www.planeur.net | www.netcoupe.net | www.volavoile.net
Jump to content

jutta

Membres
  • Posts

    158
  • Joined

  • Last visited

About jutta

  • Birthday 01/18/1961

Contact Methods

Profile Information

  • Genre
    Femme
  • Localisation
    Colmar

Profil pilote

  • NetCoupeur
    Oui
  • Badge FAI
    Badge 3 Diamants
  • Région de vol
    Alsace
  • Instructor
    ITV
  • Voltige
    Non
  • Planeurs préférés
    JS1! ASH25, Ventus 2C, Ventus2a....
  1. bonsoir, ayant repris l'instruction depuis peu, j'apprends qu'il y a une nouvelle règlementation qui exige que le poids mini des pilotes place avant dans les biplaces devrait être obligatoirement de 70 kg. Alors d'après le pesage et les calculs, un de nos bi-places aurait besoin que d'un poids mini du pilote de 63 kg. Pourquoi on serait obligé d'exiger un poids qui semble déraisonnable? Quelqu'un peut éclairer ma lanterne? C'est quoi cette règlementation?
  2. bonjour, juste pour rappel, les inscriptions pour la Hahnweide c maintenant! Bonne chance www.wettbewerb.wolf-hirth.de
  3. bonjour, j'ai envie de rajouter à ce poste un témoignage: J'ai acceuilli hier, dans mon bureau, un très vieux ancien élève pilote de mon club, (vers 80ans) Il a été lâché à l'âge de 70 ans en Twin Astir. Il me rapporte (bien 15 ans après les faits) qu'à l'occasion du lâché Astir, il aurait très bien volé durant le remorquage, mais au largage, il aurait été très, très surpris de la legerté de l'appareil, qui l'aurait tellement surprise qu'il aurait été totalement confus. Il me dit d'avoir oublié où il devait attérir et comment. Il a néansmoins réussi à revenir au terrain, même à se poser, mais un peu durement, ce qui a provoqué un arrêt total des vols. Heureusement me diriez-vous. Que faire pour prevenir ce genre de peurs, de surprises? Je ne pense pas qu'il y a moyen de prevenir, mais à être conscient que cela puisse se produire chez nos élèves. Les encourager d'en parler, les accompagner dans ces moments là. Dire au lâché que les machines volent un peu différemment mais que les commandes sont toujours les mêmes, et qu'il faut s'imposer, diriger nos planeurs. La connaissance de la respiration lente permet ensuite donner des outils pratique et pragmatique à s'accrocher aux moments de panique bon vols à tous Jutta
  4. Laurent, à toute ta famille, ton père, nos pensées alsaciennes! Il me plaît à penser qu'elle plane maintenant également...
  5. Bonjour à tous, oui, peur en planeur, je crois que tout le monde en a à un moment donné. Je me souviens d'un post il y a environ 10 ans en arrière ou un très bon pilote niveau internationaux en parlait. Se rassurer avec la voltige, pourquoi pas, se rassurer avec la théorie, c'est certes intéressant. Connaître cependant les mécanismes physiques...ça aide. Lorsque nous avons peur, notre cerveau limbique va nous faire respirer très superficiellement en haut de la poitrine. Le but étant de pomper un max d'oxygène dans nos muscles et dans le cerveau afin de ... fuir... Le problème: nous ne pouvons pas prendre nos jambes à notre cou, et du coup nous avons trop d'oxygène dans nos muscles. Les muscles peuvent se crisper et nous pouvons ressentir de picotements et fourmis dans nos membres. Trop d'oxy dans le cerveau peut emmener de diverses symptômes, comme se sentir s'évanouir, de transpirer et d'avoir des vertiges. Une crise de panique peut en résulter. Rassurez-vous, quelqu'un d'angoissé fera toujours le nécessaire pour terminer son action du moment en sécurité. Mais bon pas trop confortable tout ça. La solution: la respiration lente, rythmé lentement, très lentement. La respiration ventrale est la meilleure solution pour trouver le contrôle de la situation. Vous connaissez tous la respiration des bébés, à l'inspire le ventre se soulève, à l'expire le ventre se dégonfle. Si tout ça n'aide pas, respirer quelques minutes dans un sachet en plastique devrait résoudre le problème. Voilà donc, pour contrer l'angoisse: premièrement: voler, voler et encore voler. Si tu as toujours peur, ne pas hésiter, revenir en double pour voler accompagné. deuxièmement, la compréhension théorique, lire les limites de planeurs peut aider troisièmement, la respiration ample à tous temps va être un allié efficace. Pourquoi pas aller voir un psychologue, mais je ne crois pas vraiment qu'on en a besoin... tentez la respiration, c'est LA BASE de tout ! La RESPIRATION lente et ample va aider à la fois des débutant, comme des expérimentés... tentez l'expérience bons vols à tous Jutta
  6. Bonjour Thierry, j'ai une très grosse envie de revenir faire le champ de France avec L'ASH, mais les congés n'étant pas extensibles, on les étire déjà pour le championnat du monde... donc vraiment désolée pour ça, je sais que vous en avez besoin de ce championnat qui ne peut que servir à vos causes!!! Dire qu'on ne vient pas à cause de la moisissure des housses est tout de même une excuse bidon, surtout que Thierry a commandé une météo d'enfer, vous le verrez bien! je pense qu'il faut garder la possibilité des inscriptions ouverte, Thierry, et mobiliser les troupes... Allez les longues ailes... Venez à Monluçon, CE CLUB mérite du soutien, et vous verrez les circuits vont être mémorables...
  7. otherwise you can contact the aerodrome st Crépin, where is the father, or ask Nathalie:

    golf_delta@hotmail.com

    0033612408731

    have a good evening Jutta

  8. Hi Jutta! Thanks for your help, but it seems the email address is not correct. The email cannot be delivered. I've got the same email address, but @yahoo.fr, but I never got any response. I've sent an email again.
  9. bonjour

    voici l'adresse mail:

    bdx3@wanadoo.fr 0033674061181

  10. Go go go les frenchies, nous sommes avec vous, faire des 150 km/h sur 600 km c'est génial, je m'imagine les sensations de vitesse...et votre plaisir!!! gros bisous à tous Jutta :D :D
  11. JMC

    Merci et félicitations pour vos résultats au CdF!

    jm

  12. jutta

    arnaud.wodey@wanadoo.fr (ou orange.fr)
  13. coucou, j'aimerais savoir si on peut encore venir au Champ d'Alsace avec un Ventus2a et un Ash25 de Colmar ? Depuis cette année on met des clotures d'inscriptions,nous n'avons pas reçu l'invitation pour être averti.... bisous Jutta