www.planeur.net | www.netcoupe.net | www.volavoile.net
Jump to content

Montluçon Appelle Au Secours


anthony hubbard
 Share

Recommended Posts

Bonjour

 

pour info, ci dessous un mail reçu hier.

je ne sais pas de quelle maniere on peut aider, mais au moins je fais passer l'info

 

anthony

 

Date : 14 septembre 2010 15:41

Objet : Au secours

 

Bonjour

 

L’aérodrome de Montluçon-Guéret vit peut être ses derniers instants : alors que le syndicat mixte fait un appel à projet pour installer des cellules photovoltaïques (construction pas avant 2011 ...) ils ont déjà coupé la 100 LL.

Plus de carburant, plus de vol...

Sont menacés également tous les projets : entraînements de voltige aérienne (excellents résultats réalisés par l’AVAA cette année au niveau mondial), et le Flyin et meeting aérien annuel.

 

Or, ce sont tous les clubs de la région qui sont ainsi cloués au sol : Guéret Saint Laurent, Montluçon Domérat (Les Ailes Montluçonnaises et Biancotto), l’AVAA (voltige aérienne), ainsi que l’AAC (club de vol à voile) et tous les privés...

 

BP et le syndicat mixte se renvoient la balle... Mais en attendant, les cuves sont indisponibles.

Certains choisissent d’aller avitailler à 100 ou 150 km de là.... Certains reviennent avec un avion plein de bidons...

 

Bref : il faut agir, et vite.

Or, nous n’avons pas l’autorisation de négocier avec un autre avitailleur....

Merci de nous aider à agiter le chiffon rouge

 

Béatrice de REYNAL

Présidente du GUAM : groupement des usagers de l’aérodrome Montluçon-Guéret

association loi 1901

Edited by anthony hubbard
Link to comment
Share on other sites

Bonjour

 

pour info, ci dessous un mail reçu hier.

je ne sais pas de quelle maniere on peut aider, mais au moins je fais passer l'info

 

anthony

 

Date : 14 septembre 2010 15:41

Objet : Au secours

 

Bonjour

 

L’aérodrome de Montluçon-Guéret vit peut être ses derniers instants : alors que le syndicat mixte fait un appel à projet pour installer des cellules photovoltaïques (construction pas avant 2011 ...) ils ont déjà coupé la 100 LL.

Plus de carburant, plus de vol...

Sont menacés également tous les projets : entraînements de voltige aérienne (excellents résultats réalisés par l’AVAA cette année au niveau mondial), et le Flyin et meeting aérien annuel.

 

Or, ce sont tous les clubs de la région qui sont ainsi cloués au sol : Guéret Saint Laurent, Montluçon Domérat (Les Ailes Montluçonnaises et Biancotto), l’AVAA (voltige aérienne), ainsi que l’AAC (club de vol à voile) et tous les privés...

 

BP et le syndicat mixte se renvoient la balle... Mais en attendant, les cuves sont indisponibles.

Certains choisissent d’aller avitailler à 100 ou 150 km de là.... Certains reviennent avec un avion plein de bidons...

 

Bref : il faut agir, et vite.

Or, nous n’avons pas l’autorisation de négocier avec un autre avitailleur....

Merci de nous aider à agiter le chiffon rouge

 

Béatrice de REYNAL

Présidente du GUAM : groupement des usagers de l’aérodrome Montluçon-Guéret

association loi 1901

Pareil à Coulommers, pas de 100LL depuis le dbut de saison.

Link to comment
Share on other sites

Bonjour

 

pour info, ci dessous un mail reçu hier.

je ne sais pas de quelle maniere on peut aider, mais au moins je fais passer l'info

 

anthony

 

Date : 14 septembre 2010 15:41

Objet : Au secours

 

Bonjour

 

L’aérodrome de Montluçon-Guéret vit peut être ses derniers instants : alors que le syndicat mixte fait un appel à projet pour installer des cellules photovoltaïques (construction pas avant 2011 ...) ils ont déjà coupé la 100 LL.

Plus de carburant, plus de vol...

Sont menacés également tous les projets : entraînements de voltige aérienne (excellents résultats réalisés par l’AVAA cette année au niveau mondial), et le Flyin et meeting aérien annuel.

 

Or, ce sont tous les clubs de la région qui sont ainsi cloués au sol : Guéret Saint Laurent, Montluçon Domérat (Les Ailes Montluçonnaises et Biancotto), l’AVAA (voltige aérienne), ainsi que l’AAC (club de vol à voile) et tous les privés...

 

BP et le syndicat mixte se renvoient la balle... Mais en attendant, les cuves sont indisponibles.

Certains choisissent d’aller avitailler à 100 ou 150 km de là.... Certains reviennent avec un avion plein de bidons...

 

Bref : il faut agir, et vite.

Or, nous n’avons pas l’autorisation de négocier avec un autre avitailleur....

Merci de nous aider à agiter le chiffon rouge

 

Béatrice de REYNAL

Présidente du GUAM : groupement des usagers de l’aérodrome Montluçon-Guéret

association loi 1901

Pareil à Coulommers, pas de 100LL depuis le dbut de saison.

 

Question : pourquoi la 100LL a été coupée ?

Quel est le gestionnaire de la plateforme ? La ville de Montlucon déléguant la gestion à un comité de gestion sur la plateforme ?

pourquoi le contrat d'avitaillemnent en AVGAS n'est pas contracté directement par un club de la plateforme ?

Link to comment
Share on other sites

Ou avec le gazoil... ou avec le fioul... et certains même avec le GPL... :lol:

Patrick a raison : aucun treuil ne marche avec le 100LL.

Les ULM d'ailleurs non plus...

En dehors du problème de gestion d'une telle, ou d'une autre plateforme, la tendance est claire : le 100LL est voué à disparaître. Autant de s'y préparer d'avance.

Yurek
http://www.yankee-romeo.com
If God meant man to fly, He'd have given him more money.
Honni soit qui mal y pense ! http://informatiquefrance.free.fr/sms/sms_04.gif

Link to comment
Share on other sites

Bonjour à tous et merci de votre soutien

Nous avons un treuil à Montluçon et même parfois 2 quand nous avons le magnifique treuil régional tout neuf.

Mais il nous faut aussi un remorqueur car il nous reste quelques planeurs sans crochet de treuillage (Fauconet, Mésange, Libelle, ASW15) donc il faut de la 100LL. Nous avons aussi un YAK12 de collection qui peut remorquer et dans lequel on met de la 98 sans plomb (70 l/h)

Mais il ne faut pas penser qu'à nous vélivoles, il y a aussi sur le terrain des avions de voltige qui viennent 7 semaines en stage par an, + des avions de collection: le fameux Yak 12, un Staggerwing, un Stearman, un Ryan PT22, un Rearwin Sportster, un Mauboussin, 2 Indraéro 20 et 101. Il y a aussi des privés, les 2 clubs de Domérat et un club de Guéret St Laurent (où il n'y a pas d'essence sur ces 2 terrains).

Remplir un coffre de voiture avec 300l dans des bidons, ou pire (comme cela s'est déjà fait) sur les siéges arriéres d'un avion, ça ne fait pas sérieux et surtout pas trés safe.

Pour info, ces problémes d'essence viennent d'un probléme de non communication entre BP et le gestionnaire qui se renvoient la balle depuis 2 ans. Nous avons été prévenus de la fermeture des pompes le 25 juin pour un effet le 30 avec un petit mot laconique sur les pompes. Il restait 12.000l dans les citernes. Nous avons obtenu la réouverture jusqu'à épuisement de la cuve et la 2éme fermeture nous a été annoncée de la même façon le jour même de la fermeture définitive.

On espére pouvoir trouver une citerne sur roue qu'un fournisseur pourrait nour ravitailler.

Le plus inquiétant est la fermeture annoncée du terrain pour implantation de panneaux photovoltaïques. le projet va jusqu'à 112Ha, soit sur toute la surface, pistes comprises.

Quand avons nous besoin d'énergie suppémentaire, surtout une énergie qui ne se stocke pas? L'hiver. Mais justement, il n'y a pas de soleil en hiver en Creuse , ou, cela se saurait. Ne dit on pas " vacances en Creuse, vacances pluvieuses".

L'appel d'offre se termine à la fin du mois. Il parait qu'il y a beaucoup de réponse. Le gestionnaire de la plateforme essaie de boucler le projet avant la fin de l'année, avant que les subventions diminuent. Encore du gaspillage d'argent public.

De toutes façons, ce terrain, depuis le début n'est que gaspillage d'argent public. Dépense annelle : entre 500.000 et 750.000€ (ça dépend des travaux effectués) recettes annuelles: 40.OOO€, à peine 8% et la dedans, avec Madame on donne 1/4 pour le logement des avions.

Anecdote: achat d'un camion de pompiers 600.000€ il y a 5 ans pour passer niveau 5 (camion qui nous a servi pour remplir les citernes pour le ballastage lors des Championnats de France). Trois ans plus tard un des pompiers part à la retraite et n'est pas remplacé, la plateforme repasse niveau 2 et la camion ne sert plus à rien.

On se bat mais devant des moulins à vent. Nous n'avons pas dit notre dernier mot et comptons sur l'aide et le soutien de tous pour que nous puissions continuer à vivre.

Une pétition est en cours.

 

Merci de m'envoyer un mail de soutien à l'adresse suivante: thibeaparis@yahoo.fr undefined

 

Vous êtes aussi les bienvenus sur notre terrain pour voir nos beaux avions et planeurs, mais n'oubliez pas de faire le plein avant de partir

 

Thierry Paris

Link to comment
Share on other sites

Sallanches LFHZ est de tout coeur avec vous

la pétition est sur notre forum

 

Pour l essence nous avons acheté ce modele de cuve remorque

http://www.reservoirs-pegase.com/catalogue...obiles-atex.htm

 

Battez vous ! ne lachez rien .......

Edited by NICO challes
Ne rien lacher .....pour ne rien regretter !
Link to comment
Share on other sites

Le site pour la pétition pour défendre l'aérodrome de Montluçon.

Le plus grand nombre de signature est attendu.

Merci

Thierry Paris

Bonjour Thierry,

 

Pétition signée ce jour chef !

Sur ce sujet, il apparaît que les pseudos écologistes qui se lancent dans ce type d'installations cherchent avant tout à réaliser des profits rapides par le biais des subventions publiques et défiscalisations diverses et variées.

Ils ont vite compris (comme les envahisseurs caravaniers de terrains) que les aérodromes étaient des lieux parfait pour leurs projet compte-tenu du très faible nombre d'occupants au mètre carré et de l'absence de travaux importants de nivellement à réaliser pour implanter leurs pompes à subventions.

A leur intention, je suggère qu'ils se tournent plutôt vers d'autres sites beaucoup plus nombreux : les terrains de foot !!!!

Là, ambiance garantie et ouverture du JT de 20h00 assurée pendant 6 mois.

 

Pour ce qui concerne les cuves à carburant mobiles, l'une des compagnie dont j'assure la tutelle utilise une cuve montée sur remorque et disposant de son propre système de dépotage.

Le responsable m'a engagé à consulter les sites d'Avifil ou de Denios.

Par contre, tu te trouveras alors amené à appliquer 2 réglementations différentes, à savoir celle concernant le transport de carburant (incluant formation des personnels et maintien des compétences réguliers) et celle relative au stockage de carburant aéronautique ... :ph34r:

 

Amitiés et courage

 

Laurent

BN powered !
Link to comment
Share on other sites

Par contre, tu te trouveras alors amené à appliquer 2 réglementations différentes, à savoir celle concernant le transport de carburant (incluant formation des personnels et maintien des compétences réguliers) et celle relative au stockage de carburant aéronautique ... :ph34r:

 

Pas de réglementation applicable pour le transport jusqu'à 330 litres.

 

Il y a un autre problème qui peut se greffer ensuite : où remplir la citerne ?

 

Il n'est pas certain que toute "station" aéro l'autorise...

Link to comment
Share on other sites

Pas de réglementation applicable pour le transport jusqu'à 330 litres.

Voui, mais vu le nombre de machines à pétrole à alimenter ... 330 litres ce n'est pas beaucoup !!!

 

Autre solution pour Thierry, tu poses ton bureau à Montluçon et tu l'utilise comme citerne ... il doit y avoir de quoi tenir une petite saison ...

 

Désolé !

BN powered !
Link to comment
Share on other sites

Lettre ouverte à JJ Lozac’h, président du syndicat mixte de l’aérodrome Montluçon-Guéret

 

Sauver l’aéroport de Montluçon-Guéret

 

Au cœur du Limousin, l’aéroport de Montluçon-Guéret vit-il ses dernières heures ? Ce qui devait être le poumon logistique et stratégique du bassin entre Guéret et Montluçon est devenu l’enjeu de bagarres intestines pour l’enrichissement de quelques uns au détriment des contribuables une fois de plus.

 

Des investissements colossaux et sans cohérence ont été faits par rapport aux besoins réels :

Une piste en enrobé de 1600 m x 30 m inaugurée en 1982 par François Mitterrand et ensuite inutilement agrandie à 1900 m x 45 m à très grands frais en 2002 sans apporter d’activités nouvelles, une piste gazonnée de 1300 m, des hangars, une tour de contrôle, du personnel, des équipements contre les incendies de la taille de ceux de Charles de Gaulle avec notamment un camion de pompiers acheté récemment à plus 500 000 euros et des installations d’avitaillement à la fois pour de l’essence aéronautique et pour du kérosène…

 

L’investissement est aujourd’hui surdimensionné et donc impossible à rentabiliser sans développement national ou international. Il faut en réduire les coûts d’exploitation anormaux de l’ordre de 500 000 euros par an pour les rendre supportables tout en laissant l’aérodrome ouvert à la circulation aérienne publique soit seulement 50 000 euros… Beaucoup de terrains d’aviation en France sont ainsi opérés et gérés tout en ayant une activité cent fois supérieure notamment en région parisienne…

La Creuse et la région de Montluçon ont besoin de garder cette infrastructure et ce patrimoine aéronautique de très grande qualité.

Mais en attendant, nous, les associations sportives et culturelles sans but lucratif, avons pris le développement non commercial de la plateforme en mains avec notamment l’organisation d’un FLYIN annuel (rassemblement de 250 avions) et du meeting aérien dont la portée est devenue internationale, avec le club des planeurs qui organise régulièrement de championnats de France ; avec l’Amicale de Voltige Aérienne qui entraine des sportifs de haut niveau de l’Equipe de France et qui sont champions du Monde et d’Europe ; et avec les aéronefs anciens, un patrimoine culturel devenu au fil des ans exceptionnel…

Peu à peu, la plateforme a su développer une notoriété d’aviation générale d’excellence tant d’un point de vue sportif que culturel et touristique.

Et ce n’est pas fini. Nos associations qui sont maintenant reconnues nationalement, ont des projets de développement : un musée vivant de l’aéronautique, une école de restauration aéronautique, une école régionale de planeur, et toujours des rassemblements, meetings et manifestations aériennes qui sont une attraction touristique sans précédent.

Sans oublier la SAGEM installée à Montluçon qui réalise ses vols de réception de drones, activité industrielle rentable et stratégique.

 

Aujourd’hui, tout ce patrimoine et cette infrastructure sont gravement menacés par des projets photovoltaïques sans aucune stratégie cohérente pour la région ou le département.

 

« Quand on n’aime pas les avions, on leur coupe les ailes » ! C’est bien cela qui se passe malheureusement sans aucune concertation en coupant brutalement le carburant et sans offrir la moindre alternative.

Cette plateforme est stratégique pour le désenclavement de la région et représente une véritable oasis pour l’aviation générale, d’affaire, commerciale et militaire au centre d’un secteur de 160 kilomètres de diamètre. Elle permet notamment les évacuations sanitaires, les entrainements de toutes natures et surtout peut sauver de nombreuses vies en offrant un aérodrome de dégagement en cas de problème en vol même pour un avion de ligne qui peut s’y poser en catastrophe.

 

Plus de carburant conduit inexorablement à plus de trafic aérien, plus d’avion, plus de visiteur, plus d’activité aéronautique, plus de touriste, plus d’élève, plus de champions, et aussi finis les meetings, les baptêmes de l’air, les championnats...

 

Quel gâchis et quelle gabegie des deniers publiques et des impôts des contribuables par des décisions incohérentes...

 

Les usagers de l’aéroport de Montluçon-Guéret sont prêts à se battre pour défendre le patrimoine aéronautique et les cieux creusois.

 

Une première urgence : rétablir la distribution de l’essence.

La vie des clubs est directement et immédiatement menacée. Car il est difficile, impossible d’aller avitailler à Clermont, Limoges, Vichy, Ussel ou Châteauroux. Trop loin, trop cher et des distances couteuses et inutiles en carburant ! A court terme, les clubs ne pourront plus voler.

 

Il est urgent et impératif de rétablir une distribution de carburant aéronautique (100 LL) à l’aéroport de Montluçon-Guéret.

Ainsi, nous demandons au Syndicat Mixte une réponse à nos courriers et échanges : Rendez-nous l’accès à l’essence et préservez pour toute la région et tous les usagers ce patrimoine aéronautique de qualité!

 

 

Contact GUAM – Groupement des usagers de l’aérodrome Montluçon-Guéret

Association loi 1901 – Aérodrome – 23170 LEPAUD

Béatrice de REYNAL : 06 80 38 74 07

 

Pétition à signer en ligne

http://www.mesopinions.com/Sauver-l%E2%80%...985eed1f6b.html

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Loading...
 Share