www.planeur.net | www.netcoupe.net | www.volavoile.net
Jump to content

jm pradie

Membres
  • Posts

    168
  • Joined

  • Last visited

Posts posted by jm pradie

  1. Tous ceux qui ont reçu le dernier numéro de planeur info dans leur boite aux lettres ont certainement remarqué le décalage flagrant entre l’éditorial de Alain Eyrier et les articles de ce numéro.

    Pendant que les différents responsables des commissions de la fédération exposent la teneur et les résultats de leurs travaux, dont certains forcent l’admiration quant à la quantité de travail, la ténacité, et le talent de négociateur que ces fonctions ont du leur demander, le président de la fédération appelle les vélivoles à la contestation.

    Cet éditorial nébuleux, mélange d’idéologie, d’anti européanisme, et de populisme n’a à mon avis pas lieu d’être sous la plume d’un président de fédération reconnue d’utilité publique. C’est à se demander si tout le monde communique sur la même fréquence, et si la tête se dirige dans la même direction que les bras et les jambes.

     

    On imagine facilement la situation des représentants du vol à voile face aux instances de gestion de l’espace aérien, de l’EASA, de la DGAC ou même de Jeunesse et Sports si leurs interlocuteurs ont connaissance de ce genre de propos. Cela revient tout simplement à leur couper l’herbe sous le pied et à les décrédibiliser face à leurs interlocuteurs.

     

    Je sais que Alain Eyrier ne répondra pas à ma remarque, car il ne s’adresse pas au vulgum velivolus, mais par contre, les auteurs des articles sur l’espace aérien, l’harmonisation de la réglementation, et la formation ont certainement une position sur le sujet. Il serait intéressant qu’ils l’exposent dans ce forum.

  2. Pour ceux qui ont suivi le tracking en temps réel pendant le championnat en Suède avec le logiciel Silentwings, vous pouvez renouveler l'opération pour le wgc de Vinon. Il suffit de télécharger une version démo du visualiseur silentwings, et d'ouvrir un compte sur le serveur http://tracking.vpos.no/.

    Quand tout est installé, vous visualisez les vols avec un différé de 15 minutes.

  3. A Vinon, nous avons 7 ou 8 FLARM qui ont également ce problème de réception, alors qu'ils émettent correctement.

    L'importateur est prévenu, nous attendons ses réponses avec de plus en plus d'impatience.

    J'informerai dans le forum si une solution est trouvée.

    Si il n'ya pas de solution, alors je pense qu'il faudra demander l'échange des FLARM défectueux au titre de la garantie (car ce pb n'est pas systématique).

  4. A Vinon, nous avons terminé la mise à jour des Flarm en version 3.02 il y a une semaine. et la mise a jour des display en version 5 hier. Depuis, nous avons constaté une nette dégradation sur le fonctionnment de 6 à 7 FLARM (5 club, et 2 dans des planeurs privés). Le GPS fonctionne correctement (vérifié par l'exploitation des deloggages), mais la portée de communication de la liaison radio semble diminuée de façon importante.

    Ce matin un test fait avec un planeur en tour de piste avec un Flarm et un planeur au sol avec l'espionnage des trames NMEA nous a donné une détection du planeur à 160 mètres seulement. Ce problème ressemble à une perte de sensiblité en réception, ou à une diminution du niveau d'émission. Tous ces problèmes sont constatés sur des installations qui fonctionnaient très bien avec les versions précédentes. J'envoie un dossier avec les pièces justificatives à Swing air Import pour leur permettre de remonter le problème au fabricant.

  5. A vinon les propriétaires de planeurs payent leurs cotisations et leurs remorqués au même tarif que les autres membres.

    Possibilités de places de hangar à l'année, dans la limite des places disponibles après accord du conseil d'administration.

    privés basés à l'année jusqu’à 15 mètres d’envergure : 615,00 €

    le mètre supplémentaire : 30,00 €

     

    La place de hangar à l'année donne droit à l'accès à l'atelier (travaux effectués par le propriétaire)

     

    Pour les ULM et planeurs autonomes :

    Participation aux frais 4,00 € par jour de vol

     

    Banalisation du planeur possible après signature d'une convention décrivant les modalités d'application

     

    Possibilité de couverture ANEPVV après accord du bureau.

  6. Encore des dirigeants de fédération qui veulent bien communiquer, mais qui ont oublié que la communication est à double sens.

    Mous ne sommes hélas pas les seuls avec la FFVV à être dans la m....

    Les dérives des derniers numéros de planeur info prouvent une fois de plus que cette communication officielle était une entourloupe.

  7. Est ce que quelqu'un a connaissance de restrictions de circulation aérienne sur Montgenevre et Sestriere à l'occasion des Jeux olympiques d'hiver, pour que les vilains utilisateurs d'engins aériens non motorisés ne viennent pas faire tâ

     

    Est ce que quelqu'un a connaissance de restrictions de circulation aérienne sur Montgenevre et Sestriere à l'occasion des Jeux olympiques d'hiver, pour que les vilains utilisateurs d'engins aériens non motorisés ne viennent pas faire tâche dans la transformation de la montagne en gigantesque panneau publicitaire à l'occasion de cette manifestation.

    Eh oui Mr de Coubertin, ils sont devenus fous.

  8. Sur la photo, c'est bien Brienne le Chateau, avec devant Le Rallye F-BNXI du club de Nancy, et derriere le M200 du club des Goelands, de Cezanne, ou bien du club de Troyes.

    Le BNXI avait été équipé d'en enrouleur de cable prototype, qui avait été jugé dangereux après une expérimentation à St Auban, donc l'idée avait totalement abandonnée. Quand Tost a sorti son produit, alors ce fut l'engouement. Comme quoi, une nouveauté doit arriver de l'étranger pour être adoptée.

    Le moteur était bien une pièce de R5. Je ne sais plus si c'était un démarreur, ou bien un motteur d'essuie-glaces.

  9. Salut Thierry,

     

    Les deux systemes ont en commun le GPS, mais le mode de communiquation est different. Les FLARM emmetent des signaux radio dans la bande non-regulé avec une porte de quelques kms seulement. Le tracker Vpos transmets ces positions via le reseau GPRS/GSM du telephones portables.

     

    Cependent ca serait une bonne idee de unifier les 2 dans une boite, mais il faudrait que les 2 societées soyent prets à collaborer. Je vais le suggerer à l'equipe Vpos.

     

    Bons vols, Nils

     

     

    Le système FLARM est un vrai système temps réel, qui doit absolument l'être pour pouvoir assurer son rôle d'avertisseur anti-collisions.

    Le système VPOS fonctionne en léger différé, car il envoie toutes ses positions enregistrées toutes les 2 minutes vers le serveur. Dans ce laps de temps, il peut se passer beaucoup de choses en terme de risque de risque de collision.

  10. Je conseille à tous ceux qui n'ont pas encore pris leur licence 2006 de se méfier du coup bas suivant.

    Lors de la prise de licence, l'abonnement à planeur info est compris par défaut avec votre licence fédérale, moyennant un supplément de 8 €. Il faut le refuser explicitement si vous ne désirez pas le prendre, ce qui ne vous privera pas de cette merveilleuse feuille de chou, car elle est disponible par téléchargement sur le site fédéral.

    Bons vols à tous

  11. Une idée pour animer la prochaine assemblée générale de la fédération (qui risque sinon d'être bien terne)

    Organisation d'un "téléFLARM", à l'image du téléthon, avec recueil en direct des promesses d'achat de FLARM par les dirigeants des clubs présents.

     

    Avec un peu de musique, et si Alain Eyrier ou François Hache se coiffent façon Yannik Noah, celà peut être intéressant.

     

    Et pour compléter le tableau, on pourrait y inclure le témoignage de tous ceux qui ont eu une collision et qui s'en sont sortis.

  12. Ce courrier veut dire en langage administratifque le BMNF ne veut pas courir le risque d'être impliqué dans un accident dont serait victime un utilisateur de FLARM dans un cas où il serait brouillé par le système militaire.

    La mention "sécurité de la vie" est bien explicite sur ce sens.

    Ce courrier est donc uniquement un parapluie pour le BMNF.

    de toute façon rien n'empêche d'autres clubs de faire d'autres opérations d'équipement de flotte, à part la frilosité intellectuelle.

    Il faut être conscient que l'équipement en FLARM ne sera jamais mentionné sur la LSA d'un planeur. Ca ne l'empêchera pas d'être utile.

  13. Informations récupérées sur le site de l'ANFR sur les émetteurs de faible puissance et de faible portée.

     

    http://www.anfr.fr/index.php?cat=tnrbf&page=afp_srd

     

    A la lecture de ce document, j'en conclus que la fréquence du FLARM (868 - 868,6 MhZ) est ouverte aux utilisateurs secondaires (sans garantie de non brouillage par un utilisateur primaire et obligation de cesser l'utilisation si l'on brouille un utilisateur primaire). Pour information, cette situation existe déjà sur d'autres systèmes dont l'utilisateur primaire est le ministère de la défense (j'ai ce cas sur un système que je gère pour la DGA). Quand la commission formation sécurité prétend que la fréquence du FLARM appartient aux armées, elle fait un raccourci dangereux et qui risque de décourager les acquéreurs potentiels de FLARM.

     

    La foire aux questions du site de l'ANFR est également intéressante pour les différents exemples d'utilisation des émetteurs SRD.

  14. Après m'être laissé convaincre de l'utilité de la Net Coupe, de son interactivité, etc. ( ça a mis du temps), j'ai donc placé mes vols sur le site, avec leur fichiers IGC.

    Sans ces fichiers, je ne vois vraiment aucun intérêt à la chose.

    Autant se cantonner à la coupe F.F.V.V.

    Je suis très surpris, du grand nombre de très bons pilotes, qui prennent le temps inscrire leur vol au jour le jour, avec commentaires, mais sans fichiers I G C .

    C'est presque le cas général dans certains grands club du haut du tableau .

    Pourquoi ?

    Au moins placez les fichiers des vols significatifs .

     

    GG

     

    En réponse à GG(qui connait ien le problème).

    Dans les grands clubs, il y a un paquet de gens très bien, mais il y a aussi un grand nombre d'enclumes.

    Et ceux qui essayent de faire bouger les enclumes commencent à fatiguer (et pret à passer le relais si il y a des volontaires).

  15. L'idée du championnat vieux criqué a émergé un soir pendant le championnat jeune pilotes 1982 (je ne souviens plus du nombre de bouteilles de rosé qui ont été nécessaires). Les conditions de participation étaient d'avoir plus de 50 ans ou plus de 25 ans de vol à voile (ce qui fait sourire quand on voit que maintenant ce sont les moins de 50 ans qui deviennent rares).

    La nouveauté était également que c'était des jeunes qui organisaient uin concours pour les plus anciens. Nous avons été soutenu dans cette idée par Yves Pollet qui est venu pendant plusieurs années comme concurrent, ou en soutien pour l'organisation.

    A partir de 1984, les vieux criqués ont cotoyé également le concours des biplace, tous les 2 ans en alternance avec celui de Poitiers.

    Mon vieux copain Alain Briot de St Dizier a tenu le flambeau de l'organisation jusqu'à 1995. Ensuite le manque d'aide pour l'organisation et la lassitude l'ont conduit à arrêter.

    Pour information, il avait été créé à l'occasion de ce concours un challenge Louis Abeille qui était remis en jeu à chaque édition.

    Si un club relançait l'organisation de ce concours, ce challenge pourrait

    être remis en jeu.

    Merci de m'avoir rappelé ces très bons souvenirs

×
×
  • Create New...