www.planeur.net | www.netcoupe.net | www.volavoile.net
Jump to content

Convertir Un Itv En Fe Pas Si Simple


Recommended Posts

Du même ordre : j'avais l'intention de rendre service dans ma région en essayant de devenir FIE.

Enseignant retraité, ça me paraissait logique. Mais si ça commence par une semaine de stage au CNVV à 1500 €, payée de ma poche, je n'en ai pas les moyens...

Je laisse tomber l'idée !

 

1125 €

Link to comment
Share on other sites

  • Replies 47
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

 

Du même ordre : j'avais l'intention de rendre service dans ma région en essayant de devenir FIE.

Enseignant retraité, ça me paraissait logique. Mais si ça commence par une semaine de stage au CNVV à 1500 €, payée de ma poche, je n'en ai pas les moyens...

Je laisse tomber l'idée !

1125 €

"Les tarifs CNVV s’entendent hors frais d’adhésion, d’hébergement et de restauration"

 

Cotisation : 11 + 99 = 110 €

Hébergement : 153 € la semaine

Repas : env.150 €

Edited by Bob
Link to comment
Share on other sites

Le rôle du SFE(s) et du SFIE(s) est de standardiser les FE(s) et les FIE(s) et depuis plus de cinquante ans le message passé dans les stages instructeurs est l'obligation de parler le même langage.


Il me semble Denise que ce n'est plus ton cas et de ce fait les responsables de l'ATO ont sans doute pensé que tu ne pouvais pas remplir cette fonction de standardisation.


Pour écrire cela je me réfère à un poste ou tu défendais en 2011 ta vision du pilotage des années 60

mais la méthode a changé depuis longtemps

 

http://www.volavoile.net/index.php?showtopic=9924&&page=2

 

L'Autorité rend des comptes à l'EASA et je conseille de bien s'imprégner des FCL et AMC pour bien comprendre la règlementation de l'AIRCREW.

 

En toute amitié Denise avec tous les souvenirs que nous avons de cette belle époque.

 

Gérard

 

 

 

 

Link to comment
Share on other sites

 

On leur substitue un S-FIE ou un S-FE figurant sur une liste de 17 personnes dont on ne sait qui l'a établie, ni quels sont les critères qui ont servi à l'établir...

 

Bonjour,

 

si la liste est à jour

 

http://marc.terrier76.perso.sfr.fr/images/liste_s-FIE.jpg

 

je compte 21 S-FIE.

 

PS : j'ai trouvé ce fichier sur le web à l'URL « http://www.cnvv.net/IMG/pdf/cnvv_manuel_ato_annexes_ed01-2.pdf »

Malheureusement cette liste date de Décembre 2014....

Je crois qu'il y a quelques rafraîchissement à faire,

Ils ne savaient pas que c'était impossible, ils l'ont fait.....
Link to comment
Share on other sites

Le rôle du SFE(s) et du SFIE(s) est de standardiser les FE(s) et les FIE(s) et depuis plus de cinquante ans le message passé dans les stages instructeurs est l'obligation de parler le même langage.

 

Il me semble Denise que ce n'est plus ton cas et de ce fait les responsables de l'ATO ont sans doute pensé que tu ne pouvais pas remplir cette fonction de standardisation.

 

Pour écrire cela je me réfère à un poste ou tu défendais en 2011 ta vision du pilotage des années 60

mais la méthode a changé depuis longtemps

 

http://www.volavoile.net/index.php?showtopic=9924&&page=2

 

L'Autorité rend des comptes à l'EASA et je conseille de bien s'imprégner des FCL et AMC pour bien comprendre la règlementation de l'AIRCREW.

 

En toute amitié Denise avec tous les souvenirs que nous avons de cette belle époque.

 

Gérard

 

Bonjour Gérard,

Je suis au regret de te continuer à dire que la méthode de pilotage "à l'incidence", affirmant que :" le manche c'est l'incidence et le palonnier, c'est la symétrie " est complètement "réductrice" et inadaptée au planeur.

Avant de me clouer au " pilori", l'ATO (puisque d'après ce que tu écris, c'est elle qui a établi les listes des S-FE et S-FIE) ferait bien de revoir en toute objectivité ses cours de Physique et de Mécanique du vol . Sa dernière " production" sur la leçon relative à l'utilisation des aérofreins est tout simplement consternante.pour quelqu'un qui a appris et enseigné un peu de Physique.

Serions nous revenus au temps de l'Inquisition ?

Denise

Link to comment
Share on other sites

 

Le rôle du SFE(s) et du SFIE(s) est de standardiser les FE(s) et les FIE(s) et depuis plus de cinquante ans le message passé dans les stages instructeurs est l'obligation de parler le même langage.

 

Il me semble Denise que ce n'est plus ton cas et de ce fait les responsables de l'ATO ont sans doute pensé que tu ne pouvais pas remplir cette fonction de standardisation.

 

Pour écrire cela je me réfère à un poste ou tu défendais en 2011 ta vision du pilotage des années 60

mais la méthode a changé depuis longtemps

 

http://www.volavoile.net/index.php?showtopic=9924&&page=2

 

L'Autorité rend des comptes à l'EASA et je conseille de bien s'imprégner des FCL et AMC pour bien comprendre la règlementation de l'AIRCREW.

 

En toute amitié Denise avec tous les souvenirs que nous avons de cette belle époque.

 

Gérard

 

Bonjour Gérard,

Je suis au regret de te continuer à dire que la méthode de pilotage "à l'incidence", affirmant que :" le manche c'est l'incidence et le palonnier, c'est la symétrie " est complètement "réductrice" et inadaptée au planeur.

Avant de me clouer au " pilori", l'ATO (puisque d'après ce que tu écris, c'est elle qui a établi les listes des S-FE et S-FIE) ferait bien de revoir en toute objectivité ses cours de Physique et de Mécanique du vol . Sa dernière " production" sur la leçon relative à l'utilisation des aérofreins est tout simplement consternante.pour quelqu'un qui a appris et enseigné un peu de Physique.

Serions nous revenus au temps de l'Inquisition ?

Denise

Bonjour à tous les deux, que j'apprécie toujours beaucoup.

Comment est il possible d'être mis à jour sur ces nouvelles méthodes sans aller passer des semaines au CNNV et dépenser une (petite) fortune?

Je m'explique.

Je ne vole plus qu'en double depuis 20 ans, et de plus sur des machines difficiles à piloter, dangereuses pour leurs effets secondaires, leurs inerties, et leur extrême fragilité en conditions marginales.

En 1959, j'ai appris à piloter de la façon suivante: suivant que mon moniteur me tirait les cheveux d'un côté ou d'un autre, il fallait mettre du manche d'un côté ou d'un autre. Pour le pied, c'était un coup le poing dans les hanches d'un côté ou d'un autre. Évidemment, pas une page de documentation. Par chance, j'ai survécu. A la même époque, en Italie, on leur apprenait qu'en spirale en thermique, il fallait incliner l'aile le moins possible afin de présenter le plus de surface possible au courant ascendant. Les meilleurs ont aussi survécu.

En 1964, lors de ma formation d'instructeur à la Montagne Noire, où j'en ai profité pour apprendre le pilotage, M. Remande m'a inculqué une certaine méthode au fond de mes neurones tout frais (j'avais 20 ans). En me disant qu'il fallait oublier ce que les autres m'avaient appris, que c'était tout faux. J'y ai cru sans sourciller.

Vers 1990, j'ai fait un stage ACTU à St Auban (SFA) où l'on m'a dit qu'il fallait oublier ce que les autres m'avaient appris, que c'était tout faux. Puis au bout de 3 jours, un fonctionnaire a bien regardé mes papiers et m'a fait comprendre que je ne pouvais de toutes façons plus enseigner parce que j'aurais du faire mettre un coup de tampon quelque part lors des conversions de licences. J'ai fait ma valise et suis parti dégoûté.

Dans les années 2000, j'ai eu des relations privilégiées à Roger Biagi qui se battait pour enseigner une méthode d'approche "non standard" mais qui avait un sens.

Seize ans après, j'apprends que tout ça est une erreur, qu'il y a une autre méthode, que ce serait un sacrilège d'avoir des idées non alignées avec la nouvelle pensée unique EASA. Que d'ailleurs la majorité des pilotes "non jeunes" ignorent totalement.

Quand je regarde le taux d'accident (catastrophique) de notre pays eu égard à toutes ces élucubrations, je me dis qu'il doit y avoir une erreur quelque part. J'ai vécu trois "standardisations" (en moyenne une tous les 20 ans) et nous n'avons toujours pas amélioré pas notre accidentologie.

Vous, les SFE(s) ou SFIE(s), censés être les possesseurs de la vérité, pouvez vous reporter aux instances supérieures qu'il n'y a pas qu'une religion, qu'une façon de gérer une approche en planeur, de faire la mayonnaise avec le manche quand "ça part en couille"? Pourquoi ne pas nous parler de ce qu'on fait les autres, avec quels avantages et quels inconvénients?

Merci d'avance.

Bien amicalement,

jm

Link to comment
Share on other sites

 

la nouvelle pensée unique EASA.

 

Là, il faut rendre à César ce qui appartient à César: l'EASA n' a strictement rien à voir là-dedans. Je suis bien placé pour le savoir, puisque je monite en Belgique dans un club flamand utilisant une méthode proche du système hollandais, et dans un club wallon utilisant le livre bleu FFVV. Les deux approches sont complètement différentes, mais les deux clubs sont homologués ATO (plus exactement, les deux fédérations - flamande et francophone - ont créé chacune une ATO centrale avec des antennes auprès des clubs affiliés). Pas toujours facile de changer de casquette à la demande, d'ailleurs.

 

Le cadre EASA est très large, il laisse aux ATO énormément de liberté pédagogique, à condition de respecter un certain nombre de normes et de remplir pas mal de paperasse. Ces problèmes de standardisation sont donc bien franco-français.

Stéphane Vander Veken
Link to comment
Share on other sites

 

 

la nouvelle pensée unique EASA.

 

Là, il faut rendre à César ce qui appartient à César: l'EASA n' a strictement rien à voir là-dedans. Je suis bien placé pour le savoir, puisque je monite en Belgique dans un club flamand utilisant une méthode proche du système hollandais, et dans un club wallon utilisant le livre bleu FFVV. Les deux approches sont complètement différentes, mais les deux clubs sont homologués ATO (plus exactement, les deux fédérations - flamande et francophone - ont créé chacune une ATO centrale avec des antennes auprès des clubs affiliés). Pas toujours facile de changer de casquette à la demande, d'ailleurs.

 

Le cadre EASA est très large, il laisse aux ATO énormément de liberté pédagogique, à condition de respecter un certain nombre de normes et de remplir pas mal de paperasse. Ces problèmes de standardisation sont donc bien franco-français.

Merci Stéphane pour ce témoignage.

Cela confirme le sentiment que notre fédération, et en particulier sa commission formation est trop proche de l'administration, et que notre administration, évidemment dans le but de nous protéger, nous en demande toujours plus.

Douce France ...

Link to comment
Share on other sites

Le cadre EASA est très large, il laisse aux ATO énormément de liberté pédagogique, à condition de respecter un certain nombre de normes et de remplir pas mal de paperasse. Ces problèmes de standardisation sont donc bien franco-français.

 

 

Bien évidemment l'EASA n'a rien à voir avec l'élaboration des méthodes de pilotage, mais pour les problèmes de standardisation je ne suis pas d'accord,

les FCL traitent du maintien des compétences tant pour les instructeurs que pour les examinateurs :

 

FCL.1025 Validité, prorogation et renouvellement des autorisations d’examinateur

a) Validité. Une autorisation d’examinateur sera valide pendant 3 ans.

B) Prorogation. Une autorisation d’examinateur sera prorogée lorsque le titulaire aura, pendant

la période de validité de l’autorisation:

1) conduit au moins 2 épreuves pratiques, contrôles de compétences ou évaluations de

compétences chaque année;

2) participé à un stage de remise à niveau d’examinateur organisé par l’autorité compétente ou

par un ATO agréé par l’autorité compétente, au cours de la dernière année de la période de

validité.

3) l’une des épreuves pratiques ou l’un des contrôles de compétences au cours de la

dernière année de validité, effectuée conformément au point 1, devra avoir été évaluée par un

inspecteur de l’autorité compétente ou par un examinateur expérimenté ayant reçu

l’autorisation expresse de le faire de l’autorité compétente responsable de l’autorisation de l’examinateur

 

En ce qui concerne la Belgique qui n'échappe pas à cette réglementation certains instructeurs ont dû venir à Saint Auban, le seul ATO qui début 2016 proposait une formation FE(s).en langue Française.

 

En ce qui concerne la conférence de standardisation FE ( une journée) inutile de faire peur elle est gratuite...La prochaine est publiée à St Auban le 30 Avril.....

Si vous ne pouvez pas ou ne voulez pas vous déplacer de loin demandez à un SFE(s) d'organiser une journée près de chez vous il est là pour ça....

Seuls les problèmes d'examen sont traités (Réglementation, Imprimés)

 

Pour le FI(s) la standardisation des méthodes de pilotage est actualisée dans les journées ACT FI (2 jours) tous les 3 ans.

 

Si vous êtes ITV converti FE ou pas, vous pouvez continuer jusqu'en 2018 comme avant sauf qu'il ne vous sera pas possible d'agir sur une licence SPL

 

La FFVV va trop vite : Faux nous sommes loin derrière beaucoup d'autres pays Européens dont l'Allemagne et la Belgique entre autres mais nous avons commencé à régler le problème des FIE(s) des FE(s) et des FI(s) avant de convertir des VV en SPL à quelques exceptions près ( Pilotes volant à l'étranger ou sur planeur immatriculé en D-XXXX

 

Comme le fait remarquer Denise il n'y a pas assez de Pilotes Inspecteurs de l'administration qualifiés Vol à Voile et c'est pour cela qu'il a été accepté cette liste de SFE(s) et SFIE(s) pour ne pas bloquer le système.

Attendre 2018 pour les FE(s) comme suggéré plus haut était une fausse bonne idée car c'était repousser le tas de sable et à valider tous les FE(s) au dernier moment aurait été un vrai problème de moyen humain.

 

Pour tout ce qui touche à la formation ou au renouvellement des instructeurs c'est l'ATO du CNVV St Auban qui rend compte à l'Autorité qui, sans s'immiscer sur les méthodes de pilotage,l se doit de faire respecter ce qui est écrit dans l'ATO.

 

Pour ceux qui pensent que tout est calqué sur l'avion je les invite à faire la différence en consultant les méthodes de la FFA et ils verront que la FFVV a tout fait pour adapter l'AIRCREW à nos besoins et surtout sauvegarder un coût minimum pour l'obtention et la validation des SPL face à des exigences

administratives.

 

Pour le coût des stages pour l'obtention FI/FI et FE ces stages sont payants depuis longtemps mais sont subventionnables par les comités régionaux dans le cadre des Formations Cadres.

Avant il était nécessaire de faire un stage ITV (une semaine) pour être Examinateur,aujourd'hui le stage FE(s) dure trois jours à St Auban.

 

C'est avec plaisir que je constate que cette méthode de pilotage tant critiquée sur ce post est grâce au "Livre Bleu" appréciée en Belgique.

 

En Avril 2018 beaucoup de choses seront plus claires et il sera temps pour moi de prendre ma deuxième retraite.

 

Gérard

 

Pour compléter mon post précédent concernant les SFE(s) et SFIE(s):

 

AMC1 FCL.1020 ; FCL.1025

QUALIFICATION D’EXAMINATEUR EXPÉRIMENTÉ

(a) Un examinateur expérimenté spécifiquement chargé par l'autorité compétente pour superviser

des examens pratiques ou des contrôles de compétence en vue de la prorogation des autorisations

d'examinateur devrait :

(1) détenir une autorisation d'examinateur valide appropriée aux privilèges à proroger ;

(2) avoir le niveau d'expérience en tant qu’examinateur acceptable pour l'autorité compétente ;

Link to comment
Share on other sites

Pour revenir au sujet initial :

 

J'étais hier au bureau des licences de Lyon St Ex.

Le préposé a été très aimable et efficace (quand c'est le cas, il ne faut pas hésiter à le dire).

 

Je suis ressorti une petite demi-heure après avec ma (mon ?) SPL(S) et mon FI(S) jusqu'en 2019 !

 

Pour le FE je vais recevoir par courrier rapidement, la chef de service seule habilitée à le délivrer était absente...

 

Petit détail : attention pour les 2 tests annuels (je suis dans un petit club et pas seul instructeur...) !

Ce n'est ni par année civile ni par année de prorogation mais du 15 mai au 15 mai (cf arrêté idoine).

A quelques jours près j'ai failli n'en avoir qu'un sur la période 2013 alors que j'en avais noté 6 sur la suivante...

Edited by Bob
Link to comment
Share on other sites

Pour les tests, que tu soit dans un gros ou petit club le problème est le même le ratio membre /instructeur est à peu près le même

Ils ne savaient pas que c'était impossible, ils l'ont fait.....
Link to comment
Share on other sites

 

En ce qui concerne la Belgique qui n'échappe pas à cette réglementation certains instructeurs ont dû venir à Saint Auban, le seul ATO qui début 2016 proposait une formation FE(s).en langue Française.

 

Seulement si l'instructeur en question n'a pas joué le jeu de la transformation "licence ACRB vers licence EASA" comme convenu, l'administration belge ayant accepté de faire la transformation sur présentation des pièces justificatives sans réels problèmes (tout arrive). Il y a sans doute eu des cas de personnes désirant des compétences qui ne ressortaient pas des pièces en leur possession. Ou n'ayant pas rentré leurs documents dans les délais. Mais il s'agissait de transformation, pas de renouvellement.

 

Pour les renouvellements, le problème ne se posera pas avant avril 2018...

Stéphane Vander Veken
Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...

Pour le FE je vais recevoir par courrier rapidement, la chef de service seule habilitée à le délivrer était absente...

 

Je viens de recevoir mon "certificat d'examinateur" par courrier.

 

Mais surprise : il est valable du 20/11/2015 au 31/03/2016 ! Oui, 2016 ! Soit pour encore quinze jours ! Je ne vois pas l'intérêt.

 

J'ai envoyé ce soir un courriel de demande d'explication. Je verrai ce qu'on me répond...

Link to comment
Share on other sites

 

Je viens de recevoir mon "certificat d'examinateur" par courrier.

 

 

Mais surprise : il est valable du 20/11/2015 au 31/03/2016 ! Oui, 2016 ! Soit pour encore quinze jours ! Je ne vois pas l'intérêt.

 

J'ai envoyé ce soir un courriel de demande d'explication. Je verrai ce qu'on me répond...

 

Tu étais valide jusqu'à quand normalement?

Ils ne savaient pas que c'était impossible, ils l'ont fait.....
Link to comment
Share on other sites

Justement : il y a une dizaine de jours, je suis allé renouveler ma qualif qui périmait fin mars.

J'ai eu ma SPL(S) et mon FI(S) valable jusqu'à 2019.

Je pense à une "fausse manoeuvre" du logiciel...

Edited by Bob
Link to comment
Share on other sites

Réponse rapide de la DSAC :

Monsieur,



Lors de la délivrance de votre certificat examinateur, nous n'avions
pas encore reçu les consignes relatives aux prorogations des mandat
FES arrivant très prochainement à échéance.

En application de la note ci-jointe du 8 mars 2016 reçu le 14 mars,
je vais vous adresser prochainement, une décision qui sera
restreinte aux privilèges associés à votre ancienne qualification
ITV.

Vous ne pourrez pas conduire d'actes d'examens pour la délivrance ou
le maintien des titres conformes au règlement Aircrew 1178/2011.



Cordialement,

 

Note qui est jointe à la réponse :

http://bobcrn.free.fr/10.png

 

http://bobcrn.free.fr/11.png

 

http://bobcrn.free.fr/12.png

 

http://bobcrn.free.fr/13.png

Link to comment
Share on other sites

Autre message aujourd'hui : pour proroger mon FE, je dois compléter un formulaire

Etat-civil, hdv, photo, engagement de ne pas faire des faux !

 

Il faut lister les 2 contrôles annuels effectués depuis 3 ans.

Rien d'extraordinaire, sauf que le préposé, lors de mon passage au bureau les a déjà notés...

 

Petit détail : notez bien le n° de brevet de tous vos candidats, il faut le préciser avec leur nom !

Link to comment
Share on other sites

Attention, dans mon cas j'avais reçu ma licence européenne dans un premier temps. J'ai téléphoné ensuite pour avoir mon certificat d'examinateur que j'ai reçu aussitôt. Apparemment, ils apprennent en même temps que nous les subtilités de la chose.

Edited by JP Bayart
Link to comment
Share on other sites

  • 1 month later...

Bonjour, la FFVV vient de transmettre un courrier accompagnant une note de la DGAC.

 

Tout cela rédigé dans un galimatias bureaucratique auquel je ne comprends strictement rien .

J'étais jusqu'il y a pas longtemps ITV "standardisé" (jadis pour pouvoir faire les nouvelles épreuves théoriques, lesquelles ont été supprimées peu après).

 

 

Je viens de recevoir la nouvelle licence laquelle est marquée FI (S).

Dans un langage compréhensible et abordable par l'instructeur de base , pourriez-vous m'éclairez ?????

1- Puis-je continuer à être examinateur ?

2- Si ce n'est pas le cas, pourquoi ai-je perdu ce privilège ?

3- Pourquoi n'est-ce pas marqué FE sur ma nouvelle licence ?

4- Que faut-il faire ?

 

Merci

Jacques Vidrine

Edited by Jacques Vidrine
Link to comment
Share on other sites

La "qualité" d'examinateur n'est pas une qualif, mais une sorte d'autorisation que te donne l'administration.

Pour une raison ou une autre, la même administration pourrait te la retirer.

 

Tu recevras prochainement, je suppose, un certificat d'examinateur associé à ton FI.

Dans mon cas c'est ce qui s'est passé.

Link to comment
Share on other sites

Bonjour,

 

C'est tout à fait ça sur la Licence au Recto en plus de ton pedigree et son numéro,tu auras:

1/ sur le dernier volet (case XII) toutes tes qualifications génériques existantes avec des remarques et/ou restrictions éventuelles, c'est à dire:

- Qualifs (type ou classe)

- Qualif Instructeur

- Qualif Examinateur: pour laquelle il devrait y avoir "voir Autorisation Examinateur jointe à la présente Licence"

 

2/ au verso un rappel de cette case XII avec les références de validité (date d'examen / date de validité / références testeur)

 

A ce jour l'autorisation d'Examinateur est un certificat au format A4 avec ses conditions de validité (pas forcément calées sur celles d'Instructeur) et d'exercice, il fut un temps où la DGAC éditait ce certificat au format carte de crédit avec photo (d'où peut-être la requête mentionné le 18/03).

 

B

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Loading...
 Share