www.planeur.net | www.netcoupe.net | www.volavoile.net
Jump to content

Recommended Posts

  • Replies 26
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

On voit pas le badin, mais on voit le vario: négatif et agité au début de la video, puis presque à 0 quand le train est sorti.

A priori il a donc une réserve de vitesse (donc d'énergie, donc de hauteur).

Mais laquelle ?

 

Le truc a l'air maitrisé. Pas crier au loup

Ce n'est pas parce qu'ils sont nombreux à se tromper qu'ils ont raison.

Link to comment
Share on other sites

On voit pas le badin, mais on voit le vario: négatif et agité au début de la video, puis presque à 0 quand le train est sorti.

A priori il a donc une réserve de vitesse (donc d'énergie, donc de hauteur).

Mais laquelle ?

 

Le truc a l'air maitrisé. Pas crier au loup

+1

Quand on voit ce qu'on voit, et qu'on entend ce qu'on entend...

Link to comment
Share on other sites

Y en a plus d'un qui maitrisaient le truc... et qui ont fini dans les arbres...

Un remède miracle :

http://macalecole.free.fr/TALC/Images/fepa.jpg

 

La philanthropie de l'ouvrier Charpentier est bien connue !Tout en avance d'un jour Une même passion, 4 sites :

https://aerologic.monsite-orange.fr/ -_-_- https://bia-z.monsite-orange.fr/

0-logo.jpghttps://lfnf-vinon.monsite-orange.fr

https://promet.monsite-orange.fr/

Link to comment
Share on other sites

Sans jugement de ma part, juste un extrait d'un commentaires Youtube :

 

"Well, just "a low energy final". Łukasz is a local pilot, he knows this approach, it probably was not so dicey as it looks."

Link to comment
Share on other sites

En regardant de prés, on voit l'arc blanc du badin. L'aiguille ne passe dedans que au tout dernier moment.

A vu de nez, le gars a 200 kmh au badin. Ce qui lui permet une ressource de 150 m (ça se calcule).

A part que ça ne servirait qu'à prendre quelques points dans un concours, c'est une ânerie mesurée: le gars connait le coin et il a de l'énergie.

 

On fait tous des conneries plus graves. Je suis d'accord qu'il cherche les ennuis, mais le mec n'est pas à l'agonie avec une arrivée 0/0.

Ce n'est pas parce qu'ils sont nombreux à se tromper qu'ils ont raison.

Link to comment
Share on other sites

A vu de nez, le gars a 200 kmh au badin. Ce qui lui permet une ressource de 150 m (ça se calcule).

A part que ça ne servirait qu'à prendre quelques points dans un

concours, c'est une ânerie mesurée: le gars connait le coin et il a de

l'énergie.

 

Pour éviter l'incitation aux aneries mesurées dans le but de prendre quelque point, l'organisateur de la compétition pourrait aussi choisir une surface d'arrivée qui ne soit pas un plan partant du sol et perpendiculaire à l'axe de piste mais la surface latérale d'un cylindre de 2 ou 3 km de rayon et dont la base est située à une hauteur minimum de 200 ou 300m.... comme cela existe de plus en plus, mais pourquoi pas systèmatiquement?

Link to comment
Share on other sites

Il me semble qu'en juillet dernier, le gamin de la roche sur yon connaissait aussi bien le coin.

 

Eric

 

Il me semble qu'il n'y a toujours pas de rapports BEA.

il me semble que tu ne devrais pas en parler dans ce cas.

Et surtout pour parler de 2 arrivées sans aucun rapports du tout...

C'est non seulement trop facile, et en plus c'est un argumentaire bien minable.

 

Par respect pour le défunt, et ses proches, si tu n'es pas au courant de ce

qu'il s'est réellement passé, n'aborde pas le sujet (ça fera moins glauque)...

 

Petite explication tout de même, il s'agisait d'une arrivée tardive, sans vent, face au Sud-Ouest, et donc soleil de face ce qui n'est franchement absolument pas comparable...

 

 

 

 

A vu de nez, le gars a 200 kmh au badin. Ce qui lui permet une ressource de 150 m (ça se calcule).

A part que ça ne servirait qu'à prendre quelques points dans un

concours, c'est une ânerie mesurée: le gars connait le coin et il a de

l'énergie.

 

Pour éviter l'incitation aux aneries mesurées dans le but de prendre quelque point, l'organisateur de la compétition pourrait aussi choisir une surface d'arrivée qui ne soit pas un plan partant du sol et perpendiculaire à l'axe de piste mais la surface latérale d'un cylindre de 2 ou 3 km de rayon et dont la base est située à une hauteur minimum de 200 ou 300m.... comme cela existe de plus en plus, mais pourquoi pas systèmatiquement?

 

Pour les cercles d'arrivées, ils sont fortement recommandés par l'IGC

depuis l'accident à l'EGC 2011 en Hongrie (percussion entre un ASG29 et

un camion à l'arrrivée), voire imposé lorsqu'une route fréquentée est

en seuil de piste.

Cependant, une règle moins stricte mais

plus intelligente, permet une altitude limite au point de report,

obligeant une arrivée sur plan de finesse 30 ou 25 selon les classes.

Link to comment
Share on other sites

Une altitude mini au point de report assure une energie minimum sur la fin de l'arrivée, mais si la ligne reste à altitude nulle sur la piste, cela ne change rien au fait que sur le plan de la performance pure (gagner quelques points) il vaut mieux autant que possible transformer l'energie en vitesse plutôt que de la conserver sous forme de hauteur/altitude.

 

L'incitation à l'anerie mesurée reste présente et sa pratique n'est que l'affaire de la sensibilité de chacun au compromis performance/sécurité.

Link to comment
Share on other sites

Et surtout pour parler de 2 arrivées sans aucun rapports du tout...

 

Les 2 trop vite, trop bas, et qui connaissaient très bien l'environnement, c'est pas un rapport, ça ?

 

 

 

Par respect pour le défunt, et ses proches,...

 

Lui, il n'en a plus rien à foutre, et je ne savais pas que ses proches lisaient le forum !

 

 

si tu n'es pas au courant de ce qu'il s'est réellement passé, n'aborde pas le sujet (ça fera moins glauque)...

 

Donc j'aborde !!

 

Eric

Edited by EchoVictor

Un pigeon, c'est plus con qu'un dauphin, d'accord... mais ça vole... (Audiard)

http://www.touraine-planeur.org

Link to comment
Share on other sites

Il y a plein de gens capables de convertir de la hauteur en vitesse lors d'une arrivée.

 

Ce qui est d'avantage sujet à caution (une fois de plus), c'est de mettre ce film en ligne et de l'intituler "extreme landing" dans le but évident d'épater la galerie.

 

Dans le vol à voile comme ailleurs, c'est aujourd'hui la mode de s'exhiber sur la toile, de préférence en se faisant reluire, et pendant ce temps, les anciens qui ont un brin de bon sens, passent du temps à expliquer aux jeunes combien ça peut être risqué pour eux de copier ces gars.

Link to comment
Share on other sites

Bonjour,

 

Merci Théo de rappel sur "l'image" que certains veulent montrer d'eux même.

 

Par ailleurs, sur le plan technique, rien de bien particulier sauf la tenue d'inclinaison près du sol qui est douteuses à certains moments.

 

Si on veux retourner le problème et montrer ce qu'il y a de maîtrisé ou non dans cette vidéo, c'est bien là qu'il faut insister.

2 options ? prends la mauvaise, comme ça si tu te trompes...

 

vincent.jvt01"xxx"free.fr

Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Loading...
 Share