www.planeur.net | www.netcoupe.net | www.volavoile.net
Jump to content

Scheibe Sf 27 A Zugvogel V Topaze


euskadi64
 Share

Recommended Posts

  • Replies 33
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Le Zugvogel initial, dont j'ignore la dénomination Scheibe (SF ??) est un classe libre de l'époque : 17 m sans volets, peut être d'autres versions.

Le SF 27 est un interpolation 15 m, donc classe standard. Il a été construit sous licence par Loravia, Thionville, sous les dénominations LCA 10, LCA 11 et LCA 12.

Performances plus ou moins équivalentes au Ka 6 E ; agrément très inférieur.

Edited by Tatave
Link to comment
Share on other sites

Quelques images de Topaze :

http://flickr.com/gp/gdufrene/nL6Nrp

 

C'est un LCA 11, le premier de la série d'ailleurs ;-)

et il est à céder d'ailleurs ...

 

Il possède une profondeur mono-bloc ce qui le rend assez sensible sur l'axe de tangage,

L'empenage est cruciforme comme sur de nombreux planeur de cette époque.

 

C'est une machine assez agréable à piloter qui fait une excellente transition entre les bois/étoile et les machines plastiques.

La polaire est plus sympa qu'un Ka8 et c'est une bonne machine pour s'éloigner du terrain.

J'ai une 20e d'heures de vol sur cette machine.

 

Je n'ai pas d'expérience sur le Ka6 je ne peux donc pas t'aider dans la comparaison de ces machines =)

Link to comment
Share on other sites

Super, merci.

 

 

Le Zugvogel initial, dont j'ignore la dénomination Scheibe (SF ??) est un classe libre de l'époque : 17 m sans volets, peut être d'autres versions.

Le SF 27 est un interpolation 15 m, donc classe standard. Il a été construit sous licence par Loravia, Thionville, sous les dénominations LCA 10, LCA 11 et LCA 12.

Performances plus ou moins équivalentes au Ka 6 E ; agrément très inférieur.

 

Merci. Tu connais le prix de vente ? As tu plus de détails (nbre d'heures de vol, visites, remorque,....) ?

 

Cdlt.

 

 

Quelques images de Topaze :

http://flickr.com/gp/gdufrene/nL6Nrp

 

C'est un LCA 11, le premier de la série d'ailleurs ;-)

et il est à céder d'ailleurs ...

 

Il possède une profondeur mono-bloc ce qui le rend assez sensible sur l'axe de tangage,

L'empenage est cruciforme comme sur de nombreux planeur de cette époque.

 

C'est une machine assez agréable à piloter qui fait une excellente transition entre les bois/étoile et les machines plastiques.

La polaire est plus sympa qu'un Ka8 et c'est une bonne machine pour s'éloigner du terrain.

J'ai une 20e d'heures de vol sur cette machine.

 

Je n'ai pas d'expérience sur le Ka6 je ne peux donc pas t'aider dans la comparaison de ces machines =)

Link to comment
Share on other sites

Hello,

j'ai fait une trentaine d'heures de vol sur LCA11 (F-CEEP) lorsqu'il était à Valence. J'ai d'excellents souvenirs sur cette machine qui était très agréable à piloter. Ayant fait aussi du K6-e (~50h), je peux -un peu- comparer les 2 pièges :

le K6 est délicat au décollage avec son crochet disymétrique, on est extrêmement mal assis, sa visi est très limitée, son évacuation est aléatoire (bien que je n'ai jamais essayé, mais rien que le fait d'en sortir donne une bonne idée...), le réglage du compensateur est folklorique (surtout en remorqué), et les transitions sont...comment dirais-je ?...hum...Par contre, le pilotage est agréable, sa profondeur est monobloc comme le Topaze, et c'est un excellent voilier pour petit temps, entre de bonne main il peut faire des prouesses !

le Topaze est très facile dans toutes les configurations, et on y dormirait presque dedans ! Par contre sa visi n'est pas excellente (pas mieux que le K6), il monte moins bien que le K6 (le rayon de virage me semble plus grand), et transiterait au moins aussi bien que le K6. L'évacuation quant à elle me semble plus facile (là aussi je n'ai pas eesayé...;-)

Pour info, notre F-CEEP a eu son longeron principal qui s'est délaminé en vol...Son pilote, un CTN réputé, fort connu et fort apprécié, a eu la sagesse de revenir se poser "sur des oeufs" (il n'était pas loin du terrain ce jour là) et a eu ses cheveux qui se sont dressés sur la tête lorsqu'il a vu l'angle qu'avaient pris les ailes...Après réparation, il a fini à Aspres/Buëch entre les deux pistes lors d'un atterro particulièrement raté...

voili, voilou

Bons vols, Bonnes pompes,

A bientôt sur les ondes,

Puissance et truculence,

jeannot de Valence...

Link to comment
Share on other sites

Super, merci pour les infos.

 

 

Hello,

j'ai fait une trentaine d'heures de vol sur LCA11 (F-CEEP) lorsqu'il était à Valence. J'ai d'excellents souvenirs sur cette machine qui était très agréable à piloter. Ayant fait aussi du K6-e (~50h), je peux -un peu- comparer les 2 pièges :

le K6 est délicat au décollage avec son crochet disymétrique, on est extrêmement mal assis, sa visi est très limitée, son évacuation est aléatoire (bien que je n'ai jamais essayé, mais rien que le fait d'en sortir donne une bonne idée...), le réglage du compensateur est folklorique (surtout en remorqué), et les transitions sont...comment dirais-je ?...hum...Par contre, le pilotage est agréable, sa profondeur est monobloc comme le Topaze, et c'est un excellent voilier pour petit temps, entre de bonne main il peut faire des prouesses !

le Topaze est très facile dans toutes les configurations, et on y dormirait presque dedans ! Par contre sa visi n'est pas excellente (pas mieux que le K6), il monte moins bien que le K6 (le rayon de virage me semble plus grand), et transiterait au moins aussi bien que le K6. L'évacuation quant à elle me semble plus facile (là aussi je n'ai pas eesayé...;-)

Pour info, notre F-CEEP a eu son longeron principal qui s'est délaminé en vol...Son pilote, un CTN réputé, fort connu et fort apprécié, a eu la sagesse de revenir se poser "sur des oeufs" (il n'était pas loin du terrain ce jour là) et a eu ses cheveux qui se sont dressés sur la tête lorsqu'il a vu l'angle qu'avaient pris les ailes...Après réparation, il a fini à Aspres/Buëch entre les deux pistes lors d'un atterro particulièrement raté...

voili, voilou

Link to comment
Share on other sites

Bonsoir,

 

notre Topaze est arrêté depuis 2 ans. Plus assez de monde pour voler dessus (il est en CDNR).

Il était toutefois en situation V jusque là sans soucis particulier.

Un CDNR, pour rappel, çà ne permet pas à un pilote non breveté de voler dessus.

Ce qui est plutot génant car on utilisait cette machine entre le K8 et les plastiques,

donc les pilotes par forcemment brevetés de manière générale.

 

Il est en état correct même si le contre plaqué du fuselage montre des signes de vieillesse (un peu ondulé

derrière le cockpit).

 

Je n'ai plus le nombre d'heures en tête mais tu peux contacter notre présidente si tu veux en savoir plus.

Nous cherchons plus à trouver quelqu'un à qui il sera utile plutot que de le "jeter",

donc le prix de vente est proche du symbolique.

Link to comment
Share on other sites

Super, merci.

 

 

Bonsoir,

 

notre Topaze est arrêté depuis 2 ans. Plus assez de monde pour voler dessus (il est en CDNR).

Il était toutefois en situation V jusque là sans soucis particulier.

Un CDNR, pour rappel, çà ne permet pas à un pilote non breveté de voler dessus.

Ce qui est plutot génant car on utilisait cette machine entre le K8 et les plastiques,

donc les pilotes par forcemment brevetés de manière générale.

 

Il est en état correct même si le contre plaqué du fuselage montre des signes de vieillesse (un peu ondulé

derrière le cockpit).

 

Je n'ai plus le nombre d'heures en tête mais tu peux contacter notre présidente si tu veux en savoir plus.

Nous cherchons plus à trouver quelqu'un à qui il sera utile plutot que de le "jeter",

donc le prix de vente est proche du symbolique.

Link to comment
Share on other sites

Un CDNR, pour rappel, çà ne permet pas à un pilote non breveté de voler dessus.

 

Bien sûr que si : pour cela il "suffit" que le responsable de l'entretien soit agréé. Ce qui est à peine plus qu'une formalité si la personne fait l'entretien depuis des années.

Jusqu'à l'année dernière, nos Bij volaient en école, en VI, avec des élèves, etc...

Depuis le parc a été restructuré, mais pas à cause du CDNR.

Link to comment
Share on other sites

Effectivement Bob à raison,

 

Nous avons nous même volé avec des Bijaves jusqu'à très recemment en CDNR, nous avons le proto du LC10 Topaze qui vole également sous ce régime et nous sommes complètement dans la légalité et dans la règlementation.

 

Pour ce qui concerne le Topaze, il a été mon planeur fétiche pendant 2 ans (+-40h)sur la bête (il n'y avait que moi qui volait dessus), je confirme tout ce qui a été dit sur les posts précédents : très agéable aux commandes, idéal en petit temps, vitesse de transition 90-100 km/h au risque ve voir le vario dégringoler si tu accédères de trop. Chiant en remorquage car équipé d'un crochet treuil (c'est le seul dans cette configuation) monte bien au treuil si tu ne bourines pas la montée. AF de fou à manier avec précaution. Garde au sol très limitée t'obligeant à poser à plat.

 

Un certain nombre de pilotes ne l'aime pas car selon eux il est "dangereux" à basse vitesse (départ en autorot sans avertissement). Pour ma part je ne suis jamais rentré dans ces configurations extrèmes mais il est clair que si tu y vas tu le trouveras...Si tu as la hauteur suffisante pas de problème si non ... Mais c'est plus ou moins la même chose pour bon nombre de planeurs anciens.

 

Pour la comparaison entre un K6 et le Topaze cela dépend que quel K6 tu parles si c'est un E ou un CR??? En tout état de cause le K6 E au treuil est un planeur désagréable alors que le K6 CR est beaucoup mieux mais moins performant. Le Topase au treuil se comporte bien si tu ne le mets pas dans des configurations limites. C'est pour cela que nous n'envisageons pas de laisser les jeunes pilotes voler dessus au treuil.

 

Entre K6E et Topaze c'est très proche en terme de performance par contre tu es mieux installé dans le Topaze que dans le K6.

 

Voilà en espérant avoir pû t'aider.

 

Un topaze actuellement vaut le prix que tu es pret à y mettre mais attention il demande quand même de l'entretien.

 

Arnold

Link to comment
Share on other sites

Super, merci.

 

 

Effectivement Bob à raison,

 

Nous avons nous même volé avec des Bijaves jusqu'à très recemment en CDNR, nous avons le proto du LC10 Topaze qui vole également sous ce régime et nous sommes complètement dans la légalité et dans la règlementation.

 

Pour ce qui concerne le Topaze, il a été mon planeur fétiche pendant 2 ans (+-40h)sur la bête (il n'y avait que moi qui volait dessus), je confirme tout ce qui a été dit sur les posts précédents : très agéable aux commandes, idéal en petit temps, vitesse de transition 90-100 km/h au risque ve voir le vario dégringoler si tu accédères de trop. Chiant en remorquage car équipé d'un crochet treuil (c'est le seul dans cette configuation) monte bien au treuil si tu ne bourines pas la montée. AF de fou à manier avec précaution. Garde au sol très limitée t'obligeant à poser à plat.

 

Un certain nombre de pilotes ne l'aime pas car selon eux il est "dangereux" à basse vitesse (départ en autorot sans avertissement). Pour ma part je ne suis jamais rentré dans ces configurations extrèmes mais il est clair que si tu y vas tu le trouveras...Si tu as la hauteur suffisante pas de problème si non ... Mais c'est plus ou moins la même chose pour bon nombre de planeurs anciens.

 

Pour la comparaison entre un K6 et le Topaze cela dépend que quel K6 tu parles si c'est un E ou un CR??? En tout état de cause le K6 E au treuil est un planeur désagréable alors que le K6 CR est beaucoup mieux mais moins performant. Le Topase au treuil se comporte bien si tu ne le mets pas dans des configurations limites. C'est pour cela que nous n'envisageons pas de laisser les jeunes pilotes voler dessus au treuil.

 

Entre K6E et Topaze c'est très proche en terme de performance par contre tu es mieux installé dans le Topaze que dans le K6.

 

Voilà en espérant avoir pû t'aider.

 

Un topaze actuellement vaut le prix que tu es pret à y mettre mais attention il demande quand même de l'entretien.

 

Arnold

Link to comment
Share on other sites

C'est quoi l'immat de ton Topaze Arnold

 

Philippe

 

Salut Philippe,

 

Notre topaze est le fameux F-CDAY N°1 de la serie LC10. Il vole à merveille et j'ai le souhait de realiser un 100 km (déjà fait il y a 2 ans) et un 300 cette année. Cela va être amusant mais peu être un peu long...

 

A+

 

Arnold

Link to comment
Share on other sites

Bonjour !

 

Je vole au club de Villefranche en Beaujolais (CVVB) et nous avons deux Topaze, le F-CEET (qui ne vole plus depuis quelques années et entreposé dans le hangar) et le F-CEEN. C'est le 1er mono que les débutants prennent en main et aussi le moins cher de notre club. :)

Je trouve ce planeur vraiment excellent car très léger et agréable à piloter, même si j'ai préféré le Ka6 en terme d'homogénéité de commandes.

 

Si le Topaze est dans la liste des planeurs Netcoupe depuis pas très longtemps c'est grâce à notre club où on a commencé à circuiter un peu avec. Au début on mettait les vols en prenant le SF27 dans la liste, mais le commissaire Netcoupe du CVVB a fait en sorte que le Topaze soit rajouté. Par contre on n'a jamais compris pourquoi on lui a affecté 84 de coef contre 88 pour le SF27... tant mieux ça fait plus de points !

 

L'an dernier j'ai effectué mon 1er 300 comme prévu (distance du badge d'Or) avec le F-CEEN, en 6h tout de même ! :rolleyes: C'est clair qu'il faut prendre son temps avec ce planeur mais on peut faire des belles choses avec, et contrairement à beaucoup de pilotes je ne crache pas dessus quand c'est la seule machine encore dispo quand j'arrive au club à la bourre. :P

 

Au passage, voici la polaire du SF27 :

http://i40.servimg.com/u/f40/11/40/84/55/polair10.jpg

 

Bons vols

 

Mat

Link to comment
Share on other sites

Merci pour les infos.

 

Bonjour !

 

Je vole au club de Villefranche en Beaujolais (CVVB) et nous avons deux Topaze, le F-CEET (qui ne vole plus depuis quelques années et entreposé dans le hangar) et le F-CEEN. C'est le 1er mono que les débutants prennent en main et aussi le moins cher de notre club. :)

Je trouve ce planeur vraiment excellent car très léger et agréable à piloter, même si j'ai préféré le Ka6 en terme d'homogénéité de commandes.

 

Si le Topaze est dans la liste des planeurs Netcoupe depuis pas très longtemps c'est grâce à notre club où on a commencé à circuiter un peu avec. Au début on mettait les vols en prenant le SF27 dans la liste, mais le commissaire Netcoupe du CVVB a fait en sorte que le Topaze soit rajouté. Par contre on n'a jamais compris pourquoi on lui a affecté 84 de coef contre 88 pour le SF27... tant mieux ça fait plus de points !

 

L'an dernier j'ai effectué mon 1er 300 comme prévu (distance du badge d'Or) avec le F-CEEN, en 6h tout de même ! :rolleyes: C'est clair qu'il faut prendre son temps avec ce planeur mais on peut faire des belles choses avec, et contrairement à beaucoup de pilotes je ne crache pas dessus quand c'est la seule machine encore dispo quand j'arrive au club à la bourre. :P

 

Au passage, voici la polaire du SF27 :

http://i40.servimg.com/u/f40/11/40/84/55/polair10.jpg

 

Bons vols

 

Mat

Link to comment
Share on other sites

Sur segelflug.de :

 

Privatverkauf Sf27a

Kategorie: Biete Clubklasse Photo for Ad 20260

Anzeigennummer: 20260

Aufgegeben am: 01/04/2012

Kontakt: Wiedenbruch

Schwerte, NRW 58239

Germany

Telefon:

E-Mail: Antwort auf das Angebot

Web Site:

Versicherung: Interesse an einer günstigen Flugzeugversicherung ? Hier klicken!

 

 

Details

 

Kennzeichen: D-5193

 

Baujahr: 1967

Starts: 764

Stunden: 829

Abnahme bis 11.2012

Ausrüstung: Vario, Höhenmesser, Fahrtenmesser (Winter)

Funk: Becker AR 2008/25

Gurte: neu

 

Geschlossener Hänger

Baujahr: 2001 (tragende Teile aus rostfreiem Material)

 

 

Preis: 5.000,-- €

Link to comment
Share on other sites

Attention quand meme aux effets de mode associés a l'oubli dans la mémoire collective

 

EA n°1,EB EC EE? et vous ne trouvez pas bizarre le grand manque dans cette série?

 

il sont tous immatriculé en Ex

 

j'étais très jeune a l'epoque mais quand j'ai croisé un collègue (d'un club de RP)aux lourdes séquelles membres inférieurs et que

 

j'en demandé un peu plus:la réponse fut toujours et unanimement laconique:TOPAZE /DERNIER VIRAGE

 

alors les méthodes de pilotage et d'encadrement ont fait des progrés mais en d'autres temps on mis aussi a l'ecart les JP15/36

 

et c"est pas plus mal

 

l'expérience est la chose la plus mal partagée

Link to comment
Share on other sites

Administrativement ils ont tous le même constructeur et le même type :

 

Il y a 9 aéronefs pour votre recherche

Immatriculation Propriétaire Constructeur Modèle d'aéronef Port d'attache

F-CDAY AERO CLUB DE BEDARIEUX LA TOUR SECTION VOL A VOILE S L C A LCA SCHEIBE 10 BEDARIEUX-LA TOUR SUR ORB

F-CEEB AC NATIONAL DU PERSONNEL DES INDUSTRIES ELECTRIQUE ET GAZIERE / ANEG S L C A LCA SCHEIBE 10 RODEZ MARCILLAC

F-CEEC MARTIN LETO S L C A LCA SCHEIBE 10 ITXASSOU

F-CEED FERRIERE RICHARD S L C A LCA SCHEIBE 10 BESANCON-THISE

F-CEEF AERO CLUB HERAULT LANGUEDOC ROUSSILLON S L C A LCA SCHEIBE 10 ST MARTIN DE LONDRES

F-CEEG ASSOCIATION MARNAISE DE VOL A VOILE S L C A LCA SCHEIBE 10 REIMS PRUNAY

F-CEEH ASSOCIATION MARNAISE DE VOL A VOILE S L C A LCA SCHEIBE 10 REIMS PRUNAY

F-CEEI AERO CLUB DU BAS ARMAGNAC CENTRE DEPARTEMENTAL DE VOL A VOILE S L C A LCA SCHEIBE 10 NOGARO

F-CEEK ASSOCIATION MARNAISE DE VOL A VOILE S L C A LCA SCHEIBE 10 REIMS PRUNAY

Link to comment
Share on other sites

Pour ton info le F-CDAY n'est pas un Topaze mais un Faucon.

Le planeur a été fabriqué par Avialsa en 1968 vraisemblablement à partir d'un kit Scheibe

Il fut présenté en 1968 à un championat à Grostenquin ( Vor GTQ ) puis utilisé au championat de france 1969 par JP Hirtz

Il arriva dans les années 1970 à sarreguemines ( Ac Saint Avold volait à l'époque à Sarreguemines )

Yves Herrmann fit beaucoup de vols avec ce planeur puis le planeur resta très longtemps à saint Avold et fut vendu après l'arrêt d'activité vol à voile du club

 

Philippe

 

:3ieme:

 

Salut Philippe,

 

Merci pour toutes ces informations mais le manuel de vol et tous les documents en notre possession concerant AY mentionnent comme type Topaze construit par LCA dans les années 70 (je n'ai pas en mémoire la date exacte)... Donc je veux bien de ton explication mais les documents dont nous disposons ne correspondent pas à l'aéronef... Je vais quand même vérifier de près tous les papiers du planeur au cas ou nous ayons été floué à l'insu de notre plein gré... :D

 

A+

 

Arnold

Link to comment
Share on other sites

Attention quand meme aux effets de mode associés a l'oubli dans la mémoire collective

 

EA n°1,EB EC EE? et vous ne trouvez pas bizarre le grand manque dans cette série?

 

il sont tous immatriculé en Ex

 

j'étais très jeune a l'epoque mais quand j'ai croisé un collègue (d'un club de RP)aux lourdes séquelles membres inférieurs et que

 

j'en demandé un peu plus:la réponse fut toujours et unanimement laconique:TOPAZE /DERNIER VIRAGE

 

alors les méthodes de pilotage et d'encadrement ont fait des progrés mais en d'autres temps on mis aussi a l'ecart les JP15/36

 

et c"est pas plus mal

 

l'expérience est la chose la plus mal partagée

 

Bonjour Pilouch,

 

Aurais tu en ta possession le rapport en question ? Il est toujours intéressant de comprendre et d'analyser les raisons des accidents afin de ne pas reproduire la conjonction d'actions qui y ont menés.

Malheureusement pour 70 à 80% des cas les causes des accidents sont humaines et non liées à la machine. Lorsque l'on sort des configurations minimales de vol le Topaze va te le rappeler mais pas gentillement.

Il nécessite de voler 3 axes avec beaucoup de pied alors que les planeurs "modernes" sont moins demandeurs de ce point de vue (notre club dispose également d'un DG300 pour comparaison).

Connaissant bien le Topaze, je pense pouvoir envisager les causes de l'accident :

 

1. Arrivée trop basse en étape de base

2. Vitesse trop faible (75-80 km/h)

3. Dissymétrie en dernier virage (éventuellement virage à plat)

4. Décrochage

 

C'est donc pour cela que nous avons instauré une VOA minimale à 90 km/h pour ce planeur avec une altitude un peu plus haute pour réaliser le dernier virage (cela pour mettre en confiance le pilote).

 

Au plaisir de te lire

 

Arnold

 

PS: Il est évident que certains planeurs sont plus délicats que d'autres mais ils ne sont dangereux que si on les rapprochent trop de leurs limites... Le tout c'est de ne pas y arriver. De plus il ne faut pas les confier à des pilotes n'ayant pas pris en considération leurs particularités en n'ayant au préalable pas lu et étudié le MDV. Discuter avec des pilotes ayant une expérience sur la machine et souvent très bénéfique pour limiter les bétises et la casse (des machines pas grave mais du pilote plus grave).

Edited by Arnold
Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...
Guest Tic-Tac

Salut :)

 

C'est bien du bois et toile quoique je crois que certaines parties du planeur sont en fibre.

Arnold pourra te confirmer ça puisqu'il connait bien la bête.

 

Voila pour la fixation de la caméra (y'a un petit trou en bout d'aile comme sur les Bijaves) :

 

http://idata.over-blog.com/1/85/50/39/DSC_0040.JPG

 

@+

Edited by Tic-Tac
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Loading...
 Share


×
×
  • Create New...