www.planeur.net | www.netcoupe.net | www.volavoile.net
Jump to content

De L'avenir De L'espace Aérien Pour Nos Loisirs


Recommended Posts

De l'avenir de l'espace aérien pour nos loisirs : les planeurs et autres engins volants

 

Expérience faite on voit que ce qui est dérogatoire aujourd'hui devient "règle obligatoire" (on ne déroge plus) au bout de qq. années. C'est une façon de nous mettre "le suppositoire" en douceur...

 

La DGAC est une énorme nébuleuse qui s'est construite sans aucune "régulation" des politiques. Ce qui fait qu'aujourd'hui, on y trouve pléthore d'effectifs et pas de travail concret en rapport des effectifs. Alors l'excedent cogite et se trouve du boulot..

 

Il n’est pas garanti qu’avec un transpondeur tous les planeurs auront la clairance !!! Complètement faux. Les contrôleurs ont pour mission de séparer et réguler les trafics entre eux. Ils leur faudraient admettre de ne pas le faire pour les planeurs. Une loi/ordonnance/decret est nécessaire.

 

Avant de poursuivre jetez un coup d’œil sur ces liens.

Voir http://www.ifrap.org/2-fromages/dgac.htm

Voir aussi le rapport de la cour des comptes http://www.ccomptes.fr/Cour-des-comptes/pu...la%20dgac%22%22 pour les puristes. Aussi http://www.assemblee-nationale.fr/12/budge...3.asp#P121_9431

 

 

 

Effectifs DGAC au 1er janvier 2005

11 736 agents

15 emplois de direction

154 ingénieurs des Ponts et Chaussées

789 ingénieurs des études et de l'exploitation de l'Aviation civile

4 376 ingénieurs du contrôle de la navigation aérienne

1 492 ingénieurs électroniciens des systèmes de la sécurité aérienne

1 706 techniciens supérieurs des études et de l'exploitation

870 ouvriers d'Etat

1 744 personnels administratifs

154 personnels navigants

436 statuts locaux et autres

 

1392 Millions d'Euros de recettes d'exploitation (a)

1746 Millions d'Euros de dépenses (a)

 

 

On a quand même 2 fois plus de contrôleurs que dans les pays voisins!! C’est très français ça. En tout ça fait "beaucoup". TROP.

 

En résumé : une moitié qui bosse et l'autre moitié qui se réunit ou tchate.. et QUI DEFEND CETTE USINE à GAZ.

 

Alors discuter avec la DGAC pour mieux voler c’est comme discuter avec le Roi pour abolir la monarchie.

 

Toute ma reconnaissance à la commission espace aérien qui se tape les discussions avec « le roi DGAC » et c’est nécessaire.

 

C’est à l’ensemble des usagers de l’aviation de loisir de dénoncer le fonctionnement de la DGAC et de souhaiter au plus vite une meilleure considération du « citoyen volant ».

 

Les interlocuteurs ne peuvent être que les politiques et l’Etat en aucun cas la DGAC avec l'ensemble des federations de sports aériens.

 

A défaut et s’il le faut avec qq. uns d’entre vous je veux bien créer une association de défense de l’Espace aérien pour nos loisirs. Je n’en ai pas trouvé avec les moteurs de recherche ???

 

Missions :

-Faire voter une loi spécifique ou trouver une disposition pour dispenser les contrôleurs de séparer et réguler les trafics de certains aéronefs de loisirs.

-Trouver les modalités pour une circulation « libre » sous surveillance du contrôle des aéronefs de loisirs

-Rediscuter l’Espace Aérien et son usage

 

:nuke::evil::pirat:

 

 

 

 

 

 

 

 

a) http://www.aviation-civile.gouv.fr/html/pu.../60_63_2004.pdf

Edited by Michel Klich
Link to comment
Share on other sites

  • Replies 33
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Je confirme les affirmations de Michel K. Une de mes bonnes amies, récemment encore conseillère technique auprès du secrétaire d'Etat aux Transports, a travaillé auparavant au SBA (Service des Bases Aériennes) à la DGAC. Ce qu'elle m'a rapporté est édifiant :

* sur les 2.000 personnes travaillant au siège à Issy les Moulineaux, plus de 600 (six cents) sont employés ... à la DRH !!

* les conditions de travail et de rémunération des techniciens et ingénieurs travaillant dans les tours de contrôle (désolé, je ne connais pas par coeur leur titre !) sont parmis les plus favorables de notre administration : horaires "relâchés", avantages sociaux, promotion "automatique'", jours de vacances, etc. Les ouvriers du Syndicat du Livre sont, en comparaison, d'aimables plaisantins...

 

Le résultat de tout cela est que le pouvoir législatif et/ou éxécutif (les élus , en raccourci) n'ose plus s'opposer à cette corporation ultra puissante (souvenez-vous des grèves "à répétition" des aiguilleurs du ciel !). Nouvelle illustration de la connivence régnant aujourd'hui en France entre l'administration et le pouvoir ...

Link to comment
Share on other sites

Guest Invité_Robert_*
défaut et s’il le faut avec qq. uns d’entre vous je veux bien créer une association de défense de l’Espace aérien pour nos loisirs. Je n’en ai pas trouvé avec les moteurs de recherche ???

 

Missions :

-Faire voter une loi spécifique ou trouver une disposition pour dispenser les contrôleurs de séparer et réguler les trafics de certains aéronefs de loisirs.

-Trouver les modalités pour une circulation « libre » sous surveillance du contrôle des aéronefs de loisirs

-Rediscuter l’Espace Aérien et son usage

 

Car il est évident qu'il est plus intelligent de se disperser en créant une obscure association de plus plutôt que de proposer son aide active à la commission espace aérien de la FFVV ou à n'importe quelle autre fédération de loisir aérien ... :pirat:

Link to comment
Share on other sites

Car il est évident qu'il est plus intelligent de se disperser en créant une obscure association de plus plutôt que de proposer son aide active à la commission espace aérien de la FFVV ou à n'importe quelle autre fédération de loisir aérien ... :pirat:

 

 

La dispersion vient justement du fait qu'il y a de nombreuses féddérations (avion,ulm,delta,parapente,planeur,ballon,para ....)

 

Une telle association permettrait de regrouper TOUS les utilisateurs "sportif et de loisir" des espaces aériens !!!

Link to comment
Share on other sites

Guest Invité

Il n'y a rien d'obscur: moi c'est Michel Klich et toi Robert???.

 

Ce n'est pas une question de volonté de la part des fédés mais plutot de raison. L'Etat donne des aides et donc il y a risque à boycotter la DGAC. L'Etat dans l'Etat.

 

On peut tout perdre...

Link to comment
Share on other sites

Créer une association de défense de l'espace aérien:

je pense effectivement que c'est une bonne idée, mais il faut trouver des gens motivés et qui ont le temps...

http://planeur.phpnet.org/images/flarm_pixel.png
Link to comment
Share on other sites

Guest Invité
La dispersion vient justement du fait qu'il y a de nombreuses féddérations (avion,ulm,delta,parapente,planeur,ballon,para ....)

 

Une telle association permettrait de regrouper TOUS les utilisateurs "sportif et de loisir" des espaces aériens !!!

 

Sur quelles bases ? Au nom de qui ? Pour quelle raison les autorités accorderaient un quelconque crédit à une telle association par rapport aux fédérations qui bénéficient d'une légitimité donnée par le nombre des licenciés et des clubs affiliés.

 

A mon avis, c'est plutôt le CNFAS, conseil national des fédérations aéronautiques sportives, qui a vocation à représenter l'ensemble des sports aéronautiques. Pourquoi ne pas lui donner un rôle plus prépondérant ?

Link to comment
Share on other sites

Les interlocuteurs ne peuvent être que les politiques et l’Etat en aucun cas la DGAC avec l'ensemble des federations de sports aériens.

 

A défaut et s’il le faut avec qq. uns d’entre vous je veux bien créer une association de défense de l’Espace aérien pour nos loisirs. Je n’en ai pas trouvé avec les moteurs de recherche ???

 

Tout à fait d'accord pour CNFAS , s'ils veulent faire le boycot de la DGAC et n'avoir comme interlocuteur que les ministeres .. et les politiques.

 

J'ai bien dit " à défaut"

 

wait and see

Edited by Michel Klich
Link to comment
Share on other sites

Et encore sur ta photo des zones je ne vois pas (à part les couloirs basse altitudes), les énormes zones de classe R...

J'ai volé le 15 Aout, Orléans Bricy, Avord inactifs: un vrai régal!

 

Je vois aussi sur cette image la zone de St Yan :evil: Une surface de plusieurs départements pour en gros 2 TB20 en IFR par semaine... :pirat:

Edited by 2Ailes
http://planeur.phpnet.org/images/flarm_pixel.png
Link to comment
Share on other sites

J'ai pris le temps de lire presque en entier le rapport de la cour des comptes sur la DGAC. Il est édifiant mais pas unique. Le ministère de l'équipement et des transports possède hélas d'autres niches de ce genre qui perdurent...

 

Ce qui m'a plus surpris c'est à la fin, dans les commentaires, que le Ministre épinglé prenne la défense de son administration à la gestion défaillante alors que son collègue Ministre de la fonction publique acquiesse au contraire le contenu du rapport à 100%! C'est ça la solidarité.

Link to comment
Share on other sites

Guest Invité

Et ça donne quoi, concretement, le "boycott de la DGAC" ?

 

Quand je vois comment sont créé les espaces et les ZRT, j'ai plutôt l'impression que c'est la DGAC qui nous boycotte !! :pirat:

Link to comment
Share on other sites

ben voyons ...

Tu pourrais aussi boycotter les controlleurs dans le train et t'adresser directement au ministre des transorts, boycotter les gendarmes sur l'autoroute et t'adresser directement à MAM, boycotter le percepteur et dialoguer avec TB pour tes redressements ...

Quand aux bonnes amies qui crachent dans la soupe, qu'ont-elles fait pour rendre leur administration plus efficace ?

Les agents du contrôle aérien te dérangent parcequ'ils gagnent trop ou parcequ'ils font mal leur boulot ? Comme nous tous, ils sont charmants lorsqu'on les considère et exécrables quand on les méprise.

Défendre notre espace de liberté c'est écouter, comprendre les intérêts divergents, dialoguer, chercher les influences, négocier. Tout le contraire d'un boycott.

As tu pesé notre poids et celui des autres utilisateurs de l'espace aérien ?

Nos fédés ne sont pas parfaites, leurs actions te semblent molles ? viens, agis, mais pas solo !

 

Volez, faites de belles choses, faites partager votre amour du ciel, et le ciel sera un peu plus à nous.

 

Jean

Link to comment
Share on other sites

Défendre notre espace de liberté c'est écouter, comprendre les intérêts divergents, dialoguer, chercher les influences, négocier.

 

Si c'était vrai on n'en serait pas là devant le fait accompli.

 

La commission espace aérien a toujours demander la concertation avant que la DGAC "fourgue" ses plans.

Bruno nous a informé des procédés de concertation.... une foutaise.

 

Sauf, peut etre à vérifier, ces 2 dernieres années mais la DGAC avait déjà placé ses projets .

 

Vois ce que la DGAC nous cogite: ben on est trés mal!!

 

En tout cas en France si tu te mets dans le moule tu es sur d'etre "baisé". C'est notre démocratie???? à la française . Pas moyen de discuter avant..... faut "bloquer" la France pour etre entendu!!! On ne peut pas le faire alors innovons...

Edited by Michel Klich
Link to comment
Share on other sites

Dernieres nouvelles

a Orléans nous organisons une concours débutants en compétition. Hier et aujourd'hui 2 gendarmes de la police de l'air sont passés pour tout vérifier. Ils l'ont fait je dois dire trés courtoisement et façon trés professionnelle. C'est un compliment .

 

Mais à l'heure ou le plan vigipirate est au ROUGE est ce bien le bon endroit pour traquer des terroristes???

N'y a t-il pas des endroits plus sensibles ou il faudrait des effectifs pour plus d'efficacité??

 

NON? Ils viennent régulierement traquer le vélivole et autres passionnés de l'aviation parce qu'à Saint Denis de l'Hotel il y a beaucoup de traffic/mouvements donc plus de chance de voir du monde en infraction... véridique!!!!

 

En tout cas les "terroristes " peuvent dormir tranquilles , la police s'occupe des vélivoles er d'autres passionnés volants.

Edited by Michel Klich
Link to comment
Share on other sites

Bonjour,

 

:) Police de l'air avec des policiers, et gendarmerie des transports aériens avec des gendarmes, le ministère d'appartenance n'est pas le même et les status diffères !!!

 

Il y a quelques semaines ils étaient sur Rochefort...

 

Pour revenir sur les posts précédents, l'aviation générale ( tous les VFR) ne paierait-elle pas (et au prix fort) des années pendant lesquelles la réglementation n'a pas toujours été bien comprise et aplliquée, des années ou seul les fédérations venaient aux réunions...

 

Pour ne citer que les réunions de préparation des compétitions vélivoles, tous les directeurs de compétition pourtant invités ne sont pas venus ??? et ceux qui étaient présents autant que je m'en souvienne n'ont pas eu à se plaindre...

 

D'autres réunions ont eu lieu, et la participation des différents club tous invités, n'a pas été à la hauteur des espérances...

 

Pour reprendre le post sur la R-49, j'ai demandé à toutes et à tous des retours d'expèriences pour essayer d'améliorer le protocole et bien aucune réponse, personne ne dit rien (ou tous le monde s'en fiche...)

 

Alors on pourrait en conclure que le "boycott" il existe déjà et depuis longtemp...

 

Maintenant, je quitte Cognac pour Athis-mons et le BEP CRG nord ouest, je vais donc avoir à travailler sur les espaces aérien et les différentes réunions anciennement CRICAG et maintenant CRRAGLS et bien je verrais bien les résultats des concertations et de leurs participants ( il ne suffit pas d'envoyer son représentant de club ou de fédé aux concertations sans lui donner des billes... l'espace est devenu compliqué et les représentants de la comm espace peuvent vous dire que ce genre de réunion se préparent à l'avance et qu'ils ont besoins d'informations, de doléances, de solutions aussi, arriver à une réunion avec une solution constructive et reflechie permet bien souvent de débloquer des situations tendues...

 

Voilà, bonS VolS et bonne journée.

 

@+ JDN

COGNAC-34
Link to comment
Share on other sites

Pour revenir sur les posts précédents, l'aviation générale ( tous les VFR) ne paierait-elle pas (et au prix fort) des années pendant lesquelles la réglementation n'a pas toujours été bien comprise et aplliquée, des années ou seul les fédérations venaient aux réunions...

 

J'ai été témoin/participant de plusieurs réunions à TOURS. Des projets tous faits , sans concertation avec les usagers , nous étaient présentés comme "applicable à partir du ..jj/mm/aa". Il n'y a que le projet "drones" Sologne qu'on a réussi à stopper ...

 

J'ai également été témoin et acteur pour les secteurs dérogatoires de Bricy Est ( zones dérogatoires pour Orléans St Denis de l'Hotel et transit Est de Bricy.

 

J'avais pour interlocuteur un Lieutenant trés pragmatique et qui a vite compris l'interet d'avoir une sorte de convention. Il a rédigé les "bons" protocoles et les a envoyés à la DAC Nord. 2 mois plus tard pas de réponse de la DAC Nord. En réunion avec lui il decide de telephoner à l'interlocuteur officiel de la DAC Nord. J'ai entendu toute la conversation, je peux vous dire que Paris c'était :"absence totale " de volonté d'aboutir....

A la fin ( presq'une heure de tchache) agacé par ce Monsieur, le Lieutenant a dit: " je suis gestionnaire et usager mon espace aérien, j'ai en face de moi un autre usager..... les protocoles convenus satisfont toutes les parties .... DONNEZ MOI UN BON ARGUEMENT POUR NE PAS HOMOLOGUER CE PROTOCOLE" . Aprés cette phrase , le décideur de Paris a capitulé.

 

J'ai beaucoup plus confiance en nos militaires qu'avec les civils. Les militaires ne font pas partie de la DGAC.

Voilà un témoignage. Il est totalement sincere.

 

Bien entendu c'était peut etre "l'exception" ou la "régle".

 

Le temps a passé et quand je vois les choses évoluer , je crois que c'était la régle. " Rien ou moins pour l'aviation légére .."

Edited by Michel Klich
Link to comment
Share on other sites

Bonjour,

 

la commission a beaucoup travaillé pour qu'une procédure de concertation équitable soit mise en place.

Effectivement, ce n'était pas dans les habitudes de nombreux services de la DGAC de pratiquer la concertation avec l'aviation légère, mais ce serait faire du tort à de nombreux agents qui ont conciencieusement fait leur travail que de généraliser ces affirmations.

 

Depuis, nous avons obtenu un système de concertation assez satisfaisant (sur le papier) avec les CCRAGALS, comité censé vérifier que la concertation s'est déroulé dans des formes et des délais suffisants permettant aux usagers de s'esprimer valablement. Il faut néanmoins que les agents de la DGAC s'imprègnent de cette culture, et que nous soyons également très présents pour faire pression. Les CCRAGALS doivent faire leurs preuves

 

Il ne faut pas oublier que nous n'avons que peu de poids face aux intérêts économiques des autres usagers. Donc nous devons aussi apprécier à sa juste valeur lorsque la DGAC fait des efforts pour que nous ne soyons pas "sacrifiés".

Dialogue et négociation riment obligatoirement avec compromis. Ce qui veut dire que nous devons nous aussi évoluer, ce qui n'est pas toujours à notre avantage compte tenu du rapport des forces.

 

Conclusion : si l'on veut que la balance ne penche pas toujours du cotés des "gros", il faut que nous sachions nous aussi prendre les opportunités en réclamant de l'espace aérien ou des services. C'est pour cela que nous avons toujours besoin de bénévoles !!

Or ils se comptent sur les doigts d'une main !!

 

Nico

 

PS: ne pas prendre la DAC Nord comme exemple, elle n'a pas été jusqu'ici une référence en matière de concertation, le Nord-Ouest ayant été la seule région a ne pas organiser de CRICAG. Ceci peut changer avec les CCRAGALS.

Link to comment
Share on other sites

Merci pour la réponse. J'ai donc vu à l'oeuvre le mauvais exemple (DAC Nord).

 

Mais quand meme en regardant les effectifs dans chaque pays europeens et en recoupant avec les zones on voit que l'espace D est proportionnel à l'effectif.

 

En France il y a 2 fois plus d'effectifs à la DGAC que dans les autres pays voisin pour des administrations équivalentes. On a plein de zones D..

 

http://img80.imageshack.us/img80/6369/zonesed1.jpg

 

http://img80.imageshack.us/img80/6369/zonesed1.jpg

 

 

Evolution de carriere oblige, on crée des zones pour 1 à 2 traffic par/jour ce qui fait necessairement plein de controleurs partout meme là ou on n'en aurait pas besoin.

 

C'est le systeme typiquement administratif sans controle des politiques. On se fait sa place ...plus on est gros et plus on est intouchable.

 

Enfin moi j'ai 60 balais alors ça va aller. Mais les jeunes dans 20 ans ils voleront dans des cages à planeurs.

 

Conclusion : si l'on veut que la balance ne penche pas toujours du cotés des "gros", il faut que nous sachions nous aussi prendre les opportunités en réclamant de l'espace aérien ou des services. C'est pour cela que nous avons toujours besoin de bénévoles !!

Or ils se comptent sur les doigts d'une main !!

 

C la bonne politique: DEMANDER

Edited by Fred
Link to comment
Share on other sites

  • 4 weeks later...

Evolution de carriere oblige, on crée des zones pour 1 à 2 traffic par/jour ce qui fait necessairement plein de controleurs partout meme là ou on n'en aurait pas besoin

 

1 à 2 traffic par jour ... et même beaucoup moins.

A Angers-Marcé (pardon Angers Loire Aéroport) 3 traffics par semaine (et seulement pendant 6 mois de l'année) il y a la volonté, de la part du gestionnaire de la plateforme, de créer une nouvelle zone de classe D avec contrôleurs pour le début de l'année 2007 :blink:

Et je ne parle pas des réunions de "sensibilisation à la sureté" organisées avec le concours de la DGAC ou l'on nous apprend que pour pénétrer dans la zone vol à voile (la piste) il faudra être muni d'un badge (demande en 2 exemplaires 1 pour la DGAC et 1 pour la gendarmerie) porté de façon visible ou avoir sur soi sa licence et une pièce d'identité, sinon amende d'une somme astronomique ... c'est bien connu tous les vélivoles sont des terroristes :D

C'est sur notre loisir préféré "espace de liberté" en prend un coup :(

Link to comment
Share on other sites

L'image posté par Michel est extraordinaire, et résume à elle seule la situation.

 

Est elle utilisée par notre commission espace aérien dans ces disussions avec la DGAC?

 

Peut on la mettre à jour avec toute l'europe des 25. Elle serait encore plus criante de vérité.

 

Il nous reste un malheureux espoir, la privatisation. Personne ne paiera un contrôleur pour 3 mouvements par semaine. Le bon sens devient financier dans ce monde.

 

Un autre exemple, allez voir la dimension de la CTR de Sion, où cohabitent des paras, des planeurs, des jets, de l'aviation sportive et des F18.

 

Bons vols à tous ce week-end.

 

PS: Une dernière question, est ce que les contrôleurs sont rémunérés en fonction:

1) De la dimension de la zone

2) Du nombre de mouvements

3) De sa classification

Edited by harty
Link to comment
Share on other sites

Allez, un note optimiste et un remerciement à tous ceux qui nous défendent :

 

La zone dérogatoire vol à voile dans la TMA Classe D de Nantes devrait bientôt basculer en classe G.

 

C'est quand même une bonne nouvelle que l'Aviation Civile admette de fait qu'elle a vu un peu trop grand en 2002...

Link to comment
Share on other sites

Est elle utilisée par notre commission espace aérien dans ces disussions avec la DGAC?

 

Ben oui, ça a été fait, mais pas avec celle-là. Il manque quand même, par exemple, les TMA de classe A italiennes... et puis ces images sans altitudes sont impressionnantes mais ne permettent pas vraiment d'argumenter sur le mode de la comparaison.

Quant on parle de l'europe des 25, il faut se méfier, de nombreux pays sont en bien moins bonne situation que nous. Dans les pays nordiques par exemple, c'est classe C partout et aucune chance d'avoir une clairance.

 

Les allemands sont assez "libéraux" et pragmatiques dans la matière. C'est un bon exemple, car ils sont à 100 mille lieues de la mentalité de la DGAC française... mais aussi il n'ont pas eu de collisions IFR-VFR (Pic St Loup, Quiberon), ... ni le sang contaminé, etc...

 

En fait quant on argumente dans ce sens là, on nous dit : oui, mais en France on vous rend le service !! et on le fera même sans transpondeur !!

Et comme on a presque aucun retour de vélivoles qui protestent contre des refus de clairances... ben on a rien à répondre...

C'est sûr que c'est fatigant de faire un mail à la com espace au retour d'un vol...

 

Pire : j'ai bien peur que certains préfèrent appliquer le "pas vu pas pris" plutôt que de se frotter aux demandes de clairances. Suivez mon regard.... :mdr:

Ben voilà bien une manière de faire qui nous conduira dans des cages à planeur.

 

Si on veut de l'espace, il faut le réclamer. Il y a des espaces qui on été idument reclassés. Mais il faut aussi comprendre et accepter que la cohabitation entre les planeurs et les jets des low-cost sans aide des contrôleurs (légalement ou non), c'est pas une situation d'avenir en ce qui nous concerne.

 

Nico

Edited by Philippe de Péchy
Link to comment
Share on other sites

Et comme on a presque aucun retour de vélivoles qui protestent contre les refus de clairances... ben on a rien à répondre...

C'est sûr que c'est fatigant de faire un mail à la com espace au retour d'un vol...

 

C'est surtout qu'on n'affiche plus de circuits qui passent par des classes D...

http://planeur.phpnet.org/images/flarm_pixel.png
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Loading...
 Share


×
×
  • Create New...