www.planeur.net | www.netcoupe.net | www.volavoile.net
Jump to content

Bre901

Membres
  • Posts

    589
  • Joined

  • Last visited

Everything posted by Bre901

  1. Pour les sacs (de sable ou autre) cousus, une bonne source d'approvisionnement de tissu consiste à recycler les jambes des jeans quand on les transforme en short une fois que les genoux sont complètement déchirés. Il n'y a que deux petites coutures à faire. (vieux truc de sculpteurs sur pierre)
  2. Il est possible d'éditer aussi le titre d'un fil de discussion
  3. Pas ici, les clics droits ne font rien et rien n'indique qu'il y a des photos, jusqu'à ce que je me mette à rédiger ce message et que le nom des photos apparaisse et que le clic droit devienne actif, mais là, pas de chance : le message ci-dessus correspond à un lien en https:// , si on passe en http://, les images apparaissent comme par miracle. Est-ce que par hasard topfly.free.fr ne supporterait pas le https ?
  4. On ne remerciera jamais assez M...soft d'avoir autorisé les espaces dans les noms de fichiers (alors que ça flanque le bazar même dans leur DOS) :angry: En passant, l'image est réapparue aujourd'hui, sans que j'aie changé quoi que ce soit dans les paramètres de Firefox (idem pour Opera)
  5. Pas d'affichage sur Firefox non plus depuis quelques jours (la photo a été visible juste après publication) ni sur Opera (testé seulement aujourd'hui) Ce problème d'affichage est assez récurrent (quelques fois par mois)
  6. [pinailleur] C'est un peu plus froid que ça : la température d'ébullition de l'hydrogène à la pression atmosphérique est de 20,3 K soit -252,8°C [/pinailleur]
  7. Pour permettre à tous les pilotes de se mesurer aux meilleures performances de la compétition FFVP eSport Series - Mars 2021, la FFVP organise aujourd'hui samedi 13 mars 2021 une répétition du vol de la finale qui a eu lieu ce vendredi 12 mars. Rendez vous pour la remise des prix de la compétition FFVP eSport Series - Mars 2021 à 20 heures, suivi du Briefing pour ce vol ouvert à tous sur : Youtube FFVP : https://www.youtube.com/channel/UCyuUPJE0635XoyVf11wgntA Facebook : https://fr-fr.facebook.com/ffvolenplaneur/ Twitch : https://www.twitch.tv/ffvolenplaneur Le document du briefing sera accessible sur SoaringSpot : https://www.soaringspot.com/en_gb/condor-ffvp-esport-series-mars-2021/downloads La connexion aux serveurs sera disponible sur les listes de serveurs CondorSoaring, rubrique FFVP: https://www.condorsoaring.com/serverlist/?wdt_search=cndr2 Les résultats seront postés et compilés via Condor-club
  8. Meteociel a redémarré en mode minimal pour l'instant
  9. Pour traduire de l'allemand, en particulier aéronautique, Deepl.com est bien mieux que Google :
  10. Il faut désactiver les bloqueurs de pub et créer un compte ...
  11. Finalement la version 2.1 s'appellera 3.0 Par rapport la version bêta, quelques améliorations et corrections de bugs : Programme d'installation (si vous êtes allergique, il est toujours possible d'installer à la main à partir du fichier .zip)Une plus jolie palette par défaut pour les cartes en reliefCorrection de bug : plantage si activation de la détection de l'espace aérien sans que le fichier ait été définiElle est disponible sur ma nouvelle page : https://condorutill.fr/index_fr.php
  12. Au détail, il y a aussi https://www.bricovis.fr
  13. L'outil ayant été utilisé de manière intensive pour les e-sport series de la FFVP, un certain nombre d'améliorations ont été apportées à cette occasion La version 2.1 bêta est là : https://drive.google.com/file/d/12qZt_BxqPMM7kvXRUpY0gUFglTo8-qQj/view?usp=sharing Les nouveautés par rapport à la version 2 sont les suivantes : Mode batch (traitement de plusieurs fichiers sans affichage)Capture d'écranAmélioration de l'algorithme de recherche des trajectoires de dégagementsDétermination manuelle d'une trajectoire de dégagementModification de l'interaction avec les profils de dégagement (pour faciliter la capture d'écran) Détection du vol à basse hauteur (en option) => détection des raccrochages bas en plaine Détection de l'espace aérien (on aussi peut l'utiliser pour tester, par exemple, un passage de col en créant une zone fictive) Améliorations de la détection du remorquage et de l’atterrissageCorrection de bugs aléatoires qui se produisaient lors du traitement de plusieurs fichiers consécutifsCorrection d'un bug : la sélection individuelle des ZA ne fonctionnait pas en V2.0En passant, je me demande si il faut encore l'appeler V2.1, ou si ça ne relèverait pas plutôt d'une V3.0 ? Si vous avez un peu de temps pour faire des tests (ou jeter un œil au manuel - version française seulement, la version anglaise n'a pas encore été mise à jour), vos commentaires ou suggestions seront très appréciés, un grand merci d'avance !
  14. On dirait que ton clavier a un souci avec les chiffres ...
  15. 1000 m de large ? ça me rappelle l'histoire des pilotes irlandais : http://www.leogreen.co.uk/__802575800045E7CD.nsf/id/7qy4gelgrn!open jamais vu une piste aussi courte oui, mais t'as vu comme elle est large ! https://www.geoportail.gouv.fr/carte?c=2.0689366058994625,48.81154182345804&z=16&l0=ORTHOIMAGERY.ORTHOPHOTOS::GEOPORTAIL:OGC:WMTS(1)&l1=GEOGRAPHICALGRIDSYSTEMS.MAPS.SCAN25TOUR.CV::GEOPORTAIL:OGC:WMTS(1;h)&l2=GEOGRAPHICALGRIDSYSTEMS.MAPS.SCAN-EXPRESS.STANDARD::GEOPORTAIL:OGC:WMTS(1;h)&l3=ELEVATION.SLOPES::GEOPORTAIL:OGC:WMTS(0.74;h)&permalink=yes En cherchant, on voit des photos (plus anciennes je suppose) où il n'y a que 3 V https://vfr-pilote.fr/aerodrome/lfpz/
  16. Quand le circuit est dévoilé, à 17h, seuls les points de virage sont donnés, la météo n'est pas publiée, il n'est donc pas possible de teste le circuit dans les conditions de la compétition.
  17. Le vent est le même partout, mais il peut varier en force et en direction. Le relief va avoir une influence (survente sur les crêtes, dévente sur les pentes sous le vent de la crête). Pour définir les thermiques dans Condor beaucoup de paramètres vont jouer. Certains ne dépendent que de la scène: - latitude - pente du relief - carte thermique (albedo). La qualité des cartes est très variable car les concepteurs de scènes sont libres de faire qu'ils veulent (voire de ne pas définir la carte thermique) et il n'y a pas de tests "officiels" des scènes, contrairement au code et aux planeurs. Ceci dit, la scène Arc Alpin 2 (par dgtfer) a une des meilleures cartes thermiques qui soit. D'autres vont dépendre des paramètres de l'épreuve (task) et pourront être plus ou moins variables (de façon aléatoire en fonction de "Variation") ou en fonction de l'heure via la hauteur du soleil et de la nébulosité des Ci qui varie de façon aléatoire autour du niveau prédéfini - Cloud base (base des Cu) : dépend de la température et du point de rosée (plutôt AGL que AMSL) - Développement vertical : dépend de la position de la couche d'inversion - Strength (force) (5 niveaux) : tout ce qui est au delà de "Moderate" n'est pas très réaliste sous nos latitudes - Width (largeur) (5 niveaux) - Activity (activité) (5 niveaux) : probabilité de déclenchement des thermiques - Flats activity (activité en plaine) : idem, permet de limiter la convection en plaine s'il y a aussi du relief - Streeting (rues de nuages) : pour l'instant un peu "rustique" Ceci dit, c'est l'expérience du "tasksetter" qui va lui permettre de choisir les paramètres les plus adéquats J'ai souvenir d'une compet sur la scène Danemark, où les thermiques étaient "very weak" avec un plafond < 1000m en Duo où ceux qui avaient ballasté l'ont regretté et se sont empressés de déballaster et la moitié a fini au tas ...
  18. La polaire du DuoDiscus telle que mesurée par l'Idaflieg/DLR (extraite du manuel de vol) La polaire de Condor Comparaison Si on regarde la vitesse de croisière, le Duo (à 750kg) calé à +4 avec une différence d'altitude de 1100m sur un trajet de 237km et vent nul (en moyenne) tourne à 137 km/h C'est donc bien la météo qui était optimiste Ce qu'il ne faut pas oublier c'est que les vols de l'Idaflieg sont faits en air calme, avec des planeurs propres, et ne reflètent donc pas les transitions dans la vraie vie, en air turbulent, avec des moucherons, des étanchéités de gouvernes plus ou moins efficaces, etc. , ce qui n'est pas pris en compte dans Condor.
  19. Le souci ne vient pas du réalisme du modèle de vol (je viens de vérifier la comparaison avec la polaire de l'Idaflieg), mais du fait que: - la météo était très optimiste - en France, je pense qu'il n'est pas fréquent de voler avec le Duo à la masse maximale ...
  20. Il en a fait un certain temps, a fait une pause, et vient de s'inscrire chez vous pour s'y remettre
  21. On trouve des résines transparentes pour inclusion en petites quantités dans les magasins de loisirs créatifs (par exemple résine cristal de Pébéo = époxy), mais je ne suis pas sûr qu'il puissent fournir une Form one. Pour le moule, le plus simple est de faire un positif (par exemple au tour à bois pour l'anneau) et un moule en élastomère (réutilisable) ou plâtre (probablement perdu). Pour le plâtre, prévoir de la dépouille.
  22. En simulation numérique des écoulements turbulents, on distingue en gros 3 niveaux de simulation de la turbulence : - la simulation directe DNS : on résout les équations de la mécanique des fluide (Navier-Stokes) à une échelle très fine. Elle très coûteuse à grande échelle (grands nombres de Reynolds) - la simulation des grands tourbillons LES : on résout ces équations à une échelle intermédiaire seuls les "grands" tourbillons sont calculés, moins précise mais utilisable à des échelles kilométriques. - la simulation avec des modèles de turbulence (K-Epsilon ou autre) RANS : on résout ces équations à des échelles encore plus grandes en modélisant la turbulence plutôt que de résoudre finement les équations : les fluctuations turbulentes ne sont pas calculées mais on simule leur effet sur l'écoulement et les phénomènes de transport. On perd encore en précision (en particulier si la turbulence n'est pas isotrope, ce qui est souvent le cas pour les écoulements atmosphériques) mais cela permet de travailler sur des domaines de très grandes dimensions. Arome a une résolution horizontale de 1,3 km et ne peut donc pas simuler individuellement les cumulus, ce que peut faire le modèle SAM qui a une résolution horizontale de 100m
  23. Le lien renvoie vers le post lui-même
  24. A trop jouer avec le bord d'attaque des lenticulaires, il arrive qu'on les visite : j'ai un souvenir de rentrée dans le bord d'attaque d'un lenticulaire en K13 avec un instructeur (si ma mémoire est bonne c'est lui qui pilotait) on y rentre vite, mais on en ressort lentement face au vent (à Grenoble au dessus de la ville par vent Sud, nous avions encore une vague référence du soleil donc pas tout à fait en PSV et nous étions loin du relief - c'était au millénaire précédent, il y a donc prescription).