www.planeur.net | www.netcoupe.net | www.volavoile.net
Jump to content

Finesse Max

Membres
  • Posts

    333
  • Joined

  • Last visited

Contact Methods

Profile Information

  • Genre
    Homme
  • Localisation
    Strasbourg

Profil pilote

  • NetCoupeur
    Oui
  • Badge FAI
    Aucun
  • Instructor
    Non
  • Voltige
    Non
  1. Bonjour, Nous devrions recevoir les composants à remplacer dans les prochaines semaines. Les modifications se feront donc chez nous, gratuitement comme indiqué par MH. Nous vous tiendrons informé (entre autre sur ce forum) lorsque vous pourrez nous renvoyer vos EDS. Notez que la meilleure solution pour obtenir une réponse de Finesse Max est de contacter Finesse Max.... en effet je ne lis pas très régulièrement les forums ! Bons vols.
  2. Les LX7007 et 8000 sont bien livrés avec les manuels d'utilisation en français....
  3. Et tu l'as mis sur la bascule ? Moi oui... Il pèse 308 kg. A noter qu'il n'est pas équipé standard, puisque l'enrouleur, les winglets, le réservoir 100 litres, les pneus basse pression, le XPDR, GPS, flarm strobes etc ont été ajoutés... Les 264 kg sont effectivement optimistes et correspondent à la machine de base en équipement de base, sans parachute ni crochet.
  4. Bonjour à tous, Finesse Max est bien distributeur des housses Kerry-cover. Je ne vais pas essayer de justifier ni notre choix, ni les prix que nous pratiquerons, mais je vais essayer d'éviter la propagation de fausses idées : Kerry cover est bien le fabricant des housses Clouddancers. Il cherche à augmenter sa production et donc à trouver de nouveaux modèles d'avions, ULM et de planeurs. Cela peut se faire mais avec l'aide d'un interlocuteur en Europe, à priori pas Clouddancer pour des raisons que j'ignore. De notre côté, nous avons une coopération de longue date avec Jaxida et une relation de confiance avec Uli Schwenk. Les housses qu'ils produisent sont de très bonne qualité, et ont toujours leur clientelle, il en faut pour tous les gouts...Ils disposent d'un atelier en Allemagne et de bon nombre de patrons y compris de modèles que Kerry-cover n'est pas à même de fabriquer pour le moment. Je suis donc à l'initiative d'un rapprochement entre Jaxida, Kerry-cover et Finesse max. Les choses étant en train de se mettre en place, l'organisation définitive peut encore changer, mais en gros, la commercialisation des housses Kerry-cover sera assurée en Europe par Jaxida et Finesse Max sous le l'appelation "X-RAY Covers". Les retouches, réparations et les prises de modèles par l'atelier de Jaxida en Allemagne. Coté tarif, ce qui vous intéressera beaucoup plus que l'historique ci-dessus : Il est évident que les housses ne seront pas vendues 300 €... Ne serait ce que parce que la TVA et le transport s'appliquent sur ces housses... et que Finesse Max est une société dont le but est lucratif... Les prix d'entrée pour les planeurs de 15 m seront de 600 € HT et iront jusqu'à 900 pour un planeur de classe libre. La réalisation des fenêtres pour panneaux solaires est possible bien entendu. Il existe également une version renforcée et une version housse d'intérieur. Les tarifs seront publiés très prochainement sur notre site internet. Nous proposons un tarif de lancement avec une remise de 100 € HT et les frais de port offerts pour toute commande enregistrée avant le 31.12.2010... Je me tiens à votre disposition pour tout renseignement complémentaire.
  5. j'aurai plutot tendance a dire que : L'Antares est l'Apis du riche Electric Glider Apis, EA1 using EMRAX electric motor - second test flying On suit.... Prochaine étape : fabrication en série du Taurus Electro qui est moins critique en masse...
  6. Euh désolé Fred, J'ose un blabla, et même sans mettre de photo, mais c'est pour la bonne cause : cet oiseau n'est certainement pas un choucas ! A+
  7. Jacques TAVERNIER est un des pilotes français connaissant le mieux les motoplaneurs. Il a eu la gentillesse de nous écrire quelques lignes à la suite du vol qu'il a fait avec Christophe en Septembre dernier à Vinon. Merci à lui pour d'avoir pris le temps de nous livrer ses impressions ! Impressions sur le Taurus (par Jacques TAVERNIER) Lors de la présentation du Taurus à Vinon, j'ai eu l'occasion de voir la bête et de l'essayer avec Christophe Lacour, Tom pour les intimes. J'avais déjà vu un Taurus il y a 5 ans à Bron et l'année suivante à Valence. Ce coup-ci, je l'examine de plus près. Il donne l'impression générale d'une grande qualité de fabrication. Un grand soin a été apporté aux finitions, qui n'ont certes rien à envier aux matériels certifiés. On ne craint pas que la verrière s'envole si on éternue lorsqu'elle est ouverte. Le moteur est très proprement caréné. L'intérieur est superbe, mais je ne pense pas que le cuir soit de série ! Il me semble que, globalement, Pipistrel a amélioré ses prestations depuis que j'ai vu des exemplaires plus anciens. Vu le poids plume des ailes, le montage du planeur est, bien entendu, aisé. Le fuselage tient tout seul sur son train à 2 roues. Seul bémol : la sécurité de chaque axe se fait par un boulon dont l'écrou nylstop doit être mis en place et serré derrière les longerons. Pas très pratique. D'autre part, en raison de la largeur du fuselage et de l'importance de la corde des ailes à l'emplanture, la remorque est assez encombrante. Le planeur dispose de 2 réservoirs de carburant dans les ailes de 30 litres chacun, ce qui est pléthorique pour une utilisation en vol à voile. Nous volerons avec un seul réservoir partiellement plein et, malgré une utilisation assez prolongée du moteur, il restera à Tom de quoi faire 3 vols supplémentaires. Installé à bord, on constate que l'habitabilité est remarquable, nettement meilleure que celle du Calif et au moins du même ordre que celle du Stemme. La largeur de la cabine permet de ne pas se gêner l'un l'autre ; d'accord, Tom est mince, mais quand même ! De plus, la plage de réglage des palonniers est telle que les pilotes de toute taille trouveront forcément la position qui leur convient. Il faudra quand même, en utilisation biplace, faire attention à la masse maxi. C'est le même problème pour tous les ULM. En mono, un ballast de nez permet d'ajuster le centrage si le pilote est trop léger. On vole sans parachute, puisque le planeur est équipé d'un dispositif pyrotechnique de secours global. C'est très confortable. Cependant, j'ajoute quand même un coussin dans le dos afin que la courbure du siège soit mieux adaptée à ma morphologie. Il y a peu de place pour emporter des affaires. Il y a certainement moyen d'améliorer ça. L'immense verrière fait un peu solarium. En l'air les trois systèmes d'aération (désembuage sur tout le pourtour de la verrière, aérateurs latéraux, écopes de fenestrons) ne sont pas de trop. Et nous sommes fin septembre. En plein été, est-ce suffisant ? Au premier démarrage, le moteur se fait un peu prier. Lors des redémarrages en l'air et au départ des vols suivants, ça ira tout seul. La distance de roulage au décollage est légèrement supérieure à celle d'un DG 800 B, mais nettement inférieure à celle d'un Ventus 2 cxM. Ensuite, le taux de montée est très satisfaisant : nous grimpons de 300 à 2.300 mètres en environ 15 minutes (2,2 m/s). Le niveau vibratoire est agréablement bas, bien mieux que sur l'immense majorité des planeurs munis d'un groupe motopropulseur de ce genre. La rentrée du moteur est facile grâce à l'automatisme, qui rappelle le système DG. Mais il n'y a pas de commande de secours. En vol à voile, le planeur est très vif en raison de ses ailes courtes qui lui donnent cet aspect si caractéristique de têtard sympathique. Ca déplaira peut être à certains, pas à moi. Je ne raffole pas des "camions". Les commandes sont agréables et homogènes. Malheureusement, la piètre aérologie du jour et une variométrie qui laisse à désirer ne me permettent pas d'apprécier à leur juste valeur les qualités d'accrochage de la machine. En transition, il ne faut bien entendu pas s'attendre à rivaliser avec les planeurs de haute performance, mais ça semble tout à fait honnête pour cette catégorie. Les conditions en fin de vol ne m'ont pas permis d'essayer les décrochages. L'atterrissage est court ; le freinage n'est pas très efficace et a tendance à brouter. En résumé, on a là un petit biplace très bien conçu et réalisé, bourré de qualités, avec la possibilité de l'améliorer encore sur certains détails. Il devrait faire le bonheur de ceux qui ne peuvent plus conserver leur aptitude médicale classe 2 ou qui, tout simplement, veulent s'affranchir des contraintes auxquelles est soumise l'aéronautique certifiée, quitte à se contenter de performances plus modestes, certes, mais très honorables. Jacques TAVERNIER
  8. Ca te laisse tout lundi pour te débarrasser des stockoptions qui t'embarrassent et rabouler du cash mardi pour acheter cette belle machine que j'ai hâte d'essayer, mitou ! Tom, en souvenir des buses de l'Ecancière, tu me feras bien un petit prix ??? Quelques photos de son passage à Challes. Plus de 70 personnes ont testé le Taurus ces derniers 15 jours.... et beaucoup d'entre eux ont été franchement "emballés" ! http://www.finesse-max.com/pipistrel/Images/tour/IMG_1041.jpg http://www.finesse-max.com/pipistrel/Images/tour/IMG_1098.jpg La météo n'est pas terrible en Rhone Alpes pour les jours à venir... Espérons ne pas avoir à trop chambouler notre programme !
  9. A tout hasard Etienne, vas-tu à la Roche demain (vendredi) finallement? Fabrice Le Taurus y sera bien demain ! Aujourd'hui, vent de travers démontré...
  10. Vaut mieux décaler d'une journée ! Météo d'hier et aujourd'hui nous a fait prendre du retard et je pense qu'il n'arrivera qu'en fin de journée à La Roche ! Bons vols
  11. Tournée de démonstration PIPISTREL (Sinus et Virus SW) Paralèllement à la tournée du Taurus, le Sinus et le Virus SW seront présentés sur plusieurs terrains de France en Septembre Octobre. Les dates déja prévues : - 17 Septembre, Lille Marcq - 20 Septembre, Saint Auban - 21 Septembre, Vinon - Début Octobre : Nogaro, Oloron Si vous êtes intéressé par la présentation d'un des ces appareils, n'hésitez pas à nous contacter !
  12. Dans la foulée du salon ULM de Blois, Finesse Max présentera le Taurus sur plusieurs terrains de France. Christophe LACOUR, ancien chef pilote à Vinon et Gap, ancien instructeur du CNVV vous présentera l'appareil en vol. Les dates : BLOIS : 29-30 Août, salon de l'ULM LA ROCHE SUR YON : 2-3 Septembre BAILLEAU : 5 Septembre BUNO-BONNEVAUX : 6-7 Septembre LYON,ROMANS, CHALLES: 11 au 16 Septembre ALPES DU SUD : 19 au 27 Septembre NOGARO : 29-30 Septembre Vous êtes interressé ? N'hésitez pas à nous contacter afin de prendre rendez vous ! Tél : 03 88 56 46 91 e-mail : info@finesse-max.com http://www.finesse-max.com/pipistrel/Images/tour_taurus.jpg
  13. A noter que c'est Uli SCHWENK qui a racheté JAXIDA et qui rapatrie la production en Allemagne. Il est au courant de ce soucis.
  14. ??? Le constructeur demande à avoir un compte rendu de la visite 3000 h et retourne une confirmation de prolongation mais en aucun cas il est imposé de passer la visite chez le constructeur !