www.planeur.net | www.netcoupe.net | www.volavoile.net
Jump to content

La Grande Vadrouille


Régis
 Share

Recommended Posts

  • Replies 27
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Ouverture des portes des hangars, après confinement :

 

Edited by CPT

 

La philanthropie de l'ouvrier Charpentier est bien connue !Tout en avance d'un jour Une même passion, 4 sites :

https://aerologic.monsite-orange.fr/ -_-_- https://bia-z.monsite-orange.fr/

0-logo.jpghttps://lfnf-vinon.monsite-orange.fr

https://promet.monsite-orange.fr/

Link to comment
Share on other sites

Comme le Bucheron est une burne et ne sait pas mettre une image sur la toile, il m'a demandé de mettre sa photo ici.

 

Donc, voici un beau C25S de Chalons, avec Tonton, son mécano.

 

cal2.jpg

 

6p2h.jpg

 

Eric

Edited by EchoVictor

Un pigeon, c'est plus con qu'un dauphin, d'accord... mais ça vole... (Audiard)

http://www.touraine-planeur.org

Link to comment
Share on other sites

Une grande et belle idée que cette rediffusion en ces temps de confinement : regardez bien en haut à gauche de l'affiche qui a produit le film :crying:

 

28982_404741.jpg?itok=feQ5DNvi

 

 

 

1966%20-%20La%20Grande%20Vadrouille%20(a

Edited by Pierre
Gliders pilots do it better
Link to comment
Share on other sites

Bonjour à tous,

Heureusement que le réseau internet tient le choc !
Super souvenir du Castel 25S, F-CRHX restauré par Tonton, Jean, François et toute une petite équipe de fondus et d'experts en bois et toile comme en trouve plus beaucoup... Pour moi c'était la découverte du lardage, des entures, l'entoilage, les enduits, le ponçage et même de la ferronnerie pour marteler la pointe du nez en alu... J'ai même eu le privilège d'être lâché sur la bête :super: Super souvenir, le coude à la fenêtre et le manche au tableau pour ne pas passer en position haute derrière le rallye plein volet... Zut ça commence à dater !!!

60ef.jpg

 



J'avais imaginé, à tort, que ça planait comme un fer à repasser, mais non !

Dans les années 50, vers Soissons ou Cambrai je crois:
25uo.jpg

et un remake en 2018 à Aire sur l'Adour Pays de fabrication du C25S..
38ko.jpg
Attention à la frustration! Bon confinement et bon courage
A+
Bill

Edited by bocquet bill
Link to comment
Share on other sites

#stayathome #resteralamaison

#onsoccupecommeonpeut

 

Bon, hier après midi, j'espère que vous avez été nombreux à réviser le manuel de vol du B 17 (enfin surtout le chapitre sur l'évacuation en vol), du Storch (plutôt le MS 505), du C 25 S (très centré avant) et du remorqué double derrière une voiture (sans pilote) :super:

 

Êtes vous observateur ?

  • Vous n'avez pas manqué de remarquer que le MS 505 utilisé pour le film avait un crochet de remorquage......(ce qui n'est pas anormal vu l'utilisation des MS 505 en 1966). je n'ai pas pu voir son immatriculation, elle a été effacée
  • Dans le générique, le bombardier anglais, un B 17, probablement de l'IGN (oui, il y a eu des B 17 sous couleurs de la RAF), était mentionné comme appartenant au n°261 Squadron. Le 261 Sqn n'a jamais volé sur B 17 (voir : https://en.wikipedia.org/wiki/No._261_Squadron_RAF )
  • Pour les besoins du tournage, la production a utilisé plusieurs C25S (on m'a dit au moins 4). Vous trouverez plein de clubs qui vous diront que le leur a été utilisé pour le film..... Les immatriculations des 25 S ont été effacées pour les besoin du tournage.... mais on en distingue encore une sur l'un des deux que l'on voit dans le film > DS
  • "DS" correspond au n°158 F-CRDS. le registre national ne précise pas le dernier propriétaire
  • Alors, quel club a loué (ou vendu) son C25S pour les besoins du film ? et quelle était l'immatriculation de ces 25 S ?

http://www.airport-data.com/search/search2.html?field=model&search=Search&code=Castel-fouga+CASTEL+25+S

Edited by Régis
Link to comment
Share on other sites

Salut,

Un ou deux des 4 C25S utilisés semblent venir de Rennes d'après ce que m'avait dit Remy Louvel.

En tout cas si vous voulez en voir un en vrai allez (oui, après le confinement...) au musée de Angers Marcé :

(au milieux de l'image en orange et blanc)

5c75eb_6b054f0412864fee906ae5982eee376b~

mes photos aéro sur EchoMike.free.fr

Parceque le ciel est merveilleux

Pour que voler soit toujours un plaisir

Link to comment
Share on other sites

Je peux vous raconter ce que j'en sais :

Le Storch est un Morane 502 ( moteur Salmson ) F-BDQS , heu, non, correction F-BBNP

500px-AVION_CB_FCSY.jpg

 

entièrement révisé au CIC de Beynes

et Jacques Gomy qui y était chef pilote a été conseiller technique pour toutes les scènes aériennes à Mende.

Il faisait des allers et retours avec un petit monomoteur bleu, prototype, le Tourbillon de Chasle.

1313342-large.jpg

 

 

Dans le générique du film on voit Gil Delamarre, c'est lui que nous avons vu venir un jour à Beynes

avec une grosse voiture américaine pour faire un essai de remorquage automobile d'un C800.

Malheureusement Gil a eu un accident mortel dans une cascade avec une Floride qui s'est retournée.

C'est Gérard Streiff qui a repris les cascades aériennes pour "la grande vadrouille" et c'est lui qui pilotait

le Storch qui a aussi tourné dans un Fantomas (avec un cheval qui couchait dans les hangars de Beynes

pour s'habituer à l'avion et à ses passages bas).

500px-AVION_CD_FCSY.jpg

Gérard Streiff finira par acheter l'avion

qui a terminé sa carrière cinématographique en mer près des côtes italiennes (le Morane, pas Gérard).

Pour les C25S, j'aurais dit 6, car ils en ont cassés beaucoup en bas de la pente de Mende,

il y en à un qui venait de l'ouest (Rennes, Dinard ?), convoyé par air, peut-être même en remorqué double,

il s'est posé aux vaches dans le massif central à la tombée de la nuit, mais je ne me souviens plus des détails.

Edited by CPT

 

La philanthropie de l'ouvrier Charpentier est bien connue !Tout en avance d'un jour Une même passion, 4 sites :

https://aerologic.monsite-orange.fr/ -_-_- https://bia-z.monsite-orange.fr/

0-logo.jpghttps://lfnf-vinon.monsite-orange.fr

https://promet.monsite-orange.fr/

Link to comment
Share on other sites

Hello,

d'après http://nimotozor99.free.fr/planeurs-grande--vadrouille.htm

les 25s qui étaient propriété de la Ste Corona Film sont les F-CRBB, F-CRBC, F-CRDS et F-CRJY

 

mais d'après ce qui se dit ici: http://www.defunes.free.fr/html/rubrique-p/cine-p/pages/t-connus/la-grande-vadrouille/lieux/faux-planeurs.htm

il y aurait eu 6 planeurs sur le tournage et que malheureusement les planeurs ont été brûlés une fois le tournage terminé.

Edited by Philoo

Philoo

A.C.E.S. @ LFOY

Link to comment
Share on other sites

 

Merci delta217, ça rafraîchit ma mémoire, Bernard Balay était avec Noël Lorridan les deux pilotes

qui ont convoyé les C25S bretons derrière Gomy dans un Rallye.

Une escale était bien prévue à Issoire mais je pense que la vache d'un des planeurs et de l'avion

revenu pour l'aider, se situe avant Issoire (vers Limoges) et non pas entre Issoire et Mende.

Pour la scène où l'on voit la voiture plonger dans la falaise et exploser,

les deux planeurs venaient d'être largués par le Storch dont on voit l'ombre un instant.

Un des pilotes de planeur a vu passer devant lui une des roues de la voiture

car l'explosif télécommandé avait été un peu surestimé.

Les scènes du remorqué double derrière la bagnole s'arrêtaient avant la fin de la piste.

 

Une ancienne vélivole de Belfort avait appris par son instructeur :

"Le plané final des deux planeurs pendant le générique de fin du film a été

filmé depuis le Ballon d'Alsace en direction du terrain de Belfort Chaux,

d'où une belle vue bien dégagée (synonyme de liberté) puisque sans relief immédiat

même si à l'horizon mais peu visibles, le Jura et les Alpes tout au fond.

La vue est caractéristique et très facilement reconnaissable pour tous les

vélivoles locaux de Belfort Chaux avec la pente de Grosmagny ...

qui fonctionne bien par vent d'Est, jusqu'à déclencher une belle onde

jusqu'à 4000m et plus (enfin peut-être plus accessible maintenant ) !"

Edited by CPT

 

La philanthropie de l'ouvrier Charpentier est bien connue !Tout en avance d'un jour Une même passion, 4 sites :

https://aerologic.monsite-orange.fr/ -_-_- https://bia-z.monsite-orange.fr/

0-logo.jpghttps://lfnf-vinon.monsite-orange.fr

https://promet.monsite-orange.fr/

Link to comment
Share on other sites

regardez bien les 2 saisies d'image avec les 2 25S et la guimbarde :

 

c'est les 2 QFU opposés !

 

de plus je crois me rapeller (l'expo dans le resto du terrain) ,que pour la scène de la chute dans le ravin,la guimbarde était tractée par un cable qu'on distingue sur une photo de plateau.

Link to comment
Share on other sites

C'est comme les reliques de Napoléon, dont on trouve même son crâne enfant, il y a partout des planeurs qui ont servi pour le film:

 

http://www.certiferme.com/blog/article-735-116051-1-normale-colombey-les-deux-eglises52-memorial-charles-de-gaulle-hall-d-entree.html

 

Même au musée Dufresne près de Tours, avec les signatures de de Funes et Bourvil.

https://www.alamy.com/stock-photo-1947-planeur-dentranement-caudron-c800-planeur-du-film-la-grande-vadrouille-147089587.html

 

Eric

Edited by EchoVictor

Un pigeon, c'est plus con qu'un dauphin, d'accord... mais ça vole... (Audiard)

http://www.touraine-planeur.org

Link to comment
Share on other sites

Le Storch est un Morane 502 ( moteur Salmson ) F-BDQS ,

1064766-large.jpg

500px-AVION_CC_FCSY.jpg

heu, non, correction F-BBNP


entièrement révisé au CIC de Beynes.

Le F-BDQS me disait quelque chose, c'était un remorqueur du SFA

basé à Beynes, mais pas le F-BBNP qui appartenait au CIC lui même.

Edited by CPT

 

La philanthropie de l'ouvrier Charpentier est bien connue !Tout en avance d'un jour Une même passion, 4 sites :

https://aerologic.monsite-orange.fr/ -_-_- https://bia-z.monsite-orange.fr/

0-logo.jpghttps://lfnf-vinon.monsite-orange.fr

https://promet.monsite-orange.fr/

Link to comment
Share on other sites

Pour l' Histoire (H) ,

quelqu'un pourrait nous en dire plus sur les 2 (re)motorisation successive ou série totalement distincte MS 502/505 ?

 

avant que les derniers témoins d......... :beuuuurk:

Link to comment
Share on other sites

 

Je n'osais le dire, jolie référence ! :speeeeed::flowers:

 

(bon, les photos ont morflé, avec le temps)

Edited by JNV

Jean-Noël Violette

How many here and now, who slip off to this place for the fun of it,

slide gently across to fly on air vastly simpler than ours, in different

sunlight, to work on flying-machines that in our time don't exist,

to meet friends and loves they've missed here?

Richard Bach, Out of my mind (De l'autre côté du temps)

http://marque-en-ciel.blogspot.com/

Link to comment
Share on other sites

Pour l' Histoire (H) ,

quelqu'un pourrait nous en dire plus sur les 2 (re)motorisation successive ou série totalement distincte MS 502/505 ?

 

avant que les derniers témoins d......... :beuuuurk:

 

Les derniers témoins, à l'époque, avec MS 505 (+300CV) et MS 733 (train rentrant+pas variable)

avaient sur leur PP la qualif "Tous types d'avions monomoteurs à hélice", l'os est venu plus tard..... :speeeeed:

 

502 ou 505, je ne me souviens que d'une porte qui se soulevait.

Edit : On voit plus loin, merci J-P D, que le Fieseler Storch avait des charnières verticales.

Edited by CPT

 

La philanthropie de l'ouvrier Charpentier est bien connue !Tout en avance d'un jour Une même passion, 4 sites :

https://aerologic.monsite-orange.fr/ -_-_- https://bia-z.monsite-orange.fr/

0-logo.jpghttps://lfnf-vinon.monsite-orange.fr

https://promet.monsite-orange.fr/

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Loading...
 Share


×
×
  • Create New...