www.planeur.net | www.netcoupe.net | www.volavoile.net
Jump to content

jm pradie

Membres
  • Posts

    168
  • Joined

  • Last visited

Posts posted by jm pradie

  1. L'information est tombée aujourd'hui. L'assurance RC des planeurs privés ne sera plus intégrée dans la licence fédérale à partir du 1er janvier 2018. La fin d'une anomalie qui dure depuis près de 30 ans.

     

    Par contre, j'espère que les nouveaux logiciels en préparation prévoiront le fait qu'un propriétaire pourra s'assurer en RC par un autre canal que l'assureur fédéral.

     

    De plus, il serait normal que l'économie réalisée profite à tous les licenciés. En première approximation, celà correspondrait à 7€ par assurance.

  2. La version 6.08 présente un problème sur l'envoi des données vers un périphérique extérieur. J'ai un Kobo avec XCSOAR relié au Flarm, et le dernier vol que j'ai fait n'était pas exploitable en utilisant le fichier log généré par XCsoar alors que le fichier du Flarm était correct et exploitable. A priori, la version 6.09 corrige ce problème.

  3. Pour se rendre compte de l'image présentée des pilotes de planeurs auprès du pubilc, tapez sur google "planeur mercantour", regardez les références qui sortent, puis ensuite tapez " rhinoceros thoiry" et faites la même chose.

    La collision du planeur avec un vautour (probablement involontaire, sinon le pilote est un fou) est traitée au même niveau que le fait que des braconniers soient rentrés par effraction dans le zoo et aient volontairement tué et mutilé un rhino. Voilà un lynchage médiatique qu'il faudrait corriger si l'on veut pouvoir négocier des aménagements avec la direction du parc.

  4. Sur l'OSRT, on trouve le STC EASA autorisant le montage du FLARM sur les planeurs utilisés par les affiliés à la FFVV.

    Dans le supplément au manuel de vol associé à cette modif, on trouve le paragraphe suivant:

     

    Important Note:
    Operation of ASD is forbidden in aircraft in which one or more of the occupants resides
    in or is a citizen of the USA or Canada. Likewise, use of ASD is forbidden if the aircraft
    concerned takes off from, makes an intermediate or final landing in the USA or Canada
    L’utilisation du système ASD est prohibée à bord d’un aéronef dans lequel un ou plusieurs
    occupants résident ou sont citoyens des Etats-Unis ou du Canada. Par ailleurs, l’utilisation
    de l’ASD est interdite si l’aéronef concerné décolle, fait escale ou atterrit aux Etats-Unis ou
    au Canada
    .

     

    J'en conclue que si un ressortissant de ces 2 pays vient voler en France sur un planeur français, il faut lui interdire d'utiliser le FLARM, et que les lois américaines et canadiennes s'appliquent sur le territoire français.

     

    Intéressant, non?

  5. Non transformer sa Licence SPL en LAPL(s) pour pouvoir bénéficier d'une validité de 2 ans du certificat médical pour les plus de 40 ans est inutile.

    A ce jour il est possible d'associer un SPL avec une visite LAPL.

    Les privilèges associés seront ceux de la visite LAPL.et dans ce cas la position est réversible si le pilote souhaite retrouver tous les privilèges initiaux.

    Tous les ATPL ou CPL avion gardent leur licence pro avec une visite de Classe2

     

    Pour la surveillance règlementaire le logiciel GESASSO devrait nous apporter une aide appréciable dans les mois à venir.

    Alors il est impératif que tous les acteurs concernés (dgac,services licences,assureurs,...) soient sur la même longueur d'onde pour que l'on ne se retrouve pas avec un pilote ayant volé sans être en règle en toute bonne foi.

    Celui-ci pourrait se retourner contre ceux qui lui auraient fournis des instructions erronées.

    Concernant le logiciel, il ne restituera que les règles qu'on lui aura donné.

  6.  

     

     

     

    • en tant que détenteur d'une SPL, tu peux te restreindre aux prérogatives de la LAPL-S en demandant à ton médecin aéronautique de ne passer qu'une visite LAPL.... et le tour est joué (Idem pour un pilote avion détenteur d'un PPL qui souhaiterait avoir les seuls privilèges d'un LAPL-A!)

    Oui, mais à condition de faire une nouvelle conversion de mon papier SPL vers un papier LAPL(S). Le bureau des licences m'a précisé que ce choix n'était pas réversible.

  7. Le processus de conversion en masse qui a du être négocié entre la FFVV et la DGAC ne doit porter que sur la conversion BPP - SPL puisque, d'après la parole officielle, le "LAPL-S ne sert à rien".

    Après, c'est à chacun de se débrouiller pour faire sa conversion si il le désire.

     

    Pourquoi pas. Il aurait été plus clair d'annoncer la couleur dès le départ.

     

    Cette hypothèse mérite naturellement une confirmation de la part des acteurs de ce processus.

  8. Renseignement obtenu aujourd'hui par téléphone au bureau des licences de Marseille (DAC sud-est):

    Pour obtenir une licences LAPL-S, il faut en faire la demande au bureau des licences en retournant sa SPL et signer une déclaration de renoncement aux privilèges de la SPL.

    La démarche est la même pour la conversion d'une licence PPL en LAPL-A

    C'est contraire à ce qui avait été expliqué dans l'article planeur Info de début 2016 (extrait ci-après)

     

    "Je souhaiTe avoir un
    Médical lapl, en Quoi cela
    aFFecTe Ma conversion de
    Ma licence ?

    Le médical LAPL est un certificat avec
    des normes allégées qui ne peut être
    délivré que par un médecin agréé
    selon le MED.A.040, §3 du règlement
    Aicrew (EU n°1178/2011 modifié).
    Il faut dissocier le médical de la licence,
    il est clair que tout le monde aura
    une SPL. Ensuite, des limitations apparaîtront
    en fonction de votre médical.
    En pratique, si vous ne souhaitez qu’un
    certificat médical LAPL, vous allez
    donc garder votre SPL mais avec les
    privilèges restreints liés à votre médi

    cal. Pour rappel,les restrictions seront :
    pas de possibilité d’instruction, pas de
    vols hors Union Européenne."

     

    Autre extrait du même article:

    "Que va devenir Mon Bpp
    d’ici le 8 avril 2018 ?

    Votre BPP va être converti en licence
    SPL uniquement. La conversion en
    LAPL ne présente aucun intérêt pour le
    planeur comme vous le verrez plus
    loin."

     

    La commission formation a du faire une crise de jeunisme et oublier qu'il y avait des plus de 50 ans parmi les pratiquants. :speeeeed:

     

    J'ai également fait mon renouvellement classe 2 aujourd'hui. Le triptyque comporte bien 2 dates d'échéance: une pour la classe 2 à 1 an et une pour la LAPL à 2 ans.

  9. Dans la même semaine, je reçois info-pilote, journal d'information de la FFA et Planeur Info, journal de la FFVV bien connu de nous tous.

    Dans Info-Pilote, le président de la FFA dans son éditorial évoque comme axe d'inquiétude le fait que si Paris est choisi pour l'organisation des JO, les subventions accordées aux fédérations non olympiques risquent d'être réduites fortement.

    Dans Planeur Info, un encart invite les vélivoles à soutenir la candidature de Paris aux jeux olympiques.

     

    Alors, clairvoyance d'un côté et inconscience de l'autre?

  10. En résumé:

    Si je suis pilote avion et planeur de plus de 50 ans, non instructeur et que je vole uniquement en Europe, j'ai intérêt à transformer mes licences en LAPL A et S pour ne plus payer le médecin que tous les 2 ans.

    Dites moi si j'ai faux (sans m'engueuler SVP)

     

    Par contre, si je réside et vole en Grande Bretagne et fait renouveler chez un généraliste, est ce que j'ai encore le droit de voler en France?

×
×
  • Create New...