votent qui obtiennent l'argent (chaque donateur a une voix, peu importe le montant qu'il a donné). Traduit avec www.DeepL.com/Translator
  19. En regardant la fiche d'étalonnage du capteur de pression de mon Nano³, je lis des écarts entre +7m et -39 par rapport à l'altitude standard utilisée pour l'étalonnage (en conditions de laboratoire). Avec les écarts causés en plus par les variations de pression cabine et les différences de température, ça m'étonnerait en effet que Flarm utilise ça pour la fonction primaire de détection d'altitude pour l'anticollision. Ça peut servir, par contre, pour détecter une montée ou une descente et calculer les trajectoires potentielles. Je sais que l'altitude GPS, de son côté, est sujette à des erreurs plus ou moins aléatoires, supérieures aux erreurs dans le plan horizontal. Mais il me semblerait (naïvement ?) logique que ces erreurs soient assez semblables pour des récepteurs situés à peu de distance les uns des autres et captant probablement les mêmes satellites...
  20. Ce qui me manque, c'est le bulletin plus détaillé qui était fourni voici quelques années. Celui de l'année dernière était déjà fort réduit...
  21. C'est bien un Super Blanik L-23. Excellente machine de début... Par contre, l'accent circonflexe continue à faire des ravages, c'est sûr et certain !
  22. Eh oui... si encore ils en avaient fait une mouette...
  23. Je pense qu'il s'agit ici d'inciter les pilotes à réagir à une alarme Flarm (en raisonnant sa réaction, ça devrait aller sans dire) plutôt que de se dire que "l'autre s'écartera bien de ma trajectoire". Or c'est un peu ce que je constate de plus en plus souvent : "l'autre" continue tout droit comme si de rien n'était. Hier, j'ai eu la plaisante surprise de rencontrer quelqu'un qui a pris le temps de faire un balancement d'ailes en me croisant (j'avais largement dégagé pour l'éviter). Il y a "quelques" années, c'était la règle non écrite, c'est une exception de nos jours... Maintenant, pour en revenir sur le mode plaisant au titre de ce sujet, "Gaffe aux affiches!", il y en a une qui m'interpelle : Allons, une petite devinette: qu'est-ce qui cloche là-dedans?