www.planeur.net | www.netcoupe.net | www.volavoile.net
Jump to content

Klaus Se Fait Voir Chez Les Grecs


JMC
 Share

Recommended Posts

  • Replies 54
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Jean-Marie,

 

Soyons précis tant que je maitrise la table de 2.

La distance la plus éloignée de la mer pour Klaus a été de 90 km à mis chemin entre Nice Aéro et Calvi entre la France et la Corse.

Ensuite beaucoup moins entre la corse et l'Italie.

Quand à la traversée vers la Grèce là il a été au plus éloigné, à seulement 65 km de la cote pas 250km...

 

Donc en réalité il a toujours été à moins de 50NM des côtes.

Et vu son altitude légalement, Il n'est même pas nécessaire d'avoir des gilets et encore moins un canot.

C'est juste de la sécurité en plus qu'il a pris mais il n'est pas obligé.

 

Pas mal en DG500 (c'est un S10-VT)

Largement jouable en Nimbus 4DM...

Link to comment
Share on other sites

Le gilet et le canot se justifient en cas de traversée au moteur, mais je ne vois pas l'intérêt quand on est en local de la côte, comme c'est le cas dans ces deux vols...

 

Autant que je sache, dans le cas d'un planeur, motorisé ou non, la réglementation laisse au commandant de bord le soin d'apprécier les chances de survie en cas d'amerrissage (!) et l'emport éventuel d'un gilet. Il n'y a aucune limite de distance hormis la distance de plané, et pas de canot (cf NCO.IDE.S.135 Survol d’une étendue d’eau). C'est différent pour le Stemme s'il est considéré comme un motoplaneur (donc soumis aux règles des avions) et non comme un planeur motorisé :blink: .

 

Dans tous les cas l'important est de garder le masque covid pendant tout le vol :speeeeed:

Edited by Denis F
Link to comment
Share on other sites

Jean-Marie,

 

......

Quand à la traversée vers la Grèce là il a été au plus éloigné, à seulement 65 km de la cote pas 250km...

 

Donc en réalité il a toujours été à moins de 50NM des côtes.

Et vu son altitude légalement, Il n'est même pas nécessaire d'avoir des gilets et encore moins un canot.

C'est juste de la sécurité en plus qu'il a pris mais il n'est pas obligé.

Tu as raison, si la traversée maritime est de l’ordre de 250 km, la distance par rapport aux différentes côtes latérales est très inférieure à la limite des 50 nm. Bien joué !

Ce qui n’empêche que je n’ai pas compris ton chiffre de 370 km.

Avait-il la certitude de monter à 7.000 m à un endroit où aucun planeur n’a jamais volé ? Surement pas, mais il avait la tranquillité d’un moteur fiable ; il avait déjà risqué sa vie (et celle de son passager) dans une remise en route à basse altitude en pleine mer au large de la Sicile. C’est un spécialiste de ces prises de risque, je ne vois guère de rapport avec le vol en planeur. Sauf que quand ça marche, on reprend la casquette du pilote de planeur et on dit après coup « tu aurais pu le faire en planeur »… Un peu trop facile, camarade !

Dans son récit, Klaus avoue quand même que l’emport du canot est un gage de sécurité, et je suis bien d’accord ! Raison pour laquelle il écrit aussi avoir préféré ne pas faire prendre de risques à un éventuel passager, car ce risque est loin d’être nul, surtout par vent fort.

Depuis 20 ans, j’ai 2 gilets de sauvetage en permanence en cabine. En Patagonie, les lacs offrent souvent plus de chance de survie que le désert rocailleux.

On s’arrête là ?

Bons vols !

 

 

Link to comment
Share on other sites

Tu trouves JMC que c'est plus facile avec un Stemme, mais ne trouves tu pas que faire des records avec un planeur motorisé c'est plus facile qu'avec un planeur pur???

Les classements de vols de planeurs comme la netcoupe, l'olc, les records, et les championnats devraient séparer les planeurs motorisés des purs????

Edited by Thierry
Ils ne savaient pas que c'était impossible, ils l'ont fait.....
Link to comment
Share on other sites

 

 

 

Je ne veux pas jouer sur les mots, mais

 

 

 

 

 

 

la tranquillité dun moteur fiable

et

 

 

 

>

il avait déjà risqué sa vie

c'est pas un peu contradictoire?

Il est fiable ou il a risqué sa vie?

 

Parceque si on continue dans ce sens, ça veut dire qu'il a accepté de prendre un risque, et pas toi.

Est ce que c'est qu'une question de machine?

Pourquoi tu achetes pas un antares, ça c'est fiable et y a pas de temps de chauffe. Moyennant la surveillance de l'autonomie restante tu peux faire les même vols avec un PLANEUR autonome.

 

Si je comprend bien tu dis que le moteur de ton Nimbus n'est pas aussi fiable que le moteur d'un Stemme.. Donc tu n'as jamais volé en dehors du local de terrains vachables avec ton Nimbus?

 

Moi je crois que tu cherche a présenter les choses de manière à ce que tout le monde, y compris toi, croie que si tu ne l'as pas fait, c'est parce que ça n'était pas possible.

 

Mais si tu veux, continue à expliquer en quoi c'était pas pareil pour tes vols et pour les leurs..

 

Ils ont fait des vols de ouf, oui. Toi t'as fait des jolis vols aussi. Mais là ils ont juste fait des vols de ouf. Peut être même que pour faire ces vols là, ils ont construit leur vie autours, depuis longtemps, pour trouver ces machines, du temps, des ressources, etc etc.

Peut être que la préparation de ces vols là a commencé il y a des années pour eux, bien avant les analyses météo.

C'est comme dire que c'est pas juste que l'autre ait tourné plus vite parcequ'il avait des ballast. --> Ca fait partie du jeu.

Peut être qu'ils t'ont devancé parcequ'ils ont su trouver ces machines, des moteurs "fiables", le temps, la disponibilité.

 

Si tu veux que ce soit une compétition, alors la notion d'échec apparait, et c'est peut être là où tu as échoué. Toi pour tes vols dans les andes, les records ont commencé à l'organisation de l'expédition. Et bien eux, au choix de la machine. Et si tu n'es pas d'accord, ça veut dire que tes records dans les andes ne valent rien.

 

Alors tu peux dire que c'est pas juste, que c'était pas dans les règles, etc etc, ou qu'ils ont pris des risques si tu veux..

Ou alors tu regarde ta vie, ce que t'as fait, et tu te dis que c'était pas mal compte tenu de ce de quoi tu es parti, et tu te réjouis pour les autres.

 

J'essaye de faire qqchose pour toi en te disant ça...

pas très modeste ce galimatias ou du moins ces quelques jappements :cool:
Edited by Leche Pascual

Quand on voit ce qu'on voit, et qu'on entend ce qu'on entend...

Link to comment
Share on other sites

Vous nous emmerdez avec ces je-ne-sais-qui-bashing perpétuels de jaloux...

Ça gâche un peu le plaisir qu'on a, nous, les petits, les sans grade, à admirer ces vols superbes. Jmp

Link to comment
Share on other sites

 

 

 

 

 

 

pas très modeste ce galimatias ou du moins ces quelques jappements :cool:

 

Dis comme ça c'est plus efficace oui :super:

 

J'arrête, j'avoue, je ne suis pas gentil..

pas gentil ? j'en sais rien et je m'en fous , mais nombriliste égotiste , ça au moins c'est sur :super:
Bon, je retire aussi ce que j'avais écrit.

Juste, le truc rigolo est que nos écrits "supprimés" par nos soins restent dans les citations...

Edited by Leche Pascual

Quand on voit ce qu'on voit, et qu'on entend ce qu'on entend...

Link to comment
Share on other sites

Bonjour,

DLT....L‘égoïsme-nombriliste que tu prêtes au speech ( intéressant) de Gabriel n’a d’égal que notre interrogation sur la présence de quelque chose à briser par la tavelle du guignol, défenseur des petits je le rappelle !
Gabriel ne fait qu’essayer de faire qqchose pour qu’un....il garantit rien ! Et à priori, il ne réclame pas d’argent !

DLT... ton thesaurus sectoriel avec galimatias et jappements que je ne décèlent pas, restreint l’analyse, tu te dois de faire mieux, voir d’être plus juste.

DLT...tu nous dit que tu te fous de ne pas savoir... remarque...cela t’évitera de te perdre; c’est ce qui arrive quand on ne sait pas ou l’on va.

Beaucoup de vols font rêver...du LS1 ...aux planeurs avec le prix du LS1 au tableau de bord
faby78

Link to comment
Share on other sites

Bonjour à tous,

 

Vous êtes là à vous étriper sur je ne sais quel broutille concernant les équipements et le planeur utilisé, d'ailleurs votre discours est tellement changeant qu'on ne sais même plus pourquoi vous vous écharpez (peut-être vous même non plus d'ailleurs).

 

Certes le vol de Klaus montre qu'il est sur une autre planète du vol à voile, ainsi que Baptiste, mais, à choisir je préfère rester terre à terre et je trouve la performance d'un jeune de moins de 25 ans qui réalise un vol de 800km dans les Hauts de France, depuis Abbeville en ASW27 bien plus remarquable (c'est mon point de vue).

 

La performance en est d'autant plus belle qu'il n'y a pas une équipe complète derrière lui pour préparer ce vol de longue date, qu'il est seul pour gérer les communication avec les organismes de contrôle, qu'il s'agit d'une machine que la plupart des vélivole peuvent se payer, bref un vol à taille humaine comme le commun des mortels du vol à voile peut réaliser.

 

Voilà, je ne veux surtout pas entrer dans la polémique et si vous avez envie de continuer à vous prendre le chou pour des broutilles comme vous le faites, svp, prenez votre téléphone, rencontrez-vous et discutez-en devant une bonne bière, je suis sur que vous trouverez un terrain d'entente.

 

Salutations vélivoles.

 

Phil

Edited by Rembard
Cirrus pilote does it better
Link to comment
Share on other sites

A Klaus, Jean-Marie, Baptiste, Gil et bien d'autres. Les vols records, exceptionnels par leur complexité, leur durée ou leur trajet nous font tous rêver petits vélivoles que nous sommes et nous tirent par le haut. "C'est alors possible..." qu'on se dit ! Nous autres, pauvres pêcheurs encore peu habiles dans un thermique de montagne, sommes presque rassurés de nos capacités d'amélioration quand les grands nous démontrent les capacités incroyables de nos fins oiseaux.

 

Qu'importe la machine, qu'importe l'équipage, qu'importe la préparation avec visualisation tête haute associée aux supercalculateurs du NOAA. Le fait est qu'un jour il faut oser y aller. Pourquoi un S12 est-il différent d'un 4DM ? Moi je vois un planeur avec un moteur de secours, d'une finesse de 50+ et auquel je n'ai pas accès. Alors on peut éventuellement comparer la polaire triple sous facteur de charge associée à un vent catabatique diurne, mais dans quel but ?

 

Je me range du côté de Phil concernant les premiers pas des jeunes vélivoles poussant la machine un peu plus loin chaque jour pour aller gratter des kilomètres. Les deux types de vols sont absolument nécessaires et incomparables mais ont la même essence : aller chercher une performance sportive, aller plus loin, plus vite, plus haut.

 

Encourageons les "bleus" à sortir du local et continuous à féliciter les grands de ce monde qui arrivent, somme toute, à rallier des points distants de plusieurs centaines (milliers ?) de kilomètres sans utiliser le moteur. Accessoirement, essayons de nous supporter et de nous entraider dans cette petite communauté, peu importe les caractères et remarques de certains. On en a rudement besoin !

Edited by Magnétar
Link to comment
Share on other sites

+1 avec Magnetar

et vive le vol à voile , pardon, le planeur et notre communauté

bises à tous

Sko , un peu bisounours ce jour :wub:

Edited by La Globule
Challes c'est de la balle !!!
Link to comment
Share on other sites

Merci Magnetar :wub:


Je rajoute que pour certains, l'Exploit c'est déjà d'en arriver à pouvoir se payer des heures de vol.
On ne vient pas tous du même endroit, alors forcément les exploits de chacun sont différents.

 

C'est bateau, mais les exploits ne se mesurent pas en kilomètres, en machine, ou en argent. A quoi bon les comparer.

 

C'est juste tellement beau de les reconnaitre quand ils sont là..

 

C'est ça que je voulais dire..

L'exploit c'est d'arriver finalement à le dire, à plusieurs plutôt que tout seul, et après tous ces tumultes..

Namaste

Edited by gabriel
Link to comment
Share on other sites

un ASW27 ,que tous les vélivoles peuvent se payer :

 

dans quel monde vis-tu ?

 

la plupart demandent déjà des facilités de paiement pour le forfait et ensuite comptent soigneusement pour les remorqués ce qui fait qu'à l'heure actuelle il n'y a plus un chat /chien au terrain ( cet apriori anti chat ,tiens ! ) dès que la méteo est douteuse.

Link to comment
Share on other sites

J’ai une petite moto d’occasion et j’aime bien me faire 2 - 3 cols sympathiques.

 

Cela ne m’empêche pas de rêver et de vibrer en regardant les grands prix, avec des motos et des budgets d’une autre planète, et des pilotes qui font des chronos et de l’équilibrisme d’un autre monde, avec un staff énorme derrière eux.


Et pour le planeur, ben c’est pareil...

 

Alors merci qui que ce soit, et pour le coup Klaus, Baptiste et Gil, de continuer à me faire rêver

Link to comment
Share on other sites

un ASW27 ,que tous les vélivoles peuvent se payer :

 

dans quel monde vis-tu ?

 

la plupart demandent déjà des facilités de paiement pour le forfait et ensuite comptent soigneusement pour les remorqués ce qui fait qu'à l'heure actuelle il n'y a plus un chat /chien au terrain ( cet apriori anti chat ,tiens ! ) dès que la méteo est douteuse.

Un ASW27 en club ne revient pas si cher que ça à l' heure...

Sur, si tu compares à un K6, évidemment...

 

Chez nous, c'est les hérissons qui se terrent dès qu'il fait mauvais.

Comme quoi, les stéréotypes, hein...

 

 

Quand on voit ce qu'on voit, et qu'on entend ce qu'on entend...

Link to comment
Share on other sites

Au delà de tout ça, je voudrais signaler, pour ceux qui se passionnent pour ce fil de discussion, comme pour ceux que ça gonfle, et Ô combien je les comprend,

que certains d'entre nous (Gabriel, DLT, et ma pomme) ont modifié des posts précédents, en supprimant ce qui était écrit. Enfouissage de la hache de guerre? Fumation du calumet de la paix? Enterrure de la hâche de guerre?Intervention de l' admin?

Je tiens à signaler que deux posts ont été supprimés par l' admin, (ce dont je lui suis reconnaissant et redevable).

Non pas pour relancer le bazar, mais juste pour que ceux qui suivent le fil sans remonter en arrière puissent se faire une idée.

Bonne soirée,

 

 

 

Edit:

Je tiens quand même à préciser que, rien que le titre donné à ce fil par son auteur, me parait une plaisanterie de très mauvais gout.

D’où certaines de mes réactions.

Est-ce que le modérateur pourrait considérer cet aspect?

Ou bien JMC est-il persona grata, à qui l'on donnerait créance pour affirmer ce qu'il veut, au prétexte qu'il est "partenaire" du site?

Edited by Leche Pascual

Quand on voit ce qu'on voit, et qu'on entend ce qu'on entend...

Link to comment
Share on other sites

DLT...

tu participes à une conversation et tu effaces cette participation qqs temps plus tard ...en expliquant que l’on y comprends plus rien aux réponses et au ton de ceux qui te répondent ?! Ce qui est vrai... mais je ne vois pas l’intérêt de ta démarche. Tu devrais éviter de participer aux conversations si ton apport est si limité.

Concernant les mots compliqués, même dans le E-learning de la ffvp, tu as également des mots que la majorité des instructeurs ne connaissent pas (anatomie de l’œil par exemple), et bien on apprend ! C’est tout !

Concernant les fautes d’orthographe, de ponctuation....etc ...tu en as deux dans ta remarque sur ce sujet à mon égard.

Je suis en point bas, mon pilotage n’est plus productif, j’ai sorti le train, je me vache...🥱

Bonne nuit !

 

fabian.

Link to comment
Share on other sites

Concernant les fautes d’orthographe, de ponctuation....etc ...tu en as deux dans ta remarque sur ce sujet à mon égard.

 

fabian.

J'en compte 6 sur la dernière intervention..

Link to comment
Share on other sites

 

 

Concernant les fautes dorthographe, de ponctuation....etc ...tu en as deux dans ta remarque sur ce sujet à mon égard.

 

fabian.

J'en compte 6 sur la dernière intervention..

Sont-ce des fautes ou des erreurs ?

 

 

Et 100 francs dans le nourrin, Maître Capello...

Quand on voit ce qu'on voit, et qu'on entend ce qu'on entend...

Link to comment
Share on other sites

Guest
This topic is now closed to further replies.
 Share


×
×
  • Create New...