www.planeur.net | www.netcoupe.net | www.volavoile.net
Jump to content

Asw19B Contre Pégase


Arnold
 Share

Recommended Posts

Bonjour à tous

 

Mon club est amené à envisager l'achat d'un planeur treuillable et compte tenu de notre budget nous devons faire évoluer notre choix qui portait initialement sur un LS4 ou un DG300 vers un ASW19B ou un Pégase.

Je sais que ces 2 planeurs sont très proches l'un de l'autre (le 1er ayant servi de base pour le second)mais il semblerait que l'ASW19 soit beaucoup plus difficile à entretenir et à réparer (compte tenu de sa technique de construction). Je tiens ces dernières infos d'un ITV mais n'ayant aucune autre source d'infos à ce sujet, j'aimerais que vous puissiez m'éclairer sur ces différents points.

 

Merci par avance

 

Arnold

Link to comment
Share on other sites

  • Replies 25
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Bonjour Antoine,

 

Oui nous y avons pensé car nous nous séparons d'un LS1D avec regret (faute de crochet treuil) et l'on aurait bien aimé acheter un F mais les prix sont trop élevés compte tenu de l'age des machines. Le problème avec le LS1F est que ceux sont des planeurs très performants en championnat compte tenu de leur handicap et les prix s'envolent...Donc il faut se rabattre sur des planeurs moins recherchés et donc moins chers

 

Cordialement

 

Arnold

Link to comment
Share on other sites

Bonjour,

 

On a les deux, asw19 et pégase, et j'ai pas remarqué de difficulté à l'entretien.

Pour les réparations, je ne sais pas, on ne l'a jamais cassé.

 

Eric

Un pigeon, c'est plus con qu'un dauphin, d'accord... mais ça vole... (Audiard)

http://www.touraine-planeur.org

Link to comment
Share on other sites

Le Pégase n'est il pas plus performant ?

Il n'a pas de limitation de potentiel, il est bien connu en France.

On en trouve des pas cher...

 

Manu, propriétaire d'un Pégase....

Si on enlevait l'air du ciel, tous les oiseaux tomberaient par terre . ... Et les avions aussi .

JC VanDamme Poète belge

Link to comment
Share on other sites

Bonjour Eric,

 

Merci pour ta réponse. As tu vu une différence au pilotage ? Il semblerait d'après certaines infos que l'ASW19 utilise des matériaux difficilement réparables (mousse injectée) sur certains éléments du planeur... Mais je n'ai qu'une source d'info... donc je me renseigne.

 

Arnold

 

Bonjour,

 

On a les deux, asw19 et pégase, et j'ai pas remarqué de difficulté à l'entretien.

Pour les réparations, je ne sais pas, on ne l'a jamais cassé.

 

Eric

Link to comment
Share on other sites

Bonjour Antoine,

 

Oui nous y avons pensé car nous nous séparons d'un LS1D avec regret (faute de crochet treuil) et l'on aurait bien aimé acheter un F mais les prix sont trop élevés compte tenu de l'age des machines. Le problème avec le LS1F est que ceux sont des planeurs très performants en championnat compte tenu de leur handicap et les prix s'envolent...Donc il faut se rabattre sur des planeurs moins recherchés et donc moins chers

 

Cordialement

 

Arnold

On entre bien là dans un des vices de la "classe club". Il y a peu, on s'arrachait les Cirrus Standard. Il suffit que les coefs changent pour que les prix du marché en fassent autant. J'ai déjà exprimé à plusieurs reprises ce que je pense de cette classe club, faite au départ, si je ne m'abuse, pour permettre la participation à des championnats régionaux ou amicaux, mais dont je conteste l'intérêt au delà de ce niveau, d'autant que la plupart des concurrents, sinon tous, au niveau national ou international, ont la possibilité de disposer d'un planeur plus moderne et performant.

Pour en revenir au dilemme ASW 19 ou Pégase, j'ai d'excellents souvenirs, un peu lointains il est vrai, du premier, qui m'a semblé plus agréable et probablement légèrement plus performant que le LS 1 f. Quant au Pégase, sur lequel mon expérience personnelle est des plus réduites, il n'a de commun avec l'ASW 19 que le fuselage, "piraté" à l'époque par la Centrair. Les ailes sont totalement différentes et lui donnent des performances d'un niveau au dessus, à comparer au LS 4. A ses débuts, ce planeur a été pas mal décrié par certains, mais il semble que la fabrication ait été par la suite bien améliorée, et que notamment la disparité de qualité d'un exemplaire à l'autre ait été considérablement réduite. Reste à voir l'état de chaque machine après une vie de 30 ans. Mais à état comparable le Pégase est à mon sens une meilleure affaire si, comme j'ai cru le comprendre, les prix sont du même ordre.

Link to comment
Share on other sites

Bonjour Arnold,

 

Avec environ 250h de pégase à mon actif et 70h d'asw19b, je tiens quand même à te signaler que si ces deux planeurs sont très semblables dans l'apparence, au pilotage ils sont différents. Tu ne retrouves absolument pas chez le 19 la flexibilité des ailes que tu as chez un pegase.

Après chacun à ses préférences...

 

Au niveau du prix du planeur, je ne pense pas que tu es une grosse différence entre le 19 et ls 1f comme le signalait Antoine, mais mon raisonnement pour un club se rapproche plus de l'avis de Manu, à savoir prendre un pégase, qui a un potentiel illimité...

 

Cordialement

 

Romain Braibant

Link to comment
Share on other sites

Autre point non négligeable, en prenant un pegase, tu peux trouver un modele avec des branchements de commande automatique (pegase C101 modifié ou Pegase90) d'autant que le branchement de la profondeur est un peu difficile aves sa rotule l'hotellier. Comme on dit, la sécurité n'a pas de prix et tant que dirigeant je n'envisage même pas racheter une machine dépourvue de ce type de commandes.

Bonne recherche

Link to comment
Share on other sites

Autre point à prendre en compte et le suivi de navigabilité des CENTRAIR . Ils ne fabriquent de planeurs depuis 1999 je crois. Vont ils assurer encore le suivi ? quel sera le coùt ? feront ils comme DG avec une redevance annuelle à tous les propriétaires pour assurer le service ?
Link to comment
Share on other sites

Merci à tous pour ces différentes réponses et commentaires.

Compte tenu de vos conseils je pense que nous allons nous orienter sur un Pégase... Il faut maintenant trouver le bon et à un prix acceptable et en rapport avec notre budget.

 

Cordialement

 

Arnold

Link to comment
Share on other sites

Bonjour à tous

 

Mon club est amené à envisager l'achat d'un planeur treuillable et compte tenu de notre budget nous devons faire évoluer notre choix qui portait initialement sur un LS4 ou un DG300 vers un ASW19B ou un Pégase.

Je sais que ces 2 planeurs sont très proches l'un de l'autre (le 1er ayant servi de base pour le second)mais il semblerait que l'ASW19 soit beaucoup plus difficile à entretenir et à réparer (compte tenu de sa technique de construction). Je tiens ces dernières infos d'un ITV mais n'ayant aucune autre source d'infos à ce sujet, j'aimerais que vous puissiez m'éclairer sur ces différents points.

 

Merci par avance

 

Arnold

je crois que tu fais erreur

l'ASW 19 et le Pégase sont construits de la même manière,et il n'y a pas de CN sur l' ASW 19.Tu dois confondre avec l ASW 15 qui est construit en sandwich nid d'abeille

d'autre part ce n'est pas l ASW 19 qui servit de base pour le pégase mais l'ASW 20F construit sous licence par CENTRAIR

(on a supprimé les prises NACA sur le Pégase)

Link to comment
Share on other sites

Autre point à prendre en compte et le suivi de navigabilité des CENTRAIR . Ils ne fabriquent de planeurs depuis 1999 je crois. Vont ils assurer encore le suivi ? quel sera le coùt ? feront ils comme DG avec une redevance annuelle à tous les propriétaires pour assurer le service ?

 

Touchons du bois, pour l'instant le suivi est quasi parfait, s'il te manque une page de manuel ou je ne sais quoi, il te la file sans demande 420€ ....

De même il reste du stock de pièces Centrair, ou alors c'est facilement trouvable, encore une bonne nouvelle. Je ne parle pas de l'entretien d'un Peg, enfantin !

 

Par contre LS1-f vs ASW19/Peg, attention aux personnes plus large d'épaule, j'en connais plusieurs qui ne peuvent pas monter dans notre LS1 à cause de ca, ou qui n'ont pas le plein débattement !

Link to comment
Share on other sites

Commentaires en vrac:

 

Le LS1F est un standard déclassé bien agréable à piloter, et bien construit, je trouve. Mais, effectivement, il est étroit dans l'habitacle.

J'ai aussi de chouettes souvenirs de l'échange du crochet Tost à l'avant. Retirer les trois axes de 6 d'une main à bout de bras, en aveugle, la joue collée contre le dessus du nez, c'est le pied !

Sur Pégase, c'est un jeu d'enfant, crochet avant comme arrière.

Les Pégase des années 80, ainsi que les ASW19 et les LSIF ont un gelcoat ou refait, ou à refaire, ce qui n'est pas le cas des Pégase 90.

On n'est pas près d'arrêter de voir des Pégase voler, alors que les ASW19 et LS1F ne sont plus bien nombreux en France.

Nous verrons sur le prochain compte-rendu de l'AG FFVV, l'effectif respectif de ces appareils, parmi d'autres.

Link to comment
Share on other sites

Bonjour Eric,

 

Merci pour ta réponse. As tu vu une différence au pilotage ? Il semblerait d'après certaines infos que l'ASW19 utilise des matériaux difficilement réparables (mousse injectée) sur certains éléments du planeur... Mais je n'ai qu'une source d'info... donc je me renseigne.

 

Arnold

 

Bonjour,

 

On a les deux, asw19 et pégase, et j'ai pas remarqué de difficulté à l'entretien.

Pour les réparations, je ne sais pas, on ne l'a jamais cassé.

 

Eric

 

Pour le pilotage, ça fait 3 ans que je n'ai volé ni sur l'un, ni sur l'autre, je ne vole qu'en biplace, (sauf un petit vol en PIWI 5 cette année) mais de mémoire, je n'ai pas trouvé de différences fondamentales.

 

Par contre ma fille a fait une centaine d'heures cette année sur les deux, dont 60-70 sur le 19, et c'est son préféré.

C'est peut-être un peu subjectif, mais en championnat, elle ne part qu'avec lui.

 

Eric

Un pigeon, c'est plus con qu'un dauphin, d'accord... mais ça vole... (Audiard)

http://www.touraine-planeur.org

Link to comment
Share on other sites

d'autre part ce n'est pas l ASW 19 qui servit de base pour le pégase mais l'ASW 20F construit sous licence par CENTRAIR

 

Effectivement, Centrair n'a jamais construit d'ASW 19, mais le fuselage de l'ASW 20 F est à ma connaissance le même. Centrair avait déjà des pbs commerciaux avec Schleicher à propos de la licence de construction de l'ASW 20. Sur le Pégase, elle a remplacé les prises NACA par une prise d'air dans le nez pour pouvoir prétendre avoir fait un fuselage différent. No comment. Les ailes par contre sont originales.

Link to comment
Share on other sites

Bonjour Eric,

 

Merci pour ta réponse. As tu vu une différence au pilotage ? Il semblerait d'après certaines infos que l'ASW19 utilise des matériaux difficilement réparables (mousse injectée) sur certains éléments du planeur... Mais je n'ai qu'une source d'info... donc je me renseigne.

 

Arnold

 

Bonjour,

 

On a les deux, asw19 et pégase, et j'ai pas remarqué de difficulté à l'entretien.

Pour les réparations, je ne sais pas, on ne l'a jamais cassé.

 

Eric

 

Pour le pilotage, ça fait 3 ans que je n'ai volé ni sur l'un, ni sur l'autre, je ne vole qu'en biplace, (sauf un petit vol en PIWI 5 cette année) mais de mémoire, je n'ai pas trouvé de différences fondamentales.

 

Par contre ma fille a fait une centaine d'heures cette année sur les deux, dont 60-70 sur le 19, et c'est son préféré.

C'est peut-être un peu subjectif, mais en championnat, elle ne part qu'avec lui.

 

Eric

le 19 que je ne connais pas est arrivé dans le Zig au moins en France cause bisbille importateur et désinteret pour les standards;

Il n' apportait rien face au Cirrus et autres LS1 F (car réputé dur à faire monter)et était mort né devant le tout nouveau LS4

Horizon pas net reste à la buvette (marin Breton)
Link to comment
Share on other sites

Bonjour Eric,

 

Merci pour ta réponse. As tu vu une différence au pilotage ? Il semblerait d'après certaines infos que l'ASW19 utilise des matériaux difficilement réparables (mousse injectée) sur certains éléments du planeur... Mais je n'ai qu'une source d'info... donc je me renseigne.

 

Arnold

 

Bonjour,

 

On a les deux, asw19 et pégase, et j'ai pas remarqué de difficulté à l'entretien.

Pour les réparations, je ne sais pas, on ne l'a jamais cassé.

 

Eric

 

Pour le pilotage, ça fait 3 ans que je n'ai volé ni sur l'un, ni sur l'autre, je ne vole qu'en biplace, (sauf un petit vol en PIWI 5 cette année) mais de mémoire, je n'ai pas trouvé de différences fondamentales.

 

Par contre ma fille a fait une centaine d'heures cette année sur les deux, dont 60-70 sur le 19, et c'est son préféré.

C'est peut-être un peu subjectif, mais en championnat, elle ne part qu'avec lui.

 

Eric

le 19 que je ne connais pas est arrivé dans le Zig au moins en France cause bisbille importateur et désinteret pour les standards;

Il n' apportait rien face au Cirrus et autres LS1 F (car réputé dur à faire monter)et était mort né devant le tout nouveau LS4

On voit que tu ne connais pas l'ASW 19. Par rapport au Cirrus Std et même au LS 1 f, il apporte un confort de pilotage nettement amélioré, contrairement au classe course de Schleicher apparu à peu près en même temps, c'est à dire l'ASW 20. C'est vrai que la différence de performances avec les machines concurrentes est minime et que ce planeur, successeur de l'ASW 15, qui était plutôt loupé, est arrivé un peu tard. Je n'ai jamais éprouvé de difficulté particulière à le faire monter. Les premières versions n'étaient pas dotées d'AF très puissants ; ça a été amélioré par la suite. Baer Selen a gagné le championnat du monde standard à Chateauroux en 1978 avec un ASW 19. Il n'y avait pas encore, je pense, de LS 4. Ce n'est qu'en 1981 que notre ami Marc Schroeder a été à son tour champion du monde en LS 4 à Paderborn.

Link to comment
Share on other sites

le 19 que je ne connais pas est arrivé dans le Zig au moins en France cause bisbille importateur et désinteret pour les standards;

Il n' apportait rien face au Cirrus et autres LS1 F (car réputé dur à faire monter)et était mort né devant le tout nouveau LS4

 

Tu demanderas à certains concurrents de la classe B des jeunes pi 2010 si il a du mal à monter !!!

J'en ai entendu râler !!

 

Eric

Un pigeon, c'est plus con qu'un dauphin, d'accord... mais ça vole... (Audiard)

http://www.touraine-planeur.org

Link to comment
Share on other sites

le 19 que je ne connais pas est arrivé dans le Zig au moins en France cause bisbille importateur et désinteret pour les standards;

Il n' apportait rien face au Cirrus et autres LS1 F (car réputé dur à faire monter)et était mort né devant le tout nouveau LS4

 

Tu demanderas à certains concurrents de la classe B des jeunes pi 2010 si il a du mal à monter !!!

J'en ai entendu râler !!

 

Eric

 

Bonjour Eric,

 

Je suis assez d'accord avec les avis précédents, et pour avoir fais le jeune pi et le classe club en asw 19B en 2011, je peux te dire que le 19 est un moins bon grimpeur que le Pegase par exemple. Après, le pilote y est pour beaucoup..

Quand à ton constat sur le fait qu'il n'y a pas de différence au pilotage entre le Peg et le 19, je t'invite à en refaire un tour aux beaux jours, car se sont clairement deux planeurs bien différents...

 

Romain Braibant

Edited by romain d11
Link to comment
Share on other sites

le 19 que je ne connais pas est arrivé dans le Zig au moins en France cause bisbille importateur et désinteret pour les standards;

Il n' apportait rien face au Cirrus et autres LS1 F (car réputé dur à faire monter)et était mort né devant le tout nouveau LS4

 

Tu demanderas à certains concurrents de la classe B des jeunes pi 2010 si il a du mal à monter !!!

J'en ai entendu râler !!

 

Eric

 

Bonjour Eric,

 

Je suis assez d'accord avec les avis précédents, et pour avoir fais le jeune pi et le classe club en asw 19B en 2011, je peux te dire que le 19 est un moins bon grimpeur que le Pegase par exemple. Après, le pilote y est pour beaucoup..

Quand à ton constat sur le fait qu'il n'y a pas de différence au pilotage entre le Peg et le 19, je t'invite à en refaire un tour aux beaux jours, car se sont clairement deux planeurs bien différents...

 

Romain Braibant

vérifie, tu as probablement étre les 7 kilos de plombs obligatoire de l'époque dans le nez (cloison du crochet AV).

le 19 monte bien mais à la limite du buffeting, la position fait que l'on à tendance à voler trop vite.

c'est une machine décriée à tord avec quelques réglages et de l'entrainement tu empapaoute n'importe quel pégase.

C'est comme le LS1 F, accusé à tord question de centrage (et de technique of corse).

Edited by Monsieur bobote
Horizon pas net reste à la buvette (marin Breton)
Link to comment
Share on other sites

le 19 que je ne connais pas est arrivé dans le Zig au moins en France cause bisbille importateur et désinteret pour les standards;

Il n' apportait rien face au Cirrus et autres LS1 F (car réputé dur à faire monter)et était mort né devant le tout nouveau LS4

 

Tu demanderas à certains concurrents de la classe B des jeunes pi 2010 si il a du mal à monter !!!

J'en ai entendu râler !!

 

Eric

 

Bonjour Eric,

 

 

 

 

il est curieux de voir des opinions contradictoires pour une même machine

.Dans mon club une copine a un ASW 19 nous circuitons souvent ensemble

et alors elle gratte tout le monde en montée par contre en transition (+ de 120 140)le pégase est supérieur

bien sur la charge alaire est différente sans eau elle est chargée a 28 Kgm2 et moi avec le pégase au moins 35 kgm2

ceci 'explique partiellement cela,j'ai volé sur ce planeur et je trouve qu'il monte (pour moi mieux que le pégase qui est pourtant un bon grimpeur

 

bebert

 

 

et alors elle gratte absolument tout le monde en montee

 

Je suis assez d'accord avec les avis précédents, et pour avoir fais le jeune pi et le classe club en asw 19B en 2011, je peux te dire que le 19 est un moins bon grimpeur que le Pegase par exemple. Après, le pilote y est pour beaucoup..

Quand à ton constat sur le fait qu'il n'y a pas de différence au pilotage entre le Peg et le 19, je t'invite à en refaire un tour aux beaux jours, car se sont clairement deux planeurs bien différents...

 

Romain Braibant

vérifie, tu as probablement étre les 7 kilos de plombs obligatoire de l'époque dans le nez (cloison du crochet AV).

le 19 monte bien mais à la limite du buffeting, la position fait que l'on à tendance à voler trop vite.

c'est une machine décriée à tord avec quelques réglages et de l'entrainement tu empapaoute n'importe quel pégase.

C'est comme le LS1 F, accusé à tord question de centrage (et de technique of corse).

Link to comment
Share on other sites

le 19 que je ne connais pas est arrivé dans le Zig au moins en France cause bisbille importateur et désinteret pour les standards;

Il n' apportait rien face au Cirrus et autres LS1 F (car réputé dur à faire monter)et était mort né devant le tout nouveau LS4

 

Tu demanderas à certains concurrents de la classe B des jeunes pi 2010 si il a du mal à monter !!!

J'en ai entendu râler !!

 

Eric

 

Bonjour Eric,

 

Je suis assez d'accord avec les avis précédents, et pour avoir fais le jeune pi et le classe club en asw 19B en 2011, je peux te dire que le 19 est un moins bon grimpeur que le Pegase par exemple. Après, le pilote y est pour beaucoup..

Quand à ton constat sur le fait qu'il n'y a pas de différence au pilotage entre le Peg et le 19, je t'invite à en refaire un tour aux beaux jours, car se sont clairement deux planeurs bien différents...

 

Romain Braibant

 

Me suis trompé, c'était bien en 2011 les jeunes pi.

T'as p'tet raison pour le pilote ( :) :) :) ), trop longtemps que j'ai pas volé dessus, faudra que je ré essaye

 

Eric

Un pigeon, c'est plus con qu'un dauphin, d'accord... mais ça vole... (Audiard)

http://www.touraine-planeur.org

Link to comment
Share on other sites

Autre point à prendre en compte et le suivi de navigabilité des CENTRAIR . Ils ne fabriquent de planeurs depuis 1999 je crois. Vont ils assurer encore le suivi ? quel sera le coùt ? feront ils comme DG avec une redevance annuelle à tous les propriétaires pour assurer le service ?

Bonjour,

Gérant l'entretien des 2 Pégase du club (1/101 et 1/90), je contacte régulièrement la Centrair qui répond de suite. A condition d'avoir régler l'abonnement...(3 ans)

J'ai été un peu surpris lorsqu'après plusieurs échanges de mails pour des questions techniques, ils m'ont rappeler la cotisation...De mémoire cela doit coûter dans les 75€/an (quelque soit le nombre de planeur que l'on a), ce qui n'est pas une ruine. Ils envoient les CN/BS avant l'heure, et à la moindre demande réagissent immédiatement. Je ne connais pas la redevance de DG (flugzeubau ?) mais je suppose que -tradition teutonne oblige- cela doit coûter un oeil...

pour info, les Pégase ont -à ce jour- 31 BS/CN, qui restent, quand même, moins emmer**** que pour les Marianne...

Bons entretiens

Bonnes Fêtes à toutes et à tous

Bons vols, Bonnes pompes,

A bientôt sur les ondes,

Puissance et truculence,

jeannot de Valence...

Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Loading...
 Share