www.planeur.net | www.netcoupe.net | www.volavoile.net
Jump to content

Planeurs Sans Pilote


Mric
 Share

Recommended Posts

L'article suivant paru début février dans The Economist ouvre de belles perspectives : des drones ayant la forme exacte de nos planeurs intègrent des capteurs et un logiciel de navigation évolué leur permettant d'exploiter les thermiques (voire l'onde dans une version future) et de rester ainsi presque indéfiniment en vol pour mesurer, filmer, relayer des réseaux sans fil, etc.

 

http://www.economist.com/blogs/babbage/2013/02/unmanned-gliders

 

Ils intègrent une caméra pour repérer les cumulus et des accéléromètres pour les aider à centrer les pompes, intéressant.

 

En imaginant que les commandes sur nos planeurs soient asservies, la question que je me pose : est-ce que ce système, à terme, pourrait être plus performant que la moyenne des pilotes ? Question ouverte…

 

Il faudra tout de même leur soumettre l'idée d'embarquer un Flarm ! :lol:

 

http://media.economist.com/sites/default/files/imagecache/original-size/images/2013/02/blogs/babbage/20130209_stp510_168.jpg

Link to comment
Share on other sites

Au plan technologique, c'est une belle idée ;-)

Au plan utilisation de l'espace aérien, ça va être beaucoup moins drôle pour nous :((

Nous avons déjà "Garrigue 2013" :

https://www.sia.aviation-civile.gouv.fr/dossier/supaipmetro/SUP_2013_023_FR.pdf

 

La philanthropie de l'ouvrier Charpentier est bien connue !Tout en avance d'un jour Une même passion, 4 sites :

https://aerologic.monsite-orange.fr/ -_-_- https://bia-z.monsite-orange.fr/

0-logo.jpghttps://lfnf-vinon.monsite-orange.fr

https://promet.monsite-orange.fr/

Link to comment
Share on other sites

A terme, il est possible que la machine depasse l'homme... voir les echecs, etc...

Le probleme est que d'apres ce que je lis, c'est une camera qui "orientrait" les choix. On le sait tous , aujourd'hui les cumulus baizus ca existe...

 

Je m'etais renseigné sur la possibilité de mesurer la difference de temperature d'air a distance ( 2 a 5 Km ) pour detecter des differences de temperatures entre 1 et 5 °. J'ai pas trouvé ( IR, Lazer,...? ). cela remonte a 10 ans et je n'ai pas prospecté depuis.

 

Avec ce genre de capteur, il serait facile d'effectuer une cartographie des thermiques et ensuite, faire du routage... ( tres utile en thermique purs..)

 

Si vous avez des idées sur le sujet, alors on peut s'y mettre...

 

Pour ce qui de faire voler ensuite des aeronefs de tous genres, c'est devenu assez facile. ( voir arducopter et autres ).

 

 

Cdlt

Link to comment
Share on other sites

Au plan technologique, c'est une belle idée ;-)

Au plan utilisation de l'espace aérien, ça va être beaucoup moins drôle pour nous :((

J allais le dire...

 

En plus technologiquement y a rien de complique...

 

Encore quelques annees et les operateurs telephonique vont se ruer sur des drones civil pour positionner des antennes gsm dans les zones mal couvertes: ca tombe mal, c est justement la qu'on aime mettre les ailes se nos planeurs....

 

Et la va se poser le principe du voir et eviter... Reponse ?? Ha ben on va interdire de voler de 0 a 500 m , comme ca pas de probleme

 

Et quant au detecteur de pompe, le jour ou on l aura inventer ca sera la fin de la compete en vol a voile

 

Aller, j ai rien lu, et tout va bien se passer ;)

Jacques POUYAUD

Chaque jour des étoiles s’éteignent face à l’illumination nocturne de notre planète.

Si nous ne réagissons pas, nos instruments pointeront bientôt un ciel orangé et les marchands de
filtres feront fortune

 

https://lumieres-inutiles.agirpourlenvironnement.org/

Link to comment
Share on other sites

N'oublions pas que la réponse Espace Aérien actuelle pour les Drônes est la ségrégation (comprendre : chacun chez soi = espace aerien protecteur). A l'instar d'un Avion d'arme dans la R 45 (ou autre tronçon du RTBA), un drone n'assure pas la surveillance du ciel ni l'anticollision avec les autres aéronefs :( Donc on le met dans une boite de laquelle sont exclus les autres usagers.

Edited by Régis
Link to comment
Share on other sites

Il existe un planeur en vraie grandeur qui a été testé en vol "sans pilote" : c'est le Stemme 10. La SAGEM a mené des essai en Finlande et à Istres avec un S10-VT sans pilote et un opérateur au sol dans les années 2008 2009 je crois. Autonomie : plus de 30 heures... Mais , à ma connaissance, il n'a pas été testé dans les thermiques.

Ceci dit, je pense qu'avec les calculateurs ultra perfectionnés, les centreurs de pompes et les horizons artificiels électroniques que nous connaissons, il devrait être possible de faire du vrai vol à voile avec cette machine en version UCAV...

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Loading...
 Share

×
×
  • Create New...