www.planeur.net | www.netcoupe.net | www.volavoile.net
Jump to content

Les Ailes En Éventail


Recommended Posts

Remuer les ailes comme un éléphant ses oreilles, est-ce raisonnable ?

Mais quand c'est un Terry Delore en personne, on peut même applaudir... :o

En tout cas, la suite est jolie.

Edited by Yurek

Yurek
http://www.yankee-romeo.com
If God meant man to fly, He'd have given him more money.
Honni soit qui mal y pense ! http://informatiquefrance.free.fr/sms/sms_04.gif

Link to comment
Share on other sites

  • Replies 25
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Terry Delore ou pas, je pense que les planeurs doivent être utilisés pour ce pour quoi ils ont étés faits. Indépendamment de la voltige (on voit faire beaucoup mieux que ça avec un Fox), je pense que pour se coller un flutter sur un passage moteur en fonctionnement, on doit être largement au delà des limites moteur sorti, en plus du reste.

Tout ça avec un planeur d'au moins 27 m d'envergure, car il s'agit bien d'un Binder (verrière monobloc). Je ne m'associe pas aux applaudissements de la foule.

Link to comment
Share on other sites

Terry Delore ou pas, je pense que les planeurs doivent être utilisés pour ce pour quoi ils ont étés faits. Indépendamment de la voltige (on voit faire beaucoup mieux que ça avec un Fox), je pense que pour se coller un flutter sur un passage moteur en fonctionnement, on doit être largement au delà des limites moteur sorti, en plus du reste.

Tout ça avec un planeur d'au moins 27 m d'envergure, car il s'agit bien d'un Binder (verrière monobloc). Je ne m'associe pas aux applaudissements de la foule.

je voulais faire les mêmes remarques, merci...

Link to comment
Share on other sites

Terry Delore est vraiment un des meilleurs pilotes du monde, et qui sait ce qu'il fait!

 

Pour ceux que cela intéresse, il a écrit récemment ses mémoires vélivoles:

 

http://img15.imageshack.us/img15/4385/masterofthewave.jpg

 

Uploaded with ImageShack.us

 

Que vous pouvez commander ici:

 

http://www.cumulus-soaring.com/books/MasterOfTheWave/MasterOfTheWave.htm

 

Des dollars bien investis!!!

Link to comment
Share on other sites

Terry Delore est vraiment un des meilleurs pilotes du monde, et qui sait ce qu'il fait!

 

 

c'est "marrant", ça me rappelle quelque chose, voyons voyons....

Ah oui, on parlait en ces termes de R Ecalle...

Link to comment
Share on other sites

et qui sait ce qu'il fait!
c'est "marrant", ça me rappelle quelque chose, voyons voyons....

 

On sort nettement du sujet... mais puisque tu en parles: penses-tu que le contrôleur de Montpellier qui l'a clearé 2000ft après identification "savait ce qu'il faisait", lui?

Link to comment
Share on other sites

et qui sait ce qu'il fait!
c'est "marrant", ça me rappelle quelque chose, voyons voyons....

 

On sort nettement du sujet... mais puisque tu en parles: penses-tu que le contrôleur de Montpellier qui l'a clearé 2000ft après identification "savait ce qu'il faisait", lui?

 

Ta remarque frise la désinformation !

 

Le CR du BEA dit :

"A 17 h 34, le contrôleur demande au pilote s’il souhaite faire une arrivée en

VFR ou s’il souhaite « faire une approche sur l’ILS …sur l’approche VOR/DME ? ».

Il lui indique ensuite « poursuivez vers le sud-est, vers le littoral et pour l’instant

vous êtes très proche de l’axe final, je vais avoir deux arrivées, des B737 et un

Airbus donc, prenez une route vers le sud-sud-est ». Le pilote répond qu’il prend

la route vers le sud-sud-est en descente et qu’il souhaiterait continuer vers

2 000 ft. Le contrôle répond « descendez vers 2 000 ft BZ ». Les données radar

montrent que le pilote a poursuivi la descente mais qu’il a suivi une route

orientée au sud-ouest."

 

Le vol était VFR, le contrôleur n'est en rien responsable...

Link to comment
Share on other sites

Terry Delore ou pas, je pense que les planeurs doivent être utilisés pour ce pour quoi ils ont étés faits. Indépendamment de la voltige (on voit faire beaucoup mieux que ça avec un Fox), je pense que pour se coller un flutter sur un passage moteur en fonctionnement, on doit être largement au delà des limites moteur sorti, en plus du reste.

Tout ça avec un planeur d'au moins 27 m d'envergure, car il s'agit bien d'un Binder (verrière monobloc). Je ne m'associe pas aux applaudissements de la foule.

je voulais faire les mêmes remarques, merci...

ça ressemble plus à une PIO probablement déclenché par un changement de courbure (landing à neutre ?)

Horizon pas net reste à la buvette (marin Breton)
Link to comment
Share on other sites

ça ressemble plus à une PIO probablement déclenché par un changement de courbure (landing à neutre ?)

 

Non. C'est du flutter classique, peut-être déclenché par le passage des volets du landing au positif ou neutre (puisque l'oscillation est un eigenmode symétrique).

Rien de quoi être fier.

Bert

Link to comment
Share on other sites

@D-8545: tu as tronqué mon msg ce qui fait que ça déforme ce que j'ai voulu montrer. Je suis plutôt d'accord avec Bob, mais je n'irai pas plus loin dans les commentaires sur l'accident en lui même, bien qu'ayant lu le rapport en entier, je n'étais pas dans l'avion et ne jugerai aucune des parties. J'en ai tiré mes leçons.

 

A+

Nico

Link to comment
Share on other sites

N'y voit pas de justification, juste une constatation.

Nul n'est à l'abri d'un flutter, cela m'est déjà arrivé en Janus bien loin de toute limitations.

Je ne pense pas qu'il s'agisse un flutter volontaire...

Edited by Fabrice
Link to comment
Share on other sites

Quoi qu'il en soit, c'est peut être trés joli, mais je suis loin d'être persuadé que ce soit trés intelligent.

Le planeur qui est un ASH25M (moteur Midwest) avec verriére modifiée n'est pas conçu pour ça. Le flutter qu'il soit provoqué ou non n'arrange pas le planeur. Après, on s'étonne d'avoir des CN ou autres et que l'on soit obligé de rapporter son beau jouet chez le constructeur parce que des pilotes ont fait les cons.

Il faut faire ce pour quoi nos planeurs sont prévus, et à ce que je sache, l'ASH25, ou le Binder ne sont pas des planeurs de voltige, mais peut être me trompe-je (ça ne fait que 15 ans que j'en posséde).

Pour conclure, les cimetiéres sont plein de bons pilotes, et pour n'en citer que quelques uns: Klaus Holligaus, Alain Dellyle, Louis Abeille, Gilbert Gerbaud, Hans Peter, rien que pour le planeur, mais on peut aussi citer des pilotes avion dont l'ancien coéquipier de Terry Delore: Steve Fossett.

Je citerais Bernard Chabbert à le fin de ses emissions "Pégase": "Volez prudemment"

Thierry Paris

Link to comment
Share on other sites

Celui qui regarde attentivement, verra que lors du moment de flutter une piece se detache du planeur.

 

Pour avoir regardé plusieurs fois le ralenti en grand écran, Je crois plutôt qu'il s'agit d'un oiseau qui était déjà par là et qui s'est fait un peu "brassé".

Le flutter se déclenche qd même autour d'une seconde après la rentré des landing.

 

C'est assez moche.

 

J'ai aussi une pensé pour la goutte de sueur dans le dos de Binder ...

Link to comment
Share on other sites

C'est justement en tenant compte de l'expérience du pilote que j'avais du mal à imaginer que ça puisse être involontaire. En voyant cette vidéo, je me suis dit: "Il l'a fait exprès..." Mais c'était mon opinion, d'un petit pilotaillon.

C'est d'autant plus probable qu'il continue, comme si rien ne s'était passé, et fait sa présentation.

 

Et pourtant, la machine ne devait pas trop aimer. :unsure:

 

@ Thierry: ce que j'ai qualifié de joli, c'était la suite de la présentation, pas le flutter. C'est justement à cause de ce flutter, que je vous ai apporté le fil.

Edited by Yurek

Yurek
http://www.yankee-romeo.com
If God meant man to fly, He'd have given him more money.
Honni soit qui mal y pense ! http://informatiquefrance.free.fr/sms/sms_04.gif

Link to comment
Share on other sites

Quoi qu'il en soit, c'est peut être trés joli, mais je suis loin d'être persuadé que ce soit trés intelligent.

Le planeur qui est un ASH25M (moteur Midwest) avec verriére modifiée n'est pas conçu pour ça. Le flutter qu'il soit provoqué ou non n'arrange pas le planeur. Après, on s'étonne d'avoir des CN ou autres et que l'on soit obligé de rapporter son beau jouet chez le constructeur parce que des pilotes ont fait les cons.

Il faut faire ce pour quoi nos planeurs sont prévus, et à ce que je sache, l'ASH25, ou le Binder ne sont pas des planeurs de voltige, mais peut être me trompe-je (ça ne fait que 15 ans que j'en posséde).

Pour conclure, les cimetiéres sont plein de bons pilotes, et pour n'en citer que quelques uns: Klaus Holligaus, Alain Dellyle, Louis Abeille, Gilbert Gerbaud, Hans Peter, rien que pour le planeur, mais on peut aussi citer des pilotes avion dont l'ancien coéquipier de Terry Delore: Steve Fossett.

Je citerais Bernard Chabbert à le fin de ses emissions "Pégase": "Volez prudemment"

Thierry Paris

C'est un détail, mais Peter ne s'appelait pas Hans mais Ernst-Gernot.

Link to comment
Share on other sites

Bonjour,

ANALYSE:

mon expérience de vol ne porte que sur 30 ans avec une interruption de 13 ans puis un arrêt "définitif", bref étant "grand" je regarde le passé et:

A 17 ans 90Kg + plein ballast en pégase , la masse max est emplafonné. A part qq. perte de contrôle temporaire dut au flutter, le planeur marche vraiment bien, nombre de km et moyenne = bien.

Les 40 ans "emplafonné", ce souvenir me donne des sueurs froides ayant conscience d'avoir tiré sur la corde (cependant, j'ajoute que l'an dernier en ci75 ballast à 60L en remorqué, ne pas être capable immédiatement de me remettre dans l'axe m'a déstabilisé (planeur préféré pour son pilotage)).

 

Pensée ou conclusion.

Ce qui me choque dans la vidéo c'est la glissade en finale alors que sur ce type de planeur l'efficacité est minime + les profils naiment pas. Bref, quelque soit la qualité du pilote = prise de risque inutile et mauvais exemple.

Edited by Manuel.sch
Link to comment
Share on other sites

Bonjour,

ANALYSE:

mon expérience de vol ne porte que sur 30 ans avec une interruption de 13 ans puis un arrêt "définitif", bref étant "grand" je regarde le passé et:

A 17 ans 90Kg + plein ballast en pégase , la masse max est emplafonné. A part qq. perte de contrôle temporaire dut au flutter, le planeur marche vraiment bien, nombre de km et moyenne = bien.

Les 40 ans "emplafonné", ce souvenir me donne des sueurs froides ayant conscience d'avoir tiré sur la corde (cependant, j'ajoute que l'an dernier en ci75 ballast à 60L en remorqué, ne pas être capable immédiatement de me remettre dans l'axe m'a déstabilisé (planeur préféré pour son pilotage)).

 

Pensée ou conclusion.

Ce qui me choque dans la vidéo c'est la glissade en finale alors que sur ce type de planeur l'efficacité est minime + les profils n’aiment pas. Bref, quelque soit la qualité du pilote = prise de risque inutile et mauvais exemple.

Propriétaire d'un 22 puis d'un 25 depuis plus de 20 ans, ces machines comme la plupart des planeurs "glissent" très bien avec

une destruction de portance significative,et cela peut sauver la journée sur une vache difficile ou un blocage d'af.

Ce qui est dangereux c'est l'inexperience des pilotes de planeurs actuels à qui cette manoeuvre n'a jamais été enseignée.

Il y à plus de trente ans la PTU glissée ainsi que les glissades sur axe était au programme pour l'obtention du BPP.

Cette manoeuvre est déconseillée sur de nombreux planeurs modernes notamment pour des pb d'aspiration de gouverne de direction (Nimbus 3 et 4).

Les 2 phases "dangereuses" sont la mise en glissade (il faut éviter la cadence inverse) et la sortie de glissade

ou un mauvais controle de la vitesse peut ruiner le bénéfice de la manoeuvre et une mauvaise conjugaison faire partir sur l'aile haute (volontairement c'st très efficace pour changer de sens de spirale).

On apprenait aussi à se poser en piper ou en stampe en faisant des "oppositions de fuselage"

Horizon pas net reste à la buvette (marin Breton)
Link to comment
Share on other sites

Terry Delore ou pas, je pense que les planeurs doivent être utilisés pour ce pour quoi ils ont étés faits. Indépendamment de la voltige (on voit faire beaucoup mieux que ça avec un Fox), je pense que pour se coller un flutter sur un passage moteur en fonctionnement, on doit être largement au delà des limites moteur sorti, en plus du reste.

Tout ça avec un planeur d'au moins 27 m d'envergure, car il s'agit bien d'un Binder (verrière monobloc). Je ne m'associe pas aux applaudissements de la foule.

 

Cette discussion est inutile, il ne s'agit nullement de flutter, ni de grande vitesse. Terry n'est pas le fou que vous dites.

 

Réponse de Terry: It was not flutter just a simple wing wave at low to mid speed move flap leaver back and forward to set up the wing wave it works on the Nimbus 4 but not as well as they are stiffer. Aeros loops are done with the glider stripped empty with one pilot all gear removed and the loads are far less than moderate turbulence in wave flying.

 

jm

Link to comment
Share on other sites

Terry Delore ou pas, je pense que les planeurs doivent être utilisés pour ce pour quoi ils ont étés faits. Indépendamment de la voltige (on voit faire beaucoup mieux que ça avec un Fox), je pense que pour se coller un flutter sur un passage moteur en fonctionnement, on doit être largement au delà des limites moteur sorti, en plus du reste.

Tout ça avec un planeur d'au moins 27 m d'envergure, car il s'agit bien d'un Binder (verrière monobloc). Je ne m'associe pas aux applaudissements de la foule.

 

Cette discussion est inutile, il ne s'agit nullement de flutter, ni de grande vitesse. Terry n'est pas le fou que vous dites.

 

Réponse de Terry: It was not flutter just a simple wing wave at low to mid speed move flap leaver back and forward to set up the wing wave it works on the Nimbus 4 but not as well as they are stiffer. Aeros loops are done with the glider stripped empty with one pilot all gear removed and the loads are far less than moderate turbulence in wave flying.

 

jm

Ce n'est peut-être pas du flutter, mais c'est du cirque.

Link to comment
Share on other sites

Cette discussion est inutile, il ne s'agit nullement de flutter (...)

 

Béh c'est quoi alors ? Si l'argument c'est de dire que le "vrai" flutter est destructif... En aéroélastique la frontière entre le stable et le divergent est parfois ténue.

 

Matthieu

Link to comment
Share on other sites

Cette discussion est inutile, il ne s'agit nullement de flutter (...)

 

Béh c'est quoi alors ? Si l'argument c'est de dire que le "vrai" flutter est destructif... En aéroélastique la frontière entre le stable et le divergent est parfois ténue.

 

Matthieu

 

C'est d'actionner les volets en arrière et en avant qui fait varier la portance et donne des ondulations sur l'aile. C'est totalement voulu et contrôlé par le pilote. En landing, la partie extérieure des volets se remet au neutre sur les ASH-25, et les bouts d'ailes descendent.

 

Pourquoi toujours penser que les autres sont des ânes quand ils sont aux commandes, surtout quand ce sont de grands pilotes, expérimentés et bien entraînés ?

 

 

Volez prudemment, mais faites-vous plaisir, b....l !

 

Jean-Pierre

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Loading...
 Share


×
×
  • Create New...