www.planeur.net | www.netcoupe.net | www.volavoile.net
Jump to content

Recommended Posts

Le pilote a eu énormément de chance ! Et quel beau happy end !

 

Juste un truc pendant que l'on est sur le sujet :

 

Pour ceux qui ne connaissent pas encore, ce serait bien d'avoir lu le document suivant : http://www.flarm.com/support/SAR_Text.pdf

 

Le planeur hier a été retrouvé en partie grace a ça. Mais il faut que les personnes qui organisent les secours aient connaissance de cette possibilité.

C'est un véritable plus. Et si partager cette info pouvait permettre de gagner quelques minutes voir quelques heures dans les recherches ce serait top et pourrait être décisif pour la survie de certains.

 

Il y a bcp de moyen d'être localisé (ELT, Spot, Flarm, OGN, ...). La combinaison de l'ensemble permet vraiment d'augmenter les chances et de diminuer le temps de recherche.

 

La saison arrive, donc essayez de prendre quelques minutes pour lire et partager ces infos.

 

Et surtout fly safe !

Link to comment
Share on other sites

Bonjour,

 

1) le recoupage des données des Flarm est une solution possible, MAIS c'est loin d'être la meilleure. Elle demande beaucoup de temps (collecte des fichiers de vol, analyse, etc...). Voir l'accident de St Crépin en 2014

 

2) l'inscription de son Flarm (Flarm ID) sur flarmnet permet au système OGN d'enregistrer la trace du vol et de la resevir quasi instantanément sur demande en cas d'accident et de déclenchement SAR

 

Je crois savoir que le CNVV va désormais inscrire ses aéronefs sur Flarmnet (et encourager ses stagiaires à le faire)

Sage décision ;-)

 

Note : Pour les esprits tordus, pas besoin de mettre l'immatriculation ou le nom du propriétaire, seule l'ID du flarm est importante

Edited by Régis
Link to comment
Share on other sites

Sauf qu'OGN n'a plus accès aux données Flarmnet.

 

OGN reste un très on moyen quand on a un doute sur un planeur qui ne répond pas.

 

Dans ce cas, si on regarde la carte de portée des récepteurs OGN, on n'aurait sans doute eu qu'une position très approximative. Mais bon, c'est mieux que rien.

 

Comment se fait il que la balise de détresse du planeur n'ait été repérée que le lendemain ? Le gars a dû passer une mauvaise nuit.

Ce n'est pas parce qu'ils sont nombreux à se tromper qu'ils ont raison.

Link to comment
Share on other sites

Bonjour,

 

1) le recoupage des données des Flarm est une solution possible, MAIS c'est loin d'être la meilleure. Elle demande beaucoup de temps (collecte des fichiers de vol, analyse, etc...). Voir l'accident de St Crépin en 2014

 

2) l'inscription de son Flarm (Flarm ID) sur flarmnet permet au système OGN d'enregistrer la trace du vol et de la resevir quasi instantanément sur demande en cas d'accident et de déclenchement SAR

 

Je crois savoir que le CNVV va désormais inscrire ses aéronefs sur Flarmnet (et encourager ses stagiaires à le faire)

Sage décision ;-)

 

Note : Pour les esprits tordus, pas besoin de mettre l'immatriculation ou le nom du propriétaire, seule l'ID du flarm est importante

Par esprits tordus, tu veux dire ceux qui crient au scandale de la divulgation de leur vie privée, alors que le simple fait de poster sur ce forum permettrait de les localiser?

Quand on voit ce qu'on voit, et qu'on entend ce qu'on entend...

Link to comment
Share on other sites

Note : Pour les esprits tordus, pas besoin de mettre l'immatriculation ou le nom du propriétaire, seule l'ID du flarm est importante

 

Si les infos enregistrées sur FLARMNET sont volontairement incomplètes : Il faut qd meme en cas de recherche pvr faire rapidement le lien entre le planeur recherché (immatriculation) / Pilote a bord (Nom du pilote) et l'ID du FLARM .... pour les esprits tordus il serait bien que les clubs connaissent les ID FLARM de leur planeur (!)

Faites que le rêve dévore votre vie afin que la vie ne dévore pas votre rêve

 

Link to comment
Share on other sites

Sauf qu'OGN n'a plus accès aux données Flarmnet.

Rectification : Flarmnet refuse qu'OGN utilise les données que Flarmnet a collecté et met a disposition publiquement.

En attendant d'avoir mieux, enregistrer ses informations sur Flarmnet permet qd même d'avoir un endroit où les infos sont disponibles et consultables par le propriétaire du Flarm. Utile pour donner cette info aux recherches.

Dans ce cas, si on regarde la carte de portée des récepteurs OGN, on n'aurait sans doute eu qu'une position très approximative. Mais bon, c'est mieux que rien.

La dernière position connue par OGN du planeur a été donnée en quelques secondes. C'est a dire avant 19h. Malheureusement la couverture d'OGN n'est pas complète et ne couvre pas la zone du crash. La dernière position donnée était a 20km de celui ci. 4 heures plus tard, Flarm donnait une dernière position beaucoup plus précise qui permettra de retrouver le pilote le lendemain.

Comment se fait il que la balise de détresse du planeur n'ait été repérée que le lendemain ?

D'après ce que j'ai compris, les ondes ne passent pas bien a travers les montagnes ...
Link to comment
Share on other sites

L'hélico de recherche n'était pas équipé pour rechercher une balise ?

 

si la position était connue à 20 km prés, l'hélico a dû passer pas bien loin, et au dessus ?

 

Je connais mal le coin, mais c'était entre les évêchés et la blanche on dirait ? c'est quand même une zone assez fréquentée et un lieu de passage habituel.

 

Je trouve particulièrement important d'identifier le dispositif qui a réellement permis de retrouver le bonhomme.

A priori, la balise embarquée dans le planeur n'a pas été d'un grand secours.

Le pilote n'avait de SPOT ou assimilé ?

 

Pour le prix (et la maintenance) d'une balise "homologuée", combien de récepteurs OGN peut on installer ?

Ce n'est pas parce qu'ils sont nombreux à se tromper qu'ils ont raison.

Link to comment
Share on other sites

Soit c'est une ancienne balise (121.5 et 243) et il y a longtemps qu'on sait que son fonctionnement et sa détection sont aléatoires, soit c'est une nouvelle satellitaire, et la détection se fait en moins d'une heure, le temps que les satellites passent au dessus.

A moins qu'elle soit à déclenchement manuel, et là il faut que le pilote puisse le faire.

Link to comment
Share on other sites

J'espère que nous aurons sous peu une analyse a froid donnant le ou les)vecteurs (balise ? Flarm ? SPOT ? GSM ? ....) ayant étaient décisifs pour retrouver le pilote .....

Faites que le rêve dévore votre vie afin que la vie ne dévore pas votre rêve

 

Link to comment
Share on other sites

 

Je connais mal le coin, mais c'était entre les évêchés et la blanche on dirait ? c'est quand même une zone assez fréquentée et un lieu de passage habituel.

D'après l'article c'était du côté de colmars, de l'autre côté, coin moins fréquenté. Bas dans ce coin ce n'est pas très accueillant avant Thorame, qui apparait tard.

 

Après l'article est peut-être erroné, comme souvent :)

 

J'avais entendu parler de projets de récepteur flarm au sommet du blayeul, je sais pas si c'est prévu aussi plus à l'est.

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Loading...
 Share

×
×
  • Create New...