www.planeur.net | www.netcoupe.net | www.volavoile.net
Jump to content

Yateri

Membres
  • Posts

    513
  • Joined

  • Last visited

Contact Methods

Profile Information

  • Genre
    Homme
  • Localisation
    Elsass

Profil pilote

  • NetCoupeur
    Non
  • Badge FAI
    Badge Or
  • Région de vol
    En pause...
  • Instructor
    ITP
  • Voltige
    Non
  1. Puisqu'on en est aux souvenirs, championnat inter-régio Belfort, 2008. Premier jour, ma première vache (champ), au km 12 Les jours suivants ont été enrichissants grâce à Jean-Denis qui m'a pris "sous son aile". 10 ans plus tard, même endroit, mêmes personnes, j'y passais ma qualif FI.
  2. Bonjour, Voilà l'acte de vente que j'avais fait pour entrer en copropriété d'un avion (rachat des parts d'un propriétaire + équilibrage avec l'autre pour avoir 50/50) : ACTE DE VENTE D’AÉRONEF Entre les soussignés VENDEURS - Monsieur A, adresse, Agissant en son nom propre et possédant 60,00 % des parts de l’aéronef ; - Monsieur B, adresse, Agissant en son nom propre et possédant 40,00 % des parts de l’aéronef ; Et ACHETEUR - Monsieur C, adresse, Agissant en son nom propre ; Il a été arrêté et convenu ce qui suit : Concernant l’aéronef immatriculé F-XXX, type AVION, numéro de série 123. - Monsieur A vend à C 10,00 % de ses parts, moyennant la somme de X,- € (X euros) ; - Monsieur B vend à C 40,00 % de ses parts, soit la totalité, moyennant la somme de Y,-€ (Y euros) ; A l’issue de la vente, les parts seront ainsi divisées de la manière suivante : - 50% pour Monsieur A, - 50% pour Monsieur C. Fait en trois exemplaires à VILLE, le DATE. Signatures des vendeurs Signature de l’acheteur M. A M. B M. C
  3. Je me permets également de re-préciser ce point technique pour qu'il n'y ait pas de faux débat : http ou https, la différence vient simplement du fait que le GIVAV a acheté un certificat SSL permettant de sécuriser (chiffrer) la connexion qui est faite entre le client (votre navigateur) et le serveur hébergeant le service. Cela ne présage en rien de la manière dont le serveur est sécurisé ou non. Un serveur qui ne fourni pas de certificat SSL peut être en béton armé, tandis qu'un serveur fournissant un certificat peut-être une vraie passoire. On peut tout juste estimer que l'administrateur faisant l'effort d'installer un système de SSL s'inquiétera plus naturellement de la sécurité globale de son application, mais ça s'arrête là. Je n'ai pas les chiffres mais l'immense majorité des attaques et pertes d'identifiant et mot de passe sont du fait d'actions de pishing ou de keylogger sur des PC infectés, plus rarement par l'intrusion dans les serveurs (par toutes sortes de méthodes : fuite par un employé, compte de l'admin piraté, faille de sécurité...). A ma connaissance, je n'ai jamais entendu parler de piratage par interception du trafic HTTP, qui nécessite beaucoup d'efforts, ciblés. Bref s'il faut attaquer GESSASO c'est sur ses fonctionnalités, sa transparence, son coût etc... pour la partie technique, aujourd'hui n'importe quel prestataire un tant soit peu sérieux offre des niveaux de sécurisation tout à fait correct.
  4. Bon ben c'est ce que je pensais, la formatrice était bien affirmative... mais sans texte de loi. On peut accrocher une remorque dont le PTAC fait dépasser le PTRA de la voiture, tant qu'on ne la charge pas au delà (et en respectant les 30%). Pour info, la remorque (une porte moto carrossée) attelée à la voiture de l'auto-école faisait largement dépasser son PTRA admissible, ils ne la chargeaient juste pas. Ça m'étonnerai qu'une auto-école s'amuse à se mettre hors-la-loi. Pour info 2, ce qu'on appelle le report de charge c'est un abus de langage, ça n'existe pas. C'est juste enlever du poids de la voiture pour diminuer son poids réel et donc rester dans le PTRA (toujours en respectant les 30%). Je reste donc définitivement sur ça : - PTAC, PTRA et PV inscrits sur la carte grise (voiture et remorque) : ils déterminent le permis que l'on doit posséder. - Poids réels (voiture et remorque) / PTRA admissible / règle des 30% : ils déterminent si on est en règle quand on prend la route. Fred
  5. Ce n'est le cas sur aucun véhicule que je connaisse : Passat 3D : 1584 / 2090 / 3890 Master L1H1 : 1774 / 2800 / 4800 BMW Serie 7 : 1830 / 2365 / 4555 On voit d'ailleurs la générosité du Master, malgré un petit 1.9dTi de 82cv ! C'est lui qui m'oblige à passer le B96. La Passat m'a permis de tracter tous les planeurs, même le Janus C, avec mon permis B. Juste pas l'ASH25...
  6. Je rejoins Bob (et d'autres), mon formateur pourra me raconter ce qu'il veut à condition d'être appuyé par les textes réglementaires. Le seul truc que j'ai trouvé sur legifrance par rapport au 30% est là : https://www.legifrance.gouv.fr/affichCodeArticle.do?cidTexte=LEGITEXT000006074228&idArticle=LEGIARTI000023821543 "Le poids réel de la remorque ou des remorques attelées derrière un véhicule tracteur ne peut excéder 1,3 fois le poids réel de celui-ci." Il n'y a nul part de lien qui est fait entre cette règle et un type de permis. Pour moi, définitivement : - PTAC, PTRA et PV inscrits sur la carte grise (voiture et remorque) : ils déterminent le permis que l'on doit posséder. - Poids réels (voiture et remorque) : ils déterminent si on est en règle quand on prend la route. Re-exemple : Quel permis ? J'ai (bientôt) le permis B96. Je peux donc tracter un ensemble routier d'un poids maximum de 4T250. Ma voiture a un PTAC de 2500kg. Ma remorque un PTAC de 1700kg. La somme des PTAC est de 4200kg : > 3500kg et < à 4250kg : je suis en règle avec mon B96. Quel poids ? Le PTRA de ma voiture est de 3200kg. Si je charge ma voiture et ma remorque à ras bord, je ne serai pas en règle car je dépasserai le PTRA de ma voiture (4200kg > 3200kg). Je peux donc rouler avec une remorque d'un poids maximum de 3200 - 2500 = 700kg. Report de charge Or, ma voiture n'est pas chargée à ras bord, elle pèse en réalité non pas 2500kg mais 1500kg. J'ai donc droit d'accrocher 1500kg (poids réel voiture) x 1,3 = 1950kg. Comme je ne dois en aucun cas dépasser le PTRA, je peux donc accrocher une remorque d'un poids réel de : 3200 - 1500 = 1700kg. Je vérifie mon calcul : 1700 < 1950 : je ne dépasse ni le PTRA, ni les 30% du poids réel de ma voiture. Entre parenthèse, je soupçonne d'ailleurs une erreur ou une omission sur cette page : https://www.legifrance.gouv.fr/affichCodeArticle.do?idArticle=LEGIARTI000006841367&cidTexte=LEGITEXT000006074228 Rubrique "Catégorie B", je cite "Mêmes véhicules attelés d'une remorque lorsque le poids total autorisé en charge (PTAC) de la remorque est supérieur à 750 kilogrammes, sous réserve que la somme des poids totaux autorisés en charge (PTAC) du véhicule tracteur et de la remorque de l'ensemble n'excède pas 4 250 kilogrammes." Soit c'est une erreur et il faut lire "n'excède pas 3 500 kilogrammes", soit une omission et il faut lire "n'excède pas 3 500 kilogrammes ou 4 250 kilogrammes à condition d'avoir suivi une formation de 7h". Vous remarquerez d'ailleurs que nul part il n'est fait mention des termes "B96" sur le site de legifrance ! https://www.google.fr/?gws_rd=ssl#q=site:legifrance.gouv.fr+B96 Bref, vue la littérature sur internet qui dit tout et son contraire, ça mériterai un éclaircissement par l’intermédiaire d'une question posée au Ministre des transports lors d'une session parlementaire, qui y répondrait par écrit et qui préciserait ce qui est actuellement très imprécis. Fred
  7. Je vais faire la formation B96 samedi (et j'ai une Passat, justement choisie à la fois pour son PTAC/PTRA idéal et sa boite DSG ) Ce que j'ai lu plusieurs fois : - PTAC, PTRA et PV inscrits sur la carte grise (voiture et remorque) : ils déterminent le permis que l'on doit posséder. - Poids réels (voiture et remorque) : ils déterminent si on est en règle quand on prend la route. A priori, avec le B96, on peut par exemple avoir une remorque de PTAC 1T5, une voiture de PTAC 2T5 avec un PTRA de 3T5, et rouler si la remorque ne dépasse pas 1T (pour ne pas dépasser le PTRA voiture). Je confirmerai ça samedi à l'auto-école... Fred
  8. Bonsoir, Pour mon prêt immo j'ai choisi un courtier qui par hasard fait de l'ULM, donc il était plutôt au courant de la situation (d'autant qu'avant d'être courtier en prêts immo il l'était en assurances). Comme vous le savez les banques soumettent l'obtention du prêt à tout un tas de choses comme la domiciliation des revenus et prendre leur assurance groupe. Je n'ai pas trop fouillé les CGV de celle-ci car il est prévu qu'on fasse jouer la loi Hamon pour prendre une délégation d'assurance assez rapidement (on passerait de 100 à 50€/mois d'assurance). J'ai deux propositions à approfondir, l'une de CARDIF (Groupe BNP PARIBAS), l'autre de MUTLOG. Celles-ci couvrent normalement toutes les pratiques aériennes du moment que ce n'est pas professionnel. Fred
  9. Tiens c'est marrant j'en ai chargé un pas plus tard que jeudi... http://img4.hostingpics.net/pics/305207TreuilH4.jpg J'étais parti sur 3T pour être tranquille, la grue était une 35T/m donc il y avait de la marge Fred
  10. Salut, Le F-CELE que j'ai à peine connu à mon arrivée dans le club en 2004, je ne sais pas où il est actuellement, le registre français fait toujours apparaitre le club comme propriétaire. http://planeur-strasbourg.com/uploads/images/le-club/planeurs/ancien_F-CELE.jpg
  11. Bonjour, Nous avons un remorqueur ULM, assuré par la FFVV dans le parc planeur dans le cadre des passerelles qui existent entre les deux fédérations. Savez-vous s'il est possible que nos jeunes membres (-25ans) puissent bénéficier des bourses FFPLUM s'ils passent leurs brevets ULM sur le remorqueur ? Merci, Fred
  12. Ah ben oui, les photos n'y sont plus, dommage, mais le texte me dit quelque chose...
  13. J'étais tombé plus ou moins par hasard il y a quelques années sur un blog/forum/site perso(?) de quelqu'un qui avait complétement rénové la verrière de son avion genre Jodel. Il avait poncé le dessus pour retirer la couche de peinture habituelle et était parvenu à retrouver une verrière quasi neuve, c'était impressionnant. Si le site existe encore, faudrait essayer de faire une recherche avec les mots clés "avion, verrière, ponçage", j'essayerai plus tard.
  14. Correction, en temps qu'informaticien j'ai la charge de ce système de cartes PL dans mon entreprise : les données sont stockées pendant plusieurs années sur les cartes ! Les 28 jours c'est le délai légal maximum entre chaque téléchargements sur le logiciel. De plus comme ça a été dit, il s'agit du système qui remplace les disques, c'est homologué et plombé au même titre qu'un compteur EDF ou un radar routier. C'est effectivement redoutable, en quelques secondes on a l'historique des dépassements des temps de repos à la minute près. Heureusement on en est encore loin en vàv !