www.planeur.net | www.netcoupe.net | www.volavoile.net
Jump to content

Exigences Médicales


jeremie
 Share

Recommended Posts

Bonjour

Où pourrait-on trouver la Traduction du "ACCEPTABLE MEANS OF COMPLIANCES " .........."Medical requirements for Air Crew!"

AMC) ??

C'est le recueil , en English of course, de 113 pages du 18/01/2019 de l"'EUASA" qui donne toutes les Exigences pour les C. Médicaux, pour toutes les classes!

Bons vols à tous.

 

Link to comment
Share on other sites

  • Replies 31
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Bonjour

Où pourrait-on trouver la Traduction du "ACCEPTABLE MEANS OF COMPLIANCES " .........."Medical requirements for Air Crew!"

AMC) ??

C'est le recueil , en English of course, de 113 pages du 18/01/2019 de l"'EUASA" qui donne toutes les Exigences pour les C. Médicaux, pour toutes les classes!

Bons vols à tous.

 

Bonsoir,

pour les AMC, je ne connais pas de traduction en français.

sinon, tu trouveras quand même pas mal d'info ici

 

 

voir Annexe IV MED.A.030 C.1

 

bonne lecture...

 

Quand on voit ce qu'on voit, et qu'on entend ce qu'on entend...

Link to comment
Share on other sites

 

Bonjour

Où pourrait-on trouver la Traduction du "ACCEPTABLE MEANS OF COMPLIANCES " .........."Medical requirements for Air Crew!"

AMC) ??

C'est le recueil , en English of course, de 113 pages du 18/01/2019 de l"'EUASA" qui donne toutes les Exigences pour les C. Médicaux, pour toutes les classes!

Bons vols à tous.

 

Bonsoir,

pour les AMC, je ne connais pas de traduction en français.

sinon, tu trouveras quand même pas mal d'info ici

 

 

voir Annexe IV MED.A.030 C.1

 

bonne lecture...

 

 

Je te remercie, ainsi que BOB, mais ton document date de 2011 et il y-a eu, je pense en 2019 (" SPL par exemple, par exemple, ) , des modifs avec l'EUROPE !

Le Document" AMC " date du 28.1.2019!

Bons vols.

Link to comment
Share on other sites

Sur la part-med, je ne pense pas qu'il y ait de modifs sensibles en 2019, c'était déjà applicable aux PPL(A).

Mais je n'ai pas d'info plus précise.

 

Bonjour,

si, il y a eu des modifs: si vous consultez le début du document cité par le lien précédent, vous verrez tous les amendements (13).

Le dernier date du 04/03/2020.

L' article que je citais (MED.A.030 C1) dit, notamment, que pour une licence SPL (et donc pour les FI(S), "le pilote détient au moins un certificat médical pour LAPL valide;"

Donc, plus besoin de classe 2 pour les FI(S)

Quand on voit ce qu'on voit, et qu'on entend ce qu'on entend...

Link to comment
Share on other sites

 

Sur la part-med, je ne pense pas qu'il y ait de modifs sensibles en 2019, c'était déjà applicable aux PPL(A).

Mais je n'ai pas d'info plus précise.

 

Bonjour,

si, il y a eu des modifs: si vous consultez le début du document cité par le lien précédent, vous verrez tous les amendements (13).

Le dernier date du 04/03/2020.

L' article que je citais (MED.A.030 C1) dit, notamment, que pour une licence SPL (et donc pour les FI(S), "le pilote détient au moins un certificat médical pour LAPL valide;"

Donc, plus besoin de classe 2 pour les FI(S)

 

M LECHE Bonsoir

Pourriez-vous me donner le lien pour accéder à ce document .

A moins que ce soit celui dont je demande s'il existe une traduction dans la langue de Molière!!

Bons vols à tous.

Link to comment
Share on other sites

 

 

Sur la part-med, je ne pense pas qu'il y ait de modifs sensibles en 2019, c'était déjà applicable aux PPL(A).

Mais je n'ai pas d'info plus précise.

 

Bonjour,

si, il y a eu des modifs: si vous consultez le début du document cité par le lien précédent, vous verrez tous les amendements (13).

Le dernier date du 04/03/2020.

L' article que je citais (MED.A.030 C1) dit, notamment, que pour une licence SPL (et donc pour les FI(S), "le pilote détient au moins un certificat médical pour LAPL valide;"

Donc, plus besoin de classe 2 pour les FI(S)

 

M LECHE Bonsoir

Pourriez-vous me donner le lien pour accéder à ce document .

A moins que ce soit celui dont je demande s'il existe une traduction dans la langue de Molière!!

Bons vols à tous.

 

Bonsoir,

pour les intimes, je m' appelle Pascal.

Leche Pascual était un surnom datant de l' époque ou j' ai fait quelques stages en Espagne... (il y a 15 ans...). (Ca fait référence à une marque de lait)

MR LECHE me surprend donc un peu...surtout, étant vouvoyé. Mais pas grave, et plutôt amusant. :P

 

Donc le lien est celui-ci

Il n' y a que le règlement.

Les AMC et GM sont sur le site de l' EASA.Uniquement en Anglais

Si j' ai un peu de courage et de temps, je tacherai de traduire les parties qui nous intéressent principalement.

Ceci étant, une participation et un coup de main seraient bienvenus. (appel aux bonnes volontés)

Quand on voit ce qu'on voit, et qu'on entend ce qu'on entend...

Link to comment
Share on other sites

 

Donc, plus besoin de classe 2 pour les FI(S)

 

C'est écrit sur la circulaire fédérale CIR21_0005, à condition de rester en associatif et en UE (pas au Royaume uni...).

 

Bonjour,

Petite question complémentaire : est-il possible de survoler la Suisse sans classe 2 ?

D'avance merci

Link to comment
Share on other sites

Sauf erreur, les Anglais ont une visite chez le médecin traitant.

Ils ne passent pas une classe 2 s'ils viennent voler en France.

 

Et si un SPL français va en Grande Bretagne, il ne peut pas se contenter de son médecin de famille.

Link to comment
Share on other sites

Sauf erreur, les Anglais ont une visite chez le médecin traitant.

Ils ne passent pas une classe 2 s'ils viennent voler en France.

 

Et si un SPL français va en Grande Bretagne, il ne peut pas se contenter de son médecin de famille.

 

Ben, durant les dernières années, ils ont appliqué le règlement EASA (ils en faisaient partie alors), mais en appliquant la possibilité (prévue par l'EASA à la discrétion du pays émetteur) de faire agréer la licence médicale pour le LAPL(S) par un généraliste. Le certificat médical SPL était établi par un AME. Et le LAPL(S) valait aussi pour les FI(S), donc il y avait peu de SPL.

 

Je ne sais pas où ils en sont maintenant, leurs sites web (même de l'administration de l'aéronautique) ne sont pas à jour. Mais avant l'époque EASA, ils n'acceptaient pas la classe 2 pour le planeur, il fallait un certificat (en anglais) de non-contre-indication par un médecin traitant...

Edited by Stéphane
Stéphane Vander Veken
Link to comment
Share on other sites

Bonjour

Dans une autre vie ,responsable de la commission formation ,j'avais longuement "bataillé" pour que la visite médicale soit faite par un médecin généraliste "informé" comme l'admettait et l'admet encore aujourd’hui l'EASA. Il m'avait été objecté par le responsable du centre médical national qu'en France d'une part la visite médicale aéronautique était une "expertise" et qu'un médecin généraliste n'est pas autorisée à réaliser une expertise ,d'autre par que nous n'avons pas en France de livret médical .Ce à quoi j'avais répondu que la réglementation est européenne et que le livret médical est fourni sur demande à tout Français

Rien n'y a fait et étant donné que l'Europe délègue à l'autorité compétente la responsabilité de la mise en oeuvre de la visite médicale ,j'ai rapidement compris que je me heurtais à un mur disons le poliment de "solidarité professionnelle"

Ceci étant dit je n'ai rien contre les médecins aéronautiques dont beaucoup sont de mes amis et qui aident souvent des vélivoles souffrant de pathologies particulières à passer les visites mais la DGAC devrait admettre pour les LAPL la possibilité de passer la visite chez un médecin généraliste (pourquoi pas le médecin traitant) informé par exemple d' une liste de contre indications .

Nous constatons dans certaines régions la quasi disparition des médecins aéronautiques ou une telle raréfaction qu'elle génère pour des jeunes inscrits des déplacement à minima de 100 à 150 kms. Peut on dans ces conditions parler de ministère des transports et de l'environnement ,j'en doute ? Y aurait il plus d'accidents liées à une cause médicale ,probablement pas ?

Je constate que l'EASA vient de me donner raison en autorisant la LAPL pour les FI considérant qu'ils ne sont pas des professionnels ce que j'avais défendu pendant plusieurs années.

Mais à la FFVP il ne faut jamais avoir raison trop tôt .Tout finira par venir mais non pas de part sa volonté d'aider notre mouvement mais sous la contrainte de la réalité lorsqu'elle constatera que peu de jeunes médecins veulent se lancer dans cette formation et nous aurons alors perdu quelques années et probablement de nombreux jeunes vélivoles.

Européen convaincu ,je dis que ce n'est pas l'Europe qui est responsable de lourdeurs ou de freins mais nos interfaces françaises que ce soit en matière médicale ou de formation.

Bons vols en bonne santé .

Philippe Chiossone

Link to comment
Share on other sites

Philippe, je souscris presque entièrement à ton point de vue. Par une triste ironie du sort, je suis porteur d'une affection (expressément définie en toutes lettres) qui me rend inapte médicalement au vol à voile en France, mais qui est tout à fait permise par l'Europe avec ma (nouvelle) licence européenne. La lourdeur de nos institutions (dont les médicales) plus que la solidarité professionnelle que tu évoques est responsable de cet état de fait qui me cloue au sol alors que les textes européens me permettraient de voler. Je ne sais combien de jeunes vélivoles on a perdu, on en a au moins perdu un vieux. :D :D

Link to comment
Share on other sites

 

Je constate que l'EASA vient de me donner raison en autorisant la LAPL pour les FI considérant qu'ils ne sont pas professionnels

Philippe Chiossone

Je me permets une correction :

Le texte n'évoque pas le fait d'être professionnel ou pas.(sauf pour les vols à titre commercial)

Quand on voit ce qu'on voit, et qu'on entend ce qu'on entend...

Link to comment
Share on other sites

 

 

 

Sur la part-med, je ne pense pas qu'il y ait de modifs sensibles en 2019, c'était déjà applicable aux PPL(A).

Mais je n'ai pas d'info plus précise.

 

Bonjour,

si, il y a eu des modifs: si vous consultez le début du document cité par le lien précédent, vous verrez tous les amendements (13).

Le dernier date du 04/03/2020.

L' article que je citais (MED.A.030 C1) dit, notamment, que pour une licence SPL (et donc pour les FI(S), "le pilote détient au moins un certificat médical pour LAPL valide;"

Donc, plus besoin de classe 2 pour les FI(S)

 

M LECHE Bonsoir

Pourriez-vous me donner le lien pour accéder à ce document .

A moins que ce soit celui dont je demande s'il existe une traduction dans la langue de Molière!!

Bons vols à tous.

 

Bonsoir,

pour les intimes, je m' appelle Pascal.

Leche Pascual était un surnom datant de l' époque ou j' ai fait quelques stages en Espagne... (il y a 15 ans...). (Ca fait référence à une marque de lait)

MR LECHE me surprend donc un peu...surtout, étant vouvoyé. Mais pas grave, et plutôt amusant. :P

 

Donc le lien est celui-ci

Il n' y a que le règlement.

Les AMC et GM sont sur le site de l' EASA.Uniquement en Anglais

Si j' ai un peu de courage et de temps, je tacherai de traduire les parties qui nous intéressent principalement.

Ceci étant, une participation et un coup de main seraient bienvenus. (appel aux bonnes volontés)

 

Bonsoir Jeremie, et a tous,

J'ai commencé à traduire le

Easy Access Rules for Aircrew (Regulation (EU) No 1178/2011)

en me concentrant sur le PART-MED.

En cherchant mieux, il y a le

Easy Access Rules for Medical Requirements

qui est un extrait du précédent.

Si vous n'êtes pas pressés, je vous finis cette partie dans 2 mois...

Sinon, un coup de main serait le très bienvenu.

Ca ne demande pas grandes compétences, si ce n'est faire du copié-collé.

J 'ai établi un modèle de texte avec Libre Office.

Je prend les règlements en Français ici

Donc copier-coller du site dans le doc.

Pour les AMC et GM, il faut les traduire: donc copier dans les textes cités plus haut, coller sur la page internet DeepL (traducteur qui marche vraiment bien), puis copier-coller sur le doc.

Voyez que ça ne demande pas de compétences extraordinaires, la preuve, j' y arrive...

Sauf que si on s'y met à plusieurs, on aura plus vite fini...

Merci de votre aide, si ça vous intéresse.

 

PS: dans le même genre, je vous ai fait le Sailplane Rule Book

voir discussion ici

Il m' a fallu deux mois, le matin en buvant le café, et le soir avant d'aller dormir...

Encore une fois, à plusieurs, on irait plus vite.

A bientôt,

Edited by Leche Pascual

Quand on voit ce qu'on voit, et qu'on entend ce qu'on entend...

Link to comment
Share on other sites

 

 

Je constate que l'EASA vient de me donner raison en autorisant la LAPL pour les FI considérant qu'ils ne sont pas professionnels

Philippe Chiossone

Je me permets une correction :

Le texte n'évoque pas le fait d'être professionnel ou pas.(sauf pour les vols à titre commercial)

Autant pour moi ,tout à fait exact ma plume a fourché ; merci pour la correction .mais je confirme qu'à l'époque les vols réalisés en école ou en vols d'initiation avaient été assimilés par l'autorité compétente française à des vols commerciaux de par le fait qu'il y avait paiement de prestations.

Pour la suite des post, on peut faire de l'analyse sémantique mais la réalité du terrain (disparition des médecins aéro) aura à terme toujours raison et comme l'EASA admet le recours au généraliste laissant à l'autorité compétente de définir la mise en oeuvre ,je ne vois pas ce qui empêche aujourd'hui de recourir au médecin généraliste si ce n'est des "forces d'obstruction"

Mais continuons cette politique française que j'ai souvent qualifiée de "mille feuilles" Une couche d'EASA ,deux couches de FFVP.

Si vous traduisez les textes comme j'ai pu le faire par le passé ,vous pourrez probablement relever dans le cadre de la formation constatés la distorsion entre le nombre de formulaires demandés par l'EASA et ceux demandés par la FFVP.

juste pour mémoire j'avais fait admettre le carnet de vol comme document unique de tracabiité....

Expliquer que nous recrutons chaque année 2000 vélivoles et que nous en perdons autant par le manque de savoir faire de nos associations ou de nos dirigeants c'est facile. Reconnaître que nous les perdons à cause des lourdeurs ,complexités ,contraintes serait plus honnête.

Seule la résilience de certains d'entre nous attachés à ce sport passion permet à beaucoup d'association de survivre mais le fil s'amincit.

Philippe Chiossone

Link to comment
Share on other sites

Bonjour à tous

Merci pour vos diverses réponses et en particulier à M. CHIOSSONE

Et surtout de:

Beaux vol à tous :covid: :covid:'

Dans l'attente de la traduction du dernier Doc ( médical) de l 'EASA .

PS : Je rappelle que le FRANCAIS était la langue "officielle "de l'EUROPE!!

Avec le Brexit on pourrait en "espérer"le retour <_<

Link to comment
Share on other sites

Bonjour à tous

Merci pour vos diverses réponses et en particulier à M. CHIOSSONE

Et surtout de:

Beaux vol à tous :covid: :covid:'

Dans l'attente de la traduction du dernier Doc ( médical) de l 'EASA .

PS : Je rappelle que le FRANCAIS était la langue "officielle "de l'EUROPE!!

Avec le Brexit on pourrait en "espérer"le retour <_<

Bonjour, Jérémie,

Tu es "dans l'attente".

Je rappelle juste que je fais ça bénévolement, avec les moyens du bord, et à temps perdu.

Autant dire que tu risques d'attendre un moment...

Je réitère :

C'est pas compliqué à faire, mais ça ira plus vite à plusieurs...

Quand on voit ce qu'on voit, et qu'on entend ce qu'on entend...

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Loading...
 Share


×
×
  • Create New...