www.planeur.net | www.netcoupe.net | www.volavoile.net
Jump to content

Bs Centrair 101-06 Rév 1


ccd2fb
 Share

Recommended Posts

rien de nouveau les cadres du peg ont toujours étè un point critique .

il existe déjà un BS qui demande de les controler à chaque cheval de bois ou atterisage sur le ventre ou rentrée du train au sol .

j'ai deja vu plusieurs planeurs decollsé suite à ce controle ,le pb et de savoir quand ce genre de chose arrive?????

Link to comment
Share on other sites

Salut

A propos de cadres de fuselages de pégases : n'appuyez pas sur le nez du pégase pour soulager le dos de celui qui met le trolley : la torsion du fuselage provoqué fragilise le collage de ces dit cadres.

Préférez rejoindre celui qui met le trolley et soulever la queue du planeur avec lui. Les collages vous dirons merci à long terme.

 

Bons vols

 

Etienne

mes photos aéro sur EchoMike.free.fr

Parceque le ciel est merveilleux

Pour que voler soit toujours un plaisir

Link to comment
Share on other sites

Salut

A propos de cadres de fuselages de pégases : n'appuyez pas sur le nez du pégase pour soulager le dos de celui qui met le trolley : la torsion du fuselage provoqué fragilise le collage de ces dit cadres.

Préférez rejoindre celui qui met le trolley et soulever la queue du planeur avec lui. Les collages vous dirons merci à long terme.

 

Bons vols

 

Etienne

+1

Link to comment
Share on other sites

Salut

ça ne se fera pas en une fois.

Mais ça fait pas travailler les collages dans le bon sens et si une petite crique existe tu la fait se propager petit à petit en appuyant sur le nez.

 

Comme toute structure assemblée, elle est prévue pour travailler selon certaines hypothèses de charges et pas selon d'autres.

Et vu qu'un planeur ne vole pas avec 50kg de ballast sur le bout du nez...

 

Pour le reste le BS est là pour signaler une fragilité des pégases. A nous de pas enfoncer le clou par des contraintes qui accélèrent cette fragilité.

 

Bons vols

 

Etienne

mes photos aéro sur EchoMike.free.fr

Parceque le ciel est merveilleux

Pour que voler soit toujours un plaisir

Link to comment
Share on other sites

Comme toute structure assemblée, elle est prévue pour travailler selon certaines hypothèses de charges et pas selon d'autres.

Et vu qu'un planeur ne vole pas avec 50kg de ballast sur le bout du nez...

Non, mais il est prévu pour supporter 110 kg de pilote équipé sur le siège, du point de vue des moments mis en jeu ça doit être pas loin de la même chose. La principale différence est qu'au sol le fuselage est supporté par sa roue alors qu'en vol il est suspendu à sa voilure (mais au roulage le pilote est toujours dedans, on espère du moins, et les pistes en herbe sont souvent cahoteuses). Je ne suis pas assez calé dans ce domaine pour pouvoir dire si ça fait une différence en ce qui concerne l'effort sur les collages de cadres.
Link to comment
Share on other sites

on a les données de la pesée pour savoir exactement la pression exercée pour soulager la queue. ça doit pas être terrible.

j'ai pas de fiche de pesée sous la main, sinon j'aurais fait le calcul.

ça doit pas être loin de la pile de gueuses qu'on peut fixer à l'avant.

Mais c'est vrai qu'on voit bien à la verrière que le fuselage se déforme.

Ce n'est pas parce qu'ils sont nombreux à se tromper qu'ils ont raison.

Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...

Je pense que, si on appuie sur le nez, le fuselage va surtout subir de la flexion, plutôt que de la torsion.

Comme, au droit du train qui supporte le planeur ainsi que l'effort dirigé vers le bas sur le nez, le moment de flexion est le même d'un côté (celui du nez par exemple) et de l'autre (celui du fuselage), l'effort tranchant venant du nez devrait être plus grand que celui venant du fuselage. Certains nez "rapportés" sur des K6cr sont, paraît-il, assez sensibles et se décollent facilement.

 

Mais cela ne change rien à la pertinence du conseil, à la résistance de la colle ni à la solidité des cadres des Pégases :-)

 

Salut

A propos de cadres de fuselages de pégases : n'appuyez pas sur le nez du pégase pour soulager le dos de celui qui met le trolley : la torsion du fuselage provoqué fragilise le collage de ces dit cadres.

Edited by jm.franssen
Jean-Marc Franssen
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Loading...
 Share

×
×
  • Create New...