www.planeur.net | www.netcoupe.net | www.volavoile.net
Jump to content

Voler "en équipe"


Guest Jean-Paul BERRY

Recommended Posts

Phillipe de Pechy que voudrais-tu que je fasses en guise de procédure?

 

Ce qui est prévu par le réglement : demander l'arbitrage du président de la commission sportive FFVV.

 

Je n'accuse personne : je ne me permettrais en aucune manière de porter un quelconque jugement ne connaissant pas le dossier.

 

Je suis certain qu'une solution objective et sportive sera trouvée et que vous (organisateurs et concurrents) participerez encore longtemps ensemble à des compétitions .

Link to comment
Share on other sites

  • Replies 42
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Juste une précision sur les termes employés.

Le vol en équipe en COMPETITION a été largement pratiqué par l'équipe de France pendant de nombreuses années et répond à une stratégie très précise et très pointue.

Personne ne tire personne.

Les vols se font en général par paire de pilotes de niveaux équivalents, qui volent de concert (pas à 10 km l'un de l'autre) et qui comparent et estiment de visu la qualité de leur cheminement et par des messages brefs et concis leur Vz.

Le système ne fonctionne qu'avec des pilotes qui se connaissent bien, qui se font confiance et qui s'entraînent régulièrement ensemble....

L'ensemble nécessite la présence d'un vrai capitaine reconnu par tous qui gère avec recul la tactique sur la durée de la compétition avec une équipe de préparateur et de MTO.

Selon l'évolution du classement un des pilotes de la paire peut délibérement "se mettre au service" du mieux placé pour tester des options qui ouvriraient la voie du podium. Ca ne marche bien sur que dans une ambiance sereine.

Avec cette technique de vol appliqué avec constance, l'équipe de France a remporté de nombreuses médailles ces 15 dernières années.

En tout cas, c'est ce que j'ai retenu des expliquations fournis par le Coach (hein Ptitju) :blush:

Ce qui est décrit plus haut par les forumeurs et sur lequel je n'ai aucune opinion, il me semble que c'est tout sauf du vol en équipe tel qu'il est pratiué en compétition.

Les compétiteurs peuvent me corriger si j'ai dit des conneries :wacko:

 

Bises

JM

Link to comment
Share on other sites

Demander un avis sur un forum ou lancer un débat constructif : très bien. Mais quand on commence à donner suffisament de détails pour identifier les protagonistes, ca me gêne quelque peu (...)

Il me semble avoir écrit qu'une compétition devait être équitable, non?

Ne soit pas agacé Philippe, tu n'as pas à te sentir attaqué.

Je n'accuse personne non plus. Je ne connaissant pas le dossier et ne me permettrais en aucune manière de porter un quelconque jugement personnel.

Ce n'est donc pas le cas d'espèce qui m'intéresse, c'est la façon de traiter le problème, la réaction que nous avons par rapport au sujet général évoqué.

Comme je l'ai dit, je ne participe pas au concours, il serait donc ridicule, si j'émettais une opinion à ce sujet.

Ce qui m'intéresse par contre c'est de voir quel est rapport de ceux qui courent avec le prix de leurs victoires... et leurs échecs.

Il ne faut donc pas comprendre que je sache qui, X ou Y a raison, dans le cas d'espèce disputé. J'aimerais juste que l'on sache pourquoi on fait des concours, pourquoi on y participe, et pourquoi nous, les autres (qui ne courrons pas) suivons tout ça le souffle retenu...

Et je ne serais pas fâché d'entendre davantage des opinions claires, comme celles de Philippe et de Régis, pour nous dire que les concours sont équitables quelque soit la région...

Edited by Yurek

Yurek
http://www.yankee-romeo.com
If God meant man to fly, He'd have given him more money.
Honni soit qui mal y pense ! http://informatiquefrance.free.fr/sms/sms_04.gif

Link to comment
Share on other sites

Guest louis Dresse

Petit commentaire à l'intention de Yurek : On entend souvent cet avis dans nos clubs en Belgique " je ne fais pas de compétition car je n'ai pas assez d'expérience" et parfois de la part de pilotes qui volent depuis des années, ont leur brevet D et font de la campagne (évidemment c'est un minimum).

Je veux juste te dire, Yurek, qu'aborder la compétition est une formidable école pour apprendre à voler mieux et plus vite. En plus c'est super fun car on vole avec d'autres sur les mêmes circuits et l'émulation que cela génère fait faire des progrès bien plus rapides que si on se contente de voler seul.

De plus, en vol seul de WE on fait souvent demi-tour à la première difficulté alors qu'en concours, on va au bout de ses vols, et là, on apprend à croire dans ses possibilités et en celles de sa machine.

Je ne remercierai jamais assez mon ami Patrick (il se reconnaitra) qui un jour alors que je débutais mes vols en campagne avec des vaches à la clé de presque tous mes vols, a su me convaincre d'aborder, sans attendre, la compétition en championnat de Belgique. Les arguments repris ci-dessus étaient les siens et il avait raison.

 

En ce qui concerne le débat, toute compétition a ses règles comme dans nimporte quel sport, et il n'est en effet pas correct de voir un planeur favorisé par un autre, non engagé dans la compétition, qui le tire ou lui donne des renseignements utiles sur le cheminement d'une épreuve. Ca parait évident.

Et si la compétition n'inclut que des monoplaces, un biplace n'a rien à y faire, c'est tout aussi évident. Ce cas est déjà arrivé chez nous en championnat de Belgique et le biplace indélicat a été interdit de vol à partir de l'aérodrome pour la durée de la compétition.

Link to comment
Share on other sites

Guest Jean-Paul BERRY

"on va au bout de ses vols, et là, on apprend à croire dans ses possibilités et en celles de sa machine..."

 

Mais il faut raison garder et relativiser les enjeux. Dans l'ambiance "de gagne" d'une compet des personnes qui semblent ordinairement raisonnables peuvent surestimer leurs capacités, celles de leur machaine et sous-estimer des conditions défavorables. Par exemple un DG600 motoriseé "volant en équipe" avec deux grands champions "décroche du groupe", poursuit bas et a la vie sauve parce que son moteur redémarre à 100m des caillous dans un cul de basse fosse invachable. Il y a la une prise de risque disproportionnée et un effet pervers du vol en groupe ou en équipe. De même qu'un dernier point de virage acquis, voler lentement et bas sur une pente à l'approche d'un col pour accrocher le concurrent précèdent a entrainé un crash et la destruction d'un planeur à plus de 120000Euros.

Je cite le concours de St Gaudens en 2003: un champion a obtenu ce qu'il voulait mais un autre pilote y a trouvé la mort. Quand je me réfère dans le post ci-dessus au rapport du BEA c'est si ça vous intéresse pour que vous y trouviez la description des conditions MTO dans un moyen relief. Dans la derniére épreuve certains ont volé en équipe et ont acquis 2 points de virages. D'autres ont estimé en tout cas pour le deuxiémes point qu'ils risquaient de passer en IMC et ont fait demi-tour.

 

Et de rappeler qu'en compétition comme pour tout vol entrepris chez nous, LE VOL DE NUAGE EST INTERDIT. C'est dangereux pour soi et pour les copains. Mais comme on dit pas vu pas pris, sinon ce serait par inadvertance...

 

Enfin j'ai parlé de valeur morale dans le sport: LA LOYAUTE

Link to comment
Share on other sites

Quelques mauvais exemples :

 

Il y a fort longtemps donc prescription Un calif de romo s'est vaché :D a Issoudun juste apres le passage de ligne des standards militaires !! il n'avait pas pu raccrocher et rentrer discrètement à romo ...

 

Il y a moins longtemps j'ai entendu parler d'un Nimbus 3 D qui s'est vaché :D avec les Juniors :D de son club lors d'une épreuve du CDF junior "doute ?"

 

Un autre exemple mais pas en compétition :

Uéquipe qui fait de grandes choses : "le petit train des alpes"

Malheureusement la locomotive a été cassée :D lors d'une vache collective : il ne restait plus assez de place dans le champ pour lui car il se pose toujours apres ses wagons !

Link to comment
Share on other sites

bon ben moi j'arrette le planeur. :D dis t'en as pas un peu marre. parler de sécurité c bien et meme salutaire.

 

les risques dont tu parles sont des clichés maintes fois évoqués.

 

si pour toi la compett c le meilleur moyen de trouver la mort eh ben t'as qu'a pas en faire et laisser les autres s'amuser(oui c aussi et surtout pour ca qu'on fait du planeur, mais y en a qui se prenne bien la tete)

 

bon dimanche

Edited by Nico
Link to comment
Share on other sites

Guest Jean-Paul BERRY

J'agace certaitement des personnes mais vous l'avez compris Albert était mon ami, il n'est plus la et rien ne sera plus jamais comme avant.

 

Ayant observé un certain nombre de facteurs à risque, je continuerais de le faire, d'en parler. Car il faut que le malheur serve à prévenir de nouveaux drame sans quoi il faut supprimer le BEA.

 

Ceci dit si on veut bien accepter ma candidature je continuerai de voler en compet (sauf au prochain interrégional du SO) et un peu partout à mon propre rythme .

 

Bon amusement Nico!

Link to comment
Share on other sites

c la qu'on est pas d'accord jean paul.

 

parler de securité comme le fait le bea, tirer les lecons d'un accident en en identifiant clairement les causes: ok a 200%

 

utiliser des cliché(la course à la gagne, le vol de nuage...) vieux comme hérode 150000 fois abordé sans jamais qu'une solution imparable ne puisse etre trouvé, c lourd et ca n'ammenne rien.

Link to comment
Share on other sites

Je veux juste te dire, Yurek, qu'aborder la compétition est une formidable école pour apprendre à voler mieux et plus vite.

Tu m'as mal compris, Louis (ou alors, je me suis mal exprimé) : je n'ai jamais émis de doute quant aux vertus de la compétition. Si j'ai dit que je n'en faisais pas, c'est que je ne voulais simplement pas passer pour un expert en la matière, je précisais que mon opinion est celle d'un observateur, c'est tout. J'espère d'ailleurs d'arriver un jour à y participer. :D

Mon propos était (et il est toujours) de dire que une compétition n'a du sens QU'A CONDITION d'en repecter les règles. Et cette observation n'est absolument pas d'ordre technique, ni juridique. Elle est de nature morale, tout simplement. :D

Et je ne m'érige pas en juge de qui ou quoi que ce soit. J'émets mon opinion, point.

C'est d'ailleurs tout intérêt d'un forum que l'on puisse comparer des idées, et se faire une opinion ou la modifier en toute liberté. :D

Comme l'a dit Philippe, il y a des commissions compétentes pour juger du cas d'espèce. Je ne pense donc point que nous puissions en juger ici. Pour moi, le post de Jean-Paul était donc une occasion et une raison de me poser la question : à quoi sert une compétition? :D

Pour déterminer LE champion ? C'est sûr. Mais il n'y en a qu'un seul. Est-ce que l'espoir de le devenir est la seule et unique raison pour y participer ?

C'est à chacun de trouver SA réponse. Personnellement, je crois que pour ceux qui n'ont pas la moindre chance de gagner un concours, le fait de pouvoir se comparer aux autres et contrôler ainsi sa progression est une bonne raison de concourir (encore, faut-il que la compétition soit équitable). Mais une motivation encore plus puissante se trouve dans le défi que toute compétition constitue, quelque soit la place que l'on puisse y espérer.

M'enfin, ça aussi n'engage que moi...

Link to comment
Share on other sites

Guest Jean-Paul BERRY

Et le réglement devrait préciser que l'organisateur, celui qui a le choix des épreuves ne devrait en aucun cas concourir. Le distingo avec le "directeur de la compétition", c'est bidon.

 

Pour "Nico" voici quelques pourcents du rapport du BEA concernant les conditions de vol de la derniére épreuve du concours à St Gaudens en 2003.

"Ces conditions particuliéres (zône de confluence) nécessitent une bonne connaissance de l'aérologie locale afin d'adopter un profil de vol optimal pour rejoindre la plaine"

J'ai quelques 2000 heures de vol dans cette région et je témoigne que dés le départ j'ai été confronté à une vigoureuse résorbtion de plan pour passer sous la couche (de l'usage des AF aprés résorption d'une vitesse proche de la VNE en turbulences modérées). La cause du crash du PIK30 serait un passage en survitesse et/ou un couplage manoeuvre des AF, action à piquer...

 

Et d'affirmer que ces conditions locales n'était pas faites pour des pilotes moins aguérris, nonobtant que le choix de l'épreuve était inadapté (AST) pour les concurrents "extérieurs".

 

Et de dire que l'organisateur a taillé sur mesure une épreuve qui favorisait l'équipe qu'il entrainait ent que compétiteur.

 

Et de dire à Philippe qu'il faut retravailler le réglement pour que cela ne soit plus possible.

Link to comment
Share on other sites

Quel rapport avec la question du vol en équipe. Faut arreter de délirer et de raconter n'importe quoi.

 

 

On dirait un mauvais remake dont le titre pourrait etre "Reglements de comptes à St G.....s" :blink:

 

Faut arreter là on frise la diffamation en citant des noms. Cela peut aller plus loin qu'un simple etat d'esprit.

Link to comment
Share on other sites

Guest Jean-Paul BERRY

J'ai attendu le rapport du BEA pour debrifer et je m'en tiens aux faits.

 

Le rapport avec le vol en équipe va être rappelé en fin de ce post.

 

Est-ce que c'est du mauvais esprit de dire que l'épreuve du 30/05/03 était inadaptée (AST) et de demander que dorénavent en cas de doute sur la MTO on annule ou on choisisse un AAT.

 

Je dénonce le rôle d'homme orchestre que s'est arrogé "l'organisateur-compétiteur":

 

Qui décidait du choix des l'épreuves au concours de St Gaudens?

Qui animait les briefing?

Qui était dans le biplace qui a gagné le concours?

Quels sont les pilotes qui ont viré le deuxiéme point de virage Col de la Core?

 

Serait de la diffamation de dire que soi-même on a estimé que les conditions de vol à vue n'était plus assurées pour acquérir un point de virage?

 

Et de remarquer que le directeur de la compétition a eu un rôle fictif.

Et de demander qu'a l'avenir ce soit lui qui choisisse et commente les épreuves.

Et enfin je demande que le réglement soit respecté en ce qui concerne l'aide que pourrait apporter un biplace à des monos.

Dans le cas de St Gaudens l'organisateur a recommandé aux concurrents d'être discrets sur la fréquence du concours: en vol à bord du biplace il l'a saturé pour informer les quelques monos. Je lui en ai fait la remarque au briefing mais dans une ambiance ou le chef a toujours raison cela a agacé et c'était faire du mauvais esprit.

 

Maintenant le rapport du BEA publié, si certains veulent "procédurer" aprés m'avoir exclu je les attend de pied ferme. On pourrait peut-être à cette occasion revenir sur la légalité de cette exclusion.

Link to comment
Share on other sites

Si vous avez du linge sale à laver faites le en famille cela évitera à tout le monde de souffrir et ceux qui ne sont pas concerné d'être au courant d'une affaire qui ne les regardent pas!!! ;) Et si irrégularité il y a eu va voir la commision sportive, si tu as toutes les preuves de ce que tu avances, tu seras écouté, si tu n'as pas de preuves... :mdr: !!!!
Ils ne savaient pas que c'était impossible, ils l'ont fait.....
Link to comment
Share on other sites

Guest Jean-Paul BERRY
Viré de St girons puis de St gaudens maintenant à moissac, pour combien de temps ?

 

Monsieur l'anonyme, ça prouve quoi? Me menacerais-tu toi aussi?

Viré par qui, pour quelles raisons?

Allez demander aux vélivoles de St Girons qui m'ont connu, ce qu'ils en pensent.

Les mêmes causes semblent effectivement reproduire les mêmes effets dans ce petit monde "aéro".

Quelqu'un pose des questions qui dérangent comme je me suis efforcé de le faire sans trop de fautes d'orthographe dans ce forum. Plutot que de répondre, de petits chefs se débarassent de la personne par l'exclusion et la propaganda.

"Thierry" mon intention nest pas de régler des comptes mais de m'appuyer sur des cas concrets, vécus. Les réfèrences sont suffisamment précises pour en tirer des enseignements généraux. En ce qui concerne les preuves, il y a des fichiers de vol mais ceux du concours de St Gaudens mon été refusés.

 

Enfin je clos mon intervention sur ce sujet. Les lecteurs de France et de Navarre apprécieront. Chacun chez soi et les vaches seront bien gardées.

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Loading...

×
×
  • Create New...