www.planeur.net | www.netcoupe.net | www.volavoile.net
Jump to content

Brevet De Base Avion


Recommended Posts

Bonjour a tous,

j'ai commencé cette année ma troisièmme saison de vol a voile et compte également commencer une formation en vue du brevet de base avion grace aux bourses due à un résultat positif au BIA 2009 (avec mention très bien! :rolleyes: )

J'aimerais donc savoir si d'autre que moi on appris à voler dans ce sens et a combien d'heures de double commande (sur cessna 152) dois-je m'attendre sachant que j'ai obtenu mon brevet de base planeur il y a un an et demi et que j'ai accumuler au total 65h de vols sur k21, marianne, janus, astir, pégase et SF25.

 

Merci d'avance pour vos réponses

Edited by Fonck
Link to comment
Share on other sites

 

Bonsoir

 

Voici ce que j'ai trouvé sur le site de la FFA:

 

 

"Brevet de base (BB)

 

Le brevet de base, s'adresse aux jeunes dès l'âge de 15 ans, permet de voler seul à bord, dans un rayon de 30 km autour de l'aérodrome de départ (hors des espaces contrôlés ou réglementés) et au delà avec les autorisations préalables.

Les conditions d'obtention sont :

 

Totaliser au moins 6 heures de vol en double commande et 4 heures en solo et 20 atterrissages

Avoir 15 ans révolus le jour de l'examen en vue de l'obtention du brevet

Subir avec succès les examens théoriques, pratiques et de radio prévus par arrêtés

Avoir passé la visite médicale auprès d'un médecin agréé"

 

Pour quelqu'un qui n'a jamais piloté, en général ces 10 h. sont insuffisantes mais avec tes heures de planeur, en étudiant bien le manuel de vol de l'avion tu ne devrais pas avoir besoin de plus d'entraînnement pour être présenté à l'examen. Il faudra que tu passes aussi le théorique. Je ne connais pas le prix de l'heure de C 152, mais la bourse plus les 150 € du BIA, devraient t'en payer la moitiée.

 

ML

Link to comment
Share on other sites

...

Totaliser au moins 6 heures de vol en double commande et 4 heures en solo et 20 atterrissages

...

ML

 

Sauf erreur, les 6 heures mini de double sont ramenées à 3 heures si tu as le brevet de pilote planeur.

Philoo

A.C.E.S. @ LFOY

Link to comment
Share on other sites

Merci de vos réponses!

 

Sauf erreur, les 6 heures mini de double sont ramenées à 3 heures si tu as le brevet de pilote planeur.
J'ai trouver une Extrait de l’ Arrêté du 31 Juillet 1981 RELATIF AUX BREVETS, LICENCES ET

QUALIFICATIONS DES NAVIGANTS NON PROFESSIONNELS DE L’AERONAUTIQUE

CIVILE (personnel de conduite des aéronef) modifié, mis à jour au 02 juillet2008.

Qui spécifie en effet que le minimum de DC est de 3 heures pour les pilotes de planeur et d'helico

 

 

tu ne devrais pas avoir besoin de plus d'entraînnement pour être présenté à l'examen
J'ai eu l'occasion de piloter un dr400-140 mercredi dernier (sauf décollage et attero bien sur) et sa me semble même plus simple qu'un planeur!

Mais le plus compliqué et le plus important reste de tour de piste.

Link to comment
Share on other sites

  • 5 years later...

Bonsoir,

 

Je déterre le sujet parce que je ne pense pas que ce soit la peine d'en faire un autre.

 

Titulaire d'un Brevet de Base fait il y a quelques années sur le SF25 (donc BB avec autorisation additionnelle TMG), entre-temps lâché sur le remorqueur DR300, emport passager, autorisations d'accès aux aérodromes environnants... à partir d'Avril de cette année je compte demander la transfo de mon BB en LAPL-A restreint, avec report donc de mes autorisations additionnelles.

 

Je souhaite faire le complément de formation (10H) pour lever les restrictions et disposer d'un LAPL "complet".

 

Je souhaite faire cette formation dans mon club vàv, j'ai un instructeur avion qui officie en tant qu'auto-entrepreneur, il n'est rattaché à aucun aéroclub.

 

Question n°1 : savez-vous s'il y a un moyen de faire cette formation LAPL dans mon club qui est un Organisme Déclaré et non ATO, sur un avion ou motoplaneur du club et avec mon instructeur qui ne fait pas partie du club ?

Merci,

Fred

Link to comment
Share on other sites

Tu sais que tu viens de "quoter" le message de Fonck de juin 2009 ? :)

 

Pendant qu'on y est, par curiosité si quelqu'un connait la différence entre la LAPL-S et la SPL......

 

Extrait de la présentation PPT de la commission formation :

 

SPL: Sailplane Pilot Licence (Licence de pilote de planeur)

classe2

Travail professionnel

Valide dans tous les pays

Permet d’être instructeur et examinateur

 

 

LAPL(S): Light Aircraft Pilote Licence (sailplane)

(licence de pilote d’aéronef léger (planeur))

Médical par un généraliste ( non autorisé actuellement) ou classe 2 light (même prix)

Valide uniquement en Europe

 

 

Link to comment
Share on other sites

Bonsoir,

 

Je déterre le sujet parce que je ne pense pas que ce soit la peine d'en faire un autre.

 

Titulaire d'un Brevet de Base fait il y a quelques années sur le SF25 (donc BB avec autorisation additionnelle TMG), entre-temps lâché sur le remorqueur DR300, emport passager, autorisations d'accès aux aérodromes environnants... à partir d'Avril de cette année je compte demander la transfo de mon BB en LAPL-A restreint, avec report donc de mes autorisations additionnelles.

 

Je souhaite faire le complément de formation (10H) pour lever les restrictions et disposer d'un LAPL "complet".

 

Je souhaite faire cette formation dans mon club vàv, j'ai un instructeur avion qui officie en tant qu'auto-entrepreneur, il n'est rattaché à aucun aéroclub.

 

Question n°1 : savez-vous s'il y a un moyen de faire cette formation LAPL dans mon club qui est un Organisme Déclaré et non ATO, sur un avion ou motoplaneur du club et avec mon instructeur qui ne fait pas partie du club ?

 

Merci,

 

Fred

Bonjour,

1° réponse: les ATO ne sont pas en vigueur.mise en place reportée à 2018.

2° réponse: je suppose que ton instructeur, pour pouvoir officier sur un appareil du club, doit être rattaché au club. (cotisation).

En revanche, je ne sais pas comment il peut te déclarer comme élève: la déclaration de début de formation, "annexe 1", devrait être enoyée à la DSAC régionale, et devrait mentionner l' organisme de formation.

Quand on voit ce qu'on voit, et qu'on entend ce qu'on entend...

Link to comment
Share on other sites

Merci pour vos réponses,

 

Mon BPP vient d'être converti pour pouvoir entrer en formation ITP, je ne l'ai pas encore reçu mais j'imagine recevoir une SPL donc.

 

Pour l'instant l'instructeur n'est pas rattaché au club, il m'a lâché sur le DR, je m'étais contenté de vérifier le contrat d'assurance du club qui couvrait bien l'instruction, l'instructeur a lui sa propre assurance auprès d'une association d'instructeurs indépendants.

 

Je vais voir avec lui pour se rapprocher de la DSAC et demander si la déclaration de début de formation peut mentionner mon club de vàv...

 

Fred

Link to comment
Share on other sites

Oui pardon pour le mélange, c'était mon instructeur avion de l'époque qui était TMG pour pouvoir me former sur le SF, et même si je suis lâché sur un motoplaneur, j'imagine que quand j'aurais la LAPL ou le PPL je devrais repasser cette qualif TMG... ^^

Link to comment
Share on other sites

A travers les différentes questions et réponses plusieurs points sont soulevés:

 

Le plus important à mon sens est le problème de l'assurance de l'instructeur.

 

Cf Post de "Yatéri" " Pour l'instant l'instructeur n'est pas rattaché au club, il m'a lâché sur le DR, je m'étais contenté de vérifier le contrat d'assurance du club qui couvrait bien l'instruction, l'instructeur a lui sa propre assurance auprès d'une association d'instructeurs indépendants."

 

Attention: Les questions suivantes doivent être posées

 

Assurance RC Si le TMG (SF25) est inscrit dans le parc d'un club de vol à voile (FFVV/ Air courtage) il est indispensable que l'instructeur détienne une carte assurance FFVV quel que soit le club qui la délivre de même l'élève pilote doit lui aussi en être titulaire.

En ce qui concerne la RC pour l'instruction avion sur un avion remorqueur seule la formation en vue de la formation d'un pilote remorqueur ou dans le cadre du renouvellement SEP ou TMG d'un pilote remorqueur donne droit à garanties.

C'et le pilote qui est assuré et non l'aéronef.

 

Si l'instructeur a pour habitude d'exercer dans un club avion (FFA) sa problématique est différente car c'est l'avion qui est assuré et non le pilote, il doit par contre être assuré dans sa fonction d'instructeur en RC quand il envoie un élève non breveté en solo. (ANPI par exemple) mais je crois me souvenir que cette assurance demande que l'avion soit par ailleurs assuré et l'assurance FFA ne marche que pour les titulaires de la carte FFA !!!!!

 

Assurance Casse: Bien évidemment si le matériel est inscrit à l'ANEPVV la carte FFVV est indispensable

Edited by HBD G
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Loading...
 Share