www.planeur.net | www.netcoupe.net | www.volavoile.net
Jump to content

Hanna Reitsch


Recommended Posts

  • Replies 35
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

 

 

Enlevez le nom et le prénom, il reste un joli film de vol en planeur sans aucune tentative de propagande. Il suffit de lire la phrase en fin de film.

Est il obligatoire de céder à la dictature de l'opinion ambiante?

+1

 

Quand on s'intéresse à l'histoire de l'aviation en général (aviation civile, militaire, sportive, conquête spatiale), on s'intéresse aux hommes et aux femmes qui ont fait ou qui font cette histoire, on s'intéresse aux machines volantes, à la technologie, aux performances, aux exploits réalisés en période de guerre ou non (je dois en oublier). On ne mélange pas avec la politique ou tout autre considération du même genre. L'amalgame est un mal de notre époque :sick:

 

+1

Et bien d'autres choses étaient liées à ce régime à l'époque (Mercedes , Audi, Hugo Boss) mais c'était il y a 80 ans !!!!

Edited by SVE
Link to comment
Share on other sites

+1 avec Regis.

 

Je citerai comme exemple, Von Braun : concepteur et architecte des fusées V2 et Saturne 5. Les premières servaient à bombarder l'Angleterre, les secondes à envoyer des hommes sur la Lune. Qu'est-ce que l'Histoire retiendra de cet homme ? Son passé nazi ou sa formidable contribution à l'astronautique ?

Gliders pilots do it better
Link to comment
Share on other sites

 

 

 

Enlevez le nom et le prénom, il reste un joli film de vol en planeur sans aucune tentative de propagande. Il suffit de lire la phrase en fin de film.

Est il obligatoire de céder à la dictature de l'opinion ambiante?

+1

 

Quand on s'intéresse à l'histoire de l'aviation en général (aviation civile, militaire, sportive, conquête spatiale), on s'intéresse aux hommes et aux femmes qui ont fait ou qui font cette histoire, on s'intéresse aux machines volantes, à la technologie, aux performances, aux exploits réalisés en période de guerre ou non (je dois en oublier). On ne mélange pas avec la politique ou tout autre considération du même genre. L'amalgame est un mal de notre époque :sick:

 

Quel amalgame ? L'histoire ne se réécrit pas ou du moins pas encore , quoique certains aimeraient bien .I

l faut considérer deux choses bien distinctes chez H R , une grande championne dont personne ne conteste les exploits et une fanatique du troisième Reich jusqu'au bout .

Ou alors on se lobotomise une partie du cerveau et on ne voit les choses qu'au travers le prisme de l'aviation ce qui est a mon humble avis un peu réducteur

 

+1 avec DLT.

 

Malheureusement on ne peut pas se cacher un oeil et ne regarder avec l'autre oeil que ce qui est "regardable", c'est tout le problème avec HR quand on va dans le détail. Tout le monde aime les choses simples, mais là ça ne l'est définitivement pas. Quelques exemples:

-Des performances vélivoles financées et organisées par le régime nazi et qui n'auraient tout simplement pas eu lieu sans ce régime, c'est du vol à voile ou de la "politique"?

-Une femme pilote qui fait de la propagande et des conférences pour recruter des jeunes pilotes militaires puis former des commandos suicides en s'appuyant sur ses exploits vélivoles pour faire rêver et recruter, c'est du vol à voile ou de la "politique"?

-Un décollage en Fieseler storch au milieu de Berlin assiégé par les Russes en avril 1945 pour exfiltrer un haut dignitaire nazi, c'est juste le décollage d'un avion remorqueur ou c'est de la "politique"?

etc, etc

- vinch -
Heureux celui qui peut d'une aile vigoureuse
s'élancer vers les champs lumineux et sereins;
Celui dont les pensers, comme des alouettes,
Vers les cieux le matin prennent un libre essor,
-Qui plane sur la vie, et comprend sans effort
Le langage des fleurs et des choses muettes!

(Charles Baudelaire, Elévation)

Link to comment
Share on other sites

Euh... le Storch, remorqueur à l'époque ?

Hé, fallait quand même le faire, aller se poser en Storch sur une avenue de Berlin, à ce moment-là !

A propos (un euro dans l'bouzin ;)), Céline, la plus vile et veule des ordures racistes, est-ce un génie littéraire ?

Link to comment
Share on other sites

Ayant dans ma bibliothèque aéro l'ouvrage d'Hanna Reitsch AVENTURES EN PLEINS CIEL (1952), je me suis intéressé à la femme qui a préfacé ce livre d'une façon remarquable. Elle s'appelait Yvonne Pagniez et la page de garde de mon exemplaire porte sa signature.

 

Yvonne Pagniez était une résistante de la première heure, goûtant à cette occasion aux affres de la déportation à Ravensbrück et de bien d'autres épreuves sous la botte ennemie. Elle, elle savait précisément ce que le nazisme signifiait.

 

https://fr.wikipedia.org/wiki/Yvonne_Pagniez

 

Pourtant, elle devint en 1948 l'amie d'Hanna Reitch et traduira le livre et établira pour elle cette préface pleine d'humanité. En tout cas, pour ma part, étant né bien après cette guerre, je m'en remettrais plutôt volontiers à des jugements de valeur émis par des témoins de cette époque, en particulier ce ceux de cette classe.

 

L'ouvrage a été réédité assez récemment. Malgré ce qui a été écrit plus haut, je vous le conseille.

 

https://www.babelio.com/livres/Reitsch-Aventures-en-plein-ciel/988878

Edited by THEO
Link to comment
Share on other sites

Merci Théo de m'avoir donné l'occasion de relire la préface en question, et de faire connaissance avec Yvonne Pagniez. Je l'avais lu il y a quelques années, mais sans avoir fait vraiment gaffe. C'était quelqu'un, en effet, Yvonne Pagniez. Et sa rencontre avec Hanna Reitsch, magnifique. Jmp

Link to comment
Share on other sites

  • 4 months later...

Plutôt que de polémiquer, je vous invite à vous procurer ce livre pour le lire et vous en faire votre propre opinion.

 

Merci Théo de m'avoir donné l'occasion de relire la préface en question, et de faire connaissance avec Yvonne Pagniez. Je l'avais lu il y a quelques années, mais sans avoir fait vraiment gaffe. C'était quelqu'un, en effet, Yvonne Pagniez. Et sa rencontre avec Hanna Reitsch, magnifique. Jmp


Effectivement, cette préface permet ce circonstancier le propos, pour comprendre dans quel contexte cet ouvrage a été écrit. C'est très intéressant.

 

Au delà de cette préface, ce livre est surtout un récit, assez naïf, d'une réalité qui était pour partie enjolivée (ou masquée, selon les faits) au peuple allemand à l'époque.

Dans ce livre, Hanna Reitsch ne semble pas prendre la pleine mesure de la propagande dont son image et ses exploits font l'objet : là encore, difficile de savoir si c'est par naïveté ou par réelle volonté de réécrire son histoire personnelle.

En revanche, le récit de ses vols et expériences reste passionnant, pour les amateurs éclairés d'aviation que nous sommes.

 

Une chose est certaine : toutes les familles ont souffert de ces atrocités, d'un côté ou l'autre du Rhin.

Il est toujours plus facile de réécrire l'histoire, et de re-distribuer les rôles à posteriori.

 

Bonne lecture

 

Matt

Edited by Matt_LFAS

La différence entre Dieu et un pilote??? Ben Dieu, lui, il ne se prend pas pour un pilote...

http://caenfalaiseplaneur.free.fr/

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Loading...
 Share