www.planeur.net | www.netcoupe.net | www.volavoile.net
Jump to content

Pilote remorqueur non SPL et ULM


Recommended Posts

  • Replies 30
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

C'était un formulaire en ligne sur un lien créé par la fédé. Le pilote remplissait, je recevais directement sa "déclaration" et je validais (ou pas...). Ensuite la fédé recevait et transmettait par lots à la DGAC qui effectuait la conversion.

J'ai des exemples pour les pilotes que j'ai validés, mais je ne les mettrai évidemment pas en consultation...

Link to comment
Share on other sites

ok merci , du coup comme je ne l'ai pas rempli personnellement puisque fait par le secrétariat , je suis passé à côté ...

Me voilà donc coincé , je vais essayer de creuser comme conseillé plus haut .

Epicure est mon idole

Link to comment
Share on other sites

Salut,

J'ajoute une contribution au sujet des conversions :
-Au moment de la conversion des licences, pour aller plus vite et gagner en qualité, c'était un représentant de club qui validait ce que remplissaient les pilotes sur un formulaire propre à la FFVP (info déjà détaillée plus haut).
-après que le "gros morceau des conversions" soit fait, les conversions sont redevenues gérées par l'autorité, encore aujourd'hui. La procédure et le formulaire est accessible sur la page DGAC "pilote planeur" "obtenir une SPL par conversion d'une licence VV".
-Si la conversion est validée, il ne faudra pas oublier de vérifier son expérience récente avant un premier vol  en TMG (en 24 mois : 6h mini TMG, 12h mini TMG + planeur pur, 12 décollages et atterrissages TMG, 1 vol d'une heure avec FI(s) en TMG)

 

Une contribution pour ce qui est de faire un complément de formation "SPL-TMG" pour un titulaire "SPL-planeur pur" :
-faire la formation complète "comme un débutant" pour un pilote qui sait déjà tout faire ça devrait aller vite.
-Pour mémoire, la formation pratique mini c'est 6h d'instruction (dont 4h mini en instruction double commande, dont un vol d'instruction solo de 150km avec att. extérieur).  Il faudra ajouter un test avec un FE(s) qualifié TMG.
-4heures de doubles, c'est l'occasion de revoir les procédures particulières, les procédures d'urgences. 2h mini en solo supervisé avec un vol de 150km, c'est pas désagréable à faire quand on est expérimenté...
-Cette formation valide d'office l'expérience récente pour 24 mois.

Si le DTO prend conscience de la situation et sait gérer l'administratif, une telle formation a toute les chances d'aboutir en quelques jours.

++
Florent

Link to comment
Share on other sites

Merci pour ce résumé précis , j'avais déjà étudié et compris la chose .

Je me permets au passage de noter que pour piloter un engin aussi simple auparavant , un lâcher machine soigneux était suffisant , les temps changent dans le mauvais sens et je ne pense pas que les gens étaient plus "mauvais" à l'époque .

Ok pour le pilote SPL qui n'a jamais fait d'avion ça se justifie d'apprendre un motorisé mais le résultat de ces contraintes pour les autres (SPL + PPL ),  dictées par des fonctionnaires sans nuances , c'est que le SF25 du club ne vole quasi jamais , personne n'est intéressé de mettre des centaines d'euros pour avoir le droit de faire de la tondeuse à l'occasion alors que la plupart font des centaines d'heures de planeur et remorquage par an ... leur imposer 6h de formation est juste abusif .

Si demain le club reprend comme à l'époque des super-dimona , il faudra que les remorqueurs fassent ces 6 heures aussi ? ça semble absurde.

Epicure est mon idole

Link to comment
Share on other sites

Salut,

Citation

Si demain le club reprend comme à l'époque des super-dimona , il faudra que les remorqueurs fassent ces 6 heures aussi ? ça semble absurde.

Il faudra effectivement la compétence TMG, soit sur une licence SPL, soit sur une licence PPL/LAPL(a).
Note* : si la compétence TMG est détenue sur une licence, il est possible de le faire apposer sur l'autre par équivalence [SFCL.150-c)-1)] et [FCL.135.A c)]

MAIS, grosse évolution depuis la réglementation européenne, il est possible d'être qualifié "Pilote remorqueur par TMG" sur la base d'une SPL (corrigez moi si je me trompe : avant en France c'était impossible de remorquer avec un BPP). Ça simplifie la vie des pilotes & clubs qui remorquent avec un TMG (pas de double licence, pas de DTO avion...etc), mais ça rajoute forcement une énième case*...
Note* : une qualif remorquage-par-TMG est transposable PPL / SPL [SFCL.205-d)-1)] et [FCL.805 g)] .
Note2* : Les qualif remorquage-par-TMG et remorquage-par-SEP sont équivalentes PPL / SPL sous conditions d'une petite (mais complète) formation de 3 vols mini sur le nouveau type [SFCL.205-d)-2)] et [FCL.805 d)].

 

*Comme ça rajoute une case, et que cette case est source d'équivalences réciproques PPL / SPL, il est encore possible de conclure à une complexité réglementaire 😞.

++
Florent

 

Edited by Florent CEMENCE
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Loading...

×
×
  • Create New...