www.planeur.net | www.netcoupe.net | www.volavoile.net
Jump to content

Albatros68

Membres
  • Posts

    129
  • Joined

  • Last visited

Everything posted by Albatros68

  1. 3 secondes c'est trop court pour analyser les instruments de bord, sans parler de la navigation (GPS ou carte), et trop long pour piloter sans visibilité extérieure ... surtout en montagne mon commentaire précédent semblant avoir été censuré, et comme il me semble que même les pilotes débutants croient devoir donner leur avis sur ce sujet très particulier, je m'abstiendrais de donner le mien, qui par ailleurs est déjà exprimé clair et complet. FD
  2. @Leche Pascual : Monsieur Bobote te réponds pour moi; il me semble évident que de devoir baisser les yeux et perdre de vue complètement l'extérieur même seulement quelques secondes devrait pouvoir être évité Voici 2 éléments de reflexion: - en 2013, j'étais en vol en place arrière sur un Duo à l'est de Gap. En tournant la tête à droite, j'ai vu soudain un planeur non identifié par le flarm en trajectoire de collision avec nous. Instantanément et sans consulter le cdt de bord j'ai poussé le manche en avant car un dégagement à droite aurait été trop lent et nous aurais trop rapproché du planeur . Juste après mon action ce planeur a lui tiré sur le manche et virant à droite, ce qui montre qu'il nous avait perçus encore plus tardivement. Je suppose que mon cdt de bord devait avoir les yeux droit devant ou sur les instruments. Quoiqu'il en soit en monoplace la situation aurait pu tourner à la catastrophe (elle le deviendra par la suite mais c'est une autre histoire..), et dans ce cas de figure un HUD apporterait certainement un +. - ma dernière voiture est équipée "tout électronique" : pour démarrer ou stopper la clim, et pour beaucoup d'autres fonctions, plus de bouton qu'on peut trouver sans baisser les yeux, mais un mini tableau "ordinateur" sur lequel il faut passer entre 3 et 6 commandes pour changer un paramètre à bord, en baissant nettement les yeux vers une zone plus sombre: autrement dit la sécurité exigerait de s'arrêter à chaque fois, ce qui n'est pas toujours possible en voiture, et jamais en planeur .... pour ma part je fractionne l'action au maximum, mais c'est très déplaisant et très stressant.
  3. @Bob attends, j''explique ... ça gêne quand tu l'as en permanence devant les yeux... mais l'avoir juste le temps nécessaire c'est toujours mieux que de de ne plus rien voir du tout le temps de lire et comprendre ton GPS+vario+alti .... ok ?
  4. @gloups : pas sympa cette réponse, la question est justifiée @neulat 31 : La question de la gêne en vision de face peut être résolue facilement; il suffit de n'afficher que sur appui sur un contacteur au manche ... ou un interrupteur ... au choix du pilote
  5. Le comble c'est que le titre laisse à penser que ce monsieur a un gros cerveau ... en volume peut-être, mais un peu cotonneux ...
  6. Moi je ne suis pas sur que son cerveau soit bien homologué
  7. Il y avait un petit planeur sympa pour l'école, je parle de l'Alliance 34 .... je ne sais pas s'il en reste beaucoup ...
  8. Vendez les restes en pièces détachées et achetez un Ask13 neuf ...
  9. super pour la nav hors zones contrôlées ...
  10. Je pense avoir rencontré Gérard PIERRE en 1968 à Montargis. Il m'a été présenté comme tel et ancien champion du monde lors du concours régional de Montargis auquel j'avais participé et que j'avais gagné. Cette victoire m'a valu l'année d'après de rencontrer 2 futurs champions Gabriel CHENEVOY et Robert PRAT aux championnats de France à MOULINS. Gérard était un homme discret, et peut-être timide, il ne m'a pas laissé d'autre souvenir que sa présence et sa silhouette plutôt petite et un peu trapue.
  11. ah oui, petit détail, à Angers j'ai "instructionné" sur C800 (si si le Caudron affreux avec des mats et en côte à côte décalé...très peu fin et très peu d'AF) ... et à Meaux, ma dernière année là bas, c'est moi qui briefait les lachés sur Edelweiss pour leur éviter un décollage dauphin ... (ou dauphiné ?)
  12. Souvenirs Dans les années 70/71 j'ai fait les 2 stages instructeur (2 x 2 semaines) à St Auban, , avec Daniel Quéméré, Roger Biaggi, Branswick, Daniel Barbera... et même Jules Landi! Que de souvenirs , et d'honneur pour moi d'avoir volé avec Eux!! J'ai formé des élèves à Angers en 71/72 pendant mon service militaire à Tours, puis au Plessis-Belleville (72/73), ayant quitté mon club d'origine (Meaux) qui avait TROP d'instructeurs et ne voulait pas me donner d'instruction à faire .... Et en 2010, quand j'ai revolé après 25 ans d'arrêt pour cause de responsabilité de père de famille, ho là là impossible de redevenir instructeur : "oh mon pauvre, tout à changé, maintenant c'est le livre bleu .... " ... Bref, il paraît maintenant qu'un planeur ça se pilote comme un Airbus ... alors il aurait fallu que je me paie des stages à rallonge (pas grave j'étais à la retraite) mais surtout très cher pour moi .... et pour le club ... pourtant j'aurais pu faire de l'instruction en semaine et "ouvrir" le club .... mais bon, je crois aussi que n'étant pas originaire de la région, je n'étais pas vraiment intégré, et puis les instructeurs sur place se faisaient déjà un peu la guéguerre pour avoir des élèves ...alors j'ai RENONCE ! Qui a dit qu'on manque d'instructeurs ? je crois plutôt que le vol à voile français manque d'élèves ... mais mes souvenirs me laissent aussi l'impression d'un beau gâchis de savoir-faire, je ne dois pas être le seul dans mon cas; car en définitive, les élèves que j'ai formé ne se sont pas tués et savaient piloter un planeur ... enfin, je crois ... et les Landi et autres Barbera n'étaient pas des idiots !!
  13. Pour moi accès immédiat et pas de plantage site assez complet, peut-être faudrait y ajouter un guide spécifique pour les néophytes qui veulent se renseigner et peut-être voler bravo pour les vidéos DEDALE Excellente proposition de Benjamin
  14. Bravo Benjamin ! Espérons que nombre de cadres des clubs te liront.
  15. ah ah ah je connais des profs de sport qui ne semblent pas avoir fait 5 années d'études ... mais peut-être qu'à force de faire sauter des chevaux d'arçon ils ont oublié le reste ...
  16. je dirais 200 a 300 h de vol au début la montagne ça paraît facile ça monte partout , et haut !! mais parfois aussi on se retrouve par terre en quelques dizaines de secondes, il suffit d'enchaîner 2 petites erreurs de suite ... et compte tenu de la nature de la planète en montagne, ça peut vite tourner à la cata. Ce qui est sur, c'est qu'il vaut mieux avoir déjà une bonne expérience vaches (plusieurs en fait...) ce n'est que mon avis (que 1800 h de vol)
  17. Les propriétaires de planeurs privés sont peu contrôlés, j'en sais quelque chose ...
  18. Comment pouvez vous dire que le pilote n'a rien ? et que la verrière a été éjectée ? il se peut que la verrière soit tombée si le pilote a voulu sortir ou si on l'a extrait ... et la photo a sans doute été faite après son évacuation dans un état inconnu. J'ai été évacué d'un planeur dans le même état (mais biplace et au sol), et d'après la photos prise le lendemain (avec habitacle intact) on aurait pu penser que les pilotes n'avaient rien! sauf que vertèbre brisée pour les 2 !! perso je m'en sors mais difficilement par moments. J'étais en place arrière et n'étais ni le commandant de bord ni le pilote au moment du crash
  19. OUPS, oui il s'agit de la page 1,datant de 2005; ça explique la disparition du lien; dommage. Idem pour H. Reichmann, message du 13 mai 2005 en page1 tant pis, merci Je viens de trouver ceci, si ça intéresse un spécialiste de la restauration http://www.priceminister.com/nav/Livres_Livre-ancien/f10/Non+pr%E9cis%E9/f11/Sports http://91.68.209.12/bmi/pmcdn.priceminister.com/photo/961241108_MML.jpg La Construction Des Planeurs Bacanes Susse - 1946 Livres anciens > Livres anciens Sports (Autre)20,00 € d'occasion (1 offre)
  20. Pour les liens vers la polaire 1941 : "erreur 404 file not found"; dommage j'aimerais beaucoup visionner cette "polaire" Idem pour les liens "Helmutt Reichmann"
  21. Début aout, sud de GAP, petit temps: mon cdt de bord regarde à gauche suite à une alerte flarm (m'a t il dit après, moi je ne me souviens pas d'une alarme flarm à cet instant); Pour ma part (en place arrière) je balaye l'espace de gauche à droite; stupeur, à moins de 50 m un monoplace à peine plus haut trajectoire convergente à 90° ! Je pousse le manche instantanément, sans évidemment l'avis du cd de bord, l'autre planeur cabre en virant à sa droite ; Collision évitée, OUF ! Mais : - mon cdt de bord a frôlé la collision sans rien voir et - soit l'autre planeur n'avait pas de flarm - soit son flarm était HS Je n'ai pas eu le temps de voir son immatriculation, et il a disparu sans demander son reste Notre flarm a fonctionné correctement tout le vol
  22. J'ai eu un Takara mid, je l'ai revendu après 1 essai : trop gros, trop lourd, trop gourmand, pas rapide .... et justement pb avec XCsoar et peu d'applications dispos Précision; je l'ai revendu à un gars qui voulait un GPS auto géant pour épater la galerie, pas à un vélivole
  23. tu es sur que d'autres l'ont fait ? Adrien dit l'avoir installé sur un androïd "normal" !! Le Takara n'est PAS "normal" pour ma part j'ai installé Winlog facilement mais pas réussi pour XCsoar
  24. de mémoire, je n'ai pas pu non plus faire fonctionner XCSoar sur la Takara, seulement WINLOG
  25. attention la tablette Takara est lourde et se décroche facilement + très peu d'autonomie ... j'avais fait un test avec Winlog, ça fonctionnait, sympa pour le respect des zones entre autre ... mais je n'ai pas tout compris, un seul vol en double avec