www.planeur.net | www.netcoupe.net | www.volavoile.net
Jump to content

Statistiques Mondiales Accidents


JMC
 Share

Recommended Posts

Dire que les Alpes ne sont pas plus accidentogène que la plaine, mériterait l'enferment....

Est-il nécessaire de se moquer des autres quand on n'a pas compris la question ? As tu lu tous les chiffres (ce ne sont pas des statistiques, mais des faits)?

- D'abord, ces chiffres ne se réfèrent qu'aux accidents mortels. Il y a beaucoup de miraculés en montagne qui ne figurent pas dans ces chiffres. Les sapins et autres mélèzes ou châtaigniers sont une chance inouïe (Galetto, Colombo, Barrois, etc.).

- L'Allemagne, pays essentiellement de plaine, a eu 6 tués mais ils sont 28.000, le taux est de 0,21pm. La Pologne, également célèbre pour ses plaines, en a eu 3, mais pour 2.400 licenciés, soit 1,24 pm.

Rapporté en taux, la plaine semblerait donc plus fatale, mais ce n'est qu'une impression. En fait on ne peut rien conclure, sauf que la montagne n'est pas significativement plus meurtrière que la plaine, ou inversement ?. Par contre, en nombre d’accidents (même bénins) et en dangerosité potentielle, y a pas photo, nous sommes tous d'accord.

C'est pas une raison pour vouloir m'enfermer ! D'ailleurs, "si on m’empêche de parler, je dis tout!" (comique français célèbre).

 

Oui les rapports du BEA sont édifiants, mais celui 2013 ne sortira pas avant des mois et les fiches 2013 sont incomplètes. Pourquoi la FFVV ne pourrait elle pas pas établir sa propre base de données et la publier régulièrement, à l'image de ce que fait la BGA britannique tous les deux mois, dont je joins le dernier. A lire attentivement! Voir également la note en pied de page "Nos lecteurs aimeraient voir une analyse plus approfondie des accidents et des incidents..." Quelle différence avec nous où le premier qui ose en parler mérite d’être enfermé!

Pour ma part, j'estime que la formation montagne des pilotes français est correctement prise en compte, peut être même trop. Après cela, il faut reprendre le schéma tracé par l'excellent Jacques Noël, mais qui lui aussi s'est fait fusiller et plutôt que d'accepter d’être enfermé, il s'est enfui !

A +, calmement, SVP.

jm

http://topfly.free.fr/BGA_ACCIDENT_1.jpg

 

http://topfly.free.fr/BGA_ACCIDENT_2.jpg

Link to comment
Share on other sites

  • Replies 41
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Est-ce les Alpes qui sont accidentogènes ou le fait que de nombreux pilotes y viennent d'ailleurs et pas forcément de l'étranger, pour voler dans des conditions qui ne sont pas celles auxquelles ils sont habitués, pour des séjours relativement courts, à durée fixée quelle que soit la météo, à coût bien plus élevé que dans leurs conditions habituelles, ce qui incite à voler dans des conditions où on aurait peut-être renoncé ailleurs ? La France paie peut-être là le fait de posséder cette région magique pour le vol à voile.

 

Par ailleurs mon sentiment personnel est que même pour plus de 1000 licenciés, ces chiffres sont trop faibles pour qu'on puisse en tirer des conclusion statistiques. D'ailleurs si dans les licenciés français on compte les VI, alors il faudrait considérer ces chiffres comme catastrophiques.

Link to comment
Share on other sites

JMC quand je vois quelqu'un comme toi prétendre que la montagne n'est pas plus dangereuse que la plaine ça m'inquiètes, il y a des gens qui pourrait te croire...

Après ton explication je veux bien , même si c'est bien la preuve qu'on fait dire ce qu'on veut au chiffre!!!!

Les arbres ne sauvent pas toujours..ils peuvent aussi être a l'origine demande à Éric soubrier et a un pilote de challes qui ont accrochés le sommet d'un arbre...(heureusement sans mal) mais la on est dans le presque accident

Les arbres en montagne ne montent guère au delà de1800m et on a encore du caillou qui dépasse...

Ils ne savaient pas que c'était impossible, ils l'ont fait.....
Link to comment
Share on other sites

D'ailleurs si dans les licenciés français on compte les VI, alors il faudrait considérer ces chiffres comme catastrophiques.

 

Lire le rapport d'activité FFVV 2012 pour les chiffres "licences 2012" : http://ffvv.org/files/2013/03/compte-rendu-ffvv-2012-ag-2013.pdf (page 53)

Faites que le rêve dévore votre vie afin que la vie ne dévore pas votre rêve

 

Link to comment
Share on other sites

 

D'ailleurs si dans les licenciés français on compte les VI, alors il faudrait considérer ces chiffres comme catastrophiques.

 

Lire le rapport d'activité FFVV 2012 pour les chiffres "licences 2012" : http://ffvv.org/files/2013/03/compte-rendu-ffvv-2012-ag-2013.pdf (page 53)

Merci.

Si l'on exclu les "courte durée" et les "associatives= piéton" cela fait 9.200 pilotes, et un taux de mortalité de 1 pour mille licenciés. Une énormité.

Sais tu quand sortira le rapport statistiques accidents 2013 ? Lequel ne comporte malheureusement aucune analyse et encore moins de conclusions ni d'actions à entreprendre. Le triste résultat de 2013 est identique à celui de 2012.

L'Allemagne qui a vécu les mêmes résultats il y a 6-8 ans a du prendre des mesures puisque ce taux a été réduit de plus de moitié durablement.

A +

jm

Link to comment
Share on other sites

Je ne sais pas si les statistiques rapportées et publiées dans ce forum sont totalement fiables?? mais peu importe!

 

Mais si un vélivole qui a des milliers d'heures de vol et qui vole dans le monde entier dit que " ce que l'on fait n'est pas aussi bien que d'autres.." alors on se doit d'ecouter ses recommendations qui sont le fruit de son experience ,sa connaissance du milieu vélivole , et tout , et tout ..

JMC: si des actions de sécurité/formation sont à faire ou à changer il faut nous faire profiter de tes propositions.

Et c'est urgent.

Merci

Michel

Edited by Michel Klich
Link to comment
Share on other sites

Bonjour à tous,

 

je bondis lorsque je lis quelques posts plus haut que la suisse à un taux d'accident 0. Nous avons eu il y a peu d'années deux années noires, avec 7 accidents mortels les 2 fois, d'autre années sont plus "calme", dans tous les cas cela reste trop, beaucoup trop.

 

Lier l'accidentologie au PSV, c'est une belle anerie également. Pour ne parler que de la suisse, le PSV ne doit encore être pratiqué que par 2% de pilotes, la plupart bien plus que pilotes VV occasionnels, alors certes c'est autorisé mais je vois vraiment pas le rapport.

 

Il est bien plus accidentogène de banir les vrilles volontaires, et de ne pas enseigner les rudiments de voltige.

 

Et je rejoins Georges: j'ai été formé en France, suis Suisse et vole en France et en Suisse. Le jour ou je me loupe en France au départ de suisse, je fini dans quelle statistique ? Cela dit, je compte bien ne pas finir ma "carrière" aéronautique en statistique, et ce n'est pas forcément la réglementation qui m'y aide le plus...

 

Pour conclure une conviction, oui la montagne est plus accidentogène, pour de multiples raisons tels l'aérologie plus vigousse et complexe, l'hypoxie plus fréquente, les dégagments moins nombreux et plus délicats, la proximité du relief, etc. Mais c'est beau, et pas seulement en planeur.

 

Bons vols à tous, avec une penséé de temps en temps aux copains disparus pour rester humbles et prudents

Edited by YOP

Daniel Rossier, RD, GVV Yverdon (Suisse)

 

... et le véritable Gruyère n'a pas de trous

Link to comment
Share on other sites

Les éléments récoltés par John Roake montrent aussi que trois pays (Allemagne, USA, France) représentent 60% des licenciés et possèdent 60% du parc planeurs, et quand 10 ans le vol à voile a perdu 40% de ses membres .............

Link to comment
Share on other sites

Bonjour à tous,

 

je bondis lorsque je lis quelques posts plus haut que la suisse à un taux d'accident 0. Nous avons eu il y a peu d'années deux années noires, avec 7 accidents mortels les 2 fois, d'autre années sont plus "calme", dans tous les cas cela reste trop, beaucoup trop.

Salut Daniel,

Tu as mal lu: en 2013, la Suisse n'a pas déclaré avoir eu d'accident mortel (sur son territoire). Si c'est faux, envoies la preuve à John Roake, et copie à nous, merci! L'info vient de votre délégué IGC, parles lui en.

Bien à toi

jm

PS A quand le 1500 :super: ? Mon planeur est encore sur l'eau..... :sick:

Link to comment
Share on other sites

Salut Daniel,

Tu as mal lu: en 2013, la Suisse n'a pas déclaré avoir eu d'accident mortel (sur son territoire). Si c'est faux, envoies la preuve à John Roake, et copie à nous, merci! L'info vient de votre délégué IGC, parles lui en.

Bien à toi

jm

PS A quand le 1500 :super: ? Mon planeur est encore sur l'eau..... :sick:

Dany n'a rien mal lu ; l'année passée on était heureusement épargné des accidents mortels, c'est tout. Par contre, dans le passée recent, on avait 2 fois 7 morts par an, ce qui est simplement énorme pour une population de 2000 pilotes. On peu comme si il y avait 70 morts en Allemagne...

 

La conclusion est tout simplement que les statistiques basées sur des chiffres aussi petits sont déjà difficile à interpréter quand on regarde la moyenne sur plusieures années.

Si on se base sur les chiffres d'une seule année, en tirer des conclusions est juste abbérant.

 

Bert

Link to comment
Share on other sites

http://topfly.free.fr/WORLDREPORT2013_2.jpg

 

Bonjour Jean-Marie,

 

Je ne vois toujours pas ou tu trouves un "0 accident" pour notre petit pays dans les statistiques de John Roake.

 

 

Dans tous les cas, parlementer longuement de ce genre de chiffres n'apporte que la preuve de notre incompétence à tous pour trouver de vrais bons moyens de baisser ces chiffres à 0, et à quel point nous pratiquons tous plus ou moins la politique de l'autruche.

ça ne veux bien evidement non plus pas dire qu'il ne faut rien faire, et que ces chiffres ne peuvent et doivent pas baisser.

 

Bonne saison européenne à tous.

Daniel Rossier, RD, GVV Yverdon (Suisse)

 

... et le véritable Gruyère n'a pas de trous

Link to comment
Share on other sites

Je ne vois toujours pas ou tu trouves un "0 accident" pour notre petit pays dans les statistiques de John Roake.

Oops... T'as raison. Le 2 était entre deux 0 .... Pas frapper, je sors consulter mon ophtalmo.

C'est vrai que les stat ne veulent rien dire, sauf que notre taux de mortalité est ENORME et en dehors de la modification des fuselages, on ne fait rien pour traiter les facteurs humains. comme par exemple la fatigue et l'hypoxie, on a vu le résultat cet été dans le SE (suis mon regard le long de la Durance...).

A + et caresses à l'Arcus de mon copain HS, qui te côtoie maintenant...

PS: ça y est, t'es dans mon bouquin, t'es célèbre!

Link to comment
Share on other sites

 

Je ne vois toujours pas ou tu trouves un "0 accident" pour notre petit pays dans les statistiques de John Roake.

Oops... T'as raison. Le 2 était entre deux 0 .... Pas frapper, je sors consulter mon ophtalmo....

on ne fait rien pour traiter les facteurs humains. comme par exemple la fatigue et l'hypoxie,

En ce moment, au départ de Vinon, dans le cadre d'une étude pour l'armée de l'air allemande,

des vols en bi-place avec les pilotes équipés des pieds à la tête de capteurs de saturation en oxygène.

 

La philanthropie de l'ouvrier Charpentier est bien connue !Tout en avance d'un jour Une même passion, 4 sites :

https://aerologic.monsite-orange.fr/ -_-_- https://bia-z.monsite-orange.fr/

0-logo.jpghttps://lfnf-vinon.monsite-orange.fr

https://promet.monsite-orange.fr/

Link to comment
Share on other sites

 

L'Allemagne qui a vécu les mêmes résultats il y a 6-8 ans a du prendre des mesures puisque ce taux a été réduit de plus de moitié durablement.

 

Ah oui, quelles mesures ???

 

Avec ce même raisonnement, la France a dû prendre des mesures énergiques pour passer de 2 à 10 morts par an en 5 ans :-(

Edited by Denis F
Link to comment
Share on other sites

Il y a malheureusement ce qui s'apparente à du suicide assisté par planeur dans les Alpes

Exemples vécus (malheureusement)

Je me cogne 10 heures de routes de nuit avec une remorque au fesse, je monte mon planeur en vitesse (en oubliant un branchement de commande au passage)

et termine dans le premier cumulo parpaing.

Je suis un Russe, un allemand ,un suisse , etc bourré de tune, j'ai moins de 200 heures de vol dont 0 en montagne, je m’achète un nimbus 4 m, arcus, 25 BE, etc, et m'explose au premier vol en survitesse, virage engagé, vrille ou vache scabreuse (si j'ai pas failli planter le remorqueur au départ car je me suis bien gardé de préciser que je n'avais décollé qu'au treuil).

je vole en local de mon moteur dans une zone invachable.

Etc.

enfin si il faut rester ambitieux, il ne faut pas s'attendre à des résultat rapides , en sécurité routière malgré des moyens considérable , la répression et l'amélioration des véhicules et des réseaux les progrès sont significatifs mais pas considérables (-600 morts en 4 ans)

Horizon pas net reste à la buvette (marin Breton)
Link to comment
Share on other sites

 

 

Je ne vois toujours pas ou tu trouves un "0 accident" pour notre petit pays dans les statistiques de John Roake.

Oops... T'as raison. Le 2 était entre deux 0 .... Pas frapper, je sors consulter mon ophtalmo....

on ne fait rien pour traiter les facteurs humains. comme par exemple la fatigue et l'hypoxie,

En ce moment, au départ de Vinon, dans le cadre d'une étude pour l'armée de l'air allemande,

des vols en bi-place avec les pilotes équipés des pieds à la tête de capteurs de saturation en oxygène.

Vous êtes en retard de quelques années.... Avec l'armée Suisse, une université, un célèbre praticien anesthésiste bon vélivole, un Pilatus, un caisson hypobare, des cobayes de tous ages et tous sexes (?), des nuls et un multiple champion du monde, des en bonne santé et des malades, mon planeur, l'espace aérien patagonien, et 5 ans d'études, les conclusions sont écrites et seront publiées dans mon bouquin. Déjà publié partiellement divulguées à chaque congrès de l'APSV à St Auban par le même praticien, et le sera encore cette année, aux congrès vélivoles suisses (en langue de Goethe). Relire mes articles dans les revues Vol à Voile, chaque année. Conclusions identiques à celles de Jurgen Knueppel, (médecin ex militaire Allemand) Président de la Commission Médicale de la FAI (CIMP), qui est intervenu énergiquement lors du congrès IGC le 8 mars dernier, en fustigeant nommément la France et en particulier St Auban pour leurs pratiques dangereuses consistant à n'utiliser l'oxygène qu'au-dessus des altitudes légales.

ALORS QU'EN RÉALITÉ, POUR TOUT VOL DE PLUSIEURS HEURES AU-DESSUS DE 2000-2500M, LE PILOTE DOIT DÉCOLLER CANULES DANS LE NEZ ET EDS EN MARCHE.

QU'ON SE LE DISE.

Il n'y a plus rien à discuter. Inutile de pleurer sur les statistiques, il faut intervenir, et nous avons là un facteur important.

jm

PS: j'oubliais: M. Patrick Mc Laughlin lui-même, patron d'EDS, est venu cet hiver en Patagonie et a participé avec nous à cette étude. Il partage à 100% nos conclusions et travaille sur un autre modèle de distributeur EDS. Mais ce n'est pas pour demain.

PPS: je ne suis sponsorisé par personne et ne reçois aucune subvention de personne. J'ai simplement une passion et un profond respect de la vie humaine. Nous faisons cela avec nos deniers personnels en prenant sur notre temps libre.

Edited by JMC
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Loading...
 Share


×
×
  • Create New...