Aller au contenu


Photo

Sujet Sur La "finesse"?


  • Veuillez vous connecter pour répondre
11 réponses à ce sujet

#1 jeremie

jeremie

    Vols d'initiation

  • Membres
  • 12 messages
  • Genre:Homme
  • Localisation:Sud EST
  • NetCoupeur:Non
  • Instructeur:Non

Posté 08 mai 2019 - 13:23

 Bonjour à tous

 Question d'un néophite:

 Le " mauvais" état ( présence de "faiencage" et légéres stries) de la surface des ailes d'un planeur composite , disons un Pégase, peut-il et avec quelle incidence, pénaliser la finesse?

      Bons vols à tous.



#2 Neulat 31

Neulat 31

    En vol local

  • Membres
  • PipPip
  • 187 messages
  • Genre:Homme
  • Localisation:LFMG
  • Intérêt(s):... et + encore
  • NetCoupeur:Oui
  • Instructeur:Non

Posté 08 mai 2019 - 19:01

Oui, c'est pourquoi la peau des planeurs est l'objet de tant d'égards : nettoyage systématique (dessus mais aussi dessous ! , lustrage, ajoutons aussi le centrage,  mais en premier lieu c'est la finesse du pilotage et les choix tactiques de cheminement et la promptitude d'application de ces choix, qui conditionne la finesse sur un vol.

Il y a une grande différence entre la finesse instantanée et la finesse moyenne sur un vol.

Un champion dans les mêmes conditions sur un vol sera capable de tirer une meilleure finesse sur un "Pégase fayencé" qu'un néophite sur un JSx.


en piste !

#3 JMP

JMP

    En vol local

  • Membres
  • PipPip
  • 210 messages
  • Genre:Homme
  • NetCoupeur:Oui
  • Instructeur:Non

Posté 08 mai 2019 - 20:30

Cela ne me semble plus évident depuis que j'ai fait une arrivée de 30 km à 160 km/h en ASW24 avec un gelcoat nickel, juste à côté d'un ASW20 faïencé comme je n'avais jamais vu :blink: . Ce ne sont pas les mêmes planeurs, mais je m'attendais à une grande différence...

 

Et j'ai entendu la même chose d'un copain sur un Nimbus 3 en championnat de France qui était tout faïencé également...

 

Faudrait demander à un spécialiste de l'aérodynamisme car la réponse ne doit pas être si simple.



#4 Bre901

Bre901

    BPP

  • Membres
  • PipPip
  • 445 messages
  • Genre:Homme
  • NetCoupeur:Non
  • Instructeur:Non

Posté 08 mai 2019 - 21:35

A mon avis le faïençage ne doit pas avoir une très grosse influence sur l'écoulement (et donc la finesse) tant qu'il n'y a pas de protubérances qui dépassent. Au niveau de la peau l'écoulement est adhérent (la vitesse est nulle) donc des craquelures fines ne doivent pas beaucoup dévier les filets d'air juste au dessus.

Modifié par Bre901, 08 mai 2019 - 21:35.

A partir de ce jour j´n´ai plus baissé les yeux
J´ai consacré mon temps à contempler les cieux / A regarder passer les nues
A guetter les stratus, à lorgner les nimbus / A faire les yeux doux aux moindres cumulus
Georges Brassens (L'orage)

 


#5 Robert Ehrlich

Robert Ehrlich

    Badge 3 Diamants

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 2 143 messages
  • Genre:Homme
  • NetCoupeur:Oui
  • Instructeur:ITV

Posté 09 mai 2019 - 00:31

Il se pourrait même que les stries parallèles au sens de l'écoulement aient un effet bénéfique. En tout cas à Beynes le LS4 V34 avant son regelcoatage était fortement strié de cette façon et un ressenti général de la plupart des pilotes était qu'il marchait mieux que les autres..



#6 Thom

Thom

    BPP

  • Membres
  • PipPip
  • 409 messages
  • Genre:Homme
  • Localisation:Treignac, Egletons
  • NetCoupeur:Oui
  • Instructeur:Non

Posté 09 mai 2019 - 08:16

Il n'y avait pas eu une étude avec un revêtement en "peau de requin" qui justement n'était pas lisse?



#7 Bob

Bob

    Badge 3 Diamants

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 3 083 messages
  • Genre:Homme
  • NetCoupeur:Oui
  • Instructeur:ITV

Posté 09 mai 2019 - 09:09

L'hydrodynamique répond probablement à des lois différentes, mais un bateau qui aurait une coque aussi lisse que nos planeurs n'avance plus, l'eau "colle" à la coque. Alors qu'une surface moins lisse crée une zone de turbulence très fine qui favorise l'avancement.



#8 Denis G

Denis G

    BPP

  • Membres
  • PipPip
  • 447 messages
  • Genre:Homme
  • Localisation:Saint Lys
  • NetCoupeur:Oui
  • Instructeur:ITV

Posté 09 mai 2019 - 09:32

Les sties dans l'axe de l'écoulement sont connues depuis longtemps pour retarder la transition laminaire turbulent, et donc avoir un moins de traînée (la couche limite laminaire traîne moins). Le problème c'est que ce n'est pas très robuste (intolérance au vent de travers, remplissage par les poussières) etc. et que ça peut faire plus de mal que de bien.

 

De la a dire que le "faïençage" dégrade les perfo ... c'est compliquer à prévoir. De quel état de surface parle-t-on ? Ca dépend aussi du profil. Par exemple le Pégase a assez peu de partie laminaire (surtout sur l'intrados) comparé à un planeur récent qui maintient 95% de la corde à l'intrados laminaire.

 

Difficile de faire une réponse absolue.


V


#9 Leche Pascual

Leche Pascual

    Badge Argent

  • Membres
  • PipPipPip
  • 810 messages
  • Genre:Homme
  • Localisation:Bourg St Bernard
  • Intérêt(s):Lecture, musique, films...
  • NetCoupeur:Oui
  • Instructeur:ITV

Posté 09 mai 2019 - 19:05

Petite et modeste contribution:
Lorsque, autrefois, je faisais du dériveur,(420) nous avions constaté qu' un safran (gouverne) répondait mieux, c'est à dire décrochait plus tard, lorsque le vernis était un peu poncé dans le sens des filets d'eau. Donc, on s'est dit que ça marcherait aussi pour la dérive.
C'étaient des pièces de contreplaqué poncées et profilées, puis vernies.
Aucune expertise scientifique, juste du ressenti empirique...

Modifié par Leche Pascual, 09 mai 2019 - 19:06.

Quand on voit ce qu'on voit, et qu'on entend ce qu'on entend...

#10 pilouch

pilouch

    BPP

  • Membres
  • PipPip
  • 258 messages
  • Genre:Homme
  • Localisation:st lazare
  • Intérêt(s):female
  • NetCoupeur:Oui
  • Instructeur:ITV

Posté 09 mai 2019 - 19:59

donc mon planeur qui commence à strier // aux nervures ,j'y touche pas ?



#11 Etienne

Etienne

    Crystal Lover

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 2 715 messages
  • Genre:Homme
  • Localisation:Angers
  • NetCoupeur:Oui
  • Instructeur:ITV

Posté 10 mai 2019 - 08:12

Salut,
Le problème des gel-coat fayencés c'est l'infiltration d'eau dans la résine. C'est pour ça qu'on regelcoat...
mes photos aéro sur EchoMike.free.fr
Parceque le ciel est merveilleux
Pour que voler soit toujours un plaisir

#12 Denis G

Denis G

    BPP

  • Membres
  • PipPip
  • 447 messages
  • Genre:Homme
  • Localisation:Saint Lys
  • NetCoupeur:Oui
  • Instructeur:ITV

Posté 14 mai 2019 - 12:54

Petite et modeste contribution:
Lorsque, autrefois, je faisais du dériveur,(420) nous avions constaté qu' un safran (gouverne) répondait mieux, c'est à dire décrochait plus tard, lorsque le vernis était un peu poncé dans le sens des filets d'eau. Donc, on s'est dit que ça marcherait aussi pour la dérive.
C'étaient des pièces de contreplaqué poncées et profilées, puis vernies.
Aucune expertise scientifique, juste du ressenti empirique...

 

Là on parle décrochage ... c'est différent. Une couche limite laminaire supporte moins bien les gradients de pression adverse (re-compression), et décolle plus facilement qu'une couche limite turbulente.


V






Copyright © 2000 - 2015 www.volavoile.net - Powered by www.planeur.net
Association loi 1908, déclarée au tribunal d'instance de Strasbourg N° 79/66 et à la CNIL