www.planeur.net | www.netcoupe.net | www.volavoile.net
Jump to content

Denis G

Membres
  • Posts

    444
  • Joined

  • Last visited

About Denis G

  • Birthday 08/22/1980

Profile Information

  • Genre
    Homme
  • Localisation
    Saint Lys

Profil pilote

  • NetCoupeur
    Oui
  • Badge FAI
    Badge Or
  • Région de vol
    Nogaro, et le sud ouest
  • Instructor
    ITV
  • Voltige
    Non
  • Planeurs préférés
    ASG29
  1. Hello, La remorque est à Nogaro. A+ Denis
  2. Je trouve cette analyse bcp plus pertinente que celle d'ATE. Au moins elle est faite par un vélivole "local".
  3. Investigations en cours en NZ. Il semble que la vidéo originale ait été volée sur l'ordinateur de l'instructeur, qui a moyennement apprécié.
  4. https://www.flightglobal.com/safety/a321-brushed-past-glider-during-descent-into-class-e-airspace/140783.article?fbclid=IwAR1DQXHziObJ-3yBouIT_-YD3PMMMe_FJBE-BykUK3-h8JOW9NclteL_emo Passé pas loin en Allemagne.
  5. Marcel Macé s'en est allé ce matin. Orléans, Fayence, Bordeaux, et bien sur Nogaro ... il va nous manquer. https://www.facebook.com/Aeronogaro/photos/a.252471631804115/1210368046014464 Denis
  6. Le Glenn Research Center de la NASA a depuis longtemps décortiqué les "fausses" théories dans site un peu austère, mais très complet : https://www.grc.nasa.gov/WWW/K-12/airplane/wrong1.html Plus largement, plein d'infos passionnantes sur https://www.grc.nasa.gov/WWW/K-12/airplane/ Bonnes lectures, Denis
  7. Là on parle décrochage ... c'est différent. Une couche limite laminaire supporte moins bien les gradients de pression adverse (re-compression), et décolle plus facilement qu'une couche limite turbulente.
  8. Les sties dans l'axe de l'écoulement sont connues depuis longtemps pour retarder la transition laminaire turbulent, et donc avoir un moins de traînée (la couche limite laminaire traîne moins). Le problème c'est que ce n'est pas très robuste (intolérance au vent de travers, remplissage par les poussières) etc. et que ça peut faire plus de mal que de bien. De la a dire que le "faïençage" dégrade les perfo ... c'est compliquer à prévoir. De quel état de surface parle-t-on ? Ca dépend aussi du profil. Par exemple le Pégase a assez peu de partie laminaire (surtout sur l'intrados) comparé à un planeur récent qui maintient 95% de la corde à l'intrados laminaire. Difficile de faire une réponse absolue.
  9. Encore mieux avec le préchargement et/ou l'animation possible : http://www.meteociel.fr/observations-meteo/satellite.php?jour=5&mois=5&annee=2019&heure=21&minute=0&region=&mode=archives-image-visible-france&sub=OK ... C'était fumasse dans le sud ouest.
  10. Le plus fondamental, c'est le "Mylar seal", 1 ou 4 : ils assurent l'étanchéité entre extrados et intrados. En suite, viennent 2 et 3 pour le respect du profil quand la gouverne ou les volets se braquent. Pour la pose du Mylar seal, le plus simple est de le mettre coté charnière. Sur les planeurs plus modernes, il n'y en a que d'un coté, en générale à l'intrados. Sur le pégase, un bon scotch à l'extrados marche très bien !
  11. Je l'ai changé l'an passé (mêmes symptômes) : "we can easily replace housing with a new one for 55 EUR + shipping + VAT (if applicable): https://b2b.naviter.com/cart/?cxecrt-retrieve-cart=7141"
  12. Et bien c'était un super WE ! Dommage pour les absents ... https://www.facebook.com/Aeronogaro/photos/a.252471631804115.1073741832.251988211852457/586340095083932/?type=3&theater
  13. L'Aéro Club du bas Armagnac de Nogaro organise un stage "voler + vite" lors du week-end de la Pentecôte les 19,20 et 21 mai 2018. Organisé avec le soutien du Comité Régional Vol a Voile Occitanie, ce stage est destiné aux circuiteurs confirmés et compétiteurs débutants qui désirent se perfectionner afin de voler plus vite en toute sécurité pour mieux appréhender la compétition et les grands vols. La partie vol sera réalisée avec les planeurs biplaces perfo de Nogaro (DuoDiscus, Arcus et Nimbus 4D). Cependant, seules trois places étant disponibles dans ces biplaces, les pilotes extérieurs peuvent venir avec un biplace de leur club accompagné par un ou 2 monoplaces en fonction du nombre maximum retenu de 15 machines . Nous avons obtenu l'accord de principe des champions d'hier et d'aujourd'hui suivants pour cette démarche (maj 26/02/2018) : - Laurent Aboulin - Sylvain Gerbaud - Denis Guérin - Robert Prat Déroulement: Arrivées possible des pilotes le 18 mai au soir Briefing météo chaque matin avec rappels spécifiques sur le "vol en compétition" par Denis Guérin. En fonction de la météo les biplaces effectueront deux tours accompagnés de monoplaces. BBQ le 20 au soir. Pour l'hébergement, possibilité de camping "spartiate" sur le terrain le club disposant aussi de quelques lits dans un dortoir. Inscriptions sur https://goo.gl/forms/LtKQDjzdUwtWQdv72 A bientôt à Nogaro, et ne tardez pas à réserver un hébergement car les manifestations sur le circuit automobile drainent beaucoup de monde!!!!
  14. https://vimeo.com/236043094 Le récit du vol par Gilles Navas et Alain Mazalerat à partir de 4:30 Encore bravo Gillou pour cette saison magnifique !
  15. Message de nos amis danois : on leur a volé 6 planeurs ! ====== Dear aviation friends, Between Monday 31st of October and Thursday November 2nd – 6 different gliders are missing from storage in Aviator Gliding Club in Jutland, Denmark.: Duo Discus T (OY-RAX) LS6 18w (OY-XRG) LS4 (OY-XRF) LS4 (OY-XPX) DG 400 (OY-XPD) Pegase (OY-RGX) The glider has been removed from their transport trailers, and it appears they are transported by road in one or more trucks/lorries. This is devastating for a gliding club run by volunteers, so please help them recover their planes. If you have any knowledge about this, please contact Mr. Jens Bonderup Kjeldsen – Chairmanof the board for AVIATOR – Aalborg Svæveflyveklub. Mobile: +45 4055 2424