www.planeur.net | www.netcoupe.net | www.volavoile.net
Jump to content

Au Secours !!!


Vincent
 Share

Recommended Posts

Salut Pierrot,

merci de tes réponses, nous y sommes attentifs.

Pour les remorqués à 11 euros, c'est le savant calcul qui en découle en comptant l'amortissement de l'ulm qui n'existe pas encore, mais bon...si les chiffres le disent :rolleyes:

Comment ça se passe pour ramener les câbles, car on se fait attaquer aussi là-dessus, en nous certifiant qu'il faut 3 personnes au sol en permanence :

une dans le treuil,

une dans le véhicule qui ramène les câbles,

et la dernière à la radio pour assurer la sécurité.

 

Pour la sécurité à la radio, nous sommes d'accord et ce rôle est celui du chef de piste, pour ce qui est des 2 autres, s'il s'agit d'un treuil électrique, le treuillard ne peut il pas ramener les câbles lui-même, quitte à perdre 3 ou 4 minutes le temps de l'aller-retour ?

 

Autre question, notre piste principale est le long d'un chemin de grande randonnée car nous sommes dans le parc naturel du Vexin, mais la distance entre le treuil lors de la démonstration et le chemin était de 60 mètres...Il faut savoir que si le vent est vraiment de travers, il va s'en dire qu'il n'y aura plus 60 mètres mais qu'on décalerait le treuil, soit à 130 mètres du chemin.

 

Est il possible que le câble vienne tomber sur les randonneurs espacés de 130 mètres ?

 

Merci à vous, le "omité de défense du treuil" rend note de toutes vos réponses car nous avons besoin d'arguments.

 

Vincent

Link to comment
Share on other sites

  • Replies 43
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Pour ce qui est de rammener les câbles , effectivement une personne seule peut le faire , c'est a dire le treuileur lui même( cela nous arrive souvent ) en effet un treuil bien conçu n'a besoin de personne dedans pour ramenner les câbles .

Donc le treuilleur peut le faire avec bien sur une radio dans la voiture afin d'assurer la sécurité...

 

En ce qui concerne l'espacement entre le treuil et le chemin, pour être certain que le câble ne puisse pas tomber sur un obstacle , il faut un espacement égal a la hauteur atteinte , donc il faudrait que ton chemin soit a au moins 500 métres du treuil , mais si risque de tomber il suffit de laisser faire et un câble de dynneema ne risque pas trop de faire des dégats , par contre les elingues et fusibles sont un peu plus lourd.

 

Mais si le vent est vraiment de travers, vous prenez un autre QFU !!! Sachant que vos pistes sont en Té

 

Pascal

Pascal JOUANNARD

Link to comment
Share on other sites

 

 

nb: A Roanne , ils ont accroché l'onde en fin de treuillée le week end dernier , ils sont fous ces pilotes .

 

Pascal

 

Cela arrive très régulièrement à Challes également.

 

On doit pas voler au même endroit :rolleyes: :angry:

A Challes comme certain aime le dire en trois ans j'ai jamais chopé l'onde, sauf le 03 décembre 2003 dérrierre un avion certes avec un remorqué court à la savoyarde...

Par contre à Roanne ayant voler la bas je pense que c'est faisable.

Lionel
La vocation, c'est d'avoir pour métier sa passion,
Une erreur peut devenir exacte. Il suffit que celui qui l'a commise se soit trompé
Je ne râle pas, je m'indigne . Je ne juge pas, je dénonce. Je ne dénigre pas, je rouspète.

http://planeur.phpnet.org/images/flarm_pixel.png http://planeur.phpnet.org/images/netcoupe.net_pixel.png

Link to comment
Share on other sites

Salut Pierrot,

merci de tes réponses, nous y sommes attentifs.

Pour les remorqués à 11 euros, c'est le savant calcul qui en découle en comptant l'amortissement de l'ulm qui n'existe pas encore, mais bon...si les chiffres le disent :rolleyes:

Comment ça se passe pour ramener les câbles, car on se fait attaquer aussi là-dessus, en nous certifiant qu'il faut 3 personnes au sol en permanence :

une dans le treuil,

une dans le véhicule qui ramène les câbles,

et la dernière à la radio pour assurer la sécurité.

 

Pour la sécurité à la radio, nous sommes d'accord et ce rôle est celui du chef de piste, pour ce qui est des 2 autres, s'il s'agit d'un treuil électrique, le treuillard ne peut il pas ramener les câbles lui-même, quitte à perdre 3 ou 4 minutes le temps de l'aller-retour ?

 

Autre question, notre piste principale est le long d'un chemin de grande randonnée car nous sommes dans le parc naturel du Vexin, mais la distance entre le treuil lors de la démonstration et le chemin était de 60 mètres...Il faut savoir que si le vent est vraiment de travers, il va s'en dire qu'il n'y aura plus 60 mètres mais qu'on décalerait le treuil, soit à 130 mètres du chemin.

 

Est il possible que le câble vienne tomber sur les randonneurs espacés de 130 mètres ?

 

Merci à vous, le "omité de défense du treuil" rend note de toutes vos réponses car nous avons besoin d'arguments.

 

Vincent

 

 

Comment ça se passe pour ramener les câbles, car on se fait attaquer aussi là-dessus, en nous certifiant qu'il faut 3 personnes au sol en permanence :

une dans le treuil,

une dans le véhicule qui ramène les câbles,

et la dernière à la radio pour assurer la sécurité.

 

Pour la sécurité à la radio, nous sommes d'accord et ce rôle est celui du chef de piste, pour ce qui est des 2 autres, s'il s'agit d'un treuil électrique, le treuillard ne peut il pas ramener les câbles lui-même, quitte à perdre 3 ou 4 minutes le temps de l'aller-retour ?

 

Autre question, notre piste principale est le long d'un chemin de grande randonnée car nous sommes dans le parc naturel du Vexin, mais la distance entre le treuil lors de la démonstration et le chemin était de 60 mètres...Il faut savoir que si le vent est vraiment de travers, il va s'en dire qu'il n'y aura plus 60 mètres mais qu'on décalerait le treuil, soit à 130 mètres du chemin.

 

Est il possible que le câble vienne tomber sur les randonneurs espacés de 130 mètres ?

 

Merci à vous, le "omité de défense du treuil" rend note de toutes vos réponses car nous avons besoin d'arguments.

 

Vincent

Salut a tous

Pour ce qui est de l'espacement entre le treuil et un chemin,la meme valeur que la hauteur atteinte me semble beaucoup,une foi le planeur larguer,le treuilleur a tous loisir d'accelerer pour que le minimum de cable non enrouler parte ...ou il veut.

De plus chez nous c le treuileur qui ramene les cables,la voiture a la radio,et le treuil freine légerement pendant que l'ons retire les cables au starter

A+

Volez,vous saurez pourquoi les oiseaux chantent!
Link to comment
Share on other sites

Tu proposes également quelquechose d'intéressant pour les clubs étranger (Hollandais, Allemends,....)

De plus, la cohabitation remorqueur-treuil, à Roanne fonctionne très bien. Nous n'avons eu aucun problème cet été. Et pour ce qui est des avions de la plate-forme et hors plate-forme, ceux-ci sont tout à fait compréhensible. Ce n'est pas parce qu'ils font QUE de l'avion qu'ils sont dangeureux.

 

Comme le dit Pascal, il vaut mieux aller de l'avant que de rester camper dans ces positions et de voir que sa personne. Mais le problème c'est que beaucoup de gens ne pensent qu'à leur personne et les autres......

 

 

BV

Raoul

When you are out of A60 Fauconnet, You are out of gliders.

 

Prends un Turbo Boost avec Elektrostart Treuil

Link to comment
Share on other sites

Pour répondre a ceci:

 

Pour ce qui est de l'espacement entre le treuil et un chemin,la meme valeur que la hauteur atteinte me semble beaucoup,une foi le planeur larguer,le treuilleur a tous loisir d'accelerer pour que le minimum de cable non enrouler parte ...ou il veut.

 

Pierrot , désolé de ne pas être d'accord avec toi , je pense avoir une certaine expérience ce sujet aussi bien dans mon club que sur d'autres plateformes avec des essais de longuers différentes ( de 800 à 2950 m..)

et aussi avec du câble acier et du câble Dyneema ...

 

Ma conclusion est que par fort vent de travers avec une casse câble prés du treuil avec un planeur a plus de 300 mètres de hauteur, le cable peut dériver a plus de 500 mètres de l'axe :

conclusion, je ne dis pas qu'il ne faut pas treuiller, simplement il faut connaitre les risques et s'adapter a cette situation

 

Pascal

Pascal JOUANNARD

Link to comment
Share on other sites

Ma conclusion est que par fort vent de travers avec une casse câble prés du treuil avec un planeur a plus de 300 mètres de hauteur, le cable peut dériver a plus de 500 mètres de l'axe :

conclusion, je ne dis pas qu'il ne faut pas treuiller, simplement il faut connaitre les risques et s'adapter a cette situation

 

http://www.louerzodiac.com/Zodiac_rougeREC_WEB.gif :rolleyes: :angry: :lol:

Link to comment
Share on other sites

 

On doit pas voler au même endroit :rolleyes: :angry:

A Challes comme certain aime le dire en trois ans j'ai jamais chopé l'onde, sauf le 03 décembre 2003 dérrierre un avion certes avec un remorqué court à la savoyarde...

Par contre à Roanne ayant voler la bas je pense que c'est faisable.

 

Lionel je t'enverai un fichier ou tu pourra constater que je suis parti au treuil et monté en onde assez vite et assez haut il y a environ trois ans au mois d'aout(vu ma fréquence de vol je pense que cela doit être possible plus souvent que tous les quatre ans ou les quatre jeudis)

c'était assez drole car le ressaut était en prolongement du mont Saint Michel( pas le breton/ normand(c'est pour pas facher les bretons))en direction des faces est chartreuse donc sortie de treuillé et je longe la chapelle direction les faces est : donc direction l'ascenseur appuyer sur le bouton 48 étage merci...

Un vol mémorable

 

à ciao bruno

(c'était pour faire avancer le chimilimili)

bon maintenant il faut que je fouille dans les archives...

"Dès lors que vous aurez gouté au vol,

vous marcherez à jamais sur terre

les yeux levés vers le ciel"

Léonard De Vinci

Link to comment
Share on other sites

Pour répondre a ceci:

 

Pour ce qui est de l'espacement entre le treuil et un chemin,la meme valeur que la hauteur atteinte me semble beaucoup,une foi le planeur larguer,le treuilleur a tous loisir d'accelerer pour que le minimum de cable non enrouler parte ...ou il veut.

 

Pierrot , désolé de ne pas être d'accord avec toi , je pense avoir une certaine expérience ce sujet aussi bien dans mon club que sur d'autres plateformes avec des essais de longuers différentes ( de 800 à 2950 m..)

et aussi avec du câble acier et du câble Dyneema ...

 

Ma conclusion est que par fort vent de travers avec une casse câble prés du treuil avec un planeur a plus de 300 mètres de hauteur, le cable peut dériver a plus de 500 mètres de l'axe :

conclusion, je ne dis pas qu'il ne faut pas treuiller, simplement il faut connaitre les risques et s'adapter a cette situation

 

Pascal

Salut Pascal, ta réponse entraîne une autre question :lol:

Si dans le cas le plus défavorable, le câble dynema venait à casser alors que le planeur est à 300 mètres d'altitude, avec un gros vent plein travers et le chemin dont je parlais distant de 130 mètres...le câble lui peut aller assez loin et sans danger pour quiconque vu son poids; mais qu'en est il du parachute et des élingues ?

 

soit il reste au nez du planeur et on met 2 coups de largage afin qu'il tombe sur le terrain ou alors il suit aussi le morceau de câble restant et peut tomber sur le chemin voire plus loin ?

 

Merci :D

Vincent

Link to comment
Share on other sites

Je pense qu'une réponse a ce sujet n'est pas bien venue sur ce forum car certains en profiteront pour " arranger" nos propos ..

 

 

 

Envoies moi un mail a ce sujet je t'y répondrais

 

De toutes façons une casse cable entraine pour 95 % des cas un largage automatique coté planeur ( le crochet Tost étant étudié pour cela ) et de plus la deuxiéme chose a effectuer aprés case câble ou fin de treuillée est de larguer deux fois , cela doit être un automatisme ...

 

Pascal

Pascal JOUANNARD

Link to comment
Share on other sites

Pour répondre a ceci:

 

Pour ce qui est de l'espacement entre le treuil et un chemin,la meme valeur que la hauteur atteinte me semble beaucoup,une foi le planeur larguer,le treuilleur a tous loisir d'accelerer pour que le minimum de cable non enrouler parte ...ou il veut.

 

Pierrot , désolé de ne pas être d'accord avec toi , je pense avoir une certaine expérience ce sujet aussi bien dans mon club que sur d'autres plateformes avec des essais de longuers différentes ( de 800 à 2950 m..)

et aussi avec du câble acier et du câble Dyneema ...

 

Ma conclusion est que par fort vent de travers avec une casse câble prés du treuil avec un planeur a plus de 300 mètres de hauteur, le cable peut dériver a plus de 500 mètres de l'axe :

conclusion, je ne dis pas qu'il ne faut pas treuiller, simplement il faut connaitre les risques et s'adapter a cette situation

 

Pascal

Bonjour

C encore Pierrot

Je suis désoler pour toi,mais si le planeur est a 300m/sol,le cable ne peut pas dériver de 500m,a moins que tu ne déroule du cable quand le planeur se décroche,c de la logique.....!

A+

 

 

Pour répondre a ceci:

 

Pour ce qui est de l'espacement entre le treuil et un chemin,la meme valeur que la hauteur atteinte me semble beaucoup,une foi le planeur larguer,le treuilleur a tous loisir d'accelerer pour que le minimum de cable non enrouler parte ...ou il veut.

 

Pierrot , désolé de ne pas être d'accord avec toi , je pense avoir une certaine expérience ce sujet aussi bien dans mon club que sur d'autres plateformes avec des essais de longuers différentes ( de 800 à 2950 m..)

et aussi avec du câble acier et du câble Dyneema ...

 

Ma conclusion est que par fort vent de travers avec une casse câble prés du treuil avec un planeur a plus de 300 mètres de hauteur, le cable peut dériver a plus de 500 mètres de l'axe :

conclusion, je ne dis pas qu'il ne faut pas treuiller, simplement il faut connaitre les risques et s'adapter a cette situation

 

Pascal

Bonjour

C encore Pierrot

Je suis désoler pour toi,mais si le planeur est a 300m/sol,le cable ne peut pas dériver de 500m,a moins que tu ne déroule du cable quand le planeur se décroche,c de la logique.....!

A+

Quand a la casse a 300m par fort vent de travers,tu ne décolle pas par fort vent de travers au treuil !!!!sauf si tu as des envies de sucide.

Volez,vous saurez pourquoi les oiseaux chantent!
Link to comment
Share on other sites

Je suis désoler pour toi,mais si le planeur est a 300m/sol,le cable ne peut pas dériver de 500m,a moins que tu ne déroule du cable quand le planeur se décroche,c de la logique.....!

 

Je pense qu'il veut dire qu'avec un fort vent de travers, le vent peut emporter un cable léger attaché à son parachute. :D

 

Quand a la casse a 300m par fort vent de travers,tu ne décolle pas par fort vent de travers au treuil !!!!sauf si tu as des envies de sucide.

 

D'accord là-dessus.

:lol:

Link to comment
Share on other sites

Oui je décolle par fort vent de travers comme en remorquage d'ailleurs .

 

Je considére qu'a partir de 5kts et 50° c'est du vent de travers fort et aprés on se limite a la machine

( voir manuel de vol du planeur ou bien également de l'avion )

 

De plus si ton planeur est a 300 métres sol , cela ne veut absolument pas dire que la distance entre le treuil et le planeur est de 300 mètres , elle peut être de plus d'un km ( par exemple ) .

Si la distance entre le planeur et le treuil est égale a la longueur de câble , c'est que tu as treuillé comme un " cochon"

 

java script:emoticon(':lol:', 'smid_12')

smilie

 

 

Aussi il est vrai que le cêble Dyneema a un avantage de ne peser que 14 Kg au km contrairement à l'acier qui

sera de l'ordre de 75 Kg ( pour du 4.5mm 7 brins âme acier) donc c'est intéressant mais il a tendance a dériver plus dans certaines conditions que j'ai eu la "chance" de rencontrer

 

Pascal

Pascal JOUANNARD

Link to comment
Share on other sites

Au fait, pourquoi ne pas profiter des deux partis :

- S'orienter vers l'achat d'un remorqueur du futur (c'est sans doutes mieux qu'un vieux rallye, même si c'est moins fun qu'un L19),

- Acheter un treuil...

 

En quoi est-ce antagoniste? :lol: D'autant que vous avez la chance d'avoir des gens passionnés pour trouver des moyens pour acquérir chacun de ces deux moyens de mise en l'air...

Link to comment
Share on other sites

Même chez nous on a des traitres, regardez sur ce site :

www.planeur-stflo.net

 

N'esitez pas a laisser des commentaires

 

Pascal

 

Pascal,

J'ai sorti le calcul du texte, et je l'ai présenté à ma fille de 7 ans.

 

Elle me dit que:

"Le monsieur qui a écrit ça doit nous joindre en classe, son calcul n'est pas correct:

18 litre par heure = 3 litre par 10 minutes et non 1 litre comme l'a écrit le monsieur." :lol:

 

SCIENCE !!!!??? :D j'ose esperer que l'auteur, Mr Y. Marchand n'etait pas ingenieur.

 

Bart.

 

N'etant pas familier avec ton club, je m'abstine de faire commentaire sur le site.

Link to comment
Share on other sites

Même chez nous on a des traitres, regardez sur ce site :

www.planeur-stflo.net

 

N'esitez pas a laisser des commentaires

 

Pascal

 

Pascal,

J'ai sorti le calcul du texte, et je l'ai présenté à ma fille de 7 ans.

 

Elle me dit que:

"Le monsieur qui a écrit ça doit nous joindre en classe, son calcul n'est pas correct:

18 litre par heure = 3 litre par 10 minutes et non 1 litre comme l'a écrit le monsieur." :lol:

 

SCIENCE !!!!??? :D j'ose esperer que l'auteur, Mr Y. Marchand n'etait pas ingenieur.

 

Bart.

 

N'etant pas familier avec ton club, je m'abstine de faire commentaire sur le site.

Dans le meme style vu dans l'edition papier d'un vol Air France :angry:

http://img195.imageshack.us/img195/4603/af1gz7.th.jpg

http://img174.imageshack.us/img174/7538/af2uy4.th.jpg

Bref, Il est simplement demandé aux gens de payer mais de ne surtout pas réfléchir ;)

Edited by Olivier
Link to comment
Share on other sites

SCIENCE !!!!??? :lol: j'ose esperer que l'auteur, Mr Y. Marchand n'etait pas ingenieur.

 

 

 

La différence entre un ingénieur et un médecin : le médecin peut enterrer ses clients :D

 

( le premier a une obligation de résultat , l'autre , une obligation de moyens )

Willy MAROT
Link to comment
Share on other sites

Au fait, pourquoi ne pas profiter des deux partis :

- S'orienter vers l'achat d'un remorqueur du futur (c'est sans doutes mieux qu'un vieux rallye, même si c'est moins fun qu'un L19),

- Acheter un treuil...

 

En quoi est-ce antagoniste? :D D'autant que vous avez la chance d'avoir des gens passionnés pour trouver des moyens pour acquérir chacun de ces deux moyens de mise en l'air...

 

Salut Vincent,

bien sur, nous ne sommes pas défavorables à cette idée, loin de là. A l'inverse du trouble actuel crée par les détracteurs du treuil, nous faisons preuve d'un peu plus d'ouverture d'esprit et disons ""why not " si nous sommes garantis de recruter plus largement. ;)

Tous les moyens sont bons afin d'augmenter le population vélivole.

Dans l'immédiat, l'heure est à la fidélisation.

Fidélisation avec un moyen peu onéreux de se mettre en l'air: le treuil, pourquoi se tourner vers lui dans un premier temps ?

 

Simplement pour ne plus voir les gens mettre en piste et ranger le planeur peu de temps après sans même avoir décollé, de peur de ne pas amortir le prix du remorqué...météo incertaine oblige et phénomène grandissant avec le prix de l'essence. :lol:

Tout le monde sait que le vol à voile admet beaucoup de contraintes, tant au niveau météo et familial que du temps passé sur le terrain pour voler, alors faisons en sorte d'abattre la barrière financière afin que celle-ci ne devienne pas la contrainte principale.

 

La pérennité du mouvement est assurée par le relève, alors ne la faisons pas fuire à la vue des tarifs :angry:

 

Alors à 2007 Vincent, on compte sur toi.

Vincent

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Loading...
 Share