www.planeur.net | www.netcoupe.net | www.volavoile.net
Jump to content

[airprox] Communiqué De La Ffvv


Recommended Posts

La FFVV a été informée que, le mercredi 13 septembre, un airbus aurait évité un planeur au FL50 dans la TMA/Paris de classe A.

 

Un 2ème avion de ligne aurait également effectué une manoeuvre d'évitement.

 

Une procédure initiale airprox a été déposée par le pilote du gros porteur sur la fréquence d'Orly.

 

Après une enquête interne FFVV, le pilote du planeur identifié a reconnu avoir agi en connaissance de cause et être monté suffisamment haut pour assurer son retour au terrain.

 

Devant la gravité des faits qui ont fortement altéré la sécurité et dont les conséquences peuvent mettre en péril l'activité vol à voile dans plusieurs régions, la fédération a décidé de convoquer sa commission de discipline.

 

A titre conservatoire, le Président a suspendu la licence fédérale du pilote concerné pour 3 mois.

Link to comment
Share on other sites

Je le remonte exprès le post, vu qu'à priori il ne suscite aucune réaction de la part des pourfendeurs de règles et réglementations nuisibles à la sécurité, et si prompts à réagir d'habitude . :)

Je pense simplement que le temps de la complaisance est finie, en espérant que le protocole pour les vélivoles en région IDF, et notamment pour mes amis Beynais, ne le soit pas lui.

La tolérance ZERO doit être la règle, après des années d'expliquations et de concertations.

Le pilote, ou prétendu tel, peut très bien se passer de licence pour le reste de son existence.

La pétanque (quoiqu'une activité balistique puisse être dangereuse) lui conviendra très bien.

 

Bise

JM

Link to comment
Share on other sites

La FFVV a été informée que, le mercredi 13 septembre, un airbus aurait évité un planeur au FL50 dans la TMA/Paris de classe A.

 

Un 2ème avion de ligne aurait également effectué une manoeuvre d'évitement.

 

Une procédure initiale airprox a été déposée par le pilote du gros porteur sur la fréquence d'Orly.

 

Après une enquête interne FFVV, le pilote du planeur identifié a reconnu avoir agi en connaissance de cause et être monté suffisamment haut pour assurer son retour au terrain.

 

Devant la gravité des faits qui ont fortement altéré la sécurité et dont les conséquences peuvent mettre en péril l'activité vol à voile dans plusieurs régions, la fédération a décidé de convoquer sa commission de discipline.

 

A titre conservatoire, le Président a suspendu la licence fédérale du pilote concerné pour 3 mois.

 

 

En effet peu de commentaires sur cet évènement grave, en soi pour la sécurité des vols commerciaux, et grave pour la pérennité du vol à voile !

Pour certains vélivoles écorner les zones ou monter dedans...n'est pas bien grave; le respect de la règlementation aéro, certains s'en moquent un peu,...et bien voilà où ça conduit, et voilà ce qui arrive.

Je suis d'accord avec mon camarade, car si on n'est pas capable de respecter les règles aéronautiques, autant aller à la pêche ou jouer aux boules !

Bravo à la décision de la fédé !

Link to comment
Share on other sites

Le problème des zones c'est que certaines sont amplement justifiées pour la protection du trafic IFR (sans aucun doute dans le cas présent), mais d'autres ne le sont absolument pas. Voir par exemple les extensions parfaitement abusives des TMA de Marseille et de Nice, déjà dénoncées dans un autre sujet, qui ne tiennent aucun compte de la réalité du trafic ni des altitudes de sécurité IFR.

La nécessaire intensification de la lutte contre les infractions, surtout lorsqu'elles sont délibérées, doit à mon sens s'accompagner d'une intensification de la lutte contre les abus de l'administration en matière de classification des espaces aériens C ou D.

Link to comment
Share on other sites

:(:) je suis désolé mais j'approuve a 1OO% le décision de la Fédé, il faut respecter les zones a la lettre pour que nous puissions continuer a dévorer notre passion.

En plus il faut respecter le travail bénévole de nos amis qui montent au créneau pour défendre l'espace aérien et le vol à voile.....merci à vous...

 

bien à vous

Ventus CT D-KBJF JF

 

"Dans le ciel,on est à l'abri de la vie, de ses bassesses, de ses chagrins, on se sent pur et hors d'atteinte".

Antoine de Saint-Exupery

 

I FLY WITH

http://planeur.phpnet.org/images/flarm_pixel.png

Link to comment
Share on other sites

Ok, tout le monde est d'accord, l'infraction est grave et dommageable pour notre activité et la FFVV agit en conséquence. Très bien.

maintenant , on respecte bien ce qui est respectable et respectueux des autres. Les Usines à gaz concoctées par une bande de trouillards (interessés) aux détriments de la liberté de circulation des citoyens que nous sommes sont un peu plus dures à avaler. Je suis certain que tout le monde a des exemples d'abus.

 

Quant aux Robespierre, donneurs de leçons , docteurs en vertu et tireurs d'ambulance , je suis certain que bien entendu , ils volent toujours, entre autres, aux distances règlementaires des nuages au dessus de S et que ces individus n'ont jamais commis et ne commettront jamais la moindre infraction consciemment ou insconsciemment. Je les en félicite mais ne les saluent pas.

 

Quant aux autres, bons vols

Link to comment
Share on other sites

La FFVV a été informée que, le mercredi 13 septembre, un airbus aurait évité un planeur au FL50 dans la TMA/Paris de classe A.

 

Un 2ème avion de ligne aurait également effectué une manoeuvre d'évitement.

 

Une procédure initiale airprox a été déposée par le pilote du gros porteur sur la fréquence d'Orly.

 

Après une enquête interne FFVV, le pilote du planeur identifié a reconnu avoir agi en connaissance de cause et être monté suffisamment haut pour assurer son retour au terrain.

 

Devant la gravité des faits qui ont fortement altéré la sécurité et dont les conséquences peuvent mettre en péril l'activité vol à voile dans plusieurs régions, la fédération a décidé de convoquer sa commission de discipline.

 

A titre conservatoire, le Président a suspendu la licence fédérale du pilote concerné pour 3 mois.

 

 

En effet peu de commentaires sur cet évènement grave, en soi pour la sécurité des vols commerciaux, et grave pour la pérennité du vol à voile !

Pour certains vélivoles écorner les zones ou monter dedans...n'est pas bien grave; le respect de la règlementation aéro, certains s'en moquent un peu,...et bien voilà où ça conduit, et voilà ce qui arrive.

Je suis d'accord avec mon camarade, car si on n'est pas capable de respecter les règles aéronautiques, autant aller à la pêche ou jouer aux boules !

Bravo à la décision de la fédé !

Bravo !

 

 

 

Qu'on le pende haut et court

Link to comment
Share on other sites

Les ambulances, c'est quand il y a encore espoir de sauver .... ne s'applique pas à ce cas. <_<:super:

En plus je préfère St Just (1767-1794). :)

Pour le reste, si pas vu pas pris reste votre leitmotiv, tant mieux pour vous.

 

Bise

JM

 

PS Et non je ne suis jamais monté au FL50 sous les axes d'Orly.... même à l'insu de mon plein gré, et sans GPS ni calculateur de course :)

 

PS2 Si vous voulez, je dois toujours avoir dans mes cartons la jolie TMA que nous avait concocté la DNA au 1 avril 1992 2500ft autours de Paris, tout en classe A, un périmètre Chatres / Dreux / Gournay....

Link to comment
Share on other sites

Pour le reste, si pas vu pas pris reste votre leitmotiv, tant mieux pour vous.

C'est intellectuellement malhonnête de déformer ainsi mes propos. ( relire la première phrase de mon précédent post) Je ne prône absolument pas d'outrepasser la RCA mais il est de mon droit de critiquer l'usage (voir l'abus) qu'il en est fait par "nos princes".

Je maintiens que l'accroissement sans fin des zones constitue une entrave grave à la liberté de circulation qui est un principe inscrit en Europe.

Il faut bien occuper nos pléthores de contrôleurs et autres.

 

PS Et non je ne suis jamais monté au FL50 sous les axes d'Orly.... même à l'insu de mon plein gré, et sans GPS ni calculateur de course :)

 

Personne n'a dit ça mais vous n'avez pas répondu à ma seule question ....... en fait si, ce qui me conforte dans mon opinion.

Link to comment
Share on other sites

ces individus n'ont jamais commis et ne commettront jamais la moindre infraction consciemment ou insconsciemment.

 

En l'occurrence dans l'affaire qui nous intéresse ici, le pilote a commis son infraction en toute connaissance de cause. C'est en cela qu'il est totalement inexcusable et irresponsable.

 

Commettre une infraction involontairement, suite à une erreur de nav est très regrettable, mais peu parfois se comprendre, mais là, il n'y a vraiment aucune circonstance atténuante !

 

il n'y a plus qu'à espérer qu'un tel inconscient sera définitivement cloué au sol!

Tourne à l'eau claire...
Link to comment
Share on other sites

Bravo !

 

Qu'on le pende haut et court

Sérieusement tu proposes quoi comme "sanction" contre un equipage qui percute largement en toute connaissance de cause une classe A ? ......

 

Je souhaite bon courage au représentant des usagers à la prochaîne reunion face a la DGAC ......

Faites que le rêve dévore votre vie afin que la vie ne dévore pas votre rêve

 

Link to comment
Share on other sites

Bravo !

 

Qu'on le pende haut et court

Sérieusement tu proposes quoi comme "sanction" contre un equipage qui percute largement en toute connaissance de cause une classe A ? ......

 

Sans tomber dans des extremes :) , un retrait de licence serait normal (on a vue pire pour moins que cela :) )avec je pense une réexplication et sensibilisation des penetrations ou non des zones, ceci sous la houlette d'un instructeur ou d'un cadre technique, si possible avant le debut de saison pour tous les circuiteurs (ce ne serait pas de trop).

Link to comment
Share on other sites

je ne connais pas les faits. Mais si la FFVV a pris ces mesures à l'encontre de ce pilote c'est qu'il a du vraiment faire le c@n.

Qu'on le sanctionne , c'est normal. N'étant pas procureur et totalement ininformé du cas je me garderais bien de conseiller telle ou telle sanction. Je fais confiance aux instances qualifiées pour cela.

 

JE NE SUIS PA D'ACCORD DU TOUT "qu'on assimile ce cas particulier à notre mouvement , d'une maniere fataliste: "ça va nous couter cher .... et qu'est que qu'on va dire à la DGAC"."

 

Lorqu'un conducteur est pris "en conduite sous l'emprise de l'alcool" tous les citoyens qui conduisent ne sont pas des" alcoolos aux volants". Quand un chauffard franchit une ligne jaune on est pas assimilé a des criminels en puissance" .. Les infractions "graves" et irresponsables existent, elles sont commises par une trés faible proportion d'usagers de la route... pour autant l'ensemble des usagers n'est pas assimilé à ces "inciviques".

 

Ce qui est vrai pour la route doit aussi etre vrai pour les pilotes d'aeronefs quels qu'ils soient. Ne pas pénaliser l'ensemble des usagers parce l'un d'entre a été irresponsable.

Edited by Michel Klich
Link to comment
Share on other sites

je ne connais pas les faits. Mais si la FFVV a pris ces mesures à l'encontre de ce pilote c'est qu'il a du vraiment faire le c@n.

Qu'on le sanctionne , c'est normal. N'étant pas procureur et totalement ininformé du cas je me garderais bien de conseiller telle ou telle sanction. Je fais confiance aux instances qualifiées pour cela.

 

JE NE SUIS PA D'ACCORD DU TOUT "qu'on assimile ce cas particulier à notre mouvement , d'une maniere fataliste: "ça va nous couter cher .... et qu'est que qu'on va dire à la DGAC"."

 

Lorqu'un conducteur est pris "en conduite sous l'emprise de l'alcool" tous les citoyens qui conduisent ne sont pas des" alcoolos aux volants". Quand un chauffard franchit une ligne jaune on est pas assimilé a des criminels en puissance" .. Les infractions "graves" et irresponsables existent, elles sont commises par une trés faible proportion d'usagers de la route... pour autant l'ensemble des usagers n'est pas assimilé à ces "inciviques".

 

Ce qui est vrai pour la route doit aussi etre vrai pour les pilotes d'aeronefs quels qu'ils soient. Ne pas pénaliser l'ensemble des usagers parce l'un d'entre a été irresponsable.

 

 

D'accord avec toi :)

Link to comment
Share on other sites

JE NE SUIS PA D'ACCORD DU TOUT "qu'on assimile ce cas particulier à notre mouvement , d'une maniere fataliste: "ça va nous couter cher .... et qu'est que qu'on va dire à la DGAC"."
T'as le droit de ne pas etre d'accord : mais la DGAC se fout de ton (notre) avis : Il suffit de voir les consequences de l'incident de Montpelier .... et le planeur n'etait meme pas "fautif" .... !!!

 

Ce qui est vrai pour la route doit aussi etre vrai pour les pilotes d'aeronefs quels qu'ils soient. Ne pas pénaliser l'ensemble des usagers parce l'un d'entre a été irresponsable.
La difference fondamentale c'est que les "routes" ne sont pas en voie de disparition : globalement les espaces aeriens ouverts a l'aviation legere OUI ..... On ne pese pas gd chose face a "l'aviation commerciale" .... respectons les espaces aeriens pour eviter de nous faire remarquer ....

 

Et cas d'abus (refus de clerance par exemple) pensez a la commisison EA qui est toujours ravie de lire/analyser/... vos retours d'expérience et de participer au dialogue !

Faites que le rêve dévore votre vie afin que la vie ne dévore pas votre rêve

 

Link to comment
Share on other sites

les sanctions prévues au civil pour les PN non professionnels , si le pilote e nquestion détient aussi un titre professionnel , lea dernière révision du CAC est moins claire que la précédente mais il est possible que les sanctions encourues pour les pros puissent s'appliquer même si le vol était à titre privé. ( Si quelqu'un a une info concernant ce cas ?)

 

Pour le pénal , si le proc poursuit , je crois que ça peut aller à 15000 € d'amende , ca calme...........

 

 

Article D435-2

 

(Décret nº 77-1140 du 5 octobre 1977 art. 1er. Journal Officiel du 12 octobre 1977)

 

(Décret nº 98-264 du 2 avril 1998 art. 2 Journal Officiel du 7 avril 1998)

 

(Décret nº 2004-919 du 31 août 2004 art. 8 Journal Officiel du 2 septembre 2004)

 

Les sanctions disciplinaires qui peuvent être prononcées à l'encontre des personnels navigants non professionnels sont :

- le blâme ;

- la suspension du privilège d'effectuer des vols en qualité de commandant de bord tant qu'un complément de formation pratique ou/et théorique, dans les conditions spécifiées par la décision de sanction, n'a pas été réalisé ;

- la suspension des licences ou qualifications, assortie ou non d'un sursis ou/et d'une obligation d'un complément de formation pratique ou/et théorique, dans les conditions spécifiées par la décision de sanction ;

- l'annulation des licences ou qualifications, assortie le cas échéant de l'interdiction d'en solliciter une nouvelle délivrance pendant une durée déterminée et qui ne peut excéder cinq ans.

 

 

Miantenant je voudrais bien aussi que les IFR de toute taille qui passent à l'altitude de sécu (3000ftQNH) au dessus de chez nous ( classe G ) quand il y a une poignée de planeurs se sentent un peu concernés.

Perso, j'ai un poil plus peur qu'eux à priori. (Ca sera surement encore de notre faute !)

Link to comment
Share on other sites

CAS CONCRET : LE CAS CON QUE L'ON CREE

 

Pour compléter le post de Jean Philippe, l'analyse de ce genre de cas et la sanction qui peut en résulter, reposent généralement sur deux aspects :

- la nature de l'infraction

- le risque encouru pour les personnes et les biens.

en clair : y-a-t-il eu mise en danger de la vie d'autrui ?

Link to comment
Share on other sites

Bravo !

 

Qu'on le pende haut et court

Sérieusement tu proposes quoi comme "sanction" contre un equipage qui percute largement en toute connaissance de cause une classe A ? ......

 

Je souhaite bon courage au représentant des usagers à la prochaîne reunion face a la DGAC ......

Je ne propose rien, je ne suis pas procureur.

 

Le représentant des usagers n'est pas responsable d'un comportement aussi regrettable qu'isolé, arrêtons de jouer à nous faire peur pour rien. Michel Klich l'a dit parfaitement, je mitoute

Link to comment
Share on other sites

Et bien si et c'est bien le soucis des bénévoles de tout poil qui animent le monde associatif.

Si le représentant en l'occurence des usagers vélivoles n'est certes pas COUPABLE des agissements débiles d'une très faible minorité, il n'en reste pas moins RESPONSABLE des agissements de ses troupes pour les autres représentants, de l'autorité réglementaire pour le cas qui nous intéresse. :noel::(

 

J'ai trouvé l'évolution pour les 18 mois à venir abordée par COGNAC34 ===> Espace libre pour tout le monde sans XPDR et radio ... :D:D:angry:

 

Pas taper .. je sors.

 

Bise quand même

JM

Link to comment
Share on other sites

Pour compléter le post de Jean Philippe, l'analyse de ce genre de cas et la sanction qui peut en résulter, reposent généralement sur deux aspects :

- la nature de l'infraction

- le risque encouru pour les personnes et les biens.

J'avais cru comprendre que c'était surtout l'éloignement du lieu de l'infraction par rapport au terrain de départ qui était le paramètre déterminant (près=gravissime, loin=un peu grave, loin et à l'étranger=pas grave)? :D (private joke :D )

Edited by Vinch

- vinch -
Heureux celui qui peut d'une aile vigoureuse
s'élancer vers les champs lumineux et sereins;
Celui dont les pensers, comme des alouettes,
Vers les cieux le matin prennent un libre essor,
-Qui plane sur la vie, et comprend sans effort
Le langage des fleurs et des choses muettes!

(Charles Baudelaire, Elévation)

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Loading...
 Share

×
×
  • Create New...