www.planeur.net | www.netcoupe.net | www.volavoile.net
Jump to content

Évènement À Chérence


Vincent
 Share

Recommended Posts

Bonjour à tous,

nous avons essayé le treuil électrique à Chérence ce week-end.

Ce fut une découverte pour beaucoup, et nous avons fait 133 treuillées sur les 2 journées.

En parallèle, nous avons bien entendu fait du remorquage pour ne pas pénaliser l'activité club.

La journée de samedi était idéale car des rues orientées sur l'axe de piste défilaient tout l'après-midi. Nous montions avec les biplaces à 480 mètres en moyenne car un vent de 25 km/h soufflait.

Nous n'avons pas envoyé de monoplace afin qu'un maximum de pilote puisse en profiter sur K 21 et Duo Discus.

Le lendemain, les conditions étaient moins favorables car le vent venait du 120 , si bien que nous décollions et atterrissions sur une seule et même piste, contrairement à la veille ou l'on utilisait nos 2 pistes.

Toute la journée et avec un vent de 15 km/h, les biplaces atteignaient 400 mètres en moyenne y compris l'ASH 25.

En soirée seulement et après s'être familiarisés avec ce nouveau moyen de lancement tout le week-end, Markus le treuillard nous proposa avec son accent allemand de découvrir ce qu'était le "turbo" ...

Toujours 1050 mètres de câble, pas un pet de vent du tout et c'est parti; gros coup de pied au cul et première treuillée à 470 mètres pour l'ASH 25 et 460 pour le Duo et les K 21, ce fut une révélation.

Le seul monoplace ayant profité du treuil électrique était un KA 6, et c'est François-Louis HENRY de Beynes qui est venu l'essayer. :( Nous savons pas à combien il est monté mais il avait l'air satellisé.

Il nous reste à peser les arguments du treuil et ceux de l'avion mais beaucoup de pilotes sceptiques au départ sont repartis convaincus, même les plus éffarouchés .:)

Avant que le treuil électrique devienne une nécessité, nous avons vu en cette alternative au remorquage quelque chose d'efficace et surtout peu couteux.

Bref, un week-end extra et très prometteur pour l'avenir.

Un grand merci aux beynais pour le prêt d'un K 21 et Patrick qui se reconnaîtra.

 

Vincent

Link to comment
Share on other sites

Des tites photos (merci a Stephane)

 

http://img145.imageshack.us/img145/1/cid8603847160810200618famc4.jpg

http://img64.imageshack.us/img64/5525/cid860384716081020061901pm0.jpg

http://img64.imageshack.us/img64/517/cid860384716081020061940yd5.jpg

http://img414.imageshack.us/img414/1808/cid860384716081020061947af6.jpg

 

voila

Link to comment
Share on other sites

Bonjour à tous,

nous avons essayé le treuil électrique à Chérence ce week-end.

Ce fut une découverte pour beaucoup, et nous avons fait 133 treuillées sur les 2 journées.

En parallèle, nous avons bien entendu fait du remorquage pour ne pas pénaliser l'activité club.

La journée de samedi était idéale car des rues orientées sur l'axe de piste défilaient tout l'après-midi. Nous montions avec les biplaces à 480 mètres en moyenne car un vent de 25 km/h soufflait.

Nous n'avons pas envoyé de monoplace afin qu'un maximum de pilote puisse en profiter sur K 21 et Duo Discus.

Le lendemain, les conditions étaient moins favorables car le vent venait du 120 , si bien que nous décollions et atterrissions sur une seule et même piste, contrairement à la veille ou l'on utilisait nos 2 pistes.

Toute la journée et avec un vent de 15 km/h, les biplaces atteignaient 400 mètres en moyenne y compris l'ASH 25.

En soirée seulement et après s'être familiarisés avec ce nouveau moyen de lancement tout le week-end, Markus le treuillard nous proposa avec son accent allemand de découvrir ce qu'était le "turbo" ...

Toujours 1050 mètres de câble, pas un pet de vent du tout et c'est parti; gros coup de pied au cul et première treuillée à 470 mètres pour l'ASH 25 et 460 pour le Duo et les K 21, ce fut une révélation.

Le seul monoplace ayant profité du treuil électrique était un KA 6, et c'est François-Louis HENRY de Beynes qui est venu l'essayer. :( Nous savons pas à combien il est monté mais il avait l'air satellisé.

Il nous reste à peser les arguments du treuil et ceux de l'avion mais beaucoup de pilotes sceptiques au départ sont repartis convaincus, même les plus éffarouchés .:)

Avant que le treuil électrique devienne une nécessité, nous avons vu en cette alternative au remorquage quelque chose d'efficace et surtout peu couteux.

Bref, un week-end extra et très prometteur pour l'avenir.

Un grand merci aux beynais pour le prêt d'un K 21 et Patrick qui se reconnaîtra.

 

Vincent

 

 

GENIAL BRAVO EXCELLENT EXEMPLAIRE !!!

 

 

footballprophet

 

100 % fan du treuil

Link to comment
Share on other sites

C'est marrant ... on a aussi essayé le treuil éléctrique avec la SWAF à Puivert ce WE !

Salut Denis, sais tu si c'est un treuil appartenant au club de Puivert ou a un club voisin l'ayant déplacé pour votre "swaf party" ?

Merci d'avance

Link to comment
Share on other sites

Comment vous avez fait pour le mettre "a plat" :) avec l'aide du DG1000 ?

Apparemment il y a eu un problème de surchauffe peut-être du aux à-coups provoqués par des ondulations en fin de treuillée du DG1000... Comme la régulation de la puissance est automatique sur le treuil électrique, ça ne réagit pas comme sur un treuil classique... Le DG1000 était le seul à avoir le problème, j'ignore pourquoi...

J'espère que tout rentrera rapidement dans l'ordre...

 

Vincent : c'est bien le treuil éléctrique du club de Puivert qui l'a depuis le début de cette année

Site de la SWAF : swaf.r8.org

Site de la Montagne Noire : vvmn.free.fr

Link to comment
Share on other sites

Le principe du pompage était le suivant si j'ai bien compris :

en haut de la treuillé, la planeur accélère un peu, l'élève tire sur le manche pour ralentir, du coup la régulation automatique du treuil augmente le couple et tire un peu plus fort, du coup le planeur réaccélère, du coup l'élève retire un coup sur le manche etc ... jusqu'a ce que le couple à fournir dépasse la limite max. Alors le Treuil s'arrete net.

Edited by Denis G
Link to comment
Share on other sites

Le treuil electrique souffre du défaut de conception de jeunesse :

 

En effet, sur les 5 treuils Français , 4 ont eu des crash" IGBT" Saint flo en juillet 2004, Ploermel en juin 2005

 

et Roanne deux fois consecutives . En allemagne ils ont egalement rencontres de soucis ..

 

Le fabricant et concepteur ( Jurgen Volk) a determine d'ou venait ce probleme et il a emis un BS a ce sujet .

 

C'est un soucis au niveau des 3 drivers qui controlent les IGBT .

*

Ils sont en train d'appliquer ce BS sur tous les treuils existants ( Saint flo jeudi dernier , Ploermel hier avec des essais aujourd'hui , Arcachon ce soir ou demain et Puivert dans deux jours ) Roanne ayant eu la modif en Juillet

 

Ceci va nous regler les ploblemes suivants :

 

-Plus de surchauffe des IGBT en cas de treuillées prolongée ou oubli d'arreter la puissance ntre deux treuillées

-Meilleure régulation dans les couples faibles et faible vitesse ( cas du KA8 au dernier tier de la treuillée )

-30% de " sursécurité " au niveau du courant/tension des IGBT

 

Voila pour les explications techniques

 

Pascal

Pascal JOUANNARD

Link to comment
Share on other sites

Espérons que Chérence sera le 6ème club français à se doter d'un treuil électrique. Le treuillage et remorquage se marie très bien ensemble. Cet été, nous n'avons eu aucun problème, voir même incident entre le remorquage et le treuillage. Les deux activitésvont très bien ensemble.

 

J'adore la 2CV pour rammener les câbles. :):)<_<

 

BV

Raoul

When you are out of A60 Fauconnet, You are out of gliders.

 

Prends un Turbo Boost avec Elektrostart Treuil

Link to comment
Share on other sites

Le principe du pompage était le suivant si j'ai bien compris :

en haut de la treuillé, la planeur accélère un peu, l'élève tire sur le manche pour ralentir, du coup la régulation automatique du treuil augmente le couple et tire un peu plus fort, du coup le planeur réaccélère, du coup l'élève retire un coup sur le manche etc ... jusqu'a ce que le couple à fournir dépasse la limite max. Alors le Treuil s'arrete net.

 

 

On a eu le même probleme au WE RAAF a Roanne avec le DG 1000 du comite Rhones Alpin, mais les oscillations apparaissaient même sans toucher a rien... Le fait d'essayer d'enrayer le phénomène amplifie en fait le mouvement :) , mais elles apparaissent de toute façon dans tous les cas quoi qu'on fasse...

 

On ignore toujours d'où ça peut venir...

Link to comment
Share on other sites

J'ai rencontre ce probleme a Ploermel en octobre 2004 durant les demos avec le Twin II de Rennes

 

C'est trés désagreable , je ne sais pas d'ou cela peut il venir .. Position crochet ?

 

Cela peut arriver sur ASK13 avec un pilote un peu leger ( genre limite centrage arriere ), mais on arrive a attenuer ces variations d'assiettes , pour le Twin II c'etait pratiquement impossible ..

 

Je pense qu'il faut que le treuillard limite plus la force durant le dernier tiers de la treuillée ou/et que le pilote planeur rende la main , ceci je le fait souvent quand le treuilleur ne regule pas assez surtout avec le Janus, je rend la main le planeur accelere et fini la treuillée a 120 ou 130 Km/h , on monte peut etre 10 metres moins haut que prevu, mais c'est plus souple pour le pilote et le câble.....

 

Nous avons une mailing liste avec tous les utilisateurs de treuil electrique outre Rhin, je pose la question a ce sujet et vous tiendrait au courant

 

Pascal

Pascal JOUANNARD

Link to comment
Share on other sites

A titre personnel, j'ai fait une treuillée en place av du dg1000 à Puivert, et je n'ai pas eu d'oscillations. Je les ai senties venir, à ce moment, je n'ai pas chercher à ralentir, j'ai bloqué le manche et en rendant un peu la main y a pas eu de soucis (il me semble, n'est-ce pas Damien ???). Cf ce que décrit Pascal. (j'ai eu l'impression que ça fonctionne comme qd on tire une remorque ... ne pas chercher à s'opposer aux oscillations, et laisser s'atténuer).

 

Denis

Edited by Denis G
Link to comment
Share on other sites

Bonsoir

 

Sur les 130 treuillés du WE il y a eu 2 disjonctions du treuil et les 2 fois avec le meme K21, la premiere fois le pilote a trop tiré (habitué au treuil thermique :) ) et le second coup c'est l'eleve qui a trop tiré!

 

Mais Markus (le co-inventeur) aime bien quand ca merde, car comme il dit il peut voir ce qu'il y a à corriger :)

Et au passage merci à lui pour cette demo et Markus est un mec super sympa.

 

Vincent P

Edited by Junior
Link to comment
Share on other sites

...

Toute la journée et avec un vent de 15 km/h, les biplaces atteignaient 400 mètres en moyenne y compris l'ASH 25.

En soirée seulement et après s'être familiarisés avec ce nouveau moyen de lancement tout le week-end, Markus le treuillard nous proposa avec son accent allemand de découvrir ce qu'était le "turbo" ...

Toujours 1050 mètres de câble, pas un pet de vent du tout et c'est parti; gros coup de pied au cul et première treuillée à 470 mètres pour l'ASH 25 et 460 pour le Duo et les K 21, ce fut une révélation.

...

Contrairement à ce qu'on pourrait croire, le poids du planeur n'intervient pas dans la hauteur atteinte en treuillée, pourvu bien sûr que le treuil ait la puissance nécessaire, il en faut bien évidemment davantage pour un planeur plus lourd., les bons résultats de l'ASH 25 ne sont donc pas du tout paradoxaux.

Peux-tu nous préciser en quoi consiste ce "turbo" ?

Link to comment
Share on other sites

...

Toute la journée et avec un vent de 15 km/h, les biplaces atteignaient 400 mètres en moyenne y compris l'ASH 25.

En soirée seulement et après s'être familiarisés avec ce nouveau moyen de lancement tout le week-end, Markus le treuillard nous proposa avec son accent allemand de découvrir ce qu'était le "turbo" ...

Toujours 1050 mètres de câble, pas un pet de vent du tout et c'est parti; gros coup de pied au cul et première treuillée à 470 mètres pour l'ASH 25 et 460 pour le Duo et les K 21, ce fut une révélation.

...

Contrairement à ce qu'on pourrait croire, le poids du planeur n'intervient pas dans la hauteur atteinte en treuillée, pourvu bien sûr que le treuil ait la puissance nécessaire, il en faut bien évidemment davantage pour un planeur plus lourd., les bons résultats de l'ASH 25 ne sont donc pas du tout paradoxaux.

Peux-tu nous préciser en quoi consiste ce "turbo" ?

 

 

 

Je dirais même plus, si le treuil est assez puissant, et si le treuilleur et le pilote du planeur ont le comportement optimal, c'est uniquement la performance du planeur qui fait la différence; il parait alors normal qu'un ASH25 monte plus haud qu'un ASK21.

 

 

 

BV

Link to comment
Share on other sites

Pour Robert: explication du " turbo"

 

En général sur le treuil electrique , une fois le planeur pret, le décollage s'effectue ( coté treuil) en positionnant

le curseur du potentiometre sur le valeur du planeur ( par exemple Ka21: 600 DaN) .

 

L'electronique crée une rampe d'accéleration limitée a 10 m/s2 , le planeur va rouler 10 a 20 mètres avant le décollage .

 

Si le vent est nul , on positionne le curseur 1/2 cm plus haut et dés que le planeur est aux alentours de 50 à 100 mètres, on le remet sur la valeur du planeur , si le vent est foret on le positionne comme je viens de te l'expliquer .

 

Cela dit le constructeur aime bien en Demo faire des " turbo start" afin de demonter la puissance de son treuil surtout sur des plateformes courtes ( genre 750 ou 800m ce qui est classique en Allemagne)

Pour cela il positionne le curseur en butée et revient a la position normale dés 50 a 100 metres .

 

Cela permet de gagner un peu de roulage et donc de hauteur .

 

Mais mon sentiment a ce sujet : je n'aime pas car en tant qu'instructeur , je sens bien que l'eleve " subit" le decollage et puis au treuil monter 20 ou 30 métres plus haut n'est pas interresant , il vaut mieux effectuer une treuillée en souplesse et en securite

Voila mon avis

 

Pascal

Pascal JOUANNARD

Link to comment
Share on other sites

Je dirais même plus, si le treuil est assez puissant, et si le treuilleur et le pilote du planeur ont le comportement optimal, c'est uniquement la performance du planeur qui fait la différence; il parait alors normal qu'un ASH25 monte plus haud qu'un ASK21.

Dans "performance" en l'occurence il n'y pas que la finesse qui compte pour ce qui est de la hauteur atteinte en treuillée, un facteur essentiel est le facteur de charge maximum supporté, qui en général n'est pas indiqué par le constructeur, lequel se borne en général à spécifier une Vw (vitesse max de treuillée) qui assure qu'on ne dépasse pas ce facteur de charge (le facteur de charge maxi en vol (5,3 selon CS22) n'est pas valable dans ce cas, la répartition de la charge étant différente, le maxi en treuillée est plus faible). On pourrait penser que l'ASK21, étant certifié voltige, devrait supporter un facteur de charge plus important et donc une Vw plus grande, ce qui pourrait rattraper son retard en finesse par rapport à l'ASH25. L'expérience semble montrer que non, il est vrai que la Vw de l'ASK21 est si je ne me trompe de 150 km/h, on est en général assez largement en dessous quand on le treuille, donc loin du facteur de charge maxi, i.e. la performance du planeur est sous-exploitée.

Link to comment
Share on other sites

Pour Robert: explication du " turbo"

 

En général sur le treuil electrique , une fois le planeur pret, le décollage s'effectue ( coté treuil) en positionnant

le curseur du potentiometre sur le valeur du planeur ( par exemple Ka21: 600 DaN) .

 

L'electronique crée une rampe d'accéleration limitée a 10 m/s2 , le planeur va rouler 10 a 20 mètres avant le décollage .

 

Si le vent est nul , on positionne le curseur 1/2 cm plus haut et dés que le planeur est aux alentours de 50 à 100 mètres, on le remet sur la valeur du planeur , si le vent est foret on le positionne comme je viens de te l'expliquer .

 

Cela dit le constructeur aime bien en Demo faire des " turbo start" afin de demonter la puissance de son treuil surtout sur des plateformes courtes ( genre 750 ou 800m ce qui est classique en Allemagne)

Pour cela il positionne le curseur en butée et revient a la position normale dés 50 a 100 metres .

 

 

Pascal

C'est exactement cela.

Link to comment
Share on other sites

Markus le treuillard nous proposa avec son accent allemand de découvrir ce qu'était le "turbo" ...
Cela dit le constructeur aime bien en Demo faire des " turbo start"

 

Chaque club à son nom par rapport au turbo.

 

A Roanne, C'est le Turbo Boost...

 

J'ai l'impréssion que Markus fait un petit tour de france. Il est de passage à Roanne, pour faire escale la nuit, après être passé à Puivert, pour rentrer en allemegne.

 

BV

Raoul

Edited by Quebec_Kilo_Driver

When you are out of A60 Fauconnet, You are out of gliders.

 

Prends un Turbo Boost avec Elektrostart Treuil

Link to comment
Share on other sites

Raoul,

c'est plus qu'une impression, en fait Markus et son collegue font le tour les treuils français afin d'appliquer le BS constructeur qui résoudra les problemes suivants :

 

Mise en sécurite quand temps d'attente trop long et temperatures importantes .

 

Crash des IGBT

 

Je pense qu'il vient a Roanne juste pour faire une escale et boire un pt'i coup car votre treuil a eu la modif en juillet ..

 

 

Pascal

Pascal JOUANNARD

Link to comment
Share on other sites

Oui, C'est ce que j'ai compris lorsqu'il m'a envoyé un mail pour me dire qu'il venait. Mais je ne savais pas qu'il venait pour les modifs. Je pensais qu'il avait déjà réglé le problème pendant l'été

 

BV

Raoul

When you are out of A60 Fauconnet, You are out of gliders.

 

Prends un Turbo Boost avec Elektrostart Treuil

Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...
A titre personnel, j'ai fait une treuillée en place av du dg1000 à Puivert, et je n'ai pas eu d'oscillations. Je les ai senties venir, à ce moment, je n'ai pas chercher à ralentir, j'ai bloqué le manche et en rendant un peu la main y a pas eu de soucis (il me semble, n'est-ce pas Damien ???). Cf ce que décrit Pascal. (j'ai eu l'impression que ça fonctionne comme qd on tire une remorque ... ne pas chercher à s'opposer aux oscillations, et laisser s'atténuer).

 

Denis

 

J'étais en place avant du DG1000 lors de la dernière treuillée... :sick:

J'étais manche en butée arrière quand les oscillations sont arrivées, j'y suis resté, ça s'est amplifié, j'ai essayé de rendre la main, c'était pire. Finalement ça a largué (largage normal, pas violent).

 

:rolleyes:

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Loading...
 Share

×
×
  • Create New...